La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

BOOK PRESSE JANVIER - FEVRIER 2014 LES THÈMES TRAITES MARQUES Accéder aux articles MARCHE-CONSO Accéder aux articles Accéder aux articles ENSEIGNES Accéder.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "BOOK PRESSE JANVIER - FEVRIER 2014 LES THÈMES TRAITES MARQUES Accéder aux articles MARCHE-CONSO Accéder aux articles Accéder aux articles ENSEIGNES Accéder."— Transcription de la présentation:

1 BOOK PRESSE JANVIER - FEVRIER 2014 LES THÈMES TRAITES MARQUES Accéder aux articles MARCHE-CONSO Accéder aux articles Accéder aux articles ENSEIGNES Accéder aux articles Accéder aux articles PRODUIT Accéder aux articles Accéder aux articles SECURITE Accéder aux articles Accéder aux articles PUERICULTURE Accéder aux articles Accéder aux articles

2 MARQUES Nom du supportTitre de l'article Date de parution Nord LittoralMeccano contraint à changer de mains03-Janvier Le Figaro.frMattel redevient numéro un, Lego passe devant Playmobil07-Janvier Le Figaro.frLego soffre la licence Simpsons10-Janvier GamekultNamco Bandai et DeNa se séparent21-Janvier GamekultNamco Bandai sera Bandai NamcoNamco Bandai sera Bandai Namco partout27-Janvier Les Echos.frDisney se donne des allures de mode30-Janvier RTS.chLa société Lego retrouve son succèssociété Lego retrouve son succès30-Janvier La Presse.caDorel anticipe des résultats en baisse06-Février BilanLego sest réinventé avec ses licences12-Février MetronewsMais pourquoi les legos sont-ils indémodables?18-Février Le figaro.fr Lego: Les petites briques devenus lingots 19-Février Le matinLego va se décentralisé pour conforter sa croissance27-Février Les affairesMega Brands achetée par Mattel28-Février Retour à la liste de thèmes

3 03-JANVIER Retour à ma liste darticles Meccano contraint à changer de mains 9août: le CE qui se tient à Paris entérine le changement de propriétaire de Meccano. A Calais, les salariés se posent pas mal de questions. Au coeur de l'été, il y a des salariés qui ne profitent guère de la liesse ambiante et de l'esprit de vacances : ce sont les salariés de Meccano, dont la société est en pleine crise. En août dernier, elle a joué sa survie. Vivre ou mourir. La société Meccano n'avait vraiment que deux options en août dernier. La société, présente à Calais depuis plus de cinquante ans, et qui emploie sur un site local de production une soixantaine de personnes - pour un effectif total de 82 salariés - est au bord du précipice. La situation couve depuis des mois, depuis l'échec commercial des deux dernières gammes, pourtant porteuses en terme d'image de marque : les Lapins Crétins et Tintin. Les symboles sont forts mais ils ont aussi été très coûteux. Meccano a dû développer de nouveaux produits à même de répondre aux attentes de la clientèle mais elle a aussi dû mettre la main au portefeuille pour obtenir le droit d'exploiter ces marques. Et dans ce domaine, les licences sont chères. Très chères. L'avenir de Meccano se joue en partie sur ces nouveaux produits dans un contexte difficile : une conjoncture économique morose qui se traduit, au niveau international, par des ventes en baisse face à une concurrence toujours très présente sur le marché de la construction. Et les jouets high-tech qui gardent la cote chez les consommateurs de 7 à 77 ans. Le 9 août, le conseil d'administration qui s'ouvre à Paris a donc des allures de réunion de crise. Meccano joue clairement son devenir. « Il nous reste à peu près deux mois à vivre, analyse à ce moment-là André Sgard, le délégué du personnel. Si on ne trouve pas une bouffée d'oxygène, c'est la fin. » Lors de cette réunion, c'est en effet une bouffée d'air frais qui arrive, venue du Grand Nord. Les actionnaires retirent leurs billes, le P-DG historique de Meccano et le directeur général Alain et Michaël Ingberg donnent tous deux leur démission. Meccano passe alors dans l'escarcelle d'un groupe canadien spécialisé, Spin Master. L'investisseur s'offre 100 % de Meccano. Le groupe semble avoir les reins solides, il est bien implanté à l'international dans le domaine du jouet. Un nouvel état-major est mis en place dans la foulée pour Meccano. Dès le départ, les choses sont claires... et accueillies mi-figue mi-raisin. Les nouveaux patrons insistent sur les atouts non négligeables de Calais, notamment avec la logistique, mais ils annoncent aussi qu'aucun investissement n'y sera fait « dans un premier temps ». « Sans investissements, la situation ne peut pas se redresser », analysent les salariés calaisiens. Conscients que la dette de huit millions d'euros accumulée par Meccano pèse lourd. Et que ce n'est pas non plus la première fois qu'ils entendent un discours similaire, prononcé au fil des changements d'actionnaires qu'ils ont déjà connus. Que leur réserve l'avenir ? Août n'apporte pas de réponses supplémentaires, les salariés attendent la visite de leur nouvelle direction sur le site calaisien dès la rentrée pour être un peu plus fixés sur leur sort. Laurent GEUMETZ

4 07-JANVIER-2014 Retour à ma liste darticles Jouets : Mattel redevient numéro un, Lego passe devant Playmobil Les peluches interactives Furby devraient être les jouets les plus vendus de l'année. Crédits photo : blamethecrane/ flickr cc2.0 Noël a rebattu les cartes du marché des jouets. Après un millésime 2012 marqué par un recul des ventes (- 2%), fabricants et distributeurs ne cachent pas leur soulagement à l'heure du bilan. Le marché du jouet a repris des couleurs l'an passé. Après un millésime 2012 marqué par un recul des ventes (- 2%), fabricants et distributeurs ne cachent pas leur soulagement à l'heure du bilan. «Avec un marché qui devrait finir autour de + 1%, 2013 marque le retour à la croissance pour le secteur, estime Franck Mathais, directeur des ventes de La Grande Récré, deuxième distributeur en France. Même si ce n'est pas l'euphorie, c'est plutôt une performance notable dans la conjoncture actuelle.» À l'inverse de 2011, portée par le phénomène des toupies Beyblade (Hasbro), 2013 a été marquée par le succès des tablettes et des jouets high-tech et par la résistance des jouets traditionnels, qu'il s'agisse de jeux de construction (Lego, Playmobil) ou de société.

5 Retour à ma liste darticles 10-JANVIER 2014 Homer, Marge, Bart, Lisa et Maggie débarquent chez Lego. Une gamme complète, allant de la figurine (4 euros) à la maison prestige (150 euros), sera lancée en France et dans le monde entier en mai Les membres déjantés de la famille Simpsons en seront les stars. Du pavillon au barbecue, on retrouvera tout leur univers décliné en briques en plastique. Rien n'a été laissé au hasard, ni le skateboard de Bart ni la légendaire tignasse bleue de Marge. Clin d'œil à la sortie de cette gamme Lego, Fox diffusera un épisode spécial à la TV avec des figurines en plastique à la place des personnages. Avec cette nouvelle licence, le fabricant danois, n°2 mondial du marché du jouet, poursuit le même cap: toucher un public toujours plus large, au-delà des bambins. Un défi permanent pour les professionnels du secteur, les enfants délaissant de plus en plus tôt l'univers du jouet au profit notamment de l'électronique et du high tech. Car si la gamme sera officiellement destinée aux 6 ans et plus, elle permettra de cibler les jeunes ados ainsi que tous les nostalgiques de la série TV, qu'ils aient 20, 30 ou 40 ans! Les Simpsons (Fox), qui célèbrent cette année leur 25e anniversaire, continuent de bénéficier d'une diffusion régulière partout dans le monde, et notamment en France, où les épisodes tournent en boucle sur W9. «Gamme transgénérationnelle» «C'est une gamme qui sera transgénérationnelle, à l'image de ce que nous faisons déjà avec les super-héros (Spiderman, Batman, Iron Man…) ou avec les mini figurines vendues en sachets, achetés également par les jeunes adultes et les collectionneurs de Lego», explique Stéphane Knapp, directeur marketing de Lego France. Depuis quatre ans, Lego a développé des gammes plus complexes à construire, souvent un brin rétro, à destination des adolescents et des jeunes adultes. Parmi elles, figurent Lego Architecture qui permet de s'entraîner à bâtir l'Empire State Building ou la Tour Eiffel, l'Étoile noire de Star Wars (430 euros) ou le camping car Volkswagen (100 euros). Avec les Simpsons, Lego poursuit ses emplettes de licences qui représentent près du quart de son chiffre d'affaires. Il peut compter sur ses deux principaux partenaires, Disney et Marvel. Si Star Wars reste la première licence de l'entreprise (15 % des ventes en France), Lego ne cesse de remplir sa besace en ciblant des propriétés internationales. Dernières en date, avec des gammes de jouets lancées l'an passé, Jake et les pirates, Planes ou encore Tortues Ninja qui surfent sur la sortie de dessins animés à la TV ou sur le web. Croissances supérieures à 20% Si les Simpsons devraient animer les ventes de la marque au printemps, l'année promet d'être riche pour le fabricant danois, en passe de devenir le 3e acteur en France devant Playmobil. En février, la sortie d'un premier long-métrage La grande aventure Lego (le 19 février en salles), accompagnée du lancement d'une gamme de jouets, sera soutenue par une vaste campagne de communication en partenariat avec le distributeur, Warner. Par ailleurs, les gammes récentes Chima et Lego Friends (à destination des fillettes), qui connaissent des croissances supérieures à 20 %, devraient continuer à doper les ventes de Lego. L'inventeur de la brique en plastique a décidément le vent en poupe. Il profite notamment du fait que les parents privilégient les «valeurs sûres» en temps de crise. En cinq ans, ses ventes ont triplé pour atteindre 3,1 milliards d'euros en 2012 (+ 25 %). L'an passé, le danois - qui avait connu un passage à vide au début des années s'est même payé le luxe de rafler la 2e place mondiale du marché du jouet à l'américain Hasbro. Keren Lentschner Lego s'offre la licence Simpsons Lego lancera la gamme complète des Simpsons en mai prochain. Crédits photo: The brothers brick Le fabricant de jouets danois, devenu l'an passé le n°2 mondial du marché, compte sur cette licence rétro pour séduire les ados et les jeunes adultes, et élargir ainsi son public.

6 21-JANVIER-2014 Retour à ma liste darticles Namco Bandai et DeNA se séparent Ce devait être une association de savoir-faire pour la promotion du jeu mobile : trois ans après sa formation, BNDeNA - contraction de Bandai Namco et DeNA - sera démantelé à compter de fin mars au pays du Soleil-Levant. Aucune explication n'a été donnée dans le communiqué qui accompagne l'annonce, mais on peut croire que cette filiale à 100% de Namco Bandai (dont 25% de parts pour DeNA) n'est pas parvenu à porter ses fruits. En place depuis le 3 octobre 2011, BNDeNA visait à développer les licences et propriétés intellectuelles de Namco Bandai sous l'angle du social game, spécialité de DeNA. Les deux parties prétendent néanmoins vouloir poursuivre leur coopération à l'avenir, sans mentionner de nouveaux projets.

7 Retour à ma liste darticles 27-JANVIER-2014 Namco Bandai sera Bandai Namco partout Pour mettre fin à la distinction entre son nom au Japon et celui utilisé dans le reste du monde, Namco Bandai sera bientôt renommée en Bandai Namco à l'international. Comme indiqué dans ce document, le groupe et sa trentaine de filiales changeront d'appellation au 1er avril 2014, date de lancement de la nouvelle année fiscale pour l'entreprise.

