La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Source : Centre détudes et de recherche en enseignement supérieur (CERES). Denis Bédard, Ph.D. Les approches.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Source : Centre détudes et de recherche en enseignement supérieur (CERES). Denis Bédard, Ph.D. Les approches."— Transcription de la présentation:

1 1 Source : Centre détudes et de recherche en enseignement supérieur (CERES). Denis Bédard, Ph.D. Les approches pédagogiques modernes

2 Plan de la présentation Prologue 1.Lapprentissage par problèmes 2.L approche par projets 3.La m é thode des cas 4.Les principes É pilogue

3 Prologue « Mieux vaut une tête bien faite que bien pleine. » Montaigne, Essais, XVIè siècle « Less is more. » Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.) « Lintelligence ne se nourrit pas de réponses, mais de questions. » Albert Einstein

4 1. Lapprentissage par problèmes - Quest-ce quun problème dans le contexte de lAPP b ? Problème: Toute situation où je me trouve au point A et où je cherche à aller au point B, mais que je connais pas le chemin qui me permettra de my rendre. Problème: Toute situation où je me trouve au point A et où je cherche à aller au point B, mais que je connais pas le chemin qui me permettra de my rendre. Exercice: Soumettre à une activité à des mouvements réguliers (et répétitifs) en vue dentretenir ou de développer. Exercice: Soumettre à une activité à des mouvements réguliers (et répétitifs) en vue dentretenir ou de développer. Lexercice vise davantage à consolider un acquis ou une façon de faire. Lexercice vise davantage à consolider un acquis ou une façon de faire.

5 « L'APP est une méthode pédagogique centrée sur l'étudiant; elle vise à développer plus efficacement et plus rapidement le raisonnement et la pensée critique que les méthodes pédagogiques traditionnelles. » « L'APP est une méthode pédagogique centrée sur l'étudiant; elle vise à développer plus efficacement et plus rapidement le raisonnement et la pensée critique que les méthodes pédagogiques traditionnelles. » (WALTON, H.J., MATTHEWS, M.B. 1989) « C'est une stratégie éducationnelle fortement structurée, soigneusement agencée et efficace car elle repose sur des études cognitives et psycho-éducationnelle tout en tenant compte des objectifs pédagogiques. » (BARROWS, H.S. 1985) « C'est une stratégie éducationnelle fortement structurée, soigneusement agencée et efficace car elle repose sur des études cognitives et psycho-éducationnelle tout en tenant compte des objectifs pédagogiques. » (BARROWS, H.S. 1985) 1. Lapprentissage par problèmes - Quest-ce lAPP b ?

6 1. Lapprentissage par problèmes - Quelles sont les visées de lAPP b ? Élaborer les connaissances intuitives (savoirs et savoirs- faire) des étudiants. Élaborer les connaissances intuitives (savoirs et savoirs- faire) des étudiants. Contextualiser les connaissances à l'intérieur de situations authentiques d'apprentissage. Contextualiser les connaissances à l'intérieur de situations authentiques d'apprentissage.

7 1. Lapprentissage par problèmes - Quelles sont les visées de lAPP b ? Engager les étudiants dans une démarche active d'acquisition et d'élaboration des connaissances. Engager les étudiants dans une démarche active d'acquisition et d'élaboration des connaissances. Soutenir et évaluer de façon formative les acquis et le processus d'apprentissage. Soutenir et évaluer de façon formative les acquis et le processus d'apprentissage.

8 APP b = Méthode pédagogique Les étudiants se rencontrent pour un même problème à deux reprises: deux fois par semaine ou sur deux semaines. APP b = Méthode pédagogique Les étudiants se rencontrent pour un même problème à deux reprises: deux fois par semaine ou sur deux semaines. Le ratio enseignant/élèves peut varier de 1/5 à 1/15 Une autre cible est limportance dapprendre à apprendre (autonomie). Situations problèmes Les SP sont présentés sur papier ou sur support informatique. Situations problèmes Les SP sont présentés sur papier ou sur support informatique. Ils peuvent être accompagnés de matériel complémentaire. Lacquisition de connaissances déclaratives est ciblée. 1. Lapprentissage par problèmes - Comment fonctionne lAPP b ?

