La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prospective OREME 31 05 2013. 6 ans déjà… De jolis succès –Reconnaissance nationale: Labélisation de SOERE: LTC… Labélisation du SO Karst Membre fondateur.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prospective OREME 31 05 2013. 6 ans déjà… De jolis succès –Reconnaissance nationale: Labélisation de SOERE: LTC… Labélisation du SO Karst Membre fondateur."— Transcription de la présentation:

1 Prospective OREME

2 6 ans déjà… De jolis succès –Reconnaissance nationale: Labélisation de SOERE: LTC… Labélisation du SO Karst Membre fondateur de lEquipex GEOSUD, CRITEX, RESIF –Stabilisation locale de certaines activités et bases de travail collectives –Visibilité locale: projets universitaires, objets PIA locaux, projets avec partenaires locaux (FUI) –Démarche pluridisciplinaire, lien entre les communautés –Actions internationales en cours ou en gestation: LIA Liban –Des services partagés: BDD, conventions et achats groupés… –Des outils nouveaux Bases de données Drones Nanosats …

3 6 ans déjà… Des marges de progressions: –Image interne –Visibilité régionale par les collectivités –Co construction avec les UMR –Portage de projets communs –Synergie avec la formation –Développement au sud

4 La procédure de construction du projet Ateliers de travail en amont –Recherche et Interdisciplinarité au sein de lOSU : I. Bentaleb F. Elbaz, C. Champollion –Systèmes dObservation : N. Arnaud avec la commission Observatoire –Systèmes dInformation : O. Lobry, le réseau-métier SI, et la commission Observatoire –Plateformes mutualisées : N. Lemoigne, L. Paradis, N. Arnaud, D. Bosch –Gouvernance : N. Arnaud Débat Ecriture

5 RETOUR DES ATELIERS

6 Recherche et Interdisciplinarité au sein de lOSU Objectifs scientifiques de lOSU OREME –Impact des changements environnementaux planétaires sur les aléas et les vulnérabilités : variabilité climatique, hydrologique… réponses et influences des surfaces continentales et marines du bassin Méditerranéen et continent africain –Entretenir loriginalité scientifique de OREME: INSU-InEE (processus bio-géo-physico-chimiques ) Renforcer les collaborations inter-UMR entre les sciences de la terre, lhydrologie, lécologie et la biodiversité́. Renforcer, développer liens avec les études dimpact économiques (LAMETA). Aller vers létude des systèmes sous l'angle des interactions homme – milieu – climat (interaction OSU-OHM). –Accent sur léchelle régionale mais aussi sur laspect global des thématiques. Chantiers au Nord et Sud de la Méditerranée. Améliorer la cohérence en développant les liens entre SO et TO Développer des chantiers Privilégier les chantiers au sud ou qui ont un miroir au sud

7 Recherche et Interdisciplinarité au sein de lOSU Linterdisciplinarité passe par un objet détude commun ou une région géographique commune Continuum Terre-Mer Développer et renforcer des chantiers transdisciplinaires: sappuyer sur les SO et TO existants. Renforcer, développer liens avec les études dimpact économiques (LAMETA). Améliorer la cohérence en développant les liens entre SO et TO Linterdisciplinarité implique une volonté commune de collaboration, de confrontation de concepts et de méthodes dès la naissance du projet scientifique.

8 Recherche et Interdisciplinarité au sein de lOSU Développer des chantiers sur le continuum Terre-Mer -Réanimer ORME (Observatoire Régional Méditerranéen de lEnvironnement; systèmes naturels et anthropisés) : évaluer létat et la vulnérabilité des écosystèmes par rapport aux usages ou à lévolution du climat préalable à la gestion et aux mesures dadaptation. -Profiter des sites pilotes comme Puéchabon (site instrumenté InEE- SIC: études des flux de C, eau, énergie entre végétation, sous sol et atmosphère; site expérimental..) mais dautres également possible (Causse, Lez…).