8 Retour à ma liste darticles 30-JANVIER-2014 Disney se donne des allures mode Les produits sous licence du groupe cherchent désormais à séduire aussi les adultes. Même si les enfants restent un public phare. Bambi, icône de mode ? Le faon au regard tendre commence en effet à séduire la planète textile et chaussures. Givenchy en a fait le héros décalé d'un tee-shirt beaucoup vu sur les stars américaines. Jean- Charles de Castelbajac en avait habillé les pieds d'Audrey Tautou dans le film « L'Ecume des jours ». Et il arrive en février, avec son complice le lapin Pan Pan, chez Paul & Joe Sister, dans une collection « Capsule » pour le printemps-été. « L'univers des films de Disney a fondamentalement marqué ma plus tendre enfance », souligne Sophie Mechaly, créatrice de la griffe. Un effet petite madeleine qui aide bien The Walt Disney Company (TWDC). Car en matière de licences, il est décidé à passer la vitesse supérieure dans le domaine du vêtement. « Cette dimension mode est en plein développement. D'ici à deux ans, elle devrait être aussi forte que le jouet », espère Jérôme Le Grand, senior vice-président-général manager en charge des licences, de la distribution et du e-commerce chez The Walt Disney Company France. Les équipes en charge de la mode et de la maison vont se muscler cette année. Diversifier les produits Le vêtement est donc aujourd'hui un axe phare pour séduire les adultes. Les figures de Mickey et Minnie y connaissent un vrai regain. Eleven Paris les a ainsi intégrés à sa collection Life is a joke. En février, la griffe joue la carte des princesses avec des tee-shirts à l'effigie de Blanche-Neige ou d'Ariel. Mais les marques rebondissent aussi sur le registre de l'action. Celio a sorti pour Noël dernier une minicollection consacrée aux superhéros de Marvel. Dans bon nombre de cas, les graphismes sont revus. C'est à ce prix-là que le groupe peut espérer intéresser un public plus âgé. Les assiettes ou coussins lancés en fin d'année dernière par Alinéa proposaient des dessins très épurés de Mickey. Même pour les plus petits, il s'agit d'être dans la tendance. Le mobilier pour chambres sorti par le fabricant Sauthon chez le spécialiste de la puériculture Aubert mise sur le style autant que sur les personnages (Winnie l'Ourson et Pan Pan). Renforcer le jouet Le jouet reste bien sûr un pilier pour le groupe. A Noël, 6 des licences de Disney figuraient dans le Top 10, Cars en tête malgré l'absence de film. « Les personnages qui s'inscrivent dans le temps nous permettent aussi d'innover », estime Jérôme Le Grand. Et dans un contexte difficile pour le marché de la licence dans le jouet qui est à - 6,8 % selon NPD, The Walt Disney Company France est resté stable en Pour ses princesses, le groupe a trouvé en Lego un allié de poids. Soucieux de plaire aux petites filles en qui il a trouvé un vrai relais de croissance, l'industriel danois lance une gamme Lego Disney Princess pour les plus de 5 ans. Miser sur les synergies Selon l'adage, on n'est jamais si bien servi que par soi-même. Les chaînes de télévision signées par Disney sont donc un tremplin pour les personnages et leurs produits dérivés. Princesse Sofia est issue d'un dessin animé. Elle est en train d'arriver sous forme de figurines.produits dérivés La sortie à l'automne prochain de la série « Star Wars Rebels » sur les chaînes Disney permettra aussi de préparer le terrain pour l'épisode VII du film qui arrivera au cinéma en décembre 2015 et pour les multiples produits dérivés qui ne manqueront pas de sortir. Notamment dans le déguisement, les jeux de société et la mode. Le groupe table sur le caractère transgénérationnel de « Star Wars » pour générer de la croissance. « Le lien père-fils est au coeur de la mythologie », relève Jérôme Le Grand. Quant au phénomène « Violetta », c'est un pur produit télévisé au départ. Ses carnets intimes ont connu ruptures de stock et réimpressions. Les quelque 25 produits vendus sur le site Disneystore.com devraient atteindre la centaine. Et il se dit même que Violetta suscite chez les jeunes Françaises un regain d'intérêt pour l'apprentissage de l'espagnol. Clotilde Briard, Les Echos

9 30-JANVIER Retour à ma liste darticles La société LEGO retrouve son succès Elle se diversifie pour atteindre un public de plus en plus âgé. lego-retrouve-son-succes.html

10 06-FEVRIER-2014 Retour à ma liste darticles Dorel anticipe des résultats en baisse La société Industries (T.DII.B), qui fabrique des produits de puériculture et des bicyclettes, a fait savoir jeudi que ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et l'ensemble de l'exercice 2013 seraient inférieurs à ceux de l'année précédente.T.DII.B Dorel a expliqué que les résultats de son secteur des produits récréatifs au quatrième trimestre seraient «considérablement» moins élevés que ceux de la même période il y a un an, en raison d'une faiblesse du chiffre d'affaires et d'une composition des ventes moins avantageuse. Notamment, le volume de ventes réalisé par Pacific Cycle auprès des grands détaillants a été inférieur du fait que les consommateurs ont été moins nombreux dans les magasins durant la période des fêtes de fin d'année, ce qui a eu des répercussions sur les commandes, a précisé Dorel. Dorel doit publier ses plus récents résultats financiers le 4 mars. L'entreprise de Westmount a réalisé un bénéfice net de 11,1 millions $ US, ou 34 cents US par action, au troisième trimestre, en baisse par rapport à celui de 20 millions $ US, ou 63 cents US par action, de la même période un an auparavant. Les revenus de Dorel ont chuté à 607,3 millions $ US au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre, contre 613,3 millions $ US un an plus tôt. Les actions des Industries Dorel ont terminé la séance de jeudi à 39,66 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 1,23 $, soit un peu plus trois pour cent par rapport à leur précédent cours de clôture. L'avis sur les résultats du quatrième trimestre n'a toutefois été rendu public qu'après la clôture des marchés.

11 12-FEVRIER /2 Retour à ma liste darticles Lego s'est réinventé avec les licences Par Matthieu Hoffstetter Alors que le business model traditionnel s'essoufflait à la fin des années 1990, le géant danois du jouet a su se réinventer en occupant le terrain des licences. Depuis dix ans, la recette connaître succès.Matthieu Hoffstetter Jouets Dans les années 1990, un géant du jouet semblait mal en point: le danois Lego voyait son modèle s'essouffler. Face à la montée en puissance des jeux vidéo, à la concurrence de rivaux appâtés par l'échéance des brevets sur les briques, le concept des briques à assembler datant de A tel point qu'au début des années 2000 le chiffre d'affaires chute à un niveau historique, sous les 1,3 milliards de dollars. En 2012, le CA a dépassé les 4,5 milliards de dollars et 2013 devrait voir des résultats similaires présentés prochainement. La croissance est continue depuis 2005.Lego Pourtant, la recette était dans la maison depuis Mais c'est à partir de 2003 qu'elle a réellement été mise en oeuvre. L'acquisition de licences portant sur des univers de fiction a dopé les ventes. Et quinze ans après, les dirigeants du groupe scandinave peuvent se féliciter de leur premier choix en ce sens: la licence Star Wars, qui a vu les personnages passer du jaune uniforme à la personnalisation en lien avec les Darth Vader, Luke Skywalker et autres Yoda, a été déclinée en près de 370 assortiments différents. L'univers de George Lucas demeure à ce jour la licence la plus diversifiée. Et l'un des moteurs majeurs du redémarrage des ventes de Lego. Une nouvelle licence par an La deuxième licence la plus prolifique, signée deux ans plus tard en 2001, est celle de Harry Potter, déclinée «seulement» à près de 60 assortiments de briques et personnages. Depuis 2003 avec Spiderman et jusqu'à 2013 avec The Lone Ranger, aucune licence n'a dépassé la vingtaine de boîtes différentes. Mais il ne se passe presque plus une année sans l'irruption dans les rayons des magasins de jouets d'une nouvelle gamme: Batman (2005), Bob l'éponge (2006), Indiana Jones (2008), Toy Story (2010), Pirates des Caraïbes (2011), Le Hobbit (2012), Le Seigneur des Anneaux (2012), Les Tortues Ninja (2012).

12 12-FEVRIER /2 Retour à ma liste darticles Lego vient de marquer un grand coup. Le groupe a lancé le 1er février une gamme "The Simpsons" à l'effigie des personnages du dessin animé mythique qui fête en 2014 ses 25 ans d'antenne. L'arrivée de Jorgen Vig Knudstorp au poste de CEO en 2005 n'a fait qu'amplifier une stratégie initiée par ses prédécesseurs. Mais le dirigeant actuel a pris le risque de voir les coûts d'acquisition des licences croître. Au vu des résultats près d'une décennie après son arrivée, son choix a été payant. Prochaine étape de cette reconquête du marché: un long-métrage devrait sortir très prochainement au cinéma. Ce film mettra en scène des comédiens et des personnages Lego créés avec les dernières techniques des films d'animation. Et évidemment, les personnages issus des univers sous licence seront présents à l'écran. Difficile désormais d'imaginer Lego sans ces univers connexes. Signe sans doute que quinze ans après l'acquisition de la première licence, la greffe a pris.

13 18-FEVRIER-2014 Retour à ma liste darticles Mais pourquoi les Lego sont-ils indémodables ? INTERVIEW - Dirigeant de la boutique Peek et Poke créée en 2007 au Touquet et spécialisée dans le Lego et le Playmobil, Fabrice Perrin évoque pour Metronews la grande odyssée des Lego. A l'occasion de la sortie en salles de "La grande aventure Lego", ce dernier dévoile les clés d'un succès jamais démenti. Quelles ont été les principales phases d'évolution des Lego ? Le succès du Lego tient en grande partie à sa capacité de stimuler l'imagination et la créativité des apprentis architectes. Mais c'est également au travers de la multiplicité des thèmes proposés que Lego a pu évoluer sans cesse, décennie après décennie. Si à la base, bâtir sa ville avec des maisons et des véhicules a été le point de départ du phénomène, la marque a su se diversifier rapidement en offrant de multiples thèmes et des approches de construction différentes. Alors que les années 60 et 70 proposaient essentiellement des sets sur le thème de la ville, c'est surtout dans les années 80 que le Lego s'est ouvert sur de nouvelles aventures. L'Espace, le Moyen-Age, les Lego Technic, les trains, ect... ont ainsi su toucher un large éventail de fans inconditionnels. Les années 2000 marquent l'arrivée des licences, avec notamment la gamme Star Wars. Une gamme qui marche fort, non ? Bien sûr ans après son lancement, la gamme Star Wars reste encore la plus vendue dans le monde. Cela continuera encore longtemps puisque l'aventure Star Wars ne s'arrêtera pas là. Depuis, de nombreuses licences ont été proposées, souvent avec le même succès... chez Disney notamment. Par ailleurs, après plusieurs tentatives infructueuses, la nouvelle gamme Friends, lancée il y a deux ans, a enfin permis de convertir les petites filles aux Lego.

14 Comment les LEGO ont-ils réussi à s'imposer aussi durablement ? Quel est le secret ? Une brique Lego est d'une solidité à toute épreuve. Jamais vous ne verrez des parents jeter à la poubelle des Lego abandonnés. Ils trouveront toujours une seconde vie ailleurs. C'est ainsi que la fameuse brique est devenue intemporelle et a traversé sans encombre toutes les générations depuis 60 ans. Qu'importe sa couleur et sa forme, l'assemblage que vous en ferez permettra toujours de contenter votre imagination. Et ce, quel que soit votre âge. Depuis le début de l'aventure, 8000 formes de briques ont été créés, des dizaines de couleurs et de nuances ont fait leur apparition et plus de 7000 sets différents font aujourd'hui le bonheur des collectionneurs. Pourtant, les jeux actuels sont de plus en plus performants et futuristes... Disons que le Lego est un jouet intelligent. Il favorise dès le plus jeune âge l'apprentissage sous toutes les formes et vous suit tout au long de votre enfance pour vous retrouver quelques années plus tard. Quant à la modernité des jouets, Lego a toujours su vivre avec son temps avec notamment le développement des robots Mindstorm qui allient nouvelles technologies et imaginaire. Côté jeux vidéo, Lego n'a pas raté le coche et s'y est investi avec des réalisations de grande qualité.Lego est un jouet intelligent. Il favorise dès le plus jeune âge l'apprentissage sous toutes les formes et vous suit tout au long de votre enfance pour vous retrouver quelques années plus tard Le succès actuel du film "La grande aventure Lego", en salles mercredi, vous étonne-t-il? Aucunement. Le Lego touche toutes les générations ! Depuis peu, Lego a su s'investir dans le vrai marketing, celui qui apporte une réelle force de vente. Les publicités sont toujours bien pensées et subtilement réalisées. Elles ont envahi nos télés et nos magazines.succès actuel du film "La grande aventure Lego" Qu'est-ce qui selon vous pourrait remplacer les Lego ? C'est une question qui n'amène aucune réponse... (rires). PROPOS RECUEILLIS PAR MEHDI OMAÏS 18-FEVRIER /2 Retour à ma liste darticles

15 19-FEVRIER /2 Lego : les petites briques devenues lingots La grande aventure Lego, après avoir fait le plein en Amérique du Nord, arrive avec plein d'ambition dès ce mercredi dans les cinémas français. Crédits photo : Warner Bros. Pictures EN IMAGES - Au bord du dépôt de bilan au tournant du XXIe siècle, les briquettes danoises ont réussi à se recycler avec brio dans les jeux vidéo et depuis quelques années au cinéma. On oublie trop souvent que le succès d'un jouet est de savoir grandir en même temps que les enfants, s'adapter aux nouvelles pratiques pour ne pas finir dans un placard poussiéreux. Une lutte de tous les instants déjà immortalisée au cinéma par le cow-boy Woody et le super-astronaute Buzz l'Éclair dans la saga Toy Story. Pour les petits personnages jaunes Lego, ce défi s'est avéré crucial au début des années Menacée de faire faillite à l'heure où les loisirs numériques et électroniques sont venus concurrencer sérieusement les jouets traditionnels dans les cours de récréation, les concepteurs ont su se reconstruire un avenir.Toy StoryLego Aujourd'hui, ils sont des stars du grand écran, numéro un des entrées du week- end en Amérique du Nord. Comment la firme danoise créée en 1932 par Ole Kirk Christiansen est passé d'une position critique, avec 30% de ventes en moins en 2004, à une deuxième place au classement mondial des jouets derrière Marvel avec un chiffre d'affaires de 4,5 milliards de dollars en 2012.numéro un des entrées du week- end en Amérique du Nordune deuxième place au classement mondial des jouets derrière Marvel Les Lego reprennent leur destin entre leurs minuscules mains Un baril de briques de toutes les couleurs et une armada de petit bonhommes aux étranges articulations stockés sous le lit ou en pagaille sur le tapis de la chambre d'enfant. Cette image ressurgit pour beaucoup comme une madeleine de Proust. Mais elle aurait pu le rester, vouée à la nostalgie des plus anciens, si un changement de stratégie n'avait pas été opéré à la toute fin des années L'élément déclencheur est la commercialisation d'une série spéciale Star Wars en 1999.Star Wars

