La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Évaluation de lapplication du Programme de formation de lécole québécoise Enseignement primaire.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Évaluation de lapplication du Programme de formation de lécole québécoise Enseignement primaire."— Transcription de la présentation:

1 Évaluation de lapplication du Programme de formation de lécole québécoise Enseignement primaire

2 Évaluation de lapplication du Programme de formation de lécole québécoise Enseignement primaire Rapport préliminaire de la Table de pilotage du renouveau pédagogique Août 2006 DRSI - Service de la recherche, MELS

3 Plan de la présentation 1. Contexte de lévaluation 2. Méthodologie de recherche 3. Présentation et analyse des données 4. Suites 5. Recommandations

4 Contexte de lévaluation

5 Juin 2005 : mise sur pied dun Comité de travail dont le mandat est de faire le point sur les changements déjà réalisés au primaire eu égard à lapplication du Programme de formation (PDF), à la réussite des élèves et à la qualité de la formation et des apprentissages réalisés. Le Comité devait : o élaborer un cadre dévaluation identifiant les objets dévaluation; o procéder à lévaluation; o faire des recommandations, à la Table de pilotage, (…)

6 Méthodologie de recherche

7 Les dimensions retenues à des fins danalyse A) Limplantation du PDF B) Les effets de lapplication du PDF sur les élèves Les sources de données A) Une enquête réalisée auprès du personnel scolaire par le MELS en mars 2006 B) Trois corpus de donnés déjà disponibles C) Trois corpus de données exploités explicitement à des fins dévaluation Plan de la section

8 Les dimensions retenues à des fins danalyse A) Limplantation du Programme de formation : o ladhésion du personnel scolaire aux orientations du PDF; o le degré dapplication du PDF; o la mise en oeuvre de pratiques pédagogiques liées à lapplication du PDF; o les conditions de mise en œuvre du PDF.

9 B) Les effets de lapplication du PDF sur les élèves : o les effets sur des apprentissages disciplinaires définis par le PDF (résultats scolaires); o la perception des effets observés sur les élèves; o lévolution du cheminement scolaire des élèves.

10 Les sources de données A) Une enquête réalisée auprès du personnel scolaire par le MELS en mars 2006 : - Répondants décoles francophones et anglophones et des secteurs public et privé : - Les enseignants spécialistes et en adaptation scolaire ont aussi été interrogés. Les résultats les concernant seront présentés dans le rapport final. Nombre de répondantsTaux de réponse enseignants titulaires 42,4 % 646 directions décoles 38,0 % 240 conseillères et conseillers pédagogiques 46,0 %

11 B) Trois corpus de données déjà disponibles : o lenquête du Collège MÉRICI - mai 2001 (n = 6 259); o lenquête du GAPE – CRIRES - octobre 2004 (n =1 333); o lenquête internationale sur les mathématiques et les sciences (TEIMS) - données de 1995 (35 écoles) et de 2003 (193 écoles).

12 C) Trois corpus de données exploités explicitement à des fins dévaluation : o les épreuves ministérielles décriture, français langue denseignement, 6 e année - juin 2000 et juin 2005 (1 130 textes délèves pour chaque année); o le cheminement scolaire des élèves en ce qui concerne le retard à lentrée dans un cycle et le retard à lentrée au secondaire (de 1994 à 2005); o le taux de renouvellement du personnel scolaire (de 1998 à 2005).

