La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Santé au Travail – C.H.U. de Reims Grippe saisonnière et Grippe A (H1N1) : couverture vaccinale des personnels hospitaliers ANMTEPH, 22-23 septembre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Santé au Travail – C.H.U. de Reims Grippe saisonnière et Grippe A (H1N1) : couverture vaccinale des personnels hospitaliers ANMTEPH, 22-23 septembre 2010."— Transcription de la présentation:

1 Santé au Travail – C.H.U. de Reims Grippe saisonnière et Grippe A (H1N1) : couverture vaccinale des personnels hospitaliers ANMTEPH, septembre 2010 Ministère de la Santé A.C. Delavelle - B. Lundy - S. Touche

2 Vaccination contre la Grippe Saisonnière recommandée par le HCSP - Sujets à risque ( = recommandations particulières ) personnes âgées de 65 ans et plus personnes atteintes daffections BP chroniques, cardiopathies, néphropathies, hémopathies(drépannocytose), diabètes, déficit immunitaire … personnes séjournant dans un établissement de moyen ou long séjour enfants et ados sous TT prolongé par acide acétylsalicylique entourage familial de nourrissons de moins de 6 mois avec des facteurs de risque de grippe grave (prématurés, cardiopathie congénitale …) - depuis 2000 : Professionnels de santé et tout professionnel en contact régulier et prolongé avec des sujets à risque de grippe sévère

3 Vaccination contre la Grippe Saisonnière cas rapportés de contaminations au CHU de Reims - en décembre 2003 : 31 résidents symptomatiques sur 50 4 soignants symptomatiques un seul soignant vacciné sur 68 ! constat : absence de précautions disolement type gouttelettes manque dinformation sur la vaccination mesures : campagne d information sur établissements similaires en sept 2004 résultats : 27% de taux de couverture

4 Vaccination contre la Grippe saisonnière recommandations depuis 2004 : avis du CSHPF programme dincitation forte à la vaccination mis en place chaque année auprès des populations cibles en particulier des professionnels de santé, en amont de la période épidémique habituelle, avec participation de la Médecine du Travail documentation des cas groupés par analyse virologique rapide avant dinitier toute prophylaxie mesures dhygiène à renforcer ou à mettre en place pour éviter la transmission nosocomiale le personnel non vacciné, au contact avec sujets à risque et présentant un syndrome grippal devrait être mis en arrêt de travail ; à défaut un masque chirurgical doit lui être proposé

5 Vaccination contre la Grippe saisonnière 2004 et 2005 : vaccinations sur inscriptions - sur décision en CHSCT mais problèmes dadéquation entre inscriptions et vaccinations effectives communication à partir de fiche informative et incitative jointe au bulletin de salaire doctobre depuis sa conception en diffusion de cette même information par support intranet pour affichage dans les services par les cadres - avis darrivée des vaccins en médecine du travail et diffusion de la note du Ministère ( à la demande de la DRH en 2007) - effet formations obligatoires grippe aviaire (2007): rappel à cette occasion de lintérêt de la vaccination grippe saisonnière 26 séances sur janvier et février 2007 :4860 personnes formées (=75,4% du personnel )

6 Vaccination contre la Grippe: fiche dinformation Comment contracte-t-on la grippe? La contamination est inter-humaine directe par inhalation de fines gouttelettes projetées dans lair : - éternuer … - tousser… - parler … cest transmettre la grippe !!! Quels en sont les symptômes ? - fièvre 39° 40°, frissons - myalgies diffuses - céphalées - rhinite, conjonctivite - toux sèche - malaise général … et parfois des complications POUR LEVITER, UNE SOLUTION FACILE ET EFFICACE : FAITES VOUS VACCINER ! Une injection en début de saison hivernale ( protection acquise en 2 à 3 semaines ) Vaccination recommandée pour les professionnels en contact avec les patients à risque (Avis du Conseil Supérieur dHygiène Publique de France – Calendrier vaccinal 2007) Le virus de la grippe