16 L'accord avec Lucasfilm porte rapidement ses fruits, car en plus d'être un vrai succès auprès des enfants, qui peuvent désormais construire leur propre vaisseau spatial, sont séduits de nombreux adultes, fanatiques collectionneurs de tout ce qui touche à l'univers de la saga de George Lucas. Harry Potter, Batman, Indiana Jones, Pirates des Caraïbesou encore Le Seigneur des anneaux suivront. Être au plus près de la pop culture, réadapter les succès cinématographiques, pour continuer de fasciner les enfants de tous les pays.LucasfilmGeorge Lucas Casser des briques au box-office Autre évolution significative, idéal pour effacer cette image vieillotte, chaque blockbuster fait l'objet d'une adaptation en jeu vidéo. En 2012, le jeu d'arcade Lego Batman s'est hissé dans le top 10 des meilleures ventes toutes consoles confondues au moment de sa sortie. Un bon filon que les Danois n'ont pas manqué d'exploiter: en 2013, Lego City Undercover n'est lié à aucune licence mais a tout de même suscité l'enthousiasme des enfants (deuxième meilleure vente de juin 2013). Le dessin animé Ninjago séduit également les plus jeunes lors des programmes du matin sur France 3, avec sa bande de Ninja Lego en lutte contre des dragons volants multicolores. En 2009, les Lego s'exportent pour la première fois au cinéma avec Lego Star Wars. Cinq ans plus tard, La Grande Aventure Lego, qui débarque sur les écrans français ce mercredi, est tout simplement la synthèse de toutes ces bonnes intentions: de l'humour, du dynamisme et la présence guest- stars, vedettes du microcosme des bonhommes jaunes (Batman, Wonder Woman, Superman, etc.). Le long-métrage a déjà amassé plus de 144 millions de dollars aux États-Unis en une semaine d'exploitation seulement. Chez Lego, les briques sont désormais des lingots. 19-FEVRIER /2 Retour à ma liste darticles

17 27-FEVRIER /2 Retour à ma liste darticles Lego va se décentraliser pour conforter sa croissance. JOUET- Le numéro deux mondial du jouet a décidé de devenir un peu moins danois pour conforter loin de ses bases une croissance qui a encore été impressionnante en Le célèbre fabricant des briques à empiler a vu son chiffre daffaires bondir de 10% à 25,38 milliards de couronnes (3,4 milliard deuros). Il a quadruplé en seulement dix ans. Les ventes des numéros un et trois mondiaux, les américains Mattel (Barbie, Hot Wheels, etc.) et Hasbro (Monopoly, Play Doh, etc.)ont stagné de leur côté. Lego est aussi beaucoup plus rentable queux, avec un bénéfice net de 6,12 milliards de couronnes (820 millions deuros), en hausse de 9%. « Je suis vraiment ravi que ce soit la neuvième année consécutive de croissance organique », a affirmé le directeur général Jorgen Vig Knudstorp lors dune conférence de presse au siège du groupe familial, à Billund (centre du Danemark). Un film qui promet de rapporter gros. Lego a profité du succès de Friends, collection lancé en fin 2012 pour les filles de cinq à neuf ans, et des légendes de Chima, nouveauté de Mais les classiques que sont Lego City et Duplo maintiennent leur succès. « Les grands marchés que ce sont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et lEurope centrale et du Nord ont eu une bonne croissance à un chiffres, tandis que celle sur des marchés comme la France, lEspagne, la Russie et la Chine a été à deux chiffres », a souligné Lego dans un communiqué. conforter-sa-croissance/story/

18 Lannée 2014 est très bien partie, avec « La grande aventure Lego », film danimation en tête au box-office américain depuis trois semaines, et qui promet de rapporter gros partout ailleurs. Pour sassurer une croissance continue sur des marchés où il y a encore une marge de progression, comme lAsie, Lego dit vouloir attirer plus de talents étrangers en implantant des « grands sites régionaux » à Londres, Singapour et Shanghai, ainsi quà Enfield (Connecticut, nord-est des Etats-Unis) où il y a déjà une usine. Chacun de ces sites aura » une présence des cadres de direction importante », a expliqué le groupe. « Pour emmener les briques dans le monde entier, nous avons besoin dun nouveau type dorganisation. Il nous faut une structure qui soit beaucoup plus diverse, plus internationale quaujourdhui », a estimé M. Vig Knudstorp. Le groupe reste très danois et centralisé aujourdhui. Son actionnariat familial se souvient des dégâts financiers causés par une expansion ratée au tournant du siècle, qui lui avait fait perdre de vue son produit de base et mal anticiper lémergence denseignes comme Toys R Us. Le Lego touche toutes les structures. Lactuel patron, qui a redressé lentreprise de manière spectaculaire, ne veut pas répéter les erreurs de lépoque. « Ce que nous avons découvert, cest que la brique, le système de construction et la créativité, ce nest pas quune idée danoise », explique-t-il. « Cest aussi pertinent dans toutes culture. Voilà une des choses que jai retenues de mes visites à des enfants chinois ». Lego prévoit dajouter entre 600 et 800 personnes en dix ans à son panel de consommateurs en Chine, où la croissance du marché du jouet suscite toutes les convoitises. Au Danemark, il a tét critiqué dans la presse pour avoir négligé de mettre en avant ses racines danoises. Mais pour M. Vig Knudstorp, il compte rester dans son berceau Billund, où il a été fondé par un menuisier dans les année 1930, et il a tout à gagner à une couverture à des cadres étrangers. « Ce serait arrogant de penser que simplement parce quon est Danois on [sait] ce quil faut pour réussir dans des pays du monde entier », considère-t-il. 27-FEVRIER /2 Retour à ma liste darticles

19 28-FEVRIER /2 Retour à ma liste darticles Mega Brands achetée par Mattel Mega Brands fabrique déjà des jouets de Mattel sous licence. Photo: Mega Brands. Un des principaux manufacturiers québécois inscrits en Bourse, le fabricant de jouets montréalais Mega Brands, a accepté une offre d'achat de 460M$US du plus important fabricant de jouets du monde et partenaire d'affaires, Mattel. La transaction représente une valeur totale d'environ 460M$US, incluant la dette nette de Mega Brands qui sera prise en charge ou remboursée par Mattel. Elle est préliminairement estimée à 47M$ pour l'exercice Le géant américain du jouet et fabricant de Barbie offre 17,75$CA par action ordinaire de Mega Brands, ce qui représente une prime de 36% sur le cours de clôture de jeudi et de 32% sur le cours moyen de la société montréalaise au cours des 30 dernières séances terminées le 26 février. Les actionnaires de Mega Brands qui détiennent environ 39% des actions ordinaires de la société, l'assureur et spécialiste des situations de redressement Fairfax, ainsi que la famille dirigeante de Mega Brands, les Bertrand (Victor Joseph, Marc et Vic), ont convenu de voter en faveur de la transaction. Par cette acquisition, Mattel vise à bonifier son portfolio en étendant ses activités dans deux des catégories de jouets démontrant la croissance la plus rapide. «Un volet essentiel de notre stratégie de croissance mondiale est l'acquisition stratégique de marques qui profiteront de notre rayonnement et, par la même occasion, nous aideront à étendre nos activités vers de nouveaux secteurs en plein essor», a dit par voie de communiqué Bryan G. Stockton, pdg de Mattel. Il a ajouté que les jeux de construction très populaires, affichent «un des meilleurs taux de croissance au cours des trois dernières années». Déjà partenaires

20 Mega Brands est la deuxième plus importante entreprise dans la catégorie des jouets de construction avec MEGA BLOKS. Il y a près de deux ans, Mega Brands a noué un partenariat majeur avec Mattel. L'entreprise montréalaise a obtenu les droits mondiaux pour fabriquer sous licence des jouets de construction à partir de la légendaire poupée Barbie et de l'autre marque emblématique Hot Wheels. Le siège social restera à Montréal Fondée et établie à Montréal, Mega Brands emploie environ 1700 employés dans 17 pays. L'usine montréalaise de la multinationale québécoise fabrique près de la moitié de toute la production du groupe. Mega Brands exporte 92% de sa production dans une centaine de pays. Les États-Unis est son principal marché. Mattel assure que le siège social de l'entreprise restera à Montréal. Le géant américain prévoit maintenir l'expertise de fabrication de Mega Brands à Montréal et au Tennessee. Elle compte également profiter des compétences de la société montréalaise dans la conception et le développement de jouets de construction et d'art et artisanat. Rappelons qu'il y a près d'un an jour pour jour, la direction de Mega Brands a demandé 50M$ à Québec pour préserver son siège social dans la province. La société s'était inscrite au registre des lobbyistes, afin de demander une aide pour construire une nouvelle usine de pointe. 28-FEVRIER /2 Retour à ma liste darticles

21 Retour à la liste de thèmes Nom du support Titre de larticleDate de parution Actukids.fr Les 4-12 ans influencent fortement les achats des foyers, selon une étude Lagardère Publicité 01-Janvier Actukids.frParivendu.fr a lancé sa première bourse aux jouets de noel, 01-Janvier M.StyleLiberté, égalité, parts de marché 03-Janvier LSADes ventes de noel encourageantes dans lalimentation et dans le jouet 06-Janvier Le figaro.frNoel rabat les cartes du marché du jouet français, 07-Janvier Actukids.frEn moins de 12 mois, les ventes de tablettes pour enfants ont plus que doublé en France selon NPD 17-Janvier 20 minutes.frDisney Infinity a réussi à simposer sur le marché des jouets vidéo 20-Janvier LSANRF: Les leçons de la saison des fêtes américaine. 20-Janvier Les Echos.frEn 2013, le marché français du jouet a résisté à la crise économique, 23-Janvier La Tribune.frEn France, le marché du jouet a fait mieux que se défendre en Janvier LiberationLes fabricants de jouet lorgnent les adultes 23-Janvier 20minutes.frLes jouets de nouveau à la fête en Janvier InterFranceLes français nont pas acheté Made in France à noel, 30-Janvier Les echos de la franchise.com Bilan 2013: le secteur du jouet se porte bien 06-Février France infoLe made in France 11-Février Europe 1Lego: Mais pourquoi on les aime tant? 18-Février

22 01-JANVIER-2014 Retour à ma liste darticles

23 01-JANVIER-2014 Retour à ma liste darticles

24 03-JANVIER-2014 Retour à ma liste darticles Liberté, égalité, parts de marché L'annonce, le 20 décembre, de la transplantation, à Paris, du premier cœur artificiel dont le brevet a été déposé par le professeur Alain Carpentier, n'a pas seulement été célébrée comme une révolution médicale. La nouvelle a aussi été saluée par les responsables politiques comme une prouesse certifiée "100 % française". Le 24 décembre, Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, qui s'apprêtait comme il se doit à réveillonner avec des produits bien de chez nous, rappelait que "95 % de l'alimentation de la grande distribution est produite en France". Cet enthousiasme collectif ponctue une année qui aura été celle de la mise en majesté de tout ce qui peut être conçu et fabriqué dans l'Hexagone.Parisréveillonnerêtre En novembre à Paris, le salon Made in France a fait le plein avec visiteurs en trois jours, et l'on ne compte plus les étiquetages et labels bleu-blanc-rouge qui débordent des nouvelles boutiques d'habillement et des sites Web. Reste à exporter ce mouvement de fierté nationale. Le mois prochain, l'agence McCann France, mandatée par le ministère du redressement productif, dévoilera la "Marque France". Un slogan qui devra tenir la dragée haute à l'"American Dream", le concept américain de la réussite, à la "Deutsche Qualität" vantée par la firme Opel, ou "GREAT Britain", la marque du savoir-faire anglais en technologie.Madeexportertenir Présidée par Philippe Lentschener, directeur de l'agence de communication McCann France, une commission de cinq personnalités issues de la mode, de la communication et de l'industrie (Agnès b., Robert Zarader, Michel Gardel, Clara Gaymard), s'est mise à plancher. En juin, elle a rendu 22 propositions pour fortifier la vision de la France à l'étranger sur le modèle du "marketing pays". Outre un slogan – variante commerciale de "Liberté Egalité Fraternité" en quelque sorte – seront aussi proposés une charte graphique et le regroupement de la petite centaine de labels inspirés du "made in France" derrière une signature unique, "Origine France garantie". Selon Alexandra Jubé, du bureau de tendances NellyRodi, "le made in France est entré dans les moeurs, comme le bio avant lui. Mais le concept "goût et savoir-faire français" ne sera pas suffisant. Il faudra davantage travailler sur le renouvellement du produit et la recherche esthétique."modeindustrieplancherfortifiertendancestravailler PROBLÈME D'OFFRE Du côté des entreprises, on perçoit quelques frémissements. La déroute de l'emploi industriel a redonné des couleurs au "produire français", thématique dont Arnaud Montebourg s'est fait le champion. L'Oréal, le fabricant de jouets Smoby, de chaussures et chaussettes Kindy, ou les opticiens Atol ont relocalisé en France une partie de leurs sites de production envolés à l'étranger. Comme Solex, revenu de Chine grâce à une aide publique d'un million d'euros. "Au-delà de la portée symbolique, c'est un choix industriel de rapatrier l'usine à Saint-Lô pour rapprocher la production de la distribution", indique Grégory Trebaol, propriétaire de Solex, désormais passé à la propulsion électrique, et qui envisage de créer une trentaine d'emplois en 2014.entreprisesemploiOrKindyChineaiderapatrier rapprochercréer Reste que "malgré tout l'or du monde, tu ne peux pas acheter un frigo français". Le constat est celui d'un jeune journaliste, Benjamin Carle, auteur et acteur d'un documentaire saisissant et un poil provocateur diffusé le 26 février sur Canal+. Depuis neuf mois, il vit "made in France". C'est-à-dire sans canapé, sans télé, sans ordinateur et en répondant au téléphone sur un talkie-walkie Sagem. D'après lui, "il est possible de consommer français mais au prix de grands sacrifices. Ce n'est pas un problème de demande mais d'offre. L'innovation, c'est la clé de la réussite du "made in France". On est contraint au génie".acheterconsommer LaurentTelo Journaliste au Monde