13 Présentation et analyse des données

14 Précisions - de la langue de lécole (francophone/anglophone); - du milieu socioéconomique (défavorisé/autres milieux); - du cycle denseignement (1 er, 2 e, 3 e cycle); - du nombre dannées dapplication du Programme par les enseignants (variant de un à six ans). Ces croisements font apparaître très peu de différences significatives entre les groupes de répondants comparés, ce qui permet de les analyser tous ensemble. Des croisements ont été effectués pour vérifier sil existe des différences en fonction :

15 Plan de la section A) Limplantation du Programme de formation (PDF) 1.Ladhésion au PDF 2.La mise en œuvre du PDF 3.La mise en œuvre de pratiques pédagogiques liées à lapplication du PDF 4.Les conditions de mise en œuvre du PDF B) Les effets de lapplication du Programme de formation (PDF) 1.Les effets du PDF sur des apprentissages disciplinaires (résultats scolaires) 2.La perception du personnel scolaire concernant les effets de lapplication du PDF sur les élèves 3.Le cheminement scolaire des élèves

16 A)Limplantation du Programme de formation (PDF) 1.Ladhésion au PDF 2.La mise en œuvre du PDF 3.La mise en œuvre de pratiques pédagogiques liées à lapplication du PDF 4.Les conditions de mise en œuvre du PDF

17 Le personnel scolaire : - est majoritairement en accord avec les orientations et les principaux éléments du PDF; - sattend à ce quil permette denrichir les pratiques professionnelles des enseignants. Les positions sont toutefois partagées en ce qui concerne les effets perçus du PDF sur les apprentissages des élèves. (données extraites des rapports du Collège Mérici et du GAPE-CRIRES)

18 A)Limplantation du Programme de formation (PDF) 1.Ladhésion au PDF 2.La mise en œuvre du PDF 3.La mise en œuvre de pratiques pédagogiques liées à lapplication du PDF 4.Les conditions de mise en œuvre du PDF

19 La prise en compte des orientations du PDF - Plus de la moitié des enseignants titulaires estiment que la prise en compte des orientations du PDF est facile. La perception des conseillers pédagogiques à ce sujet est moins positive.

20 - Les orientations les moins faciles à appliquer selon les enseignants (entre 52 et 58 %) sont: o tenir compte des besoins particuliers des élèves; o amener les élèves à saisir les liens entre les différentes disciplines; o amener les élèves à développer des compétences transversales; o exploiter les domaines généraux de formation.

21 La prise en compte des programmes disciplinaires - Quatre programmes disciplinaires ont été analysés : o français, langue denseignement o anglais, langue denseignement o mathématique o science et technologie

22 Les compétences de français, langue denseignement - La majorité des enseignants titulaires disent prendre en compte souvent les compétences : - La majorité des enseignants trouvent facile de planifier des situations dapprentissage touchant ces trois compétences (entre 89 % et 97 %) et de porter un jugement sur leur développement (entre 81 % et 92 %). CompétencePourcentage Lire des textes variés 95 % Écrire des textes variés 79 % Communiquer oralement 52 %

23 - La compétence Apprécier des œuvres littéraires est travaillée moins fréquemment (20 % souvent et 50 % occasionnellement) que les trois autres. - Les enseignants trouvent moins facile de planifier des situations visant le développement de cette compétence (52 % plutôt ou très facilement) et de porter un jugement sur son développement (35 %).

24 Les compétences danglais, langue denseignement - Les compétences suivantes sont travaillées souvent par une majorité denseignants titulaires : - Il est facile pour la plupart des enseignants de planifier des situations touchant ces compétences (entre 91 % et 94 %) et de porter un jugement sur leur développement (entre 83 % et 85 %). CompétencePourcentage To read and listen to literacy, popular and information- based texts 87 % To use language to communicate and learn 87 % To write self-expressive, narrative and information- based texts 78 %

25 - La compétence To present his/her literacy in different media est travaillée moins fréquemment que les autres (souvent par 27 % et occasionnellement par 45 %). - Les enseignants trouvent moins facile de planifier des situations visant le développement de cette compétence (58 % plutôt ou très facilement) et de porter un jugement sur son développement (54 %).

