La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Plan.be Gijs Dekkers Federal Planning Bureau, CESO, K U Leuven And CEPS/INSTEAD Microsimulation dans les sciences sociales : une introduction Présentation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Plan.be Gijs Dekkers Federal Planning Bureau, CESO, K U Leuven And CEPS/INSTEAD Microsimulation dans les sciences sociales : une introduction Présentation."— Transcription de la présentation:

1 plan.be Gijs Dekkers Federal Planning Bureau, CESO, K U Leuven And CEPS/INSTEAD Microsimulation dans les sciences sociales : une introduction Présentation pour le pôle Prévoyance de la Caisse de Dépôt et de Gestion Rabat, Maroc.

2 plan.be Les modèles de microsimulation statique ou dynamique permettent : ….... limputation de microdonnées (prospectives/alternatives) La microsimulation: quest-ce que cest ? n i

3 plan.be La microsimulation désigne la modélisation de micro-unités, à la fois de leurs caractéristiques et de leurs interactions. …elle fait appel à des règles déterministes … à des techniques de simulation stochastique …et à des techniques dalignement Une des caractéristiques de la microsimulation est quelle part dun échantillon représentatif de micro-unités Elle tient donc compte de lhétérogénéité des unités individuelles. Les modèles de microsimulation sont utilisés pour lanalyse du trafic, de la propagation des infections, du développement de la technologie, etc... Laccent est donc mis sur la simulation des revenus et des prestations de la sécurité sociale pour les individus dun ménage. La microsimulation: quest-ce que cest ?

4 plan.be La microsimulation: quest-ce que cest ?

5 plan.be 1. Microsimulation statique Tax-benefit models

6 plan.be Statique sans nouvelle pondération/revalorisation (véritablement statique) Simulation de scénarios alternatifs Modèles fiscalité-prestations sociales EUROMOD ISER - University of Essex Pour les 27 Etats membres de lUE Basé sur les données de lenquête EU SILC Impôts, sécurité sociale (à lexcl. des pensions) Simule les effets des politiques fiscale et sociale sur : - la pauvreté et linégalité - la (re)distribution verticale et horizontale - lidentification des gagnants et des perdants - les finances publiques (effets budgétaires agrégés) - les équations budgétaires pour des modèles structurels doffre de travail 1. Microsimulation statique

7 plan.be Effets budgétaires et sociaux dun régime européen de sécurité sociale dans plusieurs Etats membres Effets de redistribution dun taux dimposition forfaitaire Comparaison des effets de mesures fiscales dans différents Etats membres européens Impact budgétaire de mesures daustérité Impact des prestations de sécurité sociale, des allocations familiales dans différents Etats membres européens Impact des mesures fiscales sur loffre de travail Pièges à lemploi Impact de lévolution des prix de lénergie sur le pouvoir dachat des ménages Effets redistributifs de la TVA Applications récentes de microsimulation statique

8 plan.be UNU-WIDER Botswana, Cameroon, Nigeria, South Africa, Uganda, Ghana, Namibia, Mozambique, Tanzania, Zambia Accessible en ligne Simulation des effets des évolutions de la TVA, des pensions et des impôts sur le prix des aliments, des boissons, des carburants et des médicaments... UNDP/IDRC project Fiscal Schemes for Inclusive Development Brazil, Chile, Guatemala, Mexico and Uruguay Impact des mesures fiscales, des contributions et prestations sociales ainsi que de la TVA sur la pauvreté et loffre de travail. Banque mondiale Popularité de la microsimulation statique en dehors de lEurope

9 plan.be

10 Reproduction de changements intertemporels - On part dun modèle statique - Revalorisation - Repondération - On ne modifie pas les objets individuels ! 2. Vieillissement statique (static ageing) n i

11 plan.be Repondération - d(w t+x )t *(1/w) = F(Prop(t+x) /Prop(t)) - où - w = poids de léchantillon, - Prop = modification des proportions sur la base de données extérieures entre t et t+x Revalorisation ( )b x (1+Lx0.0225) max[0,y-t0-b] où - b = max[0,(y-t0)-(a-65)]. - dans lhypothèse où les salaires progressent de 2,25% par an - dans lhypothèse où les pensions progressent de Lx2,25% par an. 2. Vieillissement statique