9 1. Lapprentissage par problèmes LES ÉTAPES DE L'APP b PETIT GROUPE TRAVAIL PERSONNEL PETIT GROUPE TRAVAIL PERSONNEL 1.Lire la situation problème 2.Définir la situation problème 3.Formuler des hypothèses 4.Organiser les hypothèses 5.Formuler des questions et objectifs dapprentissage 6. Étude individuelle - Bibliographie - Bibliothèque - Enseignants - Autres 7. Synthétiser les informations colligées 8.Appliquer les données à la situation problème 9.Bilan du travail de groupe 10. Auto-évaluation 11.Évaluations formative et sommative

10 1. Lapprentissage par problèmes - Génie électrique et génie informatique, Uni. de Sherbrooke Unité APP No1 Évaluation Unité APP No2 Évaluation Unité APP No3 Évaluation Unité APP No4 Évaluation Unité APP No5 Évaluation Unité APP No6 Évaluation Unité APP No7 Évaluation Projet intégrateur 2 semaines 15 semaines

11 1. Lapprentissage par problèmes - Génie électrique et génie informatique, Uni. de Sherbrooke LundiMardiMercrediJeudiVendredi APP: Tutorat Étude Formation procédurale Formation Laboratoire Revue de projets Travail collaboratif Évaluation sommative Évaluation Formative Semaine 1 Semaine 2 Étude Validation de la solution APP: Tutorat Formation procédurale Séminaire Étude Rétroaction Travail avec support Étude Consultation Projets Travail en laboratoire Étude

12 2. Lapproche par projets - Quest-ce quun projet dans le contexte de lAPPj? Projet: Toute situation où je me trouve au point A et où je cherche à aller au point B, mais que je connais pas le chemin qui me permettra de my rendre. Projet: Toute situation où je me trouve au point A et où je cherche à aller au point B, mais que je connais pas le chemin qui me permettra de my rendre. Deux des principales distinctions entre lAPP b et lAPP j sont (1) le degré daccompagnement et Deux des principales distinctions entre lAPP b et lAPP j sont (1) le degré daccompagnement et (2) le contexte de réalisation.

13 2. Lapproche par projets - Quelles sont les visées de lAPPj? Mettre en application les connaissances acquises (savoirs et savoirs-faire). Mettre en application les connaissances acquises (savoirs et savoirs-faire). Contextualiser hors classe les connaissances à partir de tâches authentiques de résolution de problèmes. Contextualiser hors classe les connaissances à partir de tâches authentiques de résolution de problèmes.

14 2. Lapproche par projets - Quelles sont les visées de lAPPj? Engager les étudiants dans une démarche active de mise en application des connaissances. Engager les étudiants dans une démarche active de mise en application des connaissances. Soutenir et promouvoir le développement de lautonomie. Soutenir et promouvoir le développement de lautonomie.

15 Chacune des 4 premières session détudes comporte un Chacune des 4 premières session détudes comporte un important projet dintégration des matières vues au cours de la session. important projet dintégration des matières vues au cours de la session. Le projet est contextualisé (ingénierie), de type ouvert, à solutions multiples. Le projet est contextualisé (ingénierie), de type ouvert, à solutions multiples. Les étudiants travaillent sur le projet en équipes de 4 à 5 personnes. Les étudiants travaillent sur le projet en équipes de 4 à 5 personnes. - Génie mécanique, Université de Sherbrooke 2. Lapproche par projets

16 - Génie mécanique, Université de Sherbrooke. Les savoirs, savoirs-faire, savoirs-être sont intégrés dans chacune des sessions du programme.. Les connaissances sont enseignées aux étudiants au fur et à mesure des besoins pour chaque session (just in time), i.e. en relation avec les projets qui sont réalisés. Le programme vise à faciliter la transposition immédiate (ex. : mathématiques vers dynamique).

17 2. Lapproche par projets - Génie mécanique, Université de Sherbrooke Cours 1 Cours 2 Cours 4 Cours 5 Cours 6 Projet dintégration 1 Cours sur les habiletés transversales (travail en équipe) Cours de fondements Cours directeur du semestre Cours qui supporte le cours directeur Cours 3 Semestre 1 Cours 1 Cours 2 Cours 4 Cours 5 Cours 6 Projet dintegration 2 Cours 3 Semestre 2

18 2. Lapproche par projets - Génie mécanique, Université de Sherbrooke Cours 1 Cours 2 Cours 4 Cours 5 Cours 6 Projet de conception Cours 3 Semestre 8 Cours 1 Cours 2 Cours 4 Cours 5 Cours 6 Cours 3 Semestre 7