7 Vaccination contre la Grippe … ET REALITE - Le vaccin est prioritaire pour les personnes âgées et/ou fragiles mais valable pour tous. - Il sagit dune infection virale sérieuse : à morts /an en France dont une majorité de personnes âgées. - Il est utile de se vacciner pour se protéger soi-même, pour ne pas contaminer les patients notamment les personnes âgées et/ou fragiles, ni son entourage, pour diminuer labsentéisme professionnel pendant la saison hivernale, pour éviter de créer ou de se créer une surcharge de travail. - Lefficacité est estimée à 90% pour les adultes jeunes, mais à 60% chez les personnes âgées ( doù lintérêt déviter de leur transmettre le virus même lorsquelles sont vaccinées). Cette efficacité sapplique au virus de la grippe et non pas aux infections virales saisonnières. - Les souches virales de la grippe évoluent avec le temps, la composition du vaccin évolue donc chaque année en fonction des souches en circulation. - La souche virale est inactivée. Elle ne provoque pas la grippe. - Au contraire il le renforce, en lui permettant de fabriquer des anticorps. IDEES RECUES … «Le vaccin nest utile que pour les personnes fragilisées » « Ce nest pas grave davoir la grippe » « Se vacciner nest pas utile » « Le vaccin nest pas efficace » « Je me suis fait vacciner lan dernier, je suis donc protégé » « Le vaccin provoque la grippe » « Le vaccin affaiblit le système immunitaire »

8 Vaccination contre la Grippe Effets secondaires possibles du vaccin - locaux : douleur, rougeur, prurit - généraux : fièvre, myalgies, malaise, céphalées (disparition en 2 jours) Contre indications - hypersensibilité aux composants du vaccin, aux œufs, aux protéines de poulet - la grossesse nest pas une contre-indication mais prendre lavis de son médecin. Précautions vaccination à différer en cas de maladie fébrile ou infection aigue Parlez en avec votre médecin ou votre médecin du travail Population à risque : - personnes âgées de 65 ans et plus - personnes séjournant dans les établissements de moyen et long séjour - personnes atteintes de pathologies : affections broncho- pulmonaires graves, cardiopathies, hémopathies, néphropathies chroniques graves, diabète, déficit immunitaire… - professionnels de santé et tout professionnel en contact régulier et répété avec des sujets à risque

9 Vaccination contre la Grippe saisonnière

10 Grippe A (H1N1) : rappels chronologiques 24 avril 2009 : alerte de lOMS sur la survenue de cas humains de Grippe A (H1N1) confirmés virologiquement avec transmission interhumaine au Mexique et aux US = grippe « porcine », puis grippe nord américaine, mexicaine, avant que lOMS ne recommande le nom de Grippe pandémique A(H1N1) avril : 3 premiers cas en Europe, puis propagation du virus en Europe 30 avril : en France, passage en phase 5A du plan pandémique français 11 juin : OMS décide passage en phase 6. Létat de pandémie est déclaré.

11 Grippe A (H1N1) moyens de réponse possibles à la pandémie grippale antiviraux : destinés en priorité au traitement curatif vaccin grippal saisonnier : - virus cultivés sur œuf, fragmentés,inactivés, purifiés et concentrés - trivalents (2 souches virus influenza A et une souche influenza B ) - composition actualisée chaque saison - pas de protection croisée vis à vis du virus émergeant Avis du 26 juin 2009 HCSP : pertinence de lutilisation dun vaccin pandémique dirigé contre le virus grippal A (H1N1)

12 Vaccins Grippe Avis du HCSP 7 septembre 2009 recommandations existantes pour le vaccin grippal saisonnier sappliquent ; doit être réalisé le plus tôt possible, en particulier pour le personnel de santé vaccin dirigé contre le virus A (H1N1) : - il est recommandé de vacciner en priorité les personnels de santé, médico sociaux et de secours - objectifs : protéger le système de prise en charge des malades éviter des transmissions nosocomiales permettre la continuité de fonctionnement des services de santé

13 Vaccination contre la Grippe A (H1N1) recommandations du HCSP 1 en priorité les personnels de santé, médico sociaux et de secours, en commençant par ceux qui sont amenés à être en contact fréquent et étroit avec des malades grippés et porteurs de facteurs de risque 1 femmes enceintes à partir du début du deuxième trimestre 1 entourage de nourrissons de moins de 6 mois 1 nourrissons âgés de 6 à 23 mois avec facteurs de risque 2 sujets âgés de 2 à 64 ans avec facteurs de risques 3 nourrissons âgés de 6 à 23 mois sans facteurs de risque 3 sujets âgés de 65 ans et plus avec facteur de risque 4 sujets âgés de 2 à 18 ans sans FR 5 sujets âgés de 19 ans et plus sans FR