26 Les compétences de mathématique - La majorité des enseignants titulaires indiquent travailler souvent les trois compétences : - La plupart disent planifier facilement des situations dapprentissage en mathématique (entre 71 et 91 %) et trouvent facile de porter un jugement sur le développement des compétences de cette discipline (entre 62 % et 86 %). CompétencePourcentage Raisonner à laide de concepts et processus mathématiques 90 % Résoudre une situation-problème 61 % Communiquer à laide du langage mathématique 54 %

27 - Il est plus facile pour les enseignants de planifier des situations dapprentissage visant le développement de la compétence Raisonner à laide de concepts et de processus mathématiques (91 % plutôt ou très facilement) que celui des deux autres compétences (71 % pour Communiquer et 72 % pour Résoudre). - La compétence Communiquer à laide du langage mathématique semble un peu moins facile à évaluer (62 % plutôt ou très facilement) que les deux autres (86 % pour Raisonner et 73 % pour Résoudre).

28 Les compétences de science et technologie - Les compétences de science et technologie sont travaillées moins fréquemment et prises en compte plus difficilement par les enseignants titulaires que celles des programmes de langue denseignement et de mathématique : o entre 15 et 22 % des enseignants indiquent travailler ces compétences souvent, alors que la moitié disent le faire occasionnellement; o entre 39 et 54 % disent trouver facile de planifier des situations dapprentissage et de porter un jugement sur le développement des compétences de science et technologie.

29 - Cette situation nest pas nouvelle, puisque des observations faites dans le passé indiquent que les enseignants du primaire enseignent peu le programme de science (MEQ, 1990, Les régimes pédagogiques, enquête sur lapplication et lapplicabilité).

30 La prise en compte des compétences disciplinaires - Les directions décoles ont une vision plus positive de lapplication du programme de science et technologie que les enseignants titulaires. - Les conseillers pédagogiques portent un regard plus critique sur le niveau de difficulté des enseignants à prendre en compte les compétences des quatre programmes disciplinaires analysés, plus particulièrement ceux de mathématique et de science et technologie.

31 Les savoirs essentiels - La majorité des enseignants titulaires disent parvenir à tenir compte facilement des savoirs essentiels : - Concernant la prise en compte des savoirs essentiels en science et technologie, les avis sont partagés : 50 % des enseignants disent parvenir à en tenir compte facilement. Savoir essentielPourcentage Français, langue denseignement92 % Anglais, langue denseignement83 % Mathématique93 %

32 La prise en compte des compétences transversales - Les compétences transversales prises en compte le plus fréquemment par les enseignants titulaires sont : - La majorité des enseignants trouvent facile de planifier des situations dapprentissage touchant ces trois compétences et dévaluer leur développement. Compétence transversaleOccasionnellementSouvent Se donner des méthodes de travail efficaces19 %78 % Coopérer30 %66 % Communiquer de façon appropriée29 %66 %

33 - Les compétences transversales prises en compte le moins fréquemment par les enseignants titulaires sont : - Les enseignants trouvent aussi moins facile de planifier des situations dapprentissage touchant ces quatre compétences et dévaluer leur développement. Compétence transversaleOccasionnellementSouvent Mettre en œuvre sa pensée créatrice45 %30 % Exercer son jugement critique46 %27 % Structurer son identité39 %26 % Exploiter les TIC47 %21 %

34 - Les conseillers pédagogiques posent un regard plus critique sur le niveau de difficulté des enseignants titulaires à prendre en compte les compétences transversales. - Les directions décole ont un avis partagé sur cette question.

35 La prise en compte des domaines généraux de formation - Les domaines généraux de formation les plus souvent pris en compte par les enseignants titulaires sont : - Les Médias constituent le domaine général de formation pris en compte le moins souvent par les enseignants titulaires (7 % souvent et 32 % occasionnellement). Domaine général de formationOccasionnellementSouvent Vivre-ensemble et citoyenneté41 %36 % Santé et bien-être51 %32 %

36 A)Limplantation du Programme de formation (PDF) 1.Ladhésion au PDF 2.La mise en œuvre du PDF 3.La mise en œuvre de pratiques pédagogiques liées à lapplication du PDF 4.Les conditions de mise en œuvre du PDF

37 Pratiques liées à lévaluation - Les enseignants titulaires disent être à laise pour : o planifier leur démarche dévaluation des apprentissages (79 %); o donner de la rétroaction aux élèves sur le développement des compétences en cours dapprentissage (79 %). - Les enseignants se disent moins à laise pour : o réaliser un bilan de fin de cycle (49 %); o utiliser les critères dévaluation du Programme (53 %); o utiliser les attentes de fin de cycle du Programme (53 %); o utiliser les échelles de niveaux de compétence (68 %).