19 3. La méthode des cas - Quest-ce quun cas dans le contexte de la MdC? Cas: Une situation réelle et détaillée qui présente une réalité professionnelle; le cas est habituellement exemplaire. Cas: Une situation réelle et détaillée qui présente une réalité professionnelle; le cas est habituellement exemplaire. De façon typique le cas vise à illustrer le processus de prise de décisions dun personne dans son milieu de travail (droit: avocat ou juge; business: patron ou directeur) De façon typique le cas vise à illustrer le processus de prise de décisions dun personne dans son milieu de travail (droit: avocat ou juge; business: patron ou directeur)

20 - Quelles sont les visées de la MdC? Trouver solution experte, personnelle et adaptée au contexte social. Trouver solution experte, personnelle et adaptée au contexte social. Prendre appui sur des considérations théoriques. Prendre appui sur des considérations théoriques. Prendre des décisions. Prendre des décisions. 3. La méthode des cas

21 - Comment choisir un cas dans la MdC? 1. Authenticité: concret et milieu professionnel (travail) 2. Urgence: diagnostic et décision 3. Disciplinarité: discipline précise 4. Finitude: toutes les données Longueur variable (1 à plusieurs pages) Présenté en une fois ou en « x » volets. 3. La méthode des cas

22 1. Lecture du cas 2. Position « I » écrite 3. Discussion à quatre 4. Position « II » 5. Dialogue 6. Synthèse et position « III » 7. Auto-évaluation 8. Examen final 9. Expérience et position « IV » - Comment fonctionne la MdC? 3. La méthode des cas

23 - Quest-ce quapprendre? 4. Les principes 1) Apprendre une information Mémoriser 2) Comprendre une information Donner du sens 3) Relier à dautres informations Créer un réseau (schémas) 4) Mettre en pratique Contextualiser + transférer 5) Réfléchir sur les actions Métacognition

24 - Quest-ce quapprendre? 4. Les principes On apprend bien que ce que lon comprend (Laroche, 2007). On comprend bien que ce que lon sait appliquer (dans la pratique ou sur le plan cognitif). « Ce que l'on conçoit bien s'énonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisément! » Boileau, LArt poétique

25 - Quest-ce quapprendre? 4. Les principes Deux grandes dimensions de lapprentissage: 1.Lactivité cognitive du sujet; 2.La dimensions sociale et contextuelle (culturelle). Toute pédagogie qui contribue à lémergence et la mise en pratique de ces dimensions savère positive pour favoriser lapprentissage des étudiants.

26 - Les méthodes… 4. Les principes PasséPassé FuturFutur PrésentPrésent Tout autre pédagogie active - étudiants au centre de laction Méthode des cas Apprentissage par problèmes (APP b ) Apprentissage par projets (APP j ) Apprentissage par problèmes et par projet en ingénierie (APPI) Apprentissage par problèmes (APP b ) Apprentissage par projets (APP j ) Apprentissage par problèmes et par projet en ingénierie (APPI) 1920…1920… ……

27 - Quest-ce quapprendre par laction? 4. Les principes Aussitôt quil y a activité, il y a apprentissage (Pastré, 2007). Apprendre lingénierie et apprendre par la pratique de lingénierie. Ce que proposent lAPP b, lAPP j et la MdC dans les parcours de formation.

28 - Quest-ce quapprendre par laction? 4. Les principes ThéoriePratique La pratique = simple application de la théorie. Théorie Pratique La connaissance nest pas extérieur à lactivité, mais inscrite en elle et qui sert à lorienter et à la guider. La théorie est une condition nécessaire à laction, mais non suffisante.

29 - Pourquoi changer ses méthodes dans lenseignement? Épilogue À la formation au premier cycle, les étudiants cherchent souvent des « vérités » ; les pédagogies actives créent une insécurité. Les professeurs recherchent la reconnaissance et une tâche équilibrée; les pédagogies actives changent la donne et peuvent créer une insécurité.

30 - Pourquoi changer ses méthodes dans le supérieur? Épilogue Q: Pourquoi sengager dans les pédagogies actives? R: Parce quelles ont le potentiel de préparer de façon la plus adéquate possible les étudiants aux défis daujourdhui et de demain. Q: Est-ce mieux pour les étudiants? R: Oui, pour leur capacité daction et dadaptation face aux défis de lindustrie et de la société.


Télécharger ppt "1 Source : Centre détudes et de recherche en enseignement supérieur (CERES). Denis Bédard, Ph.D. Les approches."

Présentations similaires


Annonces Google