14 Les vaccins Grippe recommandations du HCSP du 9 septembre 2009 intervalle recommandé de 21 jours minimum entre vaccin saisonnier et vaccin pandémique : si impossibilité de respect du délai, vaccin pandémique prioritaire intervalle de 21 jours entre 2 injections vaccin pandémique : induction de la réponse immunitaire au cours de la S1, puis amplification au cours S2 et S3. Eviter une surcharge antigénique (risque de régulation négative de réponse immune) par raccourcissement du délai 2 doses du même vaccin grippe A réajustements possibles ultérieurs en fonction de lévolution des données épidémiologiques, de pharmaco vigilance, defficacité clinique

15 Vaccins Grippe recommandations du HCSP Populations estimées à risque de complication nourrissons de moins de 2 ans en particuliers porteurs de pathologies enfants et adolescents sous TT prolongé par AAS femmes enceintes, à partir 2è trimestre personnes atteintes de BP chroniques, cardiopathies, néphropathies, hémopathies(drépannocytose), diabètes, déficit immunitaire … recommandations du HCSP des 28 octobre, 27 novembre, 11 décembre 2009 et 29 janvier 2010 modulation des schémas de vaccinations (vaccin adjuvé ou non) en fonction de la pathologie, de la grossesse, de lâge …

16 Vaccination contre la Grippe communication en 2009 au CHU de Reims - note dinformation sur la vaccination grippe 2009 : diffusion par intranet pour affichage dans les services le 25 septembre 2009 dès réception du vaccin pour démarrage de la vaccination grippe saisonnière selon les préconisations

17 Vaccination contre la Grippe Il sagit dune façon simple de se protéger, de protéger son entourage et de protéger les patients dont on a la charge. Cette année en raison d une conjoncture particulière nous vous proposerons les deux types de vaccinations : - la vaccination Grippe saisonnière mise à disposition la première : les autorités nous font livrer cette année de façon plus précoce afin de permettre de respecter le délai préconisé entre les 2 types de vaccins qui est de 3 semaines A savoir : - en 2009 il sagit de MUTAGRIP ( Sanofi ) au CHU de Reims à 2500 vaccins sont prévus pour les professionnels : une priorisation est nécessaire en fonction des secteurs dactivité professionnelle, elle se calque sur celles préconisées pour la Grippe A ( H1N1 ) - limmunité est acquise en 2 à 3 semaines après linjection - la vaccination sera proposée au niveau du Site Central (médecine du Travail - HMB : voire fiche spécifique pour les horaires mais également sur certains lieux particuliers (établissements extérieurs déjà identifiés auparavant) Les professionnels fragilisés par des pathologies recevront leur bon habituel adressé par lAssurance Maladie et pourront effectuer la vaccination Grippe saisonnière chez leur médecin traitant, dans ce cas merci de nous en informer pour enregistrement (dans ce cas adresser un petit écrit en médecine du travail par courrier interne ). Une priorité sera donnée aux services de soins dans un premier temps, les équipes des autres services pourront bénéficier de la vaccination à compter du 12 octobre. LA VACCINATION GRIPPE 2009 NOTE DINFORMATION SUR LA VACCINATION GRIPPE 2009

18 Vaccination contre la Grippe - la vaccination Grippe A (H1N1) Les vaccins seront livrés plus tard, les informations vous seront données lors de la mise à disposition (prochainement mais sans date précise ). Le schéma en sera vraisemblablement de une seule injection pour la plupart des personnes, et deux injections dans certaines indications (nous attendons les consignes ) A ce jour nous ne connaissons pas les conditions de livraison (lots de vaccins, laboratoires fournisseurs …), le nombre de vaccins disponibles etc… Important Ces deux vaccinations sont recommandées pour les professionnels de Santé ( Cf Calendrier vaccinal 2009 et Avis du Haut Conseil de Santé Publique ) Elles peuvent être réalisées de façon totalement indépendantes lune de lautre Elles concernent en priorité les professionnels - des services susceptibles daccueillir des patients porteurs de grippe - et des services prenant en charge les patients à risque de complication grippe ( immunodéprimés, insuffisants cardiaques, hépatiques, respiratoires, hémodialysés et transplantés,diabétiques, nourrissons de moins dun an, femmes enceintes et plus particulièrement les personnes âgées pour la Grippe saisonnière ) Le 25 septembre 2009