38 A)Limplantation du Programme de formation (PDF) 1.Ladhésion au PDF 2.La mise en œuvre du PDF 3.La mise en œuvre de pratiques pédagogiques liées à lapplication du PDF 4.Les conditions de mise en œuvre du PDF

39 Le taux de renouvellement du personnel scolaire - Depuis le début de jusquen , le taux de renouvellement du personnel scolaire connaît une légère tendance annuelle à la hausse, et ce, tant chez le personnel enseignant (de 5 % à 8 %) que chez les directions décole (de 13 % à 17 %). - Chez le personnel enseignant, le taux de renouvellement se situe à 28 % entre les années scolaires et Chez les directions décole, ce taux se situe à 52 % pour la même période.

40 Lappréciation des ressources matérielles disponibles - Pour près de 50 % des enseignants titulaires, lorganisation physique de la classe (mobilier, espace, etc.) et la disponibilité des ressources matérielles (matériel de science, instruments de musique, TIC, etc.) ne semblent pas adéquates.

41 La formation du personnel scolaire - Sujets les plus traités en formation jusquà présent : o le Programme de formation; o le développement de compétences; o les approches pédagogiques; o lévaluation des compétences. - Sujets les moins traités en formation jusquà présent : o lexploitation des repères culturels; o les liens entre les disciplines.

42 - Deux besoins prioritaires de formation chez les trois groupes de répondants : o ladaptation de lenseignement aux besoins particuliers des élèves (entre 74 % et 88 %); o lévaluation des compétences (entre 73 % et 86 %). - De plus, les enseignants titulaires souhaitent recevoir de la formation principalement sur : o lélaboration ou le choix de situations dapprentissage et dévaluation (72 %); o lexploitation des repères culturels (65 %); o le développement des compétences (61 %).

43 - Près des trois-quarts (72 %) des enseignants titulaires souhaitent bénéficier dune formation en science et technologie. - Un peu plus de la moitié dentre eux souhaitent recevoir de la formation sur les programmes de français, langue denseignement (51 %) et de mathématique (56 %). - Les conseillers pédagogiques sont nombreux à souhaiter plus de formation en science et technologie (84 %), en mathématique (84 %) et en français, langue denseignement (77 %).

44 Laccompagnement - La majorité des enseignants titulaires indiquent que des personnes-ressources sont disponibles dans leur milieu pour : o répondre à leurs questions sur lapplication du PDF (73 %); o discuter et valider leur pratique pédagogique (68 %); o chercher des solutions aux problèmes liés à lapplication du PDF (61 %); o faire un suivi de la formation quils ont reçue (57 %). - De lavis des enseignants, ce sont les rencontres daccompagnement avec dautres enseignants de lécole (77 %) et celles avec un conseiller ou une conseillère pédagogique (59 %) qui les ont le plus aidés à appliquer le PDF.

45 B)Les effets de lapplication du Programme de formation (PDF) 1.Les effets du PDF sur des apprentissages disciplinaires (résultats scolaires) 2.La perception du personnel scolaire concernant les effets de lapplication du PDF sur les élèves 3.Le cheminement scolaire des élèves

46 Les résultats des enquêtes TEIMS des élèves de 4 e année - Proportionnellement moins délèves ont atteint des niveaux élevés en mathématique et en sciences aux épreuves de 2003 comparativement à celles de Il est hasardeux détablir un lien de cause à effet entre la baisse de ces résultats et lapplication du PDF : o les épreuves sont différentes; o la représentativité des échantillons québécois nest pas assurée; o deux points dans le temps pour établir une comparaison semblent insuffisants.

