La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LÉvangile de Jean Leçon 8 –Controverse à Jérusalem Jean 5:1-47.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LÉvangile de Jean Leçon 8 –Controverse à Jérusalem Jean 5:1-47."— Transcription de la présentation:

1 LÉvangile de Jean Leçon 8 –Controverse à Jérusalem Jean 5:1-47

2 La fête à Jérusalem v.1 La Bible ne dit pas le nom de la fête, mais il se peut quil sagisse de la Pâque. Jésus a participé à 3 autres Pâques, soit en 2 :23; 6 :4 et 11 :55.

3 La piscine de Béthesda v. 2 Au nord du temple Trouvé par les archéologues exactement où Jean la décrit, avec 5 portiques.

4 Lange guérisseur? v. 3,4 Les gens croyaient quun ange agitait la piscine et effectuait des guérisons. Tout comme à Lourdes de nos jours, les malades sy rendaient. Pas de manuscrits avant 400 apr. J.-C. qui contiennent les versets 3b et 4.

5 Dieu est souverain v. 5 Jésus na pas guérit tout le monde ce jour là, même sIl avait la possibilité de le faire. Pourquoi Dieu avait-Il laissé cet homme dans sa misère depuis 38 ans?

6 Veux-tu être guéri? v. 6 Jésus connaissait à fond son état. Le but de la question - tourner lattention de lhomme de la piscine vers Jésus. Un alcoolique ne peut pas être guéri sil ne reconnaît pas son état. Un alcoolique ne peut pas être guéri sil ne reconnaît pas son état. De même, un cancéreux qui refuse le traitement mourra certainement. De même, un cancéreux qui refuse le traitement mourra certainement. Un pécheur qui refuse de reconnaître son péché ne sera jamais sauvé. (Ésaïe 1 :5; Luc 5 :31). Un pécheur qui refuse de reconnaître son péché ne sera jamais sauvé. (Ésaïe 1 :5; Luc 5 :31).

7 Je suis incapable v. 7 Lhomme était très conscient de sa condition. Il savait ne pouvait rien faire pour être guéri. Il avait essayé, mais sans succès. De même, il faut sabandonner au Seigneur pour être guéri du péché.

8 Lève-toi v. 8 Tout comme dans le cas de Lazare qui était mort et partiellement décomposé, ce commandement de la part du Créateur était parfaitement efficace. De même dans la conversion, nous sommes impuissants, mais Dieu vivifie.

9 Guérit aussitôt, mais par un « hors la loi » vv Laccomplissement de la prophétie dÉsaïe 35 :1-7 concernant le Messie. Les traditions juives concernant le sabbat étaient rendues si compliquées que transporter une natte roulée le sabbat méritait une lapidation! Jai suivi les instructions du guérisseur!

10 Où est-Il? vv. 12,13 Guérir était une œuvre, et personne noserait faire une œuvre le sabbat, ni ordonné au pauvre homme de « prendre son lit ». Quel scandale! La guérison fut entièrement par grâce, sans que le malade ait une foi dans le guérisseur, tout comme Jésus guérit des milliers dinconvertis et dathées de la maladie tous les jours par sa grâce. Marc 2 :27 le Sabbat a été fait pour lhomme, afin de lui donner du repos. Lhomme na pas été fait pour accomplir le Sabbat.

11 Jésus veut guérir non seulement le corps, mais lâme v. 14 Jésus a cherché lhomme guéri, afin de lui parler de son péché. Jésus na pas dit que la maladie étaient le résultat de son péché, mais bien que lenfer qui lui attendait sil vivait continuellement dans le péché serait bien pire que sa maladie.

12 Le guérisseur brise nos lois! vv. 15,16 Au lieu de glorifier Dieu, les Juifs étaient frustrés. Cet homme Jésus avait brisé la loi (ou au moins leur interprétation de la loi) Jésus a aussi fait dautres choses le Sabbat, soit: guérir un aveugle (Jean 9) guérir un aveugle (Jean 9) permettre à ses disciples darracher des épis pour les manger (Marc 2 :22-28) permettre à ses disciples darracher des épis pour les manger (Marc 2 :22-28) guérir un homme avec une main sèche (Marc 3 :1-5) guérir un homme avec une main sèche (Marc 3 :1-5) guérir une femme infirme depuis 18 ans (Luc 13 :10-17) guérir une femme infirme depuis 18 ans (Luc 13 :10-17) guérir un homme hydropique (Luc 14 :1-6). guérir un homme hydropique (Luc 14 :1-6). Dans tous ces évènements, les Juifs furent progressivement de plus en plus contraints à lhumiliation, car Jésus désobéissait à leurs lois (mais non les lois de Dieu), et son ministère était béni par Dieu. Ils se sont tellement mis en colère quils ont cherché à Lui ôter la vie. (Jean 5 :16, 18; 7 :19,25).

13 Cest quoi le sabbat? v. 17 Dieu sest reposé le 7ème jour lors de la création. Lhomme doit se reposer aussi. Cependant, Jésus a fait remarqué aux Juifs que le Père agissait continuellement (Il ne lâche pas les guides de lunivers le Sabbat !)

14 Jagis en tant que Dieu v. 17 Jésus déclarait ouvertement que Dieu était son Père, en disant que comme son Père, Lui aussi agis. Lutilisation du mot « agis » dans le présent continu affirme sa divinité. La plupart des guérisseurs auraient plutôt dit « jai agis ».