19 Vaccination contre la Grippe vaccination Grippe saisonnière 2009: organisation - vaccination dans le service de Médecine du travail - organisation de séances de vaccinations en dehors du service blocs opératoires urgences réa adultes Ehpad établissement extérieur ( Hôpital Sébastopol) - vaccinations fournies sur certains secteurs demandeurs, secteurs organisés pour proposer le vaccin en service ( médecins « relais ») sous réserves de récupération des données : service dinfectiologie service de onco pédiatrie soins de suite et réadaptation Ehpad en complément des séances de la Médecine du Travail

20 Vaccination contre la Grippe communication en 2009 Grippe A Note dinformation sur la vaccination grippe A (H1N1 ) dès réception du vaccin Pandemrix le 20 octobre diffusion de cette information par support intranet pour affichage dans les services par les cadres - fiche jointe au bulletin de salaire doctobre

21 NOTE DINFORMATION SUR LA VACCINATION GRIPPE A (H1N1) Le 20/10/2009 LE VACCIN GRIPPE A EST A VOTRE DISPOSITION (et le vaccin grippe saisonnière encore disponible à ce jour) La vaccination représente une façon simple de se protéger, de protéger son entourage et de protéger les patients dont on a la charge. Les deux vaccinations grippe saisonnière et grippe A (H1N1) sont recommandées pour les professionnels de Santé par le Haut Conseil de Santé Publique. Elles peuvent être réalisées de façon totalement indépendante lune de lautre. ORGANISATION PRATIQUE 4 sites de vaccination sont prévus : - le site central en Médecine du Travail à HMB : pour tous les professionnels de HMB, HRD et Résidence Roux - le site Hôpital Sébastopol : pour tous les professionnels du site et Résidence M Rousselet - le site Capucins : pour tous les professionnels des SSR et rue des Moulins - le site Résidences Wilson / Roederer Pour les 3 sites extérieurs, une information sur lorganisation sera donnée par site. Modalités pratiques - attention : apporter systématiquement votre numéro de Sécurité Sociale car un enregistrement en ligne sera nécessaire sur le site de lAssurance maladie lors de votre vaccination - bien respecter le délai de 3 semaines entre la vaccination grippe saisonnière (Mutagrip) et la première vaccination Grippe A (H1N1) - de même bien respecter les 3 semaines dintervalle entre la première et la deuxième injection de vaccin grippe A

22 LES SERVICES PRIORITAIRES Conformément aux consignes (note DHOS/DGS du 24/09/2009) nous avons établi 3 secteurs de priorité. Merci à chacun de se sentir concerné, et de prioriser sa protection vaccinale en fonction du service auquel il appartient. - priorité 1 : Personnels au contact des patients dans les services de : Réa pédiatrique et adultes, Pédiatrie néonatale, médicale et chirurgicale / Gynéco-obstétrique Urgences Adultes et pédiatriques, SAMU – SMUR - CENTRE 15, Pneumologie Maladies infectieuses, Hématologie, Néphrologie (dialyse), ORL, Activité endoscopie dHépato-gastro-entérologie, Centre dentaire, Pools de jour et de nuit ( IDE, AS, ASHQ) Et Laboratoires de microbiologie (virologie, bactériologie) - priorité 2 : Autres services de médecine, SSR - EHPAD - UMG de chirurgie + blocs Services médicotechniques : imagerie, pharmacie, autres laboratoires que ceux précités Personnels administratifs daccueil du public (bureaux des entrées) et pool administratif daccueil - priorité 3 : Pôle logistique Autres professionnels des autres secteurs (administratif …) Pour les étudiants médicaux et paramédicaux en stage : vaccinations à prioriser et à faire pratiquer selon les services de lieu de stage concernés.