47 Les épreuves obligatoires décriture en français, langue denseignement - Une baisse des résultats des élèves de la fin du 3 e cycle du primaire à lépreuve obligatoire décriture en français, langue denseignement est observée entre 2000 et 2005 et ce, tant chez les filles que chez les garçons. - Il est trop tôt pour établir une relation stricte de cause à effet entre les résultats en écriture et lapplication du nouveau PDF.

48 - Chez les filles, les baisses les plus marquées sont observées aux critères suivants : - Le taux global de réussite des filles est resté stable (de 90 % en 2000 à 91 % en 2005). Critère Syntaxe et ponctuation 85 %79 % Orthographe dusage et grammaticale 92 %84 %

49 - Chez les garçons, les baisses les plus marquées concernent les critères suivants : - Leur taux de réussite est passé de 89 % en 2000 à 78 % en Critère Syntaxe et ponctuation 80 %67 % Orthographe dusage et grammaticale 81 %70 % Organisation du texte84 %76 %

50 B)Les effets de lapplication du Programme de formation (PDF) 1.Les effets du PDF sur des apprentissages disciplinaires (résultats scolaires) 2.La perception du personnel scolaire concernant les effets de lapplication du PDF sur les élèves 3.Le cheminement scolaire des élèves

51 - Plusieurs enseignants titulaires voient peu ou pas du tout damélioration (cote 1 ou 2) chez les élèves dits réguliers depuis lapplication du PDF. - Toutefois, une proportion non négligeable denseignants titulaires, constate une amélioration certaine des apprentissages (cote 3 ou 4) notamment en ce qui a trait à : AspectPourcentage la compétence à coopérer 63 % la capacité à entreprendre des projets et à les réaliser 58 % la capacité à utiliser différentes stratégies 55 % lexploitation des TIC 54 % la motivation à apprendre 54 %

52 - Les aspects pour lesquels les enseignants titulaires voient le moins damélioration chez les élèves dits réguliers concernent : Aspect Pourcentage (cote 3 ou 4) la capacité à établir des liens entre les différentes disciplines 39 % lautonomie dans les apprentissages 36 % la capacité à sinterroger sur ses habitudes de consommation 31 % la préparation aux exigences de la vie daujourdhui 29 % la prise de conscience de linfluence des médias dans la société 26 % la réussite à lécole 24 %

53 - Les effets sur les élèves qui ont des besoins particuliers sont plus rarement rapportés. - Les aspects pour lesquels les enseignants titulaires voient davantage damélioration (cote 3 ou 4) chez les élèves ayant des besoins particuliers concernent : Aspect Pourcentage (cote 3 ou 4) la compétence à coopérer 34 % la participation à la vie démocratique de la classe ou de lécole 32 % ladoption de saines habitudes de vie 32 % lexploitation des TIC 32 % la capacité à entreprendre des projets et à les réaliser 30 %

54 - Les enseignants et les directions décole sont davis que lélément où il y a le plus damélioration est lapprentissage de la socialisation et ce, tant chez les élèves dits réguliers que chez les élèves ayant des besoins particuliers. - Les directions décole perçoivent plus damélioration chez les élèves que les enseignants titulaires.

55 B)Les effets de lapplication du Programme de formation (PDF) 1.Les effets du PDF sur des apprentissages disciplinaires (résultats scolaires) 2.La perception du personnel scolaire concernant les effets de lapplication du PDF sur les élèves 3.Le cheminement scolaire des élèves

56 - Depuis dix ans, le retard scolaire des filles nouvellement inscrites en 1 re secondaire est en diminution constante, ayant passé de 19 % en à 12 % en Le même phénomène sobserve chez les garçons nouvellement inscrits en 1 re secondaire, alors que la proportion est passée de 30 % en à 17 % en Pour lensemble du Québec, le retard scolaire à lentrée au secondaire diminue régulièrement depuis Une tendance à la diminution du redoublement est observée depuis Cette tendance à la baisse sest accentuée depuis la mise en œuvre du renouveau pédagogique. Il est toutefois trop tôt pour formuler une relation de cause à effet entre ce phénomène observé et la mise en œuvre du renouveau pédagogique.