25 Retour à ma liste darticles 06-JANVIER-2014 Des ventes de Noël encourageantes dans l'alimentation et le jouet Les fêtes de fin dannée nont pas laissé les Français sur leur faim. Malgré un souci d'économie évident, ils se sont fait plaisir autour de la table du réveillon. « Les fêtes ont été plutôt pas mal, se félicite Thierry Cotillard, directeur de loffre alimentaire chez Intermarché. Les produits de la mer ont progressé de 11 %, les vins et champagne de 18 %, le rayon traiteur aussi a connu une hausse à deux chiffres. » Avec une progression des ventes de 5 % en décembre, Intermarché devrait logiquement se retrouver en prise de part de marché sur la période. Si Carrefour et Casino nont pas laissé filtrer dinformations chiffrées – la cotation en Bourse linterdit -, Système U confirme la tendance sans enthousiasme. « Cela ne sest pas trop mal passé », reconnaît un porte-parole. Les résultats du réseau nont pas encore été consolidés, mais il ressort que les Français ont boudé les solutions de repas tout fait au profit du « à cuisiner ». « Par souci déconomie ou dans la tendance générale de retour à la cuisine, cest un constat que lon fait dans toutes les régions. »IntermarchévinstraiteurCarrefourCasinoSystème Ucuisine Un Noël en légère croissance Du côté du jouet, 2013 a été plutôt meilleur que lannée précédente. « Au global, nous nous attendons à une année en légère croissance après une année 2012 en repli », indique Franck Mathais, directeur exécutif des ventes à La Grande Récré. Lan dernier, le marché du jouet avait effectivement accusé une chute de 2% de son chiffre daffaires due, entre autres, à la perte de vitesse du phénomène Beyblade, les toupies de Hasbro. Le distributeur avait diffusé dès le 26 décembre le bilan des jouets les plus vendus dans ses 231 magasins entre le 1er et le 24 décembre. Un classement qui donne la prime aux jouets high tech et interactifs : en pôle position des ventes de lenseigne du groupe Ludendo, on retrouve ainsi Furby. Le petit animal interactif relancé par Hasbro début 2013, sempare de la première place, devant la tablette tactile Storio 2 de VTech et le Temple de la Tribu Lion de la gamme Chima de Lego.HasbrojouetsLego

26 07-JANVIER-2014 Retour à ma liste darticles Noël rebat les cartes du marché du jouet français Hasbro cède la première place au profit de Mattel, alors que Lego passe n° 3 devant Playmobil. Le marché du jouet a repris des couleurs l'an passé. Après un millésime 2012 marqué par un recul des ventes (- 2%), fabricants et distributeurs ne cachent pas leur soulagement à l'heure du bilan. «Avec un marché qui devrait finir autour de + 1%, 2013 marque le retour à la croissance pour le secteur, estime Franck Mathais, directeur des ventes de La Grande Récré, deuxième distributeur en France. Même si ce n'est pas l'euphorie, c'est plutôt une performance notable dans la conjoncture actuelle.» À l'inverse de 2011, portée par le phénomène des toupies Beyblade (Hasbro), 2013 a été marquée par le succès des tablettes et des jouets high-tech et par la résistance des jouets traditionnels, qu'il s'agisse de jeux de construction (Lego, Playmobil) ou de société. Achats tardifs Malgré la crise, les enfants ont donc été épargnés par les arbitrages de leurs parents. «Avec un prix moyen de 55,40 euros pour les dix jouets les plus vendus, le Père Noël n'a pas été moins généreux que les années précédentes», ajoute Franck Mathais. Mais plus encore qu'en 2012, les Français ont pris leur temps pour comparer les prix, finalisant leurs courses avec près d'une semaine de retard par rapport à Noël Internet et ses prix bas ont profité de cette recherche de bons plans. Près de 15% des ventes de jouets ont été réalisés en ligne (contre 12% en 2012), soit une croissance de plus de 15% qui bénéficie à la fois aux pure players du Web et aux spécialistes (Amazon, CDiscount, Toys'R Us, Éveil & Jeux…). Premières victimes de l'essor d'Internet, les hypermarchés dont les ventes ont chuté.CDiscountToys'R Us Noël 2013 a également rebattu les cartes du marché (3,1 milliards d'euros en 2012) avec une concurrence particulièrement exacerbée. Numéro un depuis 2009, l'américain Hasbro (8,6% de parts de marché à mi- décembre) est repassé derrière son compatriote Mattel (10% du marché), victime de la fin du phénomène Beyblade. Même si ses peluches interactives Furby devraient être -en volume- les jouets les plus vendus de l'année ( écoulées), cela n'a pas suffi pour conserver la première place. Champion des jeux de société (Monopoly, Trivial Pursuit…), Hasbro a aussi fait les frais de la montée en puissance de concurrents français comme Asmodee, racheté par le fonds Eurazeo, et son best-seller Dobble ( exemplaires vendus en 2013). Autre nouveau venu, le français Mega Bleu qui a propulsé son jeu Chass'Fantômes en tête des ventes. «Nous serons prêts cette année pour reprendre la première place», promet Pierre Laura, patron d'Hasbro en France, dont les ventes en magasins étaient en recul de 10% à mi-décembre.Hasbro Les deux grands gagnants de l'année sont sans aucun doute Lego et VTech. Désormais n°2 mondial, le fabricant danois (8,2% du marché à mi-décembre) a ravi la troisième place en France à Playmobil (7,8%). Après le succès de ses briques pour filles, Lego -qui devrait finir l'année avec une croissance de ses ventes en magasins de 16%- a réussi à imposer sa nouvelle gamme Chima parmi les best-sellers avec certains jouets en rupture de stocks à Noël. Quant à VTech (5,7%), il a réussi à consolider son leadership dans les jouets électroniques et fait de sa tablette Storio 3S le best-seller (en valeur) de l'année.PlaymobilLego

27 Retour à ma liste darticles 17-JANVIER-2014

28 Disney Infinity» a réussi à simposer sur le marché des jouets vidéo La figurine Bob Razowski, dans le jeu vidéo «Disney Infinity». DISNEY INTERACTIVE JEU VIDEO – Le jeu vidéo «Disney Infinity», avec ses figurines, sest écoulé à 3 millions dexemplaires dans le monde… Disney a annoncé que trois millions dexemplaires du pack de démarrage «Disney Infinity» (soit le jeu et trois figurines) ont été vendus dans le monde entre le 18 août 2013, sa date de sortie aux Etats-Unis, et le 31 décembre Ce chiffre a été annoncé au New York Times par James Pitaro, président de Disney Interactive, la branche de la Walt Disney Company consacrée au jeu vidéo. Aux Etats-Unis, «Disney Infinity» figure ainsi parmi les dix meilleures ventes de jeux en 2013, selon linstitut NPD.Ce chiffre a été annoncé au New York TimesJames Pitaro, président de Disney Interactive, Après l'accueil décevant des «Epic Mickey» De quoi satisfaire la filiale Disney Interactive, après les ventes décevantes et laccueil mitigé réservé aux deux «Epic Mickey», qui faisaient pour la première fois de la mascotte de Disney le héros dun jeu vidéo. Ces jeux de plateforme réalisés sous la direction du créateur vétéran Warren Spector navaient pas convaincu le public, ni même Disney, au point que la World Company a fermé les Junction Point Studios début En revanche, du côté dAvalanche Software, à lorigine de «Disney Infinity», on peut souffler. Surtout quavec un budget de développement de 100 millions de dollars, difficile davoir le droit à lerreur. «Disney Infinity» a donc réussi à se tailler une part du marché dans lunivers de jouets vidéo, jusquici dominé sans partage par Activision et ses Skylanders, dont le troisième et dernier titre «Skylanders Swap Force» est sorti en fin dannée. Disney avait repris ce principe de figurines qui apparaissent sur lécran de la télé une fois posés sur une plate-forme, des figurines issues de franchises différentes dans le cas de Disney: «Pirate des Caraïbes», «Monstres et Cie»…. Jusquau récent Disney des fêtes de fin dannée, La Reine des neiges, qui occupe la première place du box-office français des films sortis en Mais, comme le note Liam Callahan, analyste de NPD Group, le mois de décembre a été le meilleur de lannée en termes de ventes pour les figurines Skylanders aux Etats-Unis. Activision devrait communiquer pour sa part des chiffres de vente à la mi-février.qui occupe la première place du box-office français des films sortis en 2013le mois de décembre a été le meilleur de lannée en termes de ventes pour les figurines Skylanders aux Etats-Unis J.M. 20-JANVIER-2014 Retour à ma liste darticles

29 NRF 2014: Les leçons de la saison des fêtes américaine La saison des fêtes de fin d'année représente 27% du chiffre d'affaires annuel du commerce aux Etats-Unis. Alors que le Retails Big Show de la NRF sachève aujourdhui, un premier bilan de la "holiday season" peut être dressé à partir des nombreuses études et conférences proposées sur le salon. Ce dernier temps fort de l'année est à la fois la période commerciale la plus longue et la plus marquante du commerce américain. Elle couvre Thanksgiving, Black Friday, Cyber Monday et bien sûr toutes les périodes de fêtes de fin dannée. Dune manière générale, pour la NRF, la "holiday season" couvre les mois de novembre et décembre et représente en moyenne 27% du business annuel. Les premières indications données par la NRF et montrent un maintien de la dynamique de progression au-dessus de 3%. Il est vrai que le dynamisme de léconomie, avec un taux de chômage au plus bas depuis 5 ans et une croissance annoncée à 3% pour 2014, dope le retail dans son ensemble. Forrester dans sa très attendue "first look", la conférence annuelle sur le digital dans le retail, a livré quelques faits saillants. Le e-commerce a progressé en 2013, au-delà de toutes les attentes, avec +29% vs Dynamique réelle mais avant tout pour les distributeurs physiques qui ont une activité on line. Ces derniers progressent de 32% contre 29% pour les pure players alors que les catalogues ou autres canaux de vente affichent 25% de progression verra aussi pour la première fois les ventes influencées et réalisées par le web dépasser les 50% du total commerce. Un cap historique qui montre linfluence du digital comme canal de préparation des achats avant tout même si le e-commerce progresse très fort avec un +29%. A noter également dans la bataille de la livraison que le free shipping (livraison gratuite) sans aucun seuil progresse sensiblement dans les "deals" plébiscités par les consommateurs. Exemple : le week-end de Thanksgiving passe de 24% de livraison gratuite sans aucun seuil en 2012 à 40% en 2013 !e-commerce Autre tendance qui ne fait que se confirmer avec le développement du shopping sur mobile: Adobe indique que le shopping sur mobile a atteint une part de 26% des achats on line le jour du Black Friday. Forrester indique une moyenne de 13% des achats réalisés en e-commerce sur smartphone et 8% sur tablettes. Le mobile est dailleurs la top priorité en e-commerce toujours selon Forrester. Enfin, IBM a indiqué que le showrooming progressait moins vite que les ventes on line. Dune année sur lautre, les chiffres se stabilisent selon Forrester-Aprimo Research avec 35% qui utilisent leur mobile pour rechercher des prix en magasins.IBMprix Loptimisme est de rigueur à new York puisque Sucharita Mulpuru, VP de Forrester a avancé dans ses prédictions le qualificatif de "fabulous" à propos de lannée qui débute ! Frank Rosenthal, à New York Expert en marketing du commerce Auteur du livre "Le retail aux Etats-Unis" publié aux Editions Kawa 20-JANVIER-2014 Retour à ma liste darticles