23 Vaccinations contre la grippe INFORMATION SUR LES VACCINS Références : sites OMS, AFSSAPS, Ministère de Santé Les vaccins préparés pour la pandémie de grippe A H1N1 sont comme pour la grippe saisonnière des vaccins inactivés (dépourvus de pouvoir infectant). Sont préparés par les laboratoires 4 vaccins : Pandemrix®, Focetria®, Panenza® contenant des adjuvants, et Celvapan®, sans adjuvants. A ce jour deux doses sont préconisées dont il est impératif quelles soient du même fabricant. Sur le CHU de Reims à ce jour seul a été distribué par les instances nationales PANDEMRIX® (laboratoire GSK ) COMPOSITION DU PANDEMRIX® Vaccin à virion fragmenté inactivé avec adjuvant, contenant 3,75 microgrammes dhémagglutinine de la souche A/California/7/2009(H1N1), cultivés sur œufs embryonnés. Composition de ladjuvant ASO3 : - Squalène : 10,69 microgrammes - DL - α - tocophérol : 11,86 milligrammes - Polysorbate 80 : 4,86 milligrammes Le vaccin contient 5 microgrammes de thiomersal. 1 – Les adjuvants Destinés à potentialiser la réponse immunitaire de certains antigènes vaccinaux et de diminuer la dose dantigène administrée. - Le squalène Le squalène est une substance que lon trouve à létat naturel dans les plantes, chez lanimal et chez lhomme. Dans lorganisme humain, il est synthétisé par le foie et véhiculé par la circulation. Il est commercialement extrait de lhuile de poisson, en particulier de lhuile de foie de requin. Ensuite purifié, il est utilisé dans certains produits pharmaceutiques et vaccins. Depuis le début des années 1980, des émulsions à base de squalène ont été développées (MF59 et ASO3). Le MF59, adjuvant du vaccin anti grippal (Gripgard ®) a ainsi été administré depuis 1997 à 22 millions de personnes sans problème de sécurité. - Les surfactants : permettent de stabiliser ladjuvant. - Le tocophérol = Vitamine E - Le polysorbate : surfactant utilisé dans de nombreux vaccins connus tels que Havrix® (vaccin contre hépatite A), Repevax® (dTPolio ) ou Boostrix® (dTPCoq)

24 Vaccinations contre la grippe 2 – Le conservateur Ajouté aux vaccins afin déviter une contamination bactérienne. Le thiomersal est un composé libérant de léthylmercure, utilisé depuis plus de 50 ans. Il a été demandé aux industries pharmaceutiques de trouver une alternative à ce conservateur, en raison de la suspicion dune relation entre certaines pathologies et la dose cumulée de mercure chez les nourrissons. Les études menées à ce jour nont pas permis de conclure à un risque associé au thiomersal. A noter que la plupart des vaccins grippe saisonnière contiennent du thiomersal. A ce jour nous avons linformation que le vaccin grippe A H1N1 sans adjuvants (Celvapan®) ne sera pas à disposition dans les établissements de santé dans limmédiat. Ce vaccin est à privilégier chez les nourrissons, les femmes enceintes, et les patients ayant une maladie de système ou une immunodépression (transplantations, maladies auto-immunes sévères touchant tous les organes centraux) LES EFFETS SECONDAIRES Très fréquents ( 10%) : Maux de tête, fatigue, douleur, rougeur, gonflement ou induration au point dinjection, fièvre, douleurs musculaires, douleurs articulaires Fréquents ( 1% mais < 10%) : Chaleur, démangeaisons ou bleu au site dinjection, sueurs, frissons, syndromes pseudo-grippaux, gonflement des ganglions du cou, des aisselles ou de laine Peu fréquents ( 0,1% mais < 1%) : Picotements ou engourdissements des mains ou des pieds, somnolence, sensations vertigineuses, diarrhées, vomissements, douleurs abdominales, nausées, démangeaisons, éruption cutanée, malaise, insomnie, réaction cutanée type urticaire Rare ( 0,01% mais < 0,1%) : Réactions allergiques avec baisse tensionnelle voire choc, convulsions, douleurs importantes sur le trajet dun ou plusieurs nerfs, taux anormalement bas des plaquettes pouvant entraîner des saignements et des bleus Très rare (< 0,01%) : vascularite, troubles neurologiques tels qu'encéphalite, névrite, syndrome de Guillain-Barré LES CONTRE INDICATIONS Antécédents de choc anaphylactique à lun des constituants du vaccin (squalène, tocophérol, polysorbate 80, thiomersal) ou à tout autre composant pouvant être présent à létat de traces (œuf et protéines de poulet, ovalbumine, formaldéhyde, gentamicine, désoxycholate de sodium)

25 Vaccination contre la Grippe A groupe de travail grippe pluridisciplinaire pour organisation et stratégie de communication : - médecins du travail, - hygiénistes, - infectiologues, - virologues, - urgentistes, - pharmaciens information collective : - réunion dinformation à destination de lencadrement soignant et non soignant (août 2009) - CHSCT, CLIN, CME, EHPAD (questions réponses ) - affichage : dans notre service, dans tous les services - liens intranet : notes, conduites à tenir, protocoles … information individuelle : - lors de la consultation pré vaccinale : fiches individuelles à disposition sur la composition des vaccins - fiche bulletin de salaire

