La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quatrième rapport de suivi des OMD au Togo Atelier de validation Lomé le 14 janvier 2014 1.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quatrième rapport de suivi des OMD au Togo Atelier de validation Lomé le 14 janvier 2014 1."— Transcription de la présentation:

1 Quatrième rapport de suivi des OMD au Togo Atelier de validation Lomé le 14 janvier

2 2 Plan de la présentation 1.Introduction 2.Situation des OMD 3.Thématiques émergentes 4.Conclusion

3 Les États membres de l'ONU, et les organisations internationales ont adoptés en 2000 à New York (États-Unis) les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et ont convenu de les atteindre en éliminer lextrême pauvreté et la faim ; 2. assurer léducation primaire pour tous; 3. promouvoir légalité des sexes et lautonomisation des femmes ; 4. réduire la mortalité des enfants de moins de cinq (5) ans ; 5. améliorer la santé maternelle ; 6. combattre le VIH /Sida, le paludisme et dautres maladies ; 7. assurer un environnement durable ; 8. mettre en place un partenariat mondial pour le développement. 3

4 A deux ans de la date butoir, le présent rapport de suivi a pour objectif dévaluer les progrès accomplis vers les OMD en relevant les disparités observées. méthodologie articulée autour de : revue documentaire et collecte de données secondaires, analyse des informations et identification des bonnes pratiques thématiques émergentes Ce rapport sest essentiellement basé sur des données secondaires issues des : opérations de collectes telles que le QUIBB, le MICS et le RGPH. statistiques de routines collectées par les départements ministériels 4

5 Depuis 2006 : décrispation de lenvironnement socio politique mise en œuvre de réformes politiques et économiques Incidence: amélioration de lindice de développement humain passé de 0,452 en 2010 à 0,459 en 2012 et le Togo occupe le 159ème rang mondial. accélération de la croissance économique observée; le taux de croissance du PIB était de 4% en 2010; il est estimé à 5,9% en

6 6

7 7 Cible 1.C : Diminuer de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de personnes souffrant de la faim la prévalence de linsuffisance pondérale (poids/âge) est passée de 26,8% en 2006 à 16,6% en 2010, pour une cible OMD de 16,4% en 2015, permettant datteindre avant terme la cible de lindicateur.

8 Cible 1.A: Diminuer de moitié, entre 1990 et 2015, la proportion de personnes dont les revenus sélèvent à moins dun dollar par jour 8 lincidence de la pauvreté est passée de 61,7% en 2006 à 58,7% en 2011, enregistrant une baisse de 3 points sur les cinq ans, donc une moyenne de 0,6 point par an. Ces résultats bien que positifs sont éloignés de la cible de lOMD (30,9%) Baisse plus sensible en milieu urbain

9 Facteurs de succès Une amélioration du climat des affaires, en témoigne le classement doing business où le Togo est passé de 165 ème en 2010 à 156 ème en 2013 une croissance assez régulière de la production agricole liée à laccroissement des dépenses de lEtat à lagriculture, à la subvention des intrants, La mise en œuvre de programmes visant lemploi des jeunes (PROVONAT, AIDE, PSAEG, FIJ) Contraintes financement insuffisant des AGR. En raison de la faible bancarisation de léconomie togolaise (21,6% en 2010), l inadéquation formations-emploi qui entretient le niveau de sous-emploi et de chômage élevés, faible productivité de lagriculture, conséquence du faible niveau de mécanisation et de la non maitrise de leau problème de sécurisation foncière au niveau légal et son effet sur la production agricole et les garanties de financement ; Défis et recommandation promouvoir la mécanisation de lagriculture La multiplication des infrastructures de retenue deau lassainissement du domaine foncier 9

10 10 Le taux dachèvement du primaire reste à ce jour encore faible (75,7%) Le taux net de scolarisation passe de 71% en 2007 à 83,9% en 2012

11 Facteurs de succès Gratuité des frais de scolarité au primaire Appui des PTF et ONG à léducation et à lalphabétisation Contraintes Loffre déducation ne permet pas de répondre à la demande accrue liée à la gratuité Linsuffisance des manuels et outils Les taux encore élevé dabandon et de redoublement Défis et recommandations Renforcement de la quantité et la formation des instituteurs Renforcement de la qualité des infrastructures et de la quantité des tables bancs ainsi que des moyens pédagogiques 11

12 12 le ratio filles/garçons a connu une hausse au cours de la période en passant de 92% à 98% pour une cible OMD de 100% en 2015 La proportion des sièges occupés par les femmes à l'Assemblée Nationale a progressé entre 2007 et 2013 en passant de 11,11% à 15,38% Cible 3.A : Éliminer les disparités entre les sexes aux niveaux du primaire et du secondaire, de préférence dici à 2005, et à tous les niveaux de léducation avant 2015

13 Facteurs de succès Réduction des frais de scolarité des filles au secondaire Forte implication des associations de promotion de la femme Contraintes Persistance des idées reçus sur le rôle traditionnel de la femme dans la société Absence dun mécanisme efficace de coordination intersectorielle des interventions de tous les partenaires Faiblesse des infrastructures de base permettant dalléger la pénibilité de certains travaux Défi et recommandations Sensibilisation et transmission des valeurs déquité et dégalité aux enfants à travers léducation et linstruction 13

14 14 Cible 4.A : R é duire de deux tiers, entre , le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans Le taux de mortalité infanto-juvénile est passée de 123 à 124 de 2006 à 2010 pour une cible OMD de 51 en Près de la moitié des décès (47%) chez les enfants de moins de 5 ans est liée au paludisme La proportion denfants de moins dun an vaccinés contre la rougeole a augmenté entre 2006 et 2010 en passant de 63,1% à 68,3%

