La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mlle Boutheina Missaoui

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mlle Boutheina Missaoui"— Transcription de la présentation:

1 Mlle Boutheina Missaoui

2 2 B.Missaoui - Cours BDOO Cours de André Gamache - luniversité de Laval, Québec Cours de Pierre Wolper - Institut Montefiore, Université de Liège, Belgique http : //www.monteore.ulg.ac.be/~pw/cours/bd.html

3 3 B.Missaoui - Cours BDOO 1 2 Programmation Orienté Objet Bases de données et SGBD

4 4 B.Missaoui - Cours BDOO Présenter la BDOO Introduire les notions de base Comprendre lutilité de la BDOO

5 5 B.Missaoui - Cours BDOO 1 2 Capitre 1: Introduction à la BDOO (1 séance) Capitre 2: Interrogation dune BDOO (3 séances)

6 6 B.Missaoui - Cours BDOO Chapitre1: Introduction à la BDOO 1 2 Motivation BDOO a. Définition b. Historique c. Approches de développement d. Caractéristiques 4Langages dinterrogation 5Forces / Faiblesses

7 Le modèle relationnel connaît un très grand succès et savère très adéquat pour les applications traditionnelles des bases de données. Il est beaucoup moins adapté aux nouvelles applications (complexes) telles que: CAD/CAM (Computer-Aided Design/Computer-Aided Manufacturing) BD géographiques (GIS : Geographic Information Systems) BD multimédia (son, image, texte, etc. combinés)… 7 B.Missaoui - Cours BDOO ? BDOO Motivation BDOO Langages dinterrogation Forces / Faiblesses

8 objets complexes lidentité dobjet lencapsulation les types ou les classes lhéritage … Persistance Partage Contrôle de concurrence Contrôle de récupération Sécurité Requêtes … 8 B.Missaoui - Cours BDOO Motivation BDOO Langages dinterrogation Forces / Faiblesses

9 9 B.Missaoui - Cours BDOO « …une base de données dans laquelle les données sont stockées comme des objets dans un environnement de programmation orienté objet et qui est gérée par un système de gestion de base de données orienté objet. » BDOO Motivation BDOO Langages dinterrogation Forces / Faiblesses

10 1983 : La notion de SGBDOO commence à émerger avec l'élaboration du prototype Gemstone de Gemstone System Inc. (commercialisé après en 1988) 1991 : commercialisation des systèmes ObjectStore de Progress Software Corporation, O2 de O2 Technology's, Versant de Versant Corporation. ODMG, formé de vendeurs de SGBDOO, pour sortir le standard ODMG ODMG participe à la normalisation du langage de requête OQL Dissous en 2001, juste après ODMG : Le manifeste pour les SGBDOO 2000 : le pic pour les SGBDOO (déclin depuis) Regain ces derniers temps avec des projets open source comme db4o 10 B.Missaoui - Cours BDOO Motivation BDOO Langages dinterrogation Forces / Faiblesses

11 1. Développer un tout nouvel ensemble 2. Étendre un langage de BD existant 3. Intégrer des constructions de BDOO à un langage de programmation traditionnel 4. Proposer des bibliothèques de SGBDOO 5. Étendre un langage OO déjà existant avec les fonctionnalités de BD 11 B.Missaoui - Cours BDOO Motivation BDOO Langages dinterrogation Forces / Faiblesses

12 De plus, les possibilités suivantes sont nécessaires à tout système pouvant être considéré comme implémentant une base de données orientée objet: – Évolution des schémas – il n'y a plus d'incompatibilité entre le langage de programmation et le langage de manipulation des données 12 B.Missaoui - Cours BDOO Motivation BDOO Langages dinterrogation Forces / Faiblesses Ces systèmes reprennent en général les concepts adoptés dans les langages de programmation orientés objet, avec les spécificités des systèmes de bases de données.

13 Intégration: B.Missaoui - Cours BDOO Motivation BDOO Langages dinterrogation Forces / Faiblesses 13

14 Objets complexes et identificateur dobjet : 14 B.Missaoui - Cours BDOO Un objet est une paire (oid, v) où oid est lidentificateur de lobjet et v est la valeur de lobjet. Les objets sont décrits par des attributs, et sont regroupés en classes. Un objet complexe est un objet qui nest pas caractérisé par une seule valeur, mais bien par un ensemble structuré de valeurs. Un objet doit avoir une identité indépendamment de ses valeurs (au contraire dune ligne dun SGBDR). OID (Object IDentifier), est généré, géré par le SGBD. Motivation BDOO Langages dinterrogation Forces / Faiblesses

15 La structure des objets peut être complexe: les attributs peuvent être complexes et multi-valués. La structure d'une classe est définie en employant des constructeurs: le constructeur de tuples, "TUPLE", qui crée un type tuple composé d'une suite d'attributs; le domaine dun attribut c'est soit : -un domaine prédéfini(STRING, REAL, INT, DATE...) incluant le type son, image, clip,… -un type défini par un constructeur, -un nom d'une classe Le constructeur d'ensembles, "SET", qui crée un type ensemble composé d'un ensemble de valeurs 15 Motivation BDOO Langages dinterrogation Forces / Faiblesses B.Missaoui - Cours BDOO Structure complexe:

16 Lien père-fils avec approche relationnelleLien père –fils avec approche objet(navigation) Navigation: Motivation BDOO Langages dinterrogation Forces / Faiblesses 16 B.Missaoui - Cours BDOO

17 Dans ce domaine, il ny a pas de solution largement répandue. 17 B.Missaoui - Cours BDOO Motivation BDOO Langages dinterrogation Forces / Faiblesses On trouve: des langages de programmation orienté-objet; des langages spécifiques permettant linterrogation directe de la base de données de façon plus déclarative. (SQL3 et ODMG)

18 B.Missaoui - Cours BDOO faiblesses Forces Absence dun modèle de données universel Manque dexpérience le SGBDR: simple,mature Complexité Concurrence commerciale ardente … Absence dun modèle de données universel Manque dexpérience le SGBDR: simple,mature Complexité Concurrence commerciale ardente … Meilleur support pour les données complexes Représentation plus naturelle et réaliste des objets de la vie réelle Capacités de modélisation enrichies Adéquation à des applications évoluées de BD Manipulation rapide des Objets … Meilleur support pour les données complexes Représentation plus naturelle et réaliste des objets de la vie réelle Capacités de modélisation enrichies Adéquation à des applications évoluées de BD Manipulation rapide des Objets … Motivation BDOO Langages dinterrogation Forces / Faiblesses 18

19 TàF: le modèle relationnel objet 19 B.Missaoui - Cours BDOO

20 20 B.Missaoui - Cours BDOO Chapitre 2: Interrogation dune BDOO


Télécharger ppt "Mlle Boutheina Missaoui"

Présentations similaires


Annonces Google