12 plan.be STATION (Dekkers, 2000) Repondération selon le groupe dâge et le sexe, classification LIPRO Ajustement de 4 scénarios dans le cadre dune croissance salariale de 2,25% par an 1. Non revalorisation des allocations de pension et du plafond de calcul 2. Revalorisation des pensions, pas du plafond de calcul 3. Non revalorisation des pensions, mais bien du plafond de calcul 4. Revalorisation des deux 2. Vieillissement statique : un exemple simple

13 plan.be 2. STATION

14 plan.be IER model - Slovénie (Majcen et al., 2012) - Impact budgétaire et social* du vieillissement - Impact des mesures fiscales - Impact de la réforme des pensions - IFS model (Brewer, 2011) - Pauvreté infantile entre 2010 et Mesures politiques récentes au Royaume-Uni - COSI (université dAnvers) - Quotient conjugal - Impact budgétaire du vieillissement Vieillissement statique : plus dapplications récentes * Social = impact sur la pauvreté financière et linégalité

15 plan.be La repondération statique présente le problème suivant : souvent les données exogènes ne sont disponibles que dans des distributions marginales séparé. - STATION: repondération séquentielle et espérer que le problème reste limité. - Applications plus récentes : generalized regressions of iterative proportional fitting routines - Adjust reweighting algorithm - GREGWT, CALMAR, Clan97 (SAS) - Calibrate, Gomulka (Stata) - Cai (C++) - Combinatorial Optimisation? 2. Vieillissement statique

16 plan.be 3. Vieillissement dynamique (dynamic ageing) DYNAMOD, DYNACAN, MIDAS, PENSIM II, …

17 plan.be Ici, les caractéristiques des individus de léchantillon sont adaptées - Stochastique - Déterminisme - Alignement 1. Modification stochastique (Monte Carlo) Y = BX + e, estimé après transformation logit p= exp(Y)/(exp(Y) + 1) Event a lieu lorsque p > 0.5 Ou exp(BX)/(exp(BX) + 1 ) > u 2. Modification déterministe: Si (en vie) alors, lâge = age Vieillissement dynamique

18 plan.be MIDAS - Microsimulation for the Development of Adequacy and Sustainability Données de départ : MIMOSIS 2001 échantillon administratif, étendu à ± 2.2 millions dindividus MODULE DEMOGRAPHIQUE MODULE MARCHE DU TARVAIL MODULE PENSIONS & PRESTATIONS Décès, naissances, formation, mariages Emploi, secteur privé vs public, pensions légales salariés et dans la fonction publique Chômage, prépension, invalidité, pensions, aide sociale 18 MODULE COTISATIONS ET FISCALITE REDISTRIBUTION, PAUVRETE, INEGALITE

19 plan.be 3. Microsimulation dynamique : alignement

20 plan.be Alignement versus simulation normale Etat 1 Etat 2 Individu i U i < P i P i =logit- 1 (βX) U i < 1-P i simulationstandard Monte CarloAlignement - objectif x% Etat 1 Etat 2 Rang 1...n Premiers xN individus Rang i =logit- 1 (βX+ε i ) Autres (100-x)N individus

21 plan.be Alignement monétaire Simulation du modèle y i =βX i + u i (2001, t) Agrégation et calcul du taux de croissance gY Comparaison de gY et de gX et calcul de la correction pour y Simulation du modèle y i =βX i + u i (2001) Introduction du taux crois.corrigé -> t Alignement monétaire : objectif taux de croissance gx t

22 plan.be 3. Vieillissement dynamique : une application avec MIDAS et MALTESE Table 1Budgetary costs of ageing: rate of increase in % of GDP, 2008 to 2060 Source: Annual Report of the Study Committee for Ageing (High Council of Finances, 2009) June 2009 Base scenario (1,5% increase of productivity per year) Pensions 5.3 Health care 4.2 Other -1.4 Total 8.2 Poverty risk to state

23 plan.be Vieillissement dynamique : une application avec MIDAS et MALTESE : une revalorisation de 13,6% de la garantie de revenu aux personnes âgées en 2006 Impact budgétaire : + 0,045% PIB

