La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Matchs aller Des émotions et des enseignements En remportant leur troisième match de rang face à Evian Thonon Gaillard samedi 21 Décembre 2013, les Rouges.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Matchs aller Des émotions et des enseignements En remportant leur troisième match de rang face à Evian Thonon Gaillard samedi 21 Décembre 2013, les Rouges."— Transcription de la présentation:

1

2 Matchs aller Des émotions et des enseignements En remportant leur troisième match de rang face à Evian Thonon Gaillard samedi 21 Décembre 2013, les Rouges et Noir ont terminé sur une bonne note une phase aller mouvementée. Avec 23 points engrangés au cours des 19 premiers matchs, l'OGC Nice occupe la quatorzième place à la trêve. Cinquièmes fin septembre, les Aiglons ont connu un automne difficile avant de redresser la barre contre Sochaux par deux fois (en championnat puis en coupe) et face à Evian Thonon Gaillard. L'épilogue d'une première partie de saison pas comme les autres.

3 Dans la foulée de matchs amicaux de haut niveau – en témoignent la forme actuelle du RAJA Casablanca (finaliste du Mondial des Clubs), du PAOK Salonique (2e), du Benfica (1er ex-aequo) ou encore de Bilbao (4e) – Eric Bauthéac et ses coéquipiers ont vécu un début de saison chargé (11 matchs entre juillet et août) et pour le moins particulier. A huis-clos lors de la deuxième journée contre Rennes, le Ray a connu les deux derniers matchs de son histoire contre Limassol, puis Montpellier. Phénoménaux lors de la dernière montée au stade, les supporters du Gym ont commencé à s'approprier, trois semaines plus tard, l'Allianz Riviera. En remportant six victoires pour un nul et trois défaites, l'OGC Nice figure parmi les équipes les plus performantes du championnat à domicile « Il s'est passé énormément de choses », reconnaissait Didier Digard mi- novembre, sur OGCNICE.COM. « Quoiqu'on en dise, ce début a été très éprouvant mentalement et physiquement. Inconsciemment, on l'a peut-être payé aussi. » Invincibles lors de leurs trois premiers matchs à Saint-Isidore, les Aiglons ont été battus devant leur public par Bordeaux, Saint-Etienne puis Monaco, avant de terminer l'année en beauté. Du Ray à l'Allianz Riviera

4 Claude Puel a fait appel à 27 joueurs différents en Ligue 1, cette saison. Un chiffre supérieur à la moyenne du championnat (24,3). Seuls Sochaux (30), Rennes (29) et Lorient (28) en ont utilisé davantage, à l'heure où le trio de tête (Paris, Monaco, Lille) n'a pas sollicité plus de 21 joueurs. Côté niçois, la statistique s'explique par les absences combinées de nombreux éléments : Pejcinovic, Eysseric, Traoré, Bauthéac, Bodmer et bien sûr Ospina, remplacé par trois gardiens différents (Hassen, Veronese, Mandréa). En parade, pas moins de dix garçons passés par le centre de formation ont ainsi eu leur chance parmi l'élite, cette saison. Dans le sillage de Jordan Amavi (4 titularisations, 7 entrées en cours de jeu), Saïd Benrahma, Franck Honorat ou encore Bryan Constant (photo) ont découvert le grand bain. Si l'OGC Nice affiche pour la deuxième année consécutive le plus jeune effectif de L1, France Football lui attribuait même le titre, la semaine dernière, de la meilleure politique de formation (voir par ailleurs).

5 Vu dans OGC NICE MAG N°206 (Limassol) – 29 août 2013 Claude Puel : « En un peu plus d'un an, nous avons partagé des instants mémorables. Les supporters nous ont procuré beaucoup de plaisir ; nous leur en avons rendu pas mal. Par dessus tout, je retiens leur attitude. Ils nous ont toujours soutenus. » N°207 (Montpellier) – 1er septembre 2013 Jean-Pierre Rivère : « Les compteurs sont remis à zéro ; il faut en avoir conscience. Et s'appuyer sur ce qui a fait notre force l'an passé : la volonté, le caractère, la combativité des uns pour les autres. » N°208 (Valenciennes) – 22 septembre 2013 Dario Cvitanich : « Nous sommes une très bonne équipe, à condition d'être à fond en permanence. C'est un championnat très difficile. Si nous voulons prétendre au haut de tableau, nous ne devons jamais nous relâcher. A chaque match, il y a toujours des détails physiques, techniques, tactiques à améliorer. Mais nous avons des joueurs de qualité, une équipe très jeune. »

6 N°210 (Marseille) – 18 octobre 2013 Nemanja Pejcinovic : « Nous avons mal commencé la saison, en loupant la qualification pour l'Europa League. Une déception pour tout le monde. Mais nous avons su vite relever la tête. » N°213 (Monaco) – 3 décembre 2013 Christian Brüls : « Quel que soit le résultat, chaque match est riche d'enseignements. Qui plus est pour un groupe jeune comme le nôtre. A travers les victoires mais également les défaites, il y a toujours du bon à prendre. Quelque chose à retenir pour le futur. » N°215 (Evian TG) – 21 décembre 2013 Grégoire Puel : « La fin de cette série négative constitue un soulagement pour tout le monde. Nous avons eu la bonne approche. Et avec le recul, je suis certain que cette période va nous servir. »

7 En chiffres Avec seulement 27 avertissements pour un carton rouge (Traoré à Bastia), le Gym occupe la deuxième place du classement du fair-play. Un tableau dominé par Monaco (28 jaunes, aucun rouge) et fermé par Montpellier (34 jaunes pour 10 rouges). 18 buts marqués, 25 encaissés : l'OGC Nice est pour l'heure la 16e attaque et la 14 défense de L1. 53% de possession moyenne sur les 19 premiers matchs. Seuls Paris (60%) et Monaco (54%) font mieux pour l'instant Sur 19 matchs des Aiglons, 6 se sont terminés sur ce score : Guingamp, Toulouse, Marseille, Bastia, Reims, Sochaux. Sur 7 fois où ils ont ouvert le score, les Rouge et Noir ont remporté 6 fois la victoire, et concédé une fois le nul. Sur 11 fois où ils ont concédé le premier but, les Niçois se sont inclinés à 10 reprises. Pour une victoire, ce samedi, contre Evian (voir par ailleurs). Didier Digard (1710 minutes de jeu), Timothée Kolodziejczak (1620) et Christian Brüls (1472) sont les trois joueurs les plus utilisés par Claude Puel.

8 QUELQUES JOLIS BUTS

9 QUELQUES BELLES AMBIANCES...


Télécharger ppt "Matchs aller Des émotions et des enseignements En remportant leur troisième match de rang face à Evian Thonon Gaillard samedi 21 Décembre 2013, les Rouges."

Présentations similaires


Annonces Google