30 23-JANVIER-2014 En 2013, le marché français du jouet a résisté à la crise économique Par Emmanuel GraslandEmmanuel Grasland Malgré un recul des ventes en volume, le marché enregistre une bonne performance en valeur. La peluche Furby de Hasbro s'impose en France comme la deuxième meilleure vente de l'année Photo Sipa Les Français ont craqué. Malgré la crise économique, la hausse des impôts, la pression sur le pouvoir d'achat et leurs angoisses sur lavenir, ils ont cherché à gâter leurs enfants pour les fêtes de Noël. Selon le cabinet NPD, le marché français du jouet a renoué lan dernier avec la croissance, avec une progression certes modeste, mais tout de même de 0,7 %, à 3,2 milliards deuros, après un recul de 2 % en Une performance liée à laugmentation du prix moyen dépensé par jouet, passé de 13,97 euros à 14,40 euros. En volume, les ventes reculent elles de 2 %, à 218 millions dunités. Après un début dannée positif et des ventes en augmentation de 1 % à fin octobre, le marché français a connu une fin dannée à léquilibre. « Les résultats français sont meilleurs que ceux observés en Europe. Les cinq plus gros pays européens ont vu leurs ventes stagner en 2013, après un léger recul de 1 % en 2012 », explique Frédérique Tutt, du cabinet NPD. Les ventes ont, par exemple, reculé de 1 % au Royaume-Uni et de 3 % en Italie. Cette bonne performance du marché français sappuie sur une forte hausse de lélectronique junior et des jeux de construction. La fin dannée a bien sûr été une période clef. Les mois de novembre et décembre représentent en effet, à eux deux, plus de la moitié du chiffre daffaires annuel du ­secteur du jouet. Quelles sont les stars de lannée 2013 ? ­Storio 2, la tablette multimédia pour les 3 à 9 ans de VTech, simpose comme la meilleure vente de lannée devant la peluche Furby de Hasbro, les poupées Monster High de Mattel ou encore le Dobble du français Asmodee. Lannée 2013 a aussi été marquée par le succès de la gamme Lego Friends chez les filles et des indétrô­nables cartes Pokémon chez les garçons. Au niveau européen, cest la peluche Furby qui simpose comme la meilleure vente. La performance est notable, notamment en Espagne, car le prix du jouet, qui vise les petites filles de 6 ans et plus, est élevé, à 70 euros. Lors du lancement de la première version en 1999, cette peluche avait déjà rencontré un succès mondial. A lépoque, Furby sétait écoulé à 40 millions dexemplaires, dont 2 millions en France. Sa première relance en 2005 sétait soldée par un échec, faute dinnovations. 7 % des jouets fabriqués en France Lindustrie hexagonale va-t-elle profiter de ce rebond du marché du jouet ? Hélas, ce nest pas en France que le père Noël remplit sa hotte. Il ne reste quune quinzaine de PME (soit un millier demplois) qui continuent de résister à linvasion des produits asiatiques. Avec un poids lourd, Smoby, dans le Jura. Seuls 7 % des jouets vendus dans lHexagone seraient en effet fabriqués en France. LAsie, surtout la Chine, reste le principal fournisseur (60,5 %), avec lEurope (24 %) – en particulier lAllemagne et la République tchèque –, le reste étant importé des Etats-Unis et du Canada. Emmanuel Grasland

31 Retour à ma liste darticles 23-JANVIER-2014 P1/2 EN FRANCE, LE MARCHÉ DU JOUET A FAIT MIEUX QUE SE DÉFENDRE EN 2013 CONSOMMATION Si les tablettes pour enfants ont cette année encore tiré leur épingle du jeu, (Storio ayant été le jouet le plus vendu en France), la peluche interactive Furby n'a pas été en reste puisqu'elle a été le jouet que se sont le plus âprement disputés les enfants en Europe Nicolas Richaud | 23/01/2014, 10: mots Le secteur a progressé de 0,7% par rapport à 2012 avec un chiffre d'affaire global de 3,2 milliards d'euros. Les tablettes préscolaires et la peluche Furby ont été les deux grands succès des dernières fêtes de Noël. Bas du formulaire Le marché du jouet français n'aura pas pâti en 2013 du petit moral des ménages et de leur pouvoir d'achat en berne. En valeur, le secteur a progressé de 0,7% par rapport à 2012 avec un chiffre d'affaire global de 3,2 milliards d'euros, selon une étude du groupe NPD. A noter toutefois qu'en volume, le marché a reculé de 2% avec 218 millions d'unités écoulées l'an dernier. Selon Frédérique Tutt, expert du marché du jouet : Les résultats français sont meilleurs que ceux observés en Europe. Les cinq plus gros pays européens ont ainsi vu leurs ventes stagner en 2013 après un léger recul de 1% en 2012.(...) Parmi les catégories qui ont séduit en 2013 on notera l'électronique junior bien sûr mais aussi les jeux de construction, donc une variété intéressante de produits, preuve que les grands classiques n'ont pas dit leur dernier mot. LES TABLETTES PRÉSCOLAIRES ET LA PELUCHE FURBY EN GUEST-STARS AU PIED DES SAPINS DE NOËL... Si les tablettes pour enfants ont cette année encore tiré leur épingle du jeu, (Storio ayant été le jouet le plus vendu en France), la peluche interactive Furby n'a pas été en reste puisqu'elle a été le jouet que se sont le plus âprement disputés les enfants en Europe.les tablettes pour enfants ont cette année encore tiré leur épingle du jeu

32 ...MAIS LES "CLASSIQUES" ONT FAIT DE LA RÉSISTANCE Mais comme prévu, les ventes de jouet ont tout de même balancé entre 2.0 et rétro puisque les "classiques" ont fait de la résistance. Chez les filles, la gamme Lego a par exemple bien fonctionné. Et du côté des garçons, les figurines Tortues Ninja ont encore largement trouvé preneurs. >> Pourquoi le jeu de société survit-il si bien à l'ère du 2.0 et des jeux vidéo (1/2)? On soulignera aussi que le groupe français Asmodee - racheté ce mercredi par la société d'investissement Eurazeo - a fait mieux que de se défendre puisque son jeu de société Dobble (basé entre autres sur des parties courtes) figure dans le Top 10 des meilleurs ventes en France, et que les cartes Pokemon, (que le groupe édite dans plusieurs pays européens), ont de nouveau rencontré un franc succès.racheté ce mercredi par la société d'investissement Eurazeo 23-JANVIER-2014 P2/2 Retour à ma liste darticles

33 23-JANVIER-2014 Retour à ma liste darticles Les fabricants de jouets lorgnent les adultes Poupées de collection, avions télécommandés grâce à un smartphone, figurines haut de gamme... L'industrie du jouet cible de plus en plus les adultes, un pari malin sur fond de vieillissement de la population, notamment en Asie. Les avancées technologiques permettent l'entrée des drones dans le monde des jouets, comme le montrent des machines volantes équipées de caméras à infra-rouge et à vision nocturne, et dirigées via une application sur smartphone. Des objets conçus principalement pour les adultes. "Les +enfadultes+ ne sont pas définis par leur âge, ils se définissent par leur attitude", déclare Kenes Cheung, directeur du développement chez E-Supply International, basé à Hong Kong, qui fabrique ce type de véhicules distribués par de grandes chaînes, comme Toys "R" Us. "On voit de plus en plus de produits pour des joueurs plus âgés (que les enfants), qui ont un smartphone", renchérit Christopher Byrne, qui travaille chez timetoplaymag.com, un site internet consacré à l'industrie du jouet. "Les hommes notamment ont ce besoin fondamental de jouer, ils ne s'en lassent jamais vraiment", ajoute-t-il lors du Salon des jouets et des jeux qui s'est tenu cette semaine à Hong Kong, un des plus importants au monde. Ces jouets technologiques représentent un segment croissant pour l'industrie, soulignent les experts du secteur, rappelant la nécessité pour les fabricants, notamment en Asie, de trouver de nouveaux clients en raison des faibles taux de natalité dans des pays comme le Japon ou la Corée du Sud. Et en plus, "ces consommateurs sont dotés d'un fort pouvoir d'achat", indique Wenda Ma, économiste au Conseil de développement du commerce de Hong Kong, qui accueille les exposants de la foire, venus des quatre coins du monde. Parmi les "jouets" prisés des collectionneurs figurent les figurines haut de gamme, des répliques d'armes à feu et les petites voitures. "Un nombre croissant d'entreprises développe deux lignes de produits: une pour les enfants et une autre pour les collectionneurs (adultes)", précise Wenda Ma. Le groupe américain "Mattel possède des lignes de produits destinés aux collectionneurs, pour ses poupées Barbie, ses voitures Matchbox ou ses circuits Hot Wheels, en plus des lignes traditionnelles" pour les enfants, précise-t-elle. La popularité des téléphones multifonctions et des tablettes ont conduit les fabricants à développer de plus en plus de jouets dotés de capacités accrues grâce aux applications ou autres technologies. "Quel que soit le produit, il doit avoir aujourd'hui un aspect technologique", assure Yeung Chi-kong, un vétéran du secteur et vice-président de la firme de jouets Blue-Box Holdings. "Il y a même des concepteurs qui réfléchissent à une application pour le pot des tout petits". Autre star de la foire de Hong Kong, le lapin rose TuTu, conçu par Roam & Wander, basée à Hong Kong et Taipei. Mi-peluche, mi-écran, ce jouet interactif fonctionne avec une application iPhone et incite son ou sa propriétaire à s'occuper de lui, version moderne des tamagotchis des années 90. Le lapin représente une grande tendance du salon 2014 avec des jouets situés entre l'objet et le virtuel. Hornby, le presque centenaire fabricant britannique de petits trains, dont les bénéfices pâtissent de la concurrence des jeux électroniques, a modernisé ses circuits automobiles Scalextric: ses bolides peuvent à présent rouler à la manière de leurs homologues virtuels des jeux vidéo. "Il y a encore un gros marché pour les choses que l'on peut toucher, que l'on monte soi-même", affirme Philip Deery, responsable des ventes à l'international chez Hornby. "Il n'y a pas que le monde virtuel".

34 Les jouets de nouveau à la fête en 2013 Dans le magasin Toys"R"us de la Défense (Hauts-de-Seine) en novembre VINCENT WARTNER / 20 MINUTES CONSOMMATION - Après un léger recul de 1% en 2012, le marché français termine l'année 2013 sur un rebond de 0,7% selon une étude du Groupe NPD dévoilée ce jeudi... Merci qui ? Merci lélectronique junior! En 2013, les Français nont pas lésiné sur les jouets technologiques, tablette Storio de Vtech et peluche connectée Furby de Hasbro en tête. Ces deux produits trônent en effet en haut du top 10 des ventes de jouets en euros de lannée écoulée, juste devant les poupées Monster High de Mattel, selon le bilan annuel du Groupe NPD publié ce jeudi. les jouets technologiques, Résultat: le marché français du jouet a vu son chiffre daffaires progresser de 0,7% (3,2 milliards deuros) alors que le nombre dunités vendues reculait lui de 2%. Après une année 2012 en recul et malgré la crise, le secteur renoue ainsi en 2013 avec le bon niveau de 2011, année marquée notamment par le succès des toupies Beyblade. Après une année 2012 en recul Des achats ciblés sur les grandes occasions «Cest une satisfaction davoir un marché en légère hausse par les temps qui courent», a réagi Michel Moggio, directeur général de la Fédération du Jouet et de la Puériculture (FJP). «Cela montre que le jouet demeure résistant à la crise. Et même si les jouets technologiques sont un des facteurs de bonne croissance, les jouets classiques, comme les Playmobil, les Lego Friends et Legend of Chima ou les cartes à collectionner Pokemon, résistent eux aussi. Les blockbusters ne sont pas les arbres qui cachent une forêt en difficulté, comme ça a pu être le cas par le passé», poursuit-il.Cela montre que le jouet demeure résistant à la crise «On observe que les parents ont tendance à couper leur budget sur les achats dimpulsion de jouets mais à dépenser plus pour les grandes occasions comme les vacances, les anniversaires ou Noël», souligne Frérique Tutt, experte du marché mondial du jouet chez NPD. Au final, les deux derniers mois de lannée ont ainsi représenté 50% des ventes annuelles du secteur et le seul mois de décembre près de 37%. Quant au prix moyen par jouet, il est passé de 13,97 euros à 14,40 euros en un an. Pour 2014, la spécialiste se veut plutôt optimiste: alors que la déferlante high-tech nest pas près de sessouffler, avec notamment des projets de tablettes avec capteurs de mouvements, certains succès surprises 2013 comme la fée volante de Spinmaster «pourraient bien faire des émules lan prochain».certains succès surprises 2013 comme la fée volante de Spinmaster 23-JANVIER-2014 Retour à ma liste darticles

35 23-JANVIER-2014 Retour à ma liste darticles Les français n'ont pas acheté Made in France à Noël Un mois après Noël, cest l'heure du bilan pour les fabricants qui cherchent à savoir quels jouets se sont vendus en Première conclusion d'une enquête réalisée par le cabinet NPD: le marché français a résisté à la crise économique et il y a même eu une légère progression des achats de jouets. Le Père Noël a gâté les petits Français, mais il est allé remplir sa hotte à l'étranger. Une star absolue cette année, cest lui:

36 06-FEVRIER-2014 Retour à ma liste darticles Bilan 2013 : le secteur du jouet se porte bien La Fédération Française des Industries Jouet-Puériculture (FJP) salue la performance du secteur du jouet qui enregistre une hausse de 1 % par rapport à 2012 et dégage un chiffre daffaires de 3,2 milliards deuros en 2013 malgré le contexte économique. Si les consommateurs réalisent leurs achats de plus en plus tard durant les fêtes, ils nhésitent pas à mettre la main à la poche : 50 % des jouets inscrits au « top 10 » de lannée 2013 ont une valeur de 50 euros et plus. Jouets électroniques et traditionnels y trouvent leur compte, avec une ruée sur les tablettes pour enfants, les peluches interactives ou encore les jeux de construction. La FJP assure la communication, la promotion ou encore le développement dentreprises des deux secteurs de la profession « Jouet et Puériculture ». Elle existe sous sa forme actuelle depuis 1997.