9 Recherche et Interdisciplinarité au sein de lOSU Linterdisciplinarité sapprend et sentretient Synergie interdisciplinaire en mobilisant toutes ensemble les forces des Sciences de la Terre, Univers et de la Nature de lOSU OREME) et les sciences de la société (ex. Développements doutils métrologiques, technologiques interdisciplinaires) Ecoles thématiques : discussions, débats (exemple notions de services écosystémiques) Répondre à des appels doffre (ANR-CEPS, MISTRAL…)

10 Systèmes dObservation Un projet « original » –SO INSU et nouveaux SO –Une démarche SO en Eco-Biodiv –Des SO au sud (AMMA, mines…) Un effort de structuration et de labélisation nationale couronné de succès –Labélisations en SNO et ORE –Soutien local inclus dans SNO nationaux Un appel à TO très dynamique et qui met en lumire un besoin toujours important de structuration et de reconnaissance

11 Systèmes dObservation SNO RENAG SNO RESIF SNO H+ SNO KARST SNO AMMA-CATCH LTC: Trait de côte: dynamique physique et sédimentaire Observatoires biologique et dynamique lagune et avant-côte Pollution et adaptabilité biologique en aval des anciens sites miniers SNO ICOS Mesures de flux et fonctionnement des écosystèmes de garrigue: site de Puéchabon. Phénologie de la flore et la faune terrestre Dynamique des communautés Dynamique des populations dorganismes modèles TO non encore intégrée dans SO –Microbien et Coralligènes

12 SNO RESIF –TO SNO RESIF RLBP SNO H+ –TO SNO H+: GEK Service de Gravimétrie –TO SNO H+: GEK Service dInclinométrie –TO SNO H+: GEK Service de Gravimétrie Flux souterrains SNO H+ – TO SNO Hydrodynamique systématique en forage – TO SNO Géophysique systématique en forage SNO KARST –TO SNO Karst: Multi-Echelle de la Dynamique des Crues et de lhYdrodynamique Souterraine des systèmes fracturés et karstiques: MEDYCYS –TO Suivi isotopique des pluies –TO Gaz dissous SNO AMMA-CATCH –SNO AMMA-CATCH –TO Niger/Bénin LTC: Trait de côte: dynamique physique et sédimentaire –MAG-OBS –ESPI-OBS –SOLLAR Observatoires biologique et dynamique lagune et avant-côte – Suivi-Thau – Observatoire des courants marins en domaine côtier Pollution et adaptabilité biologique en aval des anciens sites miniers – Suivi des processus hydrobiogéochimiques de transfert des métaux et métalloïdes issus des activités minières – Approche démographique et perspectives en phytoremédiation SNO ICOS: Mesures de flux et fonctionnement des écosystèmes de garrigue: site de Puéchabon –TO SNO Mesures de flux et fonctionnement des écosystèmes de garrigue: site de Puéchabon –Réponses des écosystèmes forestiers aux manipulations de précipitations et aux modes de gestion

13 SNO RESIF –TO SNO RESIF RLBP SNO H+ –TO SNO H+: GEK Service de Gravimétrie –TO SNO H+: GEK Service dInclinométrie –TO SNO H+: GEK Service de Gravimétrie Flux souterrains SNO H+ – TO SNO Hydrodynamique systématique en forage – TO SNO Géophysique systématique en forage SNO KARST –TO SNO Karst: Multi-Echelle de la Dynamique des Crues et de lhYdrodynamique Souterraine des systèmes fracturés et karstiques: MEDYCYS –TO Suivi isotopique des pluies –TO SNO Gaz dissous SNO AMMA-CATCH –SNO AMMA-CATCH –TO Niger/Bénin LTC: Trait de côte: dynamique physique et sédimentaire: labélisation du SOERE en SNO –MAG-OBS –ESPI-OBS –SOLLAR Observatoires biologique et dynamique lagune et avant-côte: intégration SOMLIT, RESOMAR – Suivi-Thau – Observatoire des courants marins en domaine côtier Pollution et adaptabilité biologique en aval des anciens sites miniers – Suivi des processus hydrobiogéochimiques de transfert des métaux et métalloïdes issus des activités minières – Approche démographique et perspectives en phytoremédiation SNO ICOS: Mesures de flux et fonctionnement des écosystèmes de garrigue: site de Puéchabon –TO SNO Mesures de flux et fonctionnement des écosystèmes de garrigue: site de Puéchabon –Réponses des écosystèmes forestiers aux manipulations de précipitations et aux modes de gestion

