La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ATHLETISME Echauffement Educatifs généraux : Marcher en déroulant le pied Marcher sur la pointe des pieds Marcher sur les talons Sautiller.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ATHLETISME Echauffement Educatifs généraux : Marcher en déroulant le pied Marcher sur la pointe des pieds Marcher sur les talons Sautiller."— Transcription de la présentation:

1

2 ATHLETISME Echauffement

3 Educatifs généraux : Marcher en déroulant le pied Marcher sur la pointe des pieds Marcher sur les talons Sautiller

4 Montées de genoux, Talons fesses, Jambes tendues, Déplacements latéraux Exemple dactivation dynamique Montées de genoux Récupération en marchant Talons fesses Récupération en marchant Jambes tendues Récupération en marchant Course en arrière

5 Sursauts alternatifs genoux hauts (D puis G) (D puis G) (pas de sioux), Sursauts alternatifs (D puis G) avec rotations simultanées des bras vers lavant

6 Laisser progressivement la responsabilité de léchauffement aux enfants

7 OBJECTIFS À ATTEINDRE de réagir vite à un signal de courir en ligne droite (dans laxe) Pour courir vite je dois être capable de courir le plus vite possible et passer la ligne sans ralentir de courir grand amplitude et fréquence de la foulée bonne attaque du pied

8 Réagir vite à un signal sonore o sifflet o voix o claquoir o ballon frappé au sol o … sonore et / ou visuel o sémaphore o foulard o objets de couleurs différentes o … tactile o contact par « tapes » (1) o par transmission dobjet o …

9 Autres éléments à prendre en compte dans les situations dapprentissage : Varier les positions de départ : o debout o assis o accroupi o dos tourné o …

10 Ces réactions à différents signaux peuvent être travaillées sous forme de jeux « dattrape/poursuite » (ex. : Chat et souris, Pile ou face…) ou sous forme plus systématique voire codifiée.

11 Courir en ligne droite Dans des couloirs entonnoirs Dans des couloirs parallèles plus ou moins larges départarrivée

12 Pour améliorer le courir droit Insister sur lattitude générale de lélève -orienter le regard dans laxe (utiliser les repères visuels ) -Bras dans laxe (jouer dans les contrastes : bras dans laxe, ouverts, serrés…) - Pieds dans laxe (jouer sur les contrastes, pieds parallèles, en ouverture…)

13 Courir le plus vite possible Jeu de course à la rencontre

14 Jeu de handicap Le « chat » part lorsque « la souris » a décolle un pied du sol

15 Passer le premier deux lignes darrivée Un juge par ligne darrivée

16 Améliorer la foulée -Amplitude et fréquences -Appuis Les 3 situations proposées permettent à lélève, au travers dun travail par contrastes, de découvrir des sensations pour construire sa propre foulée. 1. parcours à lattes Des couloirs avec des espacements réguliers, irréguliers, progressifs, dégressifs (la consigne est toujours de courir vite sans bondir) Intervalles de + en + petits Intervalles de + en + grands Intervalles espacés Intervalles + rapprochés

17 Quelques éléments observables dans ces situations: Amortissement Impulsion 3. Travailler par contraste Courir pieds à plat, sur talons, sur ½ pointe des pieds,

18 LA COURSE LONGUE

19

20 le test de Luc Léger La bande magnétique émet des bips espacés qui servent de repères sonores et imposent une allure de course au coureur. Exemple : 8,5 km/h au palier n° 1 2 lignes espacées de 19 m tracées au sol · 1 plot par enfant Toutes les minutes, un son plus long indique un changement dallure ( km/h), ce changement correspond à un nouveau palier. Lenfant court en aller retour en contournant les plots à chaque bip sonore. Il accélère légèrement pour trouver la nouvelle allure imposée par les bips Il sarrête sil prend trop de retard et narrive plus à suivre lallure imposée

21 Sauter loin : saut en longueur

22 OBJECTIFS À ATTEINDRE davoir une course délan en accélération progressive sans rupture au moment de limpulsion. de prendre limpulsion le plus près possible de la limite dappel davoir une impulsion énergique vers le haut et lavant de me réceptionner sur mes pieds sans déséquilibre arrière Pour sauter loin je dois être capable

23 Avoir une course délan en accélération progressive sans rupture au moment de limpulsion Intervalles réguliers ou irréguliers ¾ Intervalles progressifs ¾ Intervalles adaptés à la foulée

24 Sélancer et accélérer pour franchir lobstacle dune hauteur ou dune longueur variable (privilégier limpulsion et lélévation pour sauter loin.)