37 11-FEVRIER-2014 Retour à ma liste darticles Le made in France in-france Acheter français, produire français, relocaliser les emplois c'est le but du ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, véritable chantre du made in France. Un mantra qu'il martèle à chaque sortie jusque dans ses voeux de début d'année. Le patriotisme économique qu'Arnaud Montebourg appelle de ses voeux porte-t-il ses fruits ? Pour en parler Philippe Gueydon directeur de l'entreprise de distribution de jouets King Jouet en Isère et Marc Teyssier d'Orfeuil, directeur de publication du magazine Made In France, trimestriel dont le numéro 4 est en vente actuellement.

38 18-FEVRIER-2014 Retour à ma liste darticles Lego : mais pourquoi on les aime tant ? Par Susie Bourquin LEGO MANIA - La petite brique à plots, héroïne dun film, a fait le tour du monde et traverse les âges. Une sociologue nous éclaire sur les raisons dun tel succès. Chaque seconde, 983 briques de Lego sont achetées sur la planète. Et 31 milliards de Lego sont vendus dans le monde tous les ans. Ces chiffres, incroyables, démontrent lengouement pour la petite brique à plots qui connaît, depuis sa création il y a plus de 50 ans, un succès sans faille. Simplissime dutilisation, le Lego permet à tous dassembler, de démolir, de reconstruire, et demboîter, à linfini. Il parle donc à tout le monde ce qui lui donne un sérieux atout parmi la profusion de jouets tous plus électroniques et connectés qui emplissent les rayons des magasins. Le Lego, lui, convient à toutes les mains, les petites comme les plus grandes (on ne nous la fait pas, on a vu plus d'un adulte à Noël jouer avec un cadeau qui n'était pas le sien...).Ces chiffres Les personnages de la marque, à la petite tête jaune si célèbre, sont aujourdhui au cœur dun film danimation, La Grande Aventure Lego, de Phil Lord et Chris Miller, qui sort mercredi sur les écrans en France, et qui cartonne déjà aux Etats- Unis. A loccasion de ce premier long-métrage réalisé à partir des vraies pièces de Lego, nous avons voulu comprendre quels sont les ingrédients qui font le succès de ce jouet, moins banal qu'il n'y paraît.La Grande Aventure Lego >>> Europe 1.fr a posé très sérieusement la question à la sociologue Mona Zegaï, qui exerce à lUniversité Paris 8. Elle nous a aidés à répondre en 5...briques.

39 Parce quun Lego ressemble toujours... à un Lego. Le Lego est old- fashion, et c'est très bien comme ça. Rassurant, il nest pas soumis aux modes "imposées par les cours de récréation", souligne Mona Zegaï. Et ça change tout : "Le marché du jouet est aujourdhui très lié aux modes. Dun Noël à lautre, les jouets changent très vite, disparaissent, et sont aussitôt remplacés. Pas le Lego. Il est immuable, ou presque." Et quand bien même le constructeur crée de nouvelles pièces, on trouve toujours le Lego de base et sa petite tête jaune. Lego à gogo. L'émergence des jouets en plastique profita à la marque Lego. © © Jean Tholance pour les Arts Décoratifs, Paris Parce quun Lego, ça se transmet comme un héritage. Les Lego, "nos parents y ont joué, parfois même, nos grands-parents. Et souvent, on remarque une volonté de transmission dans les familles. Quand les grands- parents se rendent dans un magasin de jouets, loffre est devenue absolument immense. Ils ne sy retrouvent pas. Ils vont donc vers des valeurs sûres. Les Lego, ça leur parle", analyse Mona Zegaï. Un "héritage" qui se transmet, évidemment aussi, entre frères et sœurs. Parce quon peut faire des collec'. Une petite brique répliquée à l'infini, dans des couleurs toujours différentes, et vendue par sachets entiers : ça donne envie d'accumuler des Lego comme un écureuil accumulerait des noisettes. Et la marque tire à fond sur cette ficelle. Un seul exemple : les Lego Star Wars. La marque a sorti de nombreuses pièces dédiées à la trilogie de George Lucas, des vaisseaux, des navettes ou encore des palais, ainsi que dinnombrables mini-figurines qui ont de quoi faire craquer les passionnés. 18-FEVRIER /2 Retour à ma liste darticles

40 ENSEIGNES Nom du supportTitre de l'article Date de parution Actukids Le cabinet de conseil Trazego a analysé les stéréotypes de genre dans les catalogues de jouets 01-Janvier Site des marques Faites plaisir à vos petites têtes blondes avec les nouveautés 2014 Lego chez Picwic 21-Janvier Retour à la liste de thèmes

41 01-JANVIER-2014 Retour à la liste darticles

42 21-Janvier 2014 Retour à la liste darticles Faites plaisir à vos petites têtes blondes avec les nouveautés 2014 Lego chez Picwic Plein de nouveautés Lego s'invitent chez Picwic pour le plus grand plaisir des tout-petits. Découvrons alors quelques unes de ces nouveautés incontournables qui enchanteront petits et grands ! On commence avec le rayon des petits bambins entre 2 et 5 ans. La rédaction a retenu pour eux Le supermarché - Duplo accessible au prix de Le jeu inclut deux figurines Lego Duplo: un vendeur et une cliente, vos enfants s'amuseront donc à vendre et acheter les provisions au supermarché bien garni (fruits, légumes, pain, lait..) et charger les courses dans la voiture après le passage en caisse. Pour les 5 à 12 ans qui aiment la construction et créer des scénarios inédits, ils apprécieront très certainement l'Unité de police mobile - City Votre petit bambin s'amusera à garer l'unité de police mobile, monter la parabole satellite et l'antenne et suivre le voleur. Cet article vous est proposé au prix de 29.99, alors n'hésitez pas à l'offrir à votre enfant qui l'aimera à coup sûr ! Enfin, les petits fans de Star Wars trouveront également leur bonheur parmi les nouveautés 2014 avec Millenium Falcon - Star Wars qui sera parfait pour les enfants âgés de 6 à 12 ans. Le coffret inclut une figurine de Yan Solo avec un pistolet, un canon laser avec 2 missiles et un mini cockpit et une version miniature géniale du véritables vaisseau. Le tout est au prix fort intéressant de 9.99, raison de plus pour ne pas hésiter à le shopper ! Pour découvrir toutes les autres nouveautés incontournables de Lego, il suffit de vous rendre dans votre magasin Picwic habituel. Restez connecté(e)s avec nous sur le Site des Marques pour vous tenir toujours informé(e)s des dernières nouveautés et des bons plans du moment.

43 Retour à la liste de thèmes Nom du support Titre de larticleDate de parution OrangeOrigami, la poussette du futur 01-Janvier ActukidsBandai se donne les moyens pour lancer un nouveau concept Tamagotchi Friends 07-Janvier ActukidsDreamworks Animation se lance sur le marché des tablettes pour enfants avec la Dreamtab 08-Janvier ActukidsLexibook adapte le concept des caméras sportives à lunivers de lenfant 10-Janvier LSALa tablette Storio 2 de Vtech, jouet le plus vendu en Janvier Les NumeriquesJouet le plus vendu en 2013: la Vtech Storio 2, tablette pour enfants. 23-Janvier I Love Tablette.com La tablette pour enfant Storio 2 a été le jouet le plus vendu en 2013 en FranceLa tablette pour enfant Storio 2 a été le jouet le plus vendu en 2013 en France. 23-Janvier Le SoirPetits soldats et Playmobil luttent pied à pied contre les tablettes numériquesPetits soldats et Playmobil luttent pied à pied contre les tablettes numériques, 26-Janvier 01netLes enfants vont bientôt avoir leur smart watch 19-Février Moustique.Lhebdo qui pique Lego mania: quand le monde entier se transforme en brique coloré 25-Février Le plusLa grande aventure Lego: Un film risqué, un résultat rusé 25-Février

44 01-JANVIER 2014 Retour à la liste darticles Origami, la poussette venue du futur Une poussette vraiment high-tech pour des balades zero-stress En dehors des fonctions classiques dune bonne poussette de balade, comme une capote réglable qui filtre les rayons UV et des rangements malins, Origami se distingue dabord par un look futuriste. Mais surtout, elle possède une batterie qui se recharge pendant que vous marchez grâce aux générateurs placés dans ses roues arrière qui lui donne beaucoup davantages. Le premier, bluffant, est de pouvoir se plier et se déplier automatiquement (dans les 3 dimensions), juste en appuyant sur un bouton ! Cest là que son nom qui désigne lart du pliage papier japonais prend tout son sens… Moins prioritaire mais tout de même fort pratique : pour balader bébé la nuit, des feux de position pour améliorer sa visibilité avec un éclairage avant qui sallume automatiquement en cas de faible luminosité. Encore plus moderne, cette poussette électronique permet de recharger votre smartphone via un port USB et est équipée dun tableau de bord avec écran LCD qui indique le niveau de batterie, la température, la vitesse et la distance parcourue. Origami est aussi dotée de capteurs qui détectent la présence de lenfant. La même société propose également une balançoire high-tech pour bébé, la "MamaRoo". Pour bercer bébé en musique, elle propose 5 programmes de mouvements (voyage en voiture, berceuse, kangourou…) et est équipée denceintes et dun dock pour smartphone et lecteur mp3.MamaRoo Alors, séduits ? Attention, tout de même, toute cette technologie au service du confort de lenfant (et des parents !) a un coût : entre 950 et 1200, selon les distributeurs. Mais quand on aime, on ne compte pas ?

45 07-JANVIER 2014 Retour à la liste darticles

46 13-MARS Retour à la liste darticles

47 10-JANVIER-2014 Retour à la liste darticles

48 10-JANVIER-2014 La tablette Storio 2 de VTech, jouet le plus vendu en 2013 par VÉRONIQUE YVERNAULT C'est confirmé ! L'institut NPD a enfin publié le bilan 2013 des ventes de jeux et jouets en France. Un cru qui consacre la - désormais célèbre - tablette Storio 2 de VTech, devant la peluche interactive Furby (Hasbro) et les poupées Monster High (Mattel). En 2013, les ventes de jeux et de jouets en France ont progressé de 0,7% en France pour atteindre un chiffre d'affaires global de 3,2 milliards d'euros. Le suspens a paru interminable... Qui, de Hasbro ou de VTech, allait monter sur la première place du classement des jouets les plus vendus en France en valeur ? Finalement, c'est la console Storio 2 de VTech qui prend la tête, devant Furby. La peluche interactive, relancée l'an dernier par Hasbro, s'empare de la deuxième place, devant les poupées gothiques Monster High de Mattel, les jeux éducatifs Storio 2 (VTech) et le poupon Cicciobello (Giochi Preziosi).HasbrojouetsMattel Percée d'Asmodée Parmi les autres jouets au palmarès, notons aussi la bonne tenue des voitures Cars (Mattel), de la tablette pour enfant Leappad (Leapfrog) et de l'indémodable calendrier de l'avent de Playmobil. Le cru 2013 est également marqué par la montée en puissance de l'éditeur de jeux Asmodée (également éditeur des cartes Pokemon) et de son jeu Dooble, qui devient le jeu ayant réalisé le plus gros chiffre d'affaires en De quoi rendre Mr Monopoly vert de rage ! Un marché légèrement positif Selon NPD, les ventes de jeux et de jouets en France ont progressé de 0,7% en valeur en 2013 pour atteindre 3,2 milliards d'euros. Si le prix dépensé par jouet a légèrement progressé (14,40 en 2013 contre 13,97 en 2012), les volumes vendus ont glissé de 2%. "Les parents continuent à dépenser comme auparavant pour Noël et les anniversaires. En revanche, ils restreignent davantage les achats sans occasion et les petits prix", note Frédérique Tutt, analyste du jouet chez NPD. Fini, donc, de craquer systématiquement pour le petit cadeau "sèche-pleurs" !prix Retour à la liste darticles

49 10-JANVIER-2014 MARCHAND FR UK US Prix Amazon.fr m Mytoys.fr74.99 Amazon.fr78.96 Ubaldi79.00 Marketplace Pixmania.com89.50 Avenue des Darty.com91.90 La redoute Ebay.fr Fnac.com Voir plus d'offres Voir moins d'offres Jouet le plus vendu en 2013 : la Vtech Storio 2, tablette pour enfants L'institut NPD Group a enfin annoncé son palmarès des jeux et jouets les plus vendus en Déjà classée première une bonne partie de l'année, c'est la tablette pour enfants Storio 2 de Vtech qui remporte la mise. Vtech Storio 2 Pour la deuxième année consécutive, une tablette pour enfant s'empare de la première place du podium des jouets et jeux les plus vendus en une année ; classement établi chaque année par l'institut NPD Group. La Storio 2 de Vtech, toujours commercialisée à un peu moins de 90, est donc le jouet le plus écoulé sur toute l'année dernière, juste devant la peluche interactive Furby de Hasbro. On notera que les cartouches pour Storio 2 se placent à la quatrième place de ce classement, tandis que la concurrente LeapPad 2 de LeapFrog se pose à quelques encablures du monstre vendeur de Vtech. Au total, ce sont ainsi plus de tablettes pour enfants qui auront trouvé (petits) preneurs l'an dernier. Un marché en plein boom qui permet, en partie, au secteur du jouet de rester positif en valeur (+0,7% et 3,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires) sur toute l'année 2013, malgré une baisse en volume (-2%, soit 218 millions de ventes). Rappelons que la tablette Storio 2 est un produit tactile, aux caractéristiques assez faibles, mais dont le système d'exploitation et les jeux, souvent éducatifs, ont été spécialement conçus pour les enfants. Nous n'avons pu tester ce modèle, mais nous sommes en possession de son successeur, la Storio 3S (autre succès de toute fin d'année), dont le test devrait être publié dans les prochaines semaines. Storio 3S Retour à la liste darticles