14 Phénologie de la flore et la faune terrestre –Observatoire des saisons –Enregistrements aéropalynologiques et suivi de la relation phénologie-climat Dynamique des communautés –Observatoire des communautés animales : Observatoire communautés doiseaux Observatoire des reptiles et des amphibiens en région méditerranéenne française Observatoire de la faune entomologique coprophage Dynamique et écologie des points d'eau temporaires et utilisation par les communautés animales en milieux semi-arides. –Observatoire des communautés végétales : Dynamique de la végétation: traits et écophysiologie recrutement forestier et pastoralisme Communautés fongiques Observatoire des orchidées méditerranéennes Dynamique des végétaux en milieu urbain Dynamique des populations dorganismes modèles –Ecologie des populations Traits d'histoire de vie des oiseaux et réponses des populations aux changements globaux: cas des mésanges Circulation d'agents infectieux dans les populations d'oiseaux sauvages: suivi de colonies de Goélands leucophée Larus michaellis en Méditerranée Mouette tridactyle Mouette Rieuse Puffin cendrés Vautours fauves –Evolution des populations Evolution spatio-temporelle des gènes de résistance aux insecticides du moustique Culex pipiens en région Méditerranéenne Effet de la fragmentation sur la viabilité et lévolution dune espèce méditerranéenne endémique: la Centaurée de la Clape Dynamique in situ des populations et de la diversité du Chou Corse (Brassica insularis Moris Biodiversité, structuration et perturbation des populations de truites communes (Salmotrutta) françaises du sud Observatoire de la vigne sauvage

15 Systèmes dObservation Renforcement des SO INSU via les SNO. –Soutien à RESIF-Sismo –Confirmation du SO Karst –Labélisation du SO LTC et pilotage du réseau national morphodyn littoral –Reconnaissance des activité de station marine –Réseau des sites en aval minier Réorganisation des SO Eco-Biodiv –Plus par mécanisme clef et moins par espèce –Donc en séparant plus clairement les processus éco de évo –En recherchant la labélisation nationale (FRB ?)

16 Système dInformation Statut actuel Equipe = 1 permanent (O. Lobry) + 1 contractuel (J. Fabre) « Réseau SI » OSU –Plateforme SIE CEFE (M.-C. Quidoz / C. Bernard) –ASR GM (J. Tack / F. Grosbeau / S. Arnal) –Ingé géomatique CBAE (L. Paradis) –BD HSM (J.-F. Boyer) –Medimeer (S. Mas / D. Parin) Missions –Pérennisation, –Diffusion, –Croisement de données Actions réalisées –SAN fibre + sauvegarde –Constitution de Bases de données –Outils : monitoring & alertes, visualisation, import & export, aide à la saisie, albums photos & vidéos –interactions bases nationales (H+) –Interactions modèles (HPC) –Carnets de terrain électroniques

17 Système dInformation Pérennisation –extension du SAN (HSM, ECOSYM, ISEM), –tolérance aux pannes par réplication inter-sites –Constitution de bases de données –Mise en place dun processus dappel à projets Définition / priorisation des critères de sélection : mutualisation, retombées (financières & visibilité), disponibilité, motivation, échéances, soutien propre, intérêt technique, … Constitution dun comité de sélection –Qualité Système de surveillance (notification, monitoring) Carnets de terrain electronique

18 Système dInformation Diffusion –Service de diffusion en continu (~ 24/7) –Outils de consultation graphiques –Catalogage : serveur –collecte de méta-données –EML Croisement –Infrastructure de Données Spatiales –Portail cartographique (normes OGC) Respect des normes et standards –Visibilité, interopérabilité, réduction des coûts (multi-bases) Site Web et intranet –Nouveau design –Nouvelles structure –Communication interne –Refléter la dynamique interne Organisation de séminaires –Propositions par Réseau SI mais aussi par SO/TO Administration de serveurs SO/TO et développement de sites Web –Pas réaliste en létat