15 Facteurs de succès Mobilisation assez remarquable de lEtat et de ses partenaires autour de la santé de lenfant contraintes Faiblesse relative à la prévention et à la prise en charge des maladies de lenfant (faible capacité de stockage des vaccins, faible utilisation de la moustiquaire imprégnée dinsecticide, etc); Persistance de certains facteurs socioculturels défavorables à la santé de lenfant ; Recommandations Renforcement des actions et sensibilisations en faveur de la santé de lenfant 15

16 16 Cible 5.A : R é duire de trois quarts, entre 1990 et 2015, le taux de mortalit é maternelle taux de mortalité maternelle est passé de 350 à 300 décès pour naissances vivantes entre 2008 et 2011 Le pourcentage des accouchements assistés par du personnel qualifié de santé a baissé entre 2006 et 2010 où il est de 59,4%

17 Facteurs de succès Mise en œuvre de la CARMMA à travers la subvention de la césarienne Contraintes Insuffisance de sensibilisation des populations sur les problèmes de mortalité maternelle qui sont les complications de laccouchement Insuffisance de loffre des services en maternité à moindre risque Insuffisance du financement dans le domaine de la santé de la reproduction Défi et recommandations Renforcer la prestation des services intégrant la santé de la reproduction Mise en place de stratégies favorisant laccès financier des femmes aux soins de santé maternelle 17

18 18 Cible 6.A : Dici à 2015, avoir enrayé la propagation du VIH/sida et commencé à inverser la tendance actuelle une prévalence dans la population générale de 3,2% en 2006 et 2011 contre 5,9% en les HSH (20%) et les PS (13%) sont les plus touchés la couverture en dispensation des ARV est de 48,9% Entre 2006 et 2010, la proportion des enfants de moins de 5 ans dormant sous une moustiquaire imprégnée est passé de 38,4% à 57,1% La proportion denfants de moins de 5 ans ayant bénéficié de traitement correct avec des antipaludéens décroît de 47,7% à 33,8% Cible 6.C: Dici à 2015, avoir contenu le paludisme et dautres grandes maladies et commencé à inverser la tendance actuelle

19 Facteurs de succès Existence de programmes de lutte contre ces maladies Gratuité des ARV Contraintes persistance des idées fausses et pratiques traditionnelles néfastes relatives à ces maladies Problèmes dapprovisionnement en intrants avec des ruptures fréquentes Forte dépendance du financement des produits essentiels à légard de laide extérieure Défis Maintien des efforts en matière de lutte contre le VIH en insistant sur la prévention et le dépistage volontaire Réflexion sur la mise en place dun mécanisme durable de financement des maladies prioritaires 19

20 20 Cible 7.A : Intégrer les principes du développement durable En 2005, 7,1% du territoire togolais était occupé par la forêt. En 2010, ce taux sest infléchi à à 5% (FAO). Cible 7.C Réduire de moitié dici à 2015, le pourcentage de la population qui na pas accès de façon durable à un approvisionnement en eau potable ni à des services dassainissement de base le taux dutilisation deau potable par les ménages a crû de 47,6% à 56,1% de 2006 à 2011

21 Facteurs de succès Accent mis par lEtat et les partenaires sur la protection de lenvironnement et laccès à leau potable et à lassainissement Contraintes Forte croissance démographique Absence de plans daménagement et dactes de gestion suffisamment planifiés sur le moyen et le long terme Faible degré dimplication et de responsabilisation des citoyens Défis Poursuite de lintégration effective de la dimension environnementale dans laction publique au développement Meilleure implication des citoyens dans la gestion du cadre de vie 21

22 22 Le ratio aide publique au développement sur PIB est passé de 5,1% en 2007 à 10,9% en 2012, non loin de la cible de lOMD qui est de 11,9%. Cible 8 B : Répondre aux besoins particuliers des pays les moins avancés Cible 8 F : En coopération avec le secteur privé, faire en sorte que les avantages des nouvelles technologies, en particulier des technologies de linformation et de la communication, soient accordés à tous Le ratio qui était de 20,7% en 2008 a presque doublé, se situant à 50,6% en 2012.

23 Facteurs de succès Reprise de la coopération entre le Togo et ses principaux partenaires, Baisse du coût des services de télécommunications Contraintes Faible diversification et compétitivité des produits dexportation Détérioration des termes de léchange en raison des faiblesses que présente le tissu industriel du pays Faible capacité dabsorption des ressources provenant de laide au développement Défis et recommandations Assurer une veille stratégique afin de pouvoir bénéficier effectivement de toutes les initiatives communautaires 23

24 La mise en place du PROVONAT La gratuité de lenseignement primaire La réduction des frais de scolarisation des jeunes filles au secondaire de lenseignement public La prise en charge gratuite des enfants de moins de cinq ans souffrant du paludisme La subvention de la césarienne dans le cadre de la CARMMA La mise en place de lassurance maladie pour les agents de la fonction publique La gratuité des Anti retro Viraux (ARV) 24

25 sécurité alimentaire emplois décents éducation de qualité pour tous santé promotion de léquité genre durabilité du développement eau potable et assainissement gouvernance et droits humains 25

26 26 De s progrès ont été réalisés depuis 2010 vers latteinte des OMD hormis certains indicateurs de santé qui se sont détériorés, une amélioration de la plupart des indicateurs a été observée. Des disparités subsistent en matière dévolution des indicateurs en général, le milieu urbain enregistre une amélioration plus sensible des indicateurs que le milieu rural. Le tableau ci – après présente la possibilité datteinte des cibles OMD si les tendances se poursuivent: resumeOMD.docx

27 Merci de votre attention 27


Télécharger ppt "Quatrième rapport de suivi des OMD au Togo Atelier de validation Lomé le 14 janvier 2014 1."

Présentations similaires


Annonces Google