50 23-JANVIER-2014 La tablette pour enfant Vtech Storio a été le jouet le plus vendu en 2013 en France Cest confirmé. La tablette tactile pour les enfants a été le jouet le plus vendu en France en 2013 Sans surprise, linstitut NPD vient de confirmer que la tablette pour enfant a été la star des jouets auprès de nos jeunes bambin cette année, et ce pour la seconde année !institut NPD On en parlait déjà dans un billet début décembreOn en parlait déjà dans un billet début décembre, linstitut NPD comptabilisait au 1er décembre déjà près de tablettes pour enfants vendues en France depuis le début de lannée ! Cette donnée représentait le double par rapport à la même période lan dernier. Dans le tableau ci-dessous, le top 10 des ventes de jouets en 2013 comptabilise deux tablettes : Storio et Leapster Explorer. Frédérique Tutt, Expert du Marché Mondial du jouet, conclut: « Grâce à des nouveautés phares telles que Furby ou les nouvelles tablettes préscolaires et une fin de saison très dynamique, le secteur affiche des résultats solides et confirme le retour attendu au niveau de Bien sûr le climat économique pèse toujours sur la confiance des consommateurs qui restent prudents dans leurs achats mais ne sacrifient pas pour autant les cadeaux de Noël pour les enfants comme nos chiffres de décembre en témoignent. » Top 10 des ventes annuelles The NPD Group: Top 10 des ventes de jouets en 2013 en Euros – France 1. VTECHTABLETTE STORIO 2. HASBROFURBY HOT & COOL 3. MATTELMONSTER HIGH POUPEES 4. VTECHJEUX STORIO 5. PREZIOSICICCIOBELLO BUA 6. MATTELCARS 2 CLIPSTRIP 7. LEAPFROGTABLETTE LEAPSTER EXPLORER 8. PLAYMOBILCALENDRIER AVENT PLAYMOBIL 9. ASMODEEDOBBLE 10. MATTELMONSTER HIGH GHOULS ALIVE Une bonne occasion pour vous rappeler que suite à cette forte demande, nous avons ajouté une nouvelle section sur ComparatifTablette.com : « Tablettes pour enfant »« Tablettes pour enfant » Retour à la liste darticles

51 26-JANVIER-2014 Petits soldats et playmobil luttent pied à pied contre les tablettes numériques Par etienne fromentetienne froment Ballons, puzzles, petits soldats, meccanos, playmobil, patins à roulettes, poupées …tous les jouets historiques livrent une bataille à lissue incertaine contre la montée en puissance des tablettes numériques de plus en plus populaires auprès des enfants et adolescents. Si le jouet le plus vendu en 2013 au Royaume-Uni a été le furby, une petite peluche animée dont il faut soccuper avec soin, les second et troisième jeux les plus populaires ont été des tablettes numériques, devant les mythiques figurines de Lego, en quatrième position, et un robot à lallure de chien, en cinquième, selon le cabinet dexpertise NPD. La liste de ces chouchous des enfants a été publiée lors de la 61e édition de la Foire du Jouet de Londres, lune des plus anciennes du monde, qui sest tenue de mardi à jeudi au Kensington Olympia. La plupart des exposants étaient des fabricants de jouets considérés comme traditionnels. Sils reconnaissent la concurrence sérieuse que représentent pour eux les tablettes numériques, ils croient néanmoins en lavenir de leur produits à la condition de les moderniser. Pour certains dentre eux, ils peuvent compter sur le soutien indéfectible des parents qui regardent dun oeil méfiant les mystères et dangers de linternet et par extension, des tablettes. Les meccanos, ces jeux de constructions métalliques créés en 1908 à Liverpool (nord de lAngleterre) par Franck Hornby, sont ainsi toujours très populaires, en particulier aux yeux des parents, des grands-parents et de ceux qui achètent des cadeaux, sest félicité le directeur du marketing de Spin Master, Kevin Jones, lentreprise propriétaire du jeux. Nous essayons de les rendre plus attrayants pour les jeunes enfants, a-t-il ajouté. Nous devons admettre quaujourdhui, il y a une place pour les tablettes et la technologie. Lorsque les enfants grandissent et entrent dans le monde des adultes, il faut quils apprennent à utiliser la technologie, a néanmoins reconnu Jamie Dickinson du groupe Playmobil, qui a fabriqué plus de 2,6 milliards de figurines en plastique depuis Lentreprise confrontée à la concurrence des tablettes nen a pas moins augmenté ses ventes de 5,3% pour atteindre un chiffre daffaires de 531 millions deuros, lan dernier. En Grande-Bretagne, le NPD prévoit une hausse de 10% des ventes de jeux de construction et de figurines en 2014, en partie grâce à la prise en compte de la thématique coupe du monde de football au Brésil. Dans le même temps, nous devons aussi apprendre beaucoup dautres choses que seuls les jouets traditionnels peuvent enseigner aux enfants, a-t-il estimé. Roland Earl, le directeur général de lassociation britannique des jouets et loisirs (British Toy and Hobby Association) a également minimisé la menace que représentent les tablettes, assurant quil y avait de lespace pour une grande diversité de jeux et passe-temps, comme cela a toujours été le cas. Tous les secteurs doivent avoir peur des tablettes. Celui des appareils photo, celui des agendas… Mon sentiment est quil doit y avoir un équilibre. Ce nest pas bon pour les enfants de jouer toujours à la même chose. Sils aiment le foot, ils peuvent y jouer mais ils peuvent également lire, a-t-il expliqué. Leffet de la nouveauté joue également beaucoup en faveur des tablettes numériques, mais je pense que cela va changer, a-t-il ajouté. On pourrait penser que les tablettes sadaptent mal à la vitalité des enfants et à leur besoin de se défouler. Mais, en voyant leurs parents rivés à leur propre joujou numérique, les enfants ont envie, par mimétisme, de découvrir cet objet. Les enfants commencent à les utiliser de plus en plus jeunes, dès deux ans. Ils veulent faire comme leurs parents, a jugé Emmanuel Le Cottier, le directeur de Lexibook, une société qui fabrique des tablettes pour les enfants. Pour éviter toute mauvaise surprise, a-t-il ajouté, ces mini-ordinateurs à écran tactile à lallure adaptée aux enfants sont soumis à des contrôles de contenus et des temps dutilisation stricts. Retour à la liste darticles

52 19-FEVRIER-2014 Les enfants vont bientôt avoir leur smart watch Le fabricant de jouets VTech proposera dès le mois d'août 2014 la Kidizoom Smart Watch. Une montre intelligente qui s'adresse aux 5-12 ans. La Kidizoom Smart Watch sortira en août Ils avaient déjà des tablettes et des ordinateurs portables entièrement conçus pour eux. Désormais, les enfants auront aussi leur propre montre intelligente. La Kidizoom Smart Watch sera commercialisée en août 2014 par VTech au prix de 60 euros.des tablettes Ce produit, destiné aux 5-12 ans, offre un écran tactile couleur de 1,4 pouce et dispose dun capteur photo et vidéo. Des cadres et tampons sont également mis à la disposition des enfants pour retoucher leurs photos et vidéos. Cette montre propose aussi un enregistreur vocal qui peut restituer la voix avec des effets « amusants » et trois jeux éducatifs. Sa capacité de stockage est de photos ou 10 minutes de vidéo que lutilisateur pourra ensuite transférer vers un ordinateur grâce au port USB. Lautonomie annoncée par le fabricant est de trois heures en utilisation intensive et trois mois en veille. Bien sûr, la Kidizoom donne aussi lheure (affichage classique et numérique), dispose des fonctions réveil et chronomètre. En revanche, malgré son nom, elle nest pas réellement une smart watch puisquelle nest pas connectée à Internet ! Retour à la liste darticles

53 25-FEVRIER /3 Lego mania - Quand le monde entier se transforme en briques colorées culture25/02/ h56, Elise Parentani et F.V. Alors que le La Grande aventure Lego est en tête du box-office américain pour la troisième semaine d'affilée aux Etats-Unis, chez nous, la brique n'a pas attendu la sortie du film prévue demain pour bâtir son empire et envahir notre quotidien. 6 raisons minimum de se laisser aller à la Legomania #1 Lego au cinéma Réalisé par Phil Lord & Chris Miller. Avec les voix de Arnaud Ducret, Tal Ce dessin animé fait figure de rêve éveillé pour tout geek qui aurait proposé à sa dulcinée un voyage de noces à Legoland plutôt quà Venise. On y croise entre autres Metal Beard le pirate, Batman, Green Lantern, Superman. Tous modélisés au moyen des célèbres blocs. Le travail danimation est titanesque, la déconne totale et les éclats de rire omniprésents. Mais les références sont forcément très générationnelles. Pour célébrer la cérémonie des Oscars, Yahoo Movies a aussi diffusé une nouvelle version d'affiches de films comme Gravity, The wolf of Walstreet, ou encore Nebraska, tous nominés dans la catégorie "meilleurs films"...affiches de films #2 Lego chez les Simpsons A la télé : Les Simpson ont forcément trouvé les hommes jaunes à leur goût. Un épisode spécial de la série sera entièrement tourné en Lego. Baptisé "Brick like me", il sera diffusé le 4 mai aux Etats-Unis Retour à la liste darticles

54 Lego mania - Quand le monde entier se transforme en briques colorées culture25/02/ h56, Elise Parentani et F.V. Alors que le La Grande aventure Lego est en tête du box-office américain pour la troisième semaine d'affilée aux Etats-Unis, chez nous, la brique n'a pas attendu la sortie du film prévue demain pour bâtir son empire et envahir notre quotidien. 6 raisons minimum de se laisser aller à la Legomania #1 Lego au cinéma Réalisé par Phil Lord & Chris Miller. Avec les voix de Arnaud Ducret, Tal Ce dessin animé fait figure de rêve éveillé pour tout geek qui aurait proposé à sa dulcinée un voyage de noces à Legoland plutôt quà Venise. On y croise entre autres Metal Beard le pirate, Batman, Green Lantern, Superman. Tous modélisés au moyen des célèbres blocs. Le travail danimation est titanesque, la déconne totale et les éclats de rire omniprésents. Mais les références sont forcément très générationnelles. Pour célébrer la cérémonie des Oscars, Yahoo Movies a aussi diffusé une nouvelle version d'affiches de films comme Gravity, The wolf of Walstreet, ou encore Nebraska, tous nominés dans la catégorie "meilleurs films"...affiches de films #2 Lego chez les Simpsons A la télé : Les Simpson ont forcément trouvé les hommes jaunes à leur goût. Un épisode spécial de la série sera entièrement tourné en Lego. Baptisé "Brick like me", il sera diffusé le 4 mai aux Etats-Unis 25-FEVRIER /3 Retour à la liste darticles

55 Lego et Simpson s'associent également pour la sortie d'une boite de jeu qui permet de reproduire dans les moindres détails la vie de la plus célèbre famille de Springfield. Flanders et barbecue compris. #3 Lego sur votre console Après, Star Wars, Indiana Jones, Harry Potter ou encore Batman, c'est au tour de Bilbo le hobbit de se transformer en briques. Le jeu, toujours en développement, devra sortir au printemps sur toutes les consoles. #4 Lego et Michael Jackson Le clip "Thriller" a inspiré des artistes legomanes. L'une a réalisé un travail impressionnant, en utilisant des briques pour reproduire les images de la première minute du clip et l'autre a utilisé les pièces pour revisiter les scènes de l'introduction. impressionnant #5 Lego au musée L'expo Lego The Art of Brick a investi la Bourse de Bruxelles depuis novembre L'artiste américain Nathan Sawaya y met en scène plus de 70 oeuvres d'art créées entièrement en Lego. Vous y verrez des formes sorties de l'imagination de l'artiste côtoyer des oeuvres d'art mondialement connues, comme Le Penseur de Rodin, ou notre Manneken Pis (moins connu, certes, mais spécialement conçu pour nous). Enorme succès en Amérique du Nord, en Australie et en Asie, l'expo, qui est "une exposition mondiale majeure à ne rater sous aucun prétexte " selon CNN, est encore accessible jusqu'au 21 avril chez nous.The Art of Brick #6 Lego dans votre vie Vous pouvez aussi obtenir votre propre oeuvre au moyen d'une application Smartphone. Une fois que vous aurez choisis un personnage ou objet fétiche à créer, vous pourrez le modéliser. A partir de 10 euros, votre création sera imprimée en 3D. Si vous en avez marre du recyclage, des Simpson ou de Michael Jackson, vous pourrez donc obtenir une figurine à votre propre effigie, même Stromae s'y est mis! Deux jeunes entrepreneurs américains se sont fait financer à hauteur de $ par une campagne de crowdfundig afin de créer la réplique d'une voiture ancienne, entièrement faite de briquette. Et ca roule! # Lego PARTOUT L'invasion continue, elle est bientôt totale. A quand l'overdose? 25-FEVRIER /3 Retour à la liste darticles