25 Conseil : pour sauter loin, il est préférable de ne pas prendre un élan trop long.

26 Prendre limpulsion le plus près possible de la limite dappel

27 Le maître ou un autre élève montre un foulard au moment de limpulsion. Le sauteur doit en indiquer la couleur. Un observateur pourra relever la distance du pied dappel par rapport à la marque de départ.

28 Avoir une impulsion énergique vers le haut et lavant Appel surélevé 10/15cm ou tremplin

29 Se réceptionner sur ses pieds sans déséquilibre arrière fosse tapis

30 Courir, franchir lobstacle et retomber sans tomber en arrière : essayer de toucher le foulard

31 Sauter haut

32 OBJECTIFS À ATTEINDRE deffectuer une course délan en accélération progressive de produire une impulsion énergique vers le haut Pour sauter haut je dois être capable de trouver et utiliser le bon pied dans la zone dappel

33 Lancer en translation : lancer de balles et de « vortex »

34 FONDAMENTAUX

35 * Enchaîner course délan et lancer sans rupture * Armer le bras lanceur loin derrière soi *Utiliser les appuis au sol pour transmettre le maximum dénergie à lengin * Les lancers en translation proposés à lécole primaire ont pour objectif de préparer les élèves au lancer de javelot quils aborderont dans le secondaire.

36 lengin de lancer à préconiser sera le Vortex. A défaut on utilisera de petites balles lestées. Le javelot en mousse servira principalement au travail de placement de lengin

37 OBJECTIFS À ATTEINDRE Pour lancer loin en translation (fouetté = bras cassé) je dois être capable de tenir lengin correctement (en porte-plume ; du bout des doigts) de placer le corps et lengin au moment du lancer denchaîner la course délan et le lancer de trouver une bonne trajectoire

38 Tenir lengin Correctement Vortex tenu à pleine main par larrière de lolive Prise du bout des doigts (petites balles lestées) Balle

39 Lancer loin en gardant les 2 pieds au sol *Enchaîner course délan et lancer sans rupture *Armer le bras lanceur loin derrière soi *Utiliser les appuis au sol pour transmettre le maximum dénergie à lengin Les lancers en translation proposés à lécole primaire ont pour objectif de préparer les élèves au lancer de javelot quils aborderont dans le secondaire.

40 Bras lanceur allongé derrière soi, corps relâché, bien équilibré, le poids sur la jambe arrière… finir grand sur la jambe avant.

41 Je ne dois pas passer mon coude droit plus bas que lépaule droite ; mon genou droit ne doit pas être ouvert.

42 Je ne dois ni décoller le pied arrière, ni me pencher à gauche.

43 Pour lefficacité du lancer loin il faut privilégier les repères hauts : cibles verticales, lancer par dessus…,

44 Je lance "en fouetté" en visant la cible…

45 Variante : situation jouée (pelote basque)

46 Rechercher une trajectoire haute pour lancer loin : Balles brûlantes par-dessus un filet ou un fil tendu à 2,5m de hauteur - avec balles légères - avec des comètes

47 Situation apprentissage Lancer de fléchettes

48 Lancer enfants

49 Les pro

50 Lapprentissage de lélan à partir du pas chassé a lavantage dimpliquer un départ de profil et favorise lappui gauche en avant (pour le droitier). Les objectifs étant :

51 la course délan et le lancer En posant lappui gauche, allonger et relâcher le bras lanceur en arrière… Puis prendre rapidement les appuis Droit – Gauche pour déclencher le lancer.

52

53 DIAPORAMA réalisé par jpe


Télécharger ppt "ATHLETISME Echauffement Educatifs généraux : Marcher en déroulant le pied Marcher sur la pointe des pieds Marcher sur les talons Sautiller."

Présentations similaires


Annonces Google