La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La santé des communautés dans le cadre dun développement du Nord québécois (Nunavik) Eric Dewailly MD PhD Département de médecine sociale et préventive,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La santé des communautés dans le cadre dun développement du Nord québécois (Nunavik) Eric Dewailly MD PhD Département de médecine sociale et préventive,"— Transcription de la présentation:

1 La santé des communautés dans le cadre dun développement du Nord québécois (Nunavik) Eric Dewailly MD PhD Département de médecine sociale et préventive, Faculté de médecine, Université Laval Mobilisés pour le Nord durable Juin, Université Laval, Québec

2 Les changements dans le Nord qui peuvent affecter la santé Modernisation socio économique, changements alimentaires, salariat, communications Environnementaux: exposition aux contaminants (chaîne alimentaire, métaux/mines), altération du territoire Climat

3 Impacts sur la santé Modernisation: émergence des maladies chroniques, santé mentale Contaminants: développement neuro comportemental, système immunitaire chez les enfants et maladies cardio vasculaires chez ladulte Climat: maladies vectorielles et zoonoses, accès à la nourriture traditionnelle, cancer de la peau, cataracte, qualité de leau potable, accidents, fragilité des infrastructures de soins, etc.

4 Quels sont les problèmes de santé les plus prévalents? Addiction, violence, santé mentale, homicide et suicide Changements dans lalimentation, sédentarité et apparition des maladies chroniques (diabète, MCV, cancer) Réémergence de la tuberculose

5 Mortalité Nunavik

6 1/400 population totale,

7 Laccès à des aliments dorigine sauvage est un privilège rare Riches en bon gras (oméga-3) Vitamines A,C,D, etc. à profusion Antioxydants dans les baies sauvages Protéines de poisson Les règles de lOMS Moins manger Des bons gras Moins de sel Moins de sucre raffinés 5 légumes et fruits Iode, vit D etc.selon

8

9

10 in women Inuit adults (1992): EPA+DHA mean concentration in plasma PLs according to quintiles of the PDISQS-14 in women The bars represent mean values with the SEM shown as a positive error bar. Black bar is High level of Psychological Distress group and grey bars are non distress groups. Values with different superscript letters are significantly different (p<0.05). ANOVA

11

12 Une alimentation mixte

13

14 Un diabète encore rare au Nunavik.

15 Young TK, Bjerregaard P, Dewailly E, Risica PM, Jørgensen ME, Ebbesson SE. Prevalence of obesity and its metabolic correlates among the circumpolar inuit in 3 countries. Am J Public Health Apr;97(4):691-5.

16 Les Inuit du Nunavik ont une tension artérielle parmi le plus basses au monde

17 Et le cancer…..

18

19 Les atouts Population jeune

20 Leadership des femmes inuites: priorisent la santé

21 Une implication communautaire forte en santé publique: gras trans, programme A Char, trichinose, H1N1, tuberculose, plomb, etc.

22 Leadership international: Convention de Stockholm

23 Et maintenant, le mercure……

24 Decreasing trends over time in exposure: ( Maternal plasma) R 2 =0.13 p< % annual decrease Aroclor 1260 p,p-DDE R 2 =0.12 p< % annual decrease Hexachlorobenzene R 2 =0.12 p< % annual decrease R 2 =0.07 p< % annual decrease -HCH

25 Limportance de la gouvernance

26 Facteurs culturels et incidence du suicide chez les

27 Reasons for hope…… The younger generation of Inuit will be more involved in offering health care service. The service will be provided in Inuktitut. A lot of mothers breastfeed, which we know is healthier than store bought milk. Community and family ties remain strong! Services are improving. Ive noticed that access to health care and medication has improved in the last 20 years. Stephanie Mc Donald, TNI, Iqaluit, and Nasivvik board member

28 Les facteurs clés en amont pour une meilleure santé dans lArctique Des logements plus nombreux et adaptés Une éducation adaptée Des jeunes qui simpliquent Une meilleure autonomie gouvernementale Des services de santé plus efficaces

29 Nos outils en recherche et formation –Cohorte circumpolaire adulte (n=6 600 dont 1000 au Nunavik) –Cohorte enfants Nunavik (n=300) –Cohorte Crie (n=1 700) –Monitoring prénatal Nunavik –NCP –Nasivvik: recherches, bourses –ArcticNet –Santé Cap santé mondiale

30 nos défis Recherche plus participative, formation de professionnels de santé et chercheurs Inuit Décentraliser nos campus: CEGEP Nunavik? Stations de recherches Reconnaître les savoirs des gens et supporter ce savoir par la science. Reconnaître leur vision à long terme (vs nos photos) Développer la recherche en santé spécifique du Nord (nutrition, contaminants, zoonoses, etc) Coopérer internationalement et entre disciplines à lUL

31 La relève…au CHUQ/UL Mylene Riva: Bourse Banting Recrutée comme professeure sous octrois (juillet 2012). Déterminants sociaux (logement etc) et santé des Inuit Mélanie Lemire: Bourse Banting Alimentation traditionnelle et santé Michel Lucas: Post doc FRSQ Harvard, recruté comme professeur sous octroi (juillet 2012). Nutrition et santé mentale Richard Bélanger, pédiatre, recruté comme professeur sous octroi (juillet 2012). Adolescents et drogues Beatriz Valera, post doc FRSQ. U. of Southern Denmark: contaminants et santé cardio vasculaire chez les Inuit

32 Merci!


Télécharger ppt "La santé des communautés dans le cadre dun développement du Nord québécois (Nunavik) Eric Dewailly MD PhD Département de médecine sociale et préventive,"

Présentations similaires


Annonces Google