56 25-FEVRIER /2 La Grande Aventure Lego" : un film risqué, un résultat rusé LE PLUS. "La Grande Aventure Lego", en salle depuis mercredi 18 février, conte l'histoire d'un petit personnage accompagné d'une ribambelle de supers héros : Batman, Wonder Woman, Green Lantern et même Gandalf. Le débarquement du fidèle bonhomme à la tête jaune sur grand écran - très attendu au tournant - est, pour notre contributeur, une belle réussite.La Grande Aventure Lego Lego et le cinéma, cest finalement une vieille idée. Les célèbres "brickfilms" qui remplissent la toile rivalisent depuis des années dinventivité à grand coup de parodies souvent désopilantes et, fait intéressant, en provenance damateurs autant que de professionnels. En effet, avec un appareil photo numérique et un PC, rien de bien sorcier à faire son petit film en stop-motion, à condition davoir un peu dimagination."à faire son petit film en stop-motion, à condition davoir un peu dimagination Lego au cinéma : une idée risquée En 2005, cest via les consoles de jeux que se poursuit laventure cinéphile des célèbres petites briques, avec le succès phénoménal bien mérité de "Lego Star Wars". Entre les différents niveaux, le joueur découvre des cinématiques très fluides mettant en scène les personnages de la saga de George Lucas. Une pléiade de mini sketchs dotés dun implacable sens de lhumour, lequel est devenu depuis la marque de fabrique des nombreuses productions conjointes Lego/TT Games.Lego Star WarsGeorge Lucas Larrivée dans les salles obscures dun long métrage animé entièrement composé de Lego est donc plus que logique. Pourtant, le projet était plus risqué quil ny paraît. Ce qui faisait mouche en quelques minutes pour un public geek nallait pas forcément passer lépreuve du passage au grand écran, avec toute lécriture que cela demande, sans même compter les ambitions graphiques forcément revues à la hausse. Retour à la liste darticles

57 Un joli emballage geek conjugué à une histoire orwellienne La bonne nouvelle, cest que le film de Phil Lord et Chris Miller ("Tempête de boulettes géantes", beaucoup moins bon) fonctionne très bien, autant visuellement que sur le fond. Les clins dœil à la culture pop que lon attendait sont omniprésents et lon voit ainsi une nouvelle utilité aux accords noués avec tout ce quHollywood compte de franchises.Phil LordChris MillerTempête de boulettes géantes Batman, Superman, Green Lantern, Dumbledore, Gandalf… Ils sont tous là et plutôt bien intégrés à la trame générale. Le piège du film à sketchs a donc été évité. Et cest là la réussite principale du film : conjuguer ce joli emballage geek ultra-référencé à une histoire de monde totalitaire très orwellienne dans laquelle lanti-héros Emmett, personnage "normal" par excellence (mais sans casque lui), découvre les pouvoirs de limagination débridée et les vertus de la transgression. un-film-risque-un-resultat-ruse.html Un hommage à lenfance et un message marketing Cest plutôt rusé de la part de Lego, car la firme arrive ainsi à mêler un plaidoyer pour limaginaire, un hommage à lenfance et un message marketing. Car il ne faut pas non plus être dupe, le film est avant tout porté par une démarche commerciale, mais il arrive à mettre au même plan les enjeux artistiques. La dernière séquence (qui mêle images en prises de vues réelles et animation) résume les trois objectifs avec talent. "La Grande Aventure Lego" est donc un divertissement très sympathique qui aligne les bonnes idées. Pour autant, il aurait sans doute gagné à être encore plus innovant sur le fond (rien à dire sur la forme), en prenant des chemins narratifs un peu moins convenus. Ce qui le différencie de "Toy Story", contrairement à ce quon peut lire ici ou là…Toy Storycontrairement à ce quon peut lire ici ou là Le film semble en effet largement surestimé jusquà présent, preuve que Lego a parfaitement réussi son plan : raviver la flamme nostalgique pour les briques chez toutes les générations. 25-FEVRIER /2 Retour à la liste darticles

58 Retour à la liste de thèmes Nom du supportTitre de larticleDate de parution AtlanticoLes jouets, des nids à bactéries danegreuses pour la santé; comment sa marche: le foie gras et les coulisses de sa fabrication 02-Janvier Journal de lenvironnement Bisphénol A: lancement dune consultation publique sur lévaluation des risques pour la santé publique, 30-Janvier

59 03-JANVIER-2014 P1/2 Les jouets, des nids à bactéries dangereuses pour la santé; Comment ça marche: le foie gras et les coulisses de sa fabrication Et aussi : En bref : la canneberge, un remède de jouvence ? ; En bref : la mammographie en 3D pour mieux diagnostiquer le cancer ; Obésité : amlexanox, le médicament brûleur de graisses. La France est le principal producteur de foie gras. Crédit Reuters Les jouets, des nids à bactéries dangereuses pour la santé Elles ont beau être adorables, les peluches ne sont pas pour autant sans danger. Dans une étude récente, des chercheurs états-uniens ont montré que les jouets contenaient souvent des germes responsables dinfections graves chez les enfants. Ils préconisent donc de renforcer les méthodes de nettoyage dans les crèches et les écoles. Les bactéries sont omniprésentes dans notre environnement. On en trouve partout : dans lair, sur la peau, sur les poignées de porte, sur les claviers dordinateurs et … sur les jouets. En cette période de Noël, des chercheurs de luniversité de Buffalo (États-Unis) ont voulu évaluer le risque dinfection associé aux jeux des tous petits. Leurs résultats, publiés dans la revue Infection and Immunity, font froid dans le dos. Comment ça marche : le foie gras et les coulisses de sa fabrication À lheure des fêtes et où sa consommation bat son plein, petit retour rapide sur lhistoire et la préparation dun plat particulièrement apprécié des Français : le foie gras. Une recette ancestrale qui nest pas du goût de tout le monde. Figurant parmi les plats les plus prisés lors des fêtes de fin dannée, le foie gras a une longue histoire derrière lui. Si aujourdhui la France est, de très loin, le principal producteur (73 % de la production mondiale en 2011), ce nest pas dans lHexagone que lhistoire est née. Si la pratique du gavage des oies remonte à lAntiquité égyptienne, les premières traces avérées de consommation du foie rendu gras des oiseaux datent de lépoque romaine. Maintenu à travers les âges et amené à la cour royale française à la fin du XVIIIe siècle par le cuisinier alsacien Jean-Pierre Clause, le plat est finalement devenu une spécialité du sud-ouest de la France. En bref : la canneberge, un remède de jouvence ? Selon une étude récente, la consommation de canneberges améliorerait la longévité, du moins chez la mouche. Reste maintenant à vérifier que ce qui est vrai chez linsecte lest également chez lHomme ! Des chercheurs du National Institute on Aging à Baltimore (Maryland, États-Unis) ont montré que les canneberges (plus connues sous le terme anglophone de cranberries) allongeaient considérablement la durée de vie chez la mouche. Leurs résultats paraîtront en février 2014 dans la revue Experimental Gerontology. En bref : la mammographie en 3D pour mieux diagnostiquer le cancer Malgré les avancées de la recherche, le cancer du sein reste lun des plus meurtriers au monde. Une nouvelle technique de mammographie permet dobserver les tissus mammaires en 3D, de quoi améliorer l'efficacité du dépistage et la vitesse de prise en charge des patientes. Retour à la liste darticles

60 Le cancer du sein a la triste palme de la première cause de décès chez la femme par cancer. Selon la Fondation pour la recherche médicale (FRM), près de personnes seraient mortes en France des suites de cette maladie en Un des principaux axes de recherche consiste à améliorer le dépistage afin de lutter plus efficacement contre la tumeur.cancer du seincancerFRMdépistagetumeur Obésité : amlexanox, le médicament brûleur de graisses En rétablissant le système d'utilisation des graisses dans les tissus adipeux, lamlexenox a fait rapidement perdre du poids à des souris obèses. Ce médicament, bientôt testé dans un essai clinique chez lHomme, représente un traitement prometteur contre lobésité et le diabète. Lobésité est un problème sanitaire majeur qui frappe toutes les régions du monde. Selon lOrganisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de cas aurait doublé depuis En 2008, 35 % des adultes étaient en surpoids et 11 % étaient obèses. 03-JANVIER-2014 P2/2 Retour à la liste darticles

61 30-JANVIER 2014 Bisphénol A : lancement d'une consultation publique sur l'évaluation des risques pour la santé humaine par Foodsafety Vigilance EMBALLAGE / MATÉRIAUX AU CONTACT DES DENRÉES ALIMENTAIRES > EMBALLAGES / MATÉRIAUX AU CONTACT DES DENRÉES ALIMENTAIRES Dans un communiqué du 17 janvier 2014, l'Autorité européenne de sécurité sanitaire des aliments (Efsa) annonce l'ouverture d'une consultation publique sur son projet d'évaluation des risques associés à l'exposition au bisphénol A (BPA) pour la santé humaine. Les parties intéressées ont jusqu'au 13 mars 2014 pour soumettre leurs observations. Par ailleurs, dans un communiqué du même jour, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de lalimentation, de lenvironnement et du travail (Anses) annonce qu'elle transmettra ses commentaires scientifiques sur le BPA dici le 13 mars Le communiqué précise que l'Efsa a examiné plus de 450 études sur les dangers potentiels pour la santé associés au BPA et qu'elle a constaté des effets indésirables probables sur le foie et les reins, ainsi que des effets sur la glande mammaire, comme étant liés à l'exposition à cette substance chimique. L'Efsa propose ainsi une baisse de la dose journalière tolérable (DJT) et souligne que des "incertitudes subsistent quant à un certain nombre d'autres risques pour la santé considérés comme moins probables. En conséquence, la DJT proposée devrait être établie sur une base provisoire, en attendant les résultats des travaux de recherche menés dans le cadre du programme national de toxicologie des États-Unis (US National Toxicology Program – NTP) qui répondront à bon nombre des incertitudes actuelles subsistant sur les effets potentiels sur la santé du BPA. L'Efsa conclut toutefois que le BPA représente un risque faible pour la santé des consommateurs étant donné que l'exposition à cette substance est bien inférieure à la DJT provisoire." Pour information, le groupe scientifique de l'Efsa sur les matériaux en contact avec les aliments, les enzymes, les arômes et les auxiliaires technologiques (groupe CEF) procèdera à lévaluation des incertitudes sur le BPA dans la version finale de l'avis qui sera publiée plus tard dans le courant de cette année. Sources : Communiqué de presse de l'Efsa, "Bisphénol A: l'EFSA organise une consultation publique sur l'évaluation des risques pour la santé humaine", 17 janvier 2014 ; Mise en consultation de lavis de lEfsa sur le Bisphénol A : lAnses transmettra ses commentaires dici le 13 mars. Retour à la liste darticles

62 Nom du support Titre de larticleDate ActubabySafety 1st souhaite simposer davantage sur le marché français de la sécurité domestique des bébés 06-Janvier ActubabyLe groupe Dorel rachète la société de puériculture et de jouet déveil Tiny Love 13-Janvier ActubabyLa France enregistre une légère baisse de naissance en 2013, selon lIsee 20-Janvier ActubabyGamin tout Terrain devient le distributeur exclusif de la France de la marque autrichienne de puériculture SupafGamin tout Terrain devient le distributeur exclusif de la France de la marque autrichienne de puériculture Supaflat 20-Janvier ActubabyBaromètre des marques préférées des mamans 20-Janvier ActubabyLe marché du jouet pour nourrisson et 1 er âge en hausse de + 4% en 2013 par rapport à Janvier ActubabyEntretien avec le Directeur général de Sagam03-Février ActubabyCybex et Goodbaby fusionnent afin de devenir les leaders mondiaux de lindustrie des produits pour bébé 03-Février ActubabyBaby Products Awards03-février ActubabyLa marque française T and J propose de revisiter les bavoirs jetables pour bébés 10-Février ActubabyLa marque de jouet et de puériculture Tomy poursuit le développement de jouet premier âge 10-Février ActubabyCorolle élargit son offre de cadeau de naissance pour simplanter chez les spécialistes de puériculture 17-Février Retour à la liste de thèmes

63 06-JANVIER-2014 Retour à la liste darticles

64 13-JANVIER-2014

65 20-JANVIER-2014 Retour à la liste darticles

66 20-JANVIER-2014 Retour à la liste darticles

67 20-JANVIER-2014 Retour à la liste darticles

68 27-JANVIER-2014 Retour à la liste darticles

69 03-FEVRIER-2014 Retour à la liste darticles

70 03-FEVRIER-2014 Retour à la liste darticles

71 03-FEVRIER-2014 Retour à la liste darticles

72 10-FEVRIER-2014 Retour à la liste darticles

73 10-FEVRIER-2014 Retour à la liste darticles

74 17-FEVRIER-2014


Télécharger ppt "BOOK PRESSE JANVIER - FEVRIER 2014 LES THÈMES TRAITES MARQUES Accéder aux articles MARCHE-CONSO Accéder aux articles Accéder aux articles ENSEIGNES Accéder."

Présentations similaires


Annonces Google