26 Vaccination contre la Grippe A organisation pratique - vaccination dans le service de Médecine du travail - plages horaires spécifiques à lattention des personnels de nuit - déplacement dun médecin du travail et infirmière dans le plus gros des établissements extérieurs - vaccination proposée également en Infectiologie ( centre de vaccinologie ) pour leurs personnels et les éventuelles demandes dautres personnels - vaccination de professionnels extérieurs ( début novembre) - vaccination de lentourage des personnels entre 14 et 22 déc, et 11au15 janvier avec contribution autres partenaires ( Unité Hygiène, IDE volontaires … ) - formation par demi journées de 80 étudiants infirmiers à la pratique de la vaccination

27

28 Vaccinations contre la grippe

29

30 Vaccinations contre la grippe : progression couverture vaccinale personnels Grippe sais 2008 Grippe sais 2009 Grippe A 2009 Secteur de soin non médicaux 22,5 %23 % Secteur médico technique 25,5 %35 %32 % Logistique et technique 8 %10 %8 % Administratif25 %27 %25 % Médical32 %38 %56,5 %

31 Vaccinations contre la grippe : progression couverture vaccinale personnels médicaux Etudiants médecine Médecins Professionnels médicaux Année %21 %22 % Année %25 %28 % Année %29 %32 % Année %39 %38 % 2009 Grippe A55 %57,5 %56,5 %

32 Les vaccinations contre la grippe : comparatifs

33 Vaccinations contre la grippe saisonnière : saison Avis du HCSP ( 23 avril 2010 et 25 juin 2010) Vaccins grippaux disponibles vaccins trivalents vis à vis de la grippe saisonnière ( OMS a recommandé que la souche H1N1 pandémique soit incluse dans la composition des vaccins ) - A/California/7/2009(H1N1) like virus : souche différente de celle du vaccin grippe saisonnière et proche de la souche des vaccins grippe pandémique A (H1N1) A/Perth/16/2009 (H3N2) : nouvelle souche par rapport au vaccin de grippe saisonnière B/Brisbane/60/2008 : souche inchangée par rapport au vaccin de grippe saisonnière vaccins monovalents vis à vis de la grippe A (H1N1)2009, principalement avec adjuvants

34 Populations ciblées Recommandations du vaccin contenant la souche pandémique 2009 Type de vaccin Stratégie vaccinale pour les personnes éligibles à la vaccination grippe saisonnière Personnes âgées de 65 ans et plus VaccinationVaccin trivalent ( 1 dose) Enfants à partir de 6 mois et adultes avec FR de complications grippe saisonnière y compris - femmes enceintes - personnes présentant dysfonctionnement du système immunitaire VaccinationVaccin trivalent ( 1 dose) Cas particuliers : -enfant âgé de 6 à 35 mois non V antérieurement : 2 demi-doses - enfant de 3 à 8 ans non V antérieurement : 2 doses Personnes âgées de 6 mois et plus infectées par le VIH VaccinationVaccin trivalent (1 dose) Enfants idem supra Entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois présentant des FR de grippe grave VaccinationVaccin trivalent (1 dose) Professionnels de santé et autres professionnels Vaccination Vaccin trivalent (1 dose) Stratégie vaccinale pour les personnes non éligibles à la vaccination grippe saisonnière Femmes enceintes sans FR pour la grippe saisonnière Vaccination dès le deuxième trimestre Vaccin monovalent contre la grippe pandémique Si non disponible, V trivalent grippe sais. Personnes atteintes de maladies endocriniennes et métaboliques susceptibles dêtre décompensées par une infection aigue lors dune grippe pandémique IMC sup ou égal à 30 VaccinationVaccin monovalent contre la grippe pandémique Si non disponible, V trivalent grippe sais.

35 QUID DE LA SUITE ? Alerte !! grippe H5N1 (« aviaire » ) … … grippe H1N1( « porcine » ) … ?? Merci


Télécharger ppt "Santé au Travail – C.H.U. de Reims Grippe saisonnière et Grippe A (H1N1) : couverture vaccinale des personnels hospitaliers ANMTEPH, 22-23 septembre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google