57 Suites

58 - Compléter lanalyse des questionnaires des enseignants titulaires, des directions décole et des conseillers pédagogiques. - Analyser les données concernant les enseignants spécialistes et les enseignants en adaptation scolaire. - Analyser les réponses aux questions ouvertes. Les suites :

59 Recommandations

60 Contexte des recommandations À la lumière de ces résultats, bien que partiels, la Table de pilotage réaffirme la nécessité de maintenir les fondements et les orientations du PDF et de poursuivre sa mise en œuvre. Toutefois, certains éléments de ce programme et des conditions de son implantation seront revus afin den faciliter lapplication.

61 1 re recommandation Demander un avis au Conseil supérieur de léducation sur la prise en compte et lévaluation des compétences transversales et sur la pertinence et lapplicabilité des domaines généraux de formation.

62 2 e recommandation Revoir certains éléments du Programme de formation afin den faciliter lapplication (…)

63 3 e recommandation Analyser la possibilité de reconduire le Plan daction sur la lecture à lécole et détablir un plan qui permettrait dallouer des ressources supplémentaires pour permettre aux commissions scolaires de favoriser la lecture chez les jeunes, notamment par lembauche de bibliothécaires (…)

64 4 e recommandation Constituer un comité dexperts indépendants en apprentissage du français (…), ayant le mandat de formuler un avis, accompagné de recommandations, sur la situation de lapprentissage du français, langue denseignement au Québec, au primaire et au secondaire, plus particulièrement en ce qui a trait à lorthographe, à la syntaxe et à la ponctuation.

65 5 e recommandation Demander aux universités, de concert avec le Comité dagrément des programmes de formation à lenseignement, de revoir et, au besoin, dajuster le curriculum de la formation initiale des maîtres en enseignement primaire pour mieux les outiller au regard de lenseignement de la mathématique ainsi que de la science et la technologie.

66 6 e recommandation Demander à la Table MELS/Universités de proposer des orientations pour le développement de programmes de formation continue et pour laccompagnement des enseignants en mathématique et en science et technologie.

67 7 e recommandation Ajuster les outils mis à la disposition du personnel enseignant en matière dévaluation des apprentissages, (…)

68 8 e recommandation Demander aux commissions scolaires et aux établissements privés de se doter : o dun plan de formation continue en lien avec le programme de formation, (…); o dun plan daccompagnement pour lintégration du nouveau personnel (…); o dun plan daccompagnement du personnel enseignant et des directions décole arrimé au plan des effectifs pour les enseignants accompagnateurs et les conseillers pédagogiques.

69 9 e recommandation Mettre en place des mécanismes permanents et de développer des outils permettant de suivre la mise en œuvre du renouveau pédagogique, tant au primaire quau secondaire, pour évaluer les effets du Programme de formation sur les apprentissages des élèves (…)

70 10 e recommandation Poursuivre lanalyse systématique des résultats des élèves québécois aux épreuves internationales et de leur cheminement scolaire, notamment en ce qui a trait au retard selon lâge dentrée au secondaire.

71 11 e recommandation Demander au MELS de proposer, avec la version finale du rapport, des mesures concernant les élèves ayant des besoins particuliers (…)

72 12 e recommandation Poursuivre lanalyse des résultats de lenquête et les travaux du Comité en vue de compléter le bilan et les recommandations et délaborer un plan daction pour lautomne 2006.

73 Merci de votre attention !


Télécharger ppt "Évaluation de lapplication du Programme de formation de lécole québécoise Enseignement primaire."

Présentations similaires


Annonces Google