19 Système dInformation Recrutement permanents –A minima : 1 IE Base de Données (J. Fabre) –1 IE SIG ne serait pas du luxe Recrutement contractuels –Soutien BD / saisie –Web –Collecte méta-données

20 Plateformes mutualisées Objectif : référencer lensemble des moyens disponibles au sein des UMRs Curiosité de la communauté sur cette démarche Inventaire en cours mais besoin de référents dans les UMRs Moyen analytique en laboratoire (Spectros -> Delphine Bosch) Instrumentation terrain : matériels & méthodes (acquisition / transmission de données) Partage de savoir faire en observation, outils de : terrain /calcul / stockage => Meilleure connaissance des moyens techniques (instrument et savoir-faire) présents au sein des UMRs Plus de lien entre les personnels de lOSU pour plus de dynamique Montage de projets en commun ? Cette réflexion pourrait sétendre aux moyens de calcul aux aspects conservation / stockage des échantillons suivi long-terme des échantillons (lien avec les SI)

21 Prospective Plateforme de Géochimie 2 phases distinctes: Etat des lieux Bilan des appareillages disponibles Evaluation des besoins, intérêts, volonté locale à retour favorable à la mutualisation Etablissement de la Plateforme Equipements concernés Fonctionnement: financier, encadrement Gouvernance: gestion, communication, animation à démarre actuellement

22 La question des services Gestion Aide à la construction de projets Plateforme technique… Sans nouveaux moyens que sommes nous prêts à mutualiser comme moyens humains ?

23 Gouvernance Les relations OSU/UMR et linstruction des dossiers: –Bureau –Comm Obs ou comm sectorielle+DU –Conseil –Ajouter un copil tous les 2 mois: Dir UMR+ Bureau OSU –Ajouter un conseil scientifique ? La structure de lOSU –Association du LUPM –Intégration de la SMEL –Copilotage de Medimeer Tutelles et partenaires –BRGM –IN2P3 –IFREMER –IM2E La structuration du site –Cultiver nos spécificités: transdisciplinarité, ouverture, colllégialité –Être un facilitateur vers les communauté SHS La construction des partenariats au sud –Formaliser les partenariats individuels (ex Liban) –Favoriser tous els co-développemens de chantiers de SO au sud –Créer un SI dédié à la valorisation des liens au sud

24 Synthèse des ateliers Recherche et Interdisciplinarité au sein de lOSU : F. Elbaz, C. Champollion, I. Bentaleb –Création de chantiers transdisciplinaires: Puéchabon, Littoral Création dune ZA élargissant ORME vers le littoral pour y mener une approche intégrée bio- géophysique en synergie avec lOHM Litt-Med Identification de Puéchabon comme « site instrumenté » partagé InEE/SIC –Ouverture au sud Systèmes dObservation : N. Arnaud avec la commission Observatoire –Renforcement des SO INSU via les SNO. –Réorganisation des SO Eco-Biodiv Systèmes dInformation : O. Lobry, le réseau-métier SI, et la commission Observatoire –Consolidation du portail OSU –Proposition de référencement LTER des SO Eco-Biodiv via lInEE Plateformes mutualisées : N. Lemoigne, L. Paradis, N. Arnaud, D. Bosch –Création dune liste de partage doutils de terrain, de calcul, de stockage… –Création dune plateforme de moyens danalyse de géochimie avec ticket modérateur –Partage de savoir faire en observation –Mise en place de formations continues Gouvernance : N. Arnaud –Arrivée des astronomes –Une visibilité et des moyens « marins » accrus –Cultiver nos spécificités


Télécharger ppt "Prospective OREME 31 05 2013. 6 ans déjà… De jolis succès –Reconnaissance nationale: Labélisation de SOERE: LTC… Labélisation du SO Karst Membre fondateur."

Présentations similaires


Annonces Google