24 plan.be En ce qui concerne les résultats de simulation, les écarts sont moindres que ce que lon pourrait supposer vu les différences méthodologiques. Le vieillissement statique implique un investissement moindre en termes de développement et dentretien. Le vieillissement statique est plus vulnérable (complexe dun point de vue méthodologique) et plus difficile à expliquer aux décideurs 1. Le vieillissement statique ne permet pas une analyse dynamique/longitudinale, ce qui limite les applications. Vieillissement statique vs dynamique : les avantages et les inconvénients (1/2) 1.Du point de vue de la méthodologie. Les résultats de simulation de tous les modèles dynamiques sont souvent difficiles à expliquer. …

25 plan.be Les modèles de vieillissement dynamique sont plus vastes, impliquent un investissement 1 plus important et une liaison avec le long terme. Lalignement de modèles de vieillissement dynamique sur les résultats de macromodèles est mieux développé. Lalignement de modèles de vieillissement statique sur les résultats de modèles déquilibre général est mieux développé. Vieillissement statique vs dynamique : les avantages et les inconvénients (2/2) 1. Il sagit de développements importants qui réduisent sensiblement le coût LIAM2, ModGen, …

26 plan.be Les modèles de microsimulation dynamique sont des boîtes noires. Vous connaissez les données de départ et les résultats obtenus mais il est très difficile danalyser (et donc dexpliquer) les processus en jeu puisquils englobent dinnombrables changements et interactions au niveau des individus. Il est dès lors essentiel dinvestir dans la communication vis- à-vis des « consommateurs ». Nattendez pas que ces « consommateurs » reconnaissent comme évidence la contribution de la microsimulation. Valider les résultats de simulation Renforcer la crédibilité par des outputs scientifiques Lorsque les modèles sont développés en équipe, veillez à élaborer une bonne stratégie de management et une vision à long terme de lorganisation. La microsimulation : les problèmes potentiels

27 plan.be Modèles de vieillissement dynamique utilisés dans les administrations Country Cross-sectional vs. cohort / longitudinal Ageing processInitial database MIDAS_HUHungaryCross-sectionaldynamicadministrative AVIDGermanylongitudinalDynamicAdministrative CAPP_DYN (ac)Italycross-sectionalDynamicSurvey DESTINIEFrancecross-sectionalDynamicSurvey MINTUScross-sectionalDynamicAdministrative MICROSNetherlandscross-sectionalstatic and dynamicSurvey MIDAS_BEBelgiumcross-sectionalDynamicAdministrative MiMESISSwedencross-sectionalDynamicAdministrative T-DYMM/MIDAS_ITItalyCross-sectional Dynamic (no interactions) Survey COMPAREUSCross-sectionaldynamicAdministrative REDISLuxemburg--Administrative PENSIM2United Kingdomcross-sectionaldynamicAdministrative PRISMEFrancecross-sectionaldynamicAdministrative SADNAPNetherlandscross-sectionaldynamicAdministrative SESIMSwedencross-sectionaldynamicadministrative

28 plan.be Les modèles de microsimulation permettent de simuler les effets des politiques fiscale et sociale au niveau de lindividu et de son ménage. - Déterminer les effets ex ante sur la pauvreté, linégalité et identifier les gagnants et les perdants. - Tenir compte des problèmes dagrégation et des non-linéarités - Echantillon représentatif Les modèles de microsimulation font désormais partie des instruments de la recherche empirique axée sur laide à la décision. Une condition importante toutefois est la volonté dinvestir dans ces modèles, sur le plan de lorganisation, du management de la communication avec les décideurs. Microsimulation dans les sciences sociales : les conclusions

29 plan.be p.s. Grâce aux évolutions récentes, le développement et lentretien de modèles de microsimulation représentent un investissement sensiblement moindre !

30 plan.be


Télécharger ppt "Plan.be Gijs Dekkers Federal Planning Bureau, CESO, K U Leuven And CEPS/INSTEAD Microsimulation dans les sciences sociales : une introduction Présentation."

Présentations similaires


Annonces Google