15 Si tu prétends que Dieu est ton Père – on doit te tuer! v. 18 Jean est explicite – Jésus se faisait lui-même égal à Dieu. Il est faux de prétendre que ce sont les apôtres qui ont déifié Jésus. Il la prouvé par: Ses miracles Ses miracles Sa vie parfaite Sa vie parfaite Sa mort Sa mort Sa résurrection Sa résurrection La déclaration de Dieu lors de son baptême, etc. La déclaration de Dieu lors de son baptême, etc. Il faudrait croire que toute la nation dIsraël a comploté pour nous faire croire à une supercherie, sIl nétait vraiment pas Dieu. Notre meilleure preuve de sa divinité est leur incapacité de réfuter sa Parole, malgré leur haine de Lui.

16 En vérité, en vérité… v. 19 Jésus nagit pas de lui-même, mais fait ce quIl voit faire par le Père. Tout ce que le Père fait, le Fils le fait aussi. Dans la création, par exemple, toute la trinité a participé. La même chose se produit lors du salut.

17 Le Fils obéit parfaitement au Père v. 20 Il nest pas rebelle ou indépendant Au contraire, Il est aimé du Père. Certains croient que « il lui montrera des œuvres plus grandes que celles-ci » démontre que le Fils doit apprendre du Père, donc quIl ne serait pas égal. Ici, plutôt, Jésus parle de lintimité avec son Père – Il participe à toutes ses œuvres. Ici, plutôt, Jésus parle de lintimité avec son Père – Il participe à toutes ses œuvres. Comme 100% homme, tout en étant 100% Dieu, Il devait voir dans le Père les œuvres prévues, puis ensuite les montrer aux hommes. Comme 100% homme, tout en étant 100% Dieu, Il devait voir dans le Père les œuvres prévues, puis ensuite les montrer aux hommes. Ce nest pas un apprentissage, mais plutôt un transfert de point de vue céleste dans le domaine terrestre. Ce nest pas un apprentissage, mais plutôt un transfert de point de vue céleste dans le domaine terrestre.

18 Le Père donne la vie – le Fils aussi v. 21 Le Père est le seul qui peut ressusciter un mort. De même, Jésus peut donner la vie à qui Il veut, ce qui est impossible, même pour le meilleur « guérisseur ». De même, Jésus peut donner la vie à qui Il veut, ce qui est impossible, même pour le meilleur « guérisseur ». Ainsi, le Père accompli ses œuvres à travers son Fils incarné. (2 Rois 5 :7; Jean 5 :20; Jean chapitre 11).

19 Le Fils est Juge Suprême légitime v. 22,23 Ayant tout le pouvoir du Père, le Fils a aussi le pouvoir de juger Rejeter Christ est donc rejeter Dieu. On ne peut pas adorer Allah ou Jéhovah sans adorer Christ.

20 En vérité, en vérité… v. 24 Étant donné que cest Jésus qui jugera, Il a le droit de décider qui passe de la mort à la vie sans passer en jugement, car tout pouvoir lui a été donné (voir aussi Matthieu 28 :18, Jean 3 :36, Jean 3 :18; Romains 6 :13; 8 :1; Éphésiens 2 :1,5).

21 En vérité, en vérité.. vv Le pouvoir que Jésus a sur la mort peut même faire sortir un mort décomposé du tombeau (Jean 11 :43) faire sortir un mort décomposé du tombeau (Jean 11 :43) sortir tout homme de sa tombe (Jean 5 :28,29) sortir tout homme de sa tombe (Jean 5 :28,29) amener tout mort spirituel à la vie éternelle (Jean 5 :24). amener tout mort spirituel à la vie éternelle (Jean 5 :24). Jésus Christ est la VIE (Jean 14 :6), tout comme Dieu lest. Il na pas besoin dêtre créé, contrairement à toute personne ou autre créature (incluant anges, démons et Satan), car IL EST. Il est donc Dieu (Jean 1 :4) et a toute autorité comme Fils de lhomme (Daniel 7 :13).

22 Ne vous étonnez pas.. vv. 28,29 Jésus non seulement pouvait guérir et se déclarait égal à Dieu, mais il expliquait en détail ce quil voulait dire, afin que nul ne le comprenne mal. Il connaissait tout de Dieu, avait le droit de juger, avait la vie en lui- même, et participerait comme chef dorchestre à la résurrection finale.

23 La résurrection corporelle La résurrection corporelle est enseignée en Daniel 12 :1,2. La résurrection « pour la vie », la 1ère résurrection, aura lieu La résurrection « pour la vie », la 1ère résurrection, aura lieu lors de lenlèvement pour lÉglise après la Grande Tribulation pour les saints de cette période la résurrection « pour le jugement » aura lieu à la fin du millénium (Apocalypse 20 :11-15). la résurrection « pour le jugement » aura lieu à la fin du millénium (Apocalypse 20 :11-15). Jésus a été très clair tout au long de son enseignement – le salut est par la grâce, par le moyen de la foi. « faire du bien » du v. 29 parle daccepter le don de Dieu et son Fils, tandis que « faire le mal » parle de rejeter son Fils. (Voir aussi Jean 14 :15; 15 :5-7; 8 :12; 1 Jean 1 :7; Jean 3 :36).

24 Jésus agit avec son Père v. 30 Jésus EST Dieu, et quand Il juge, cest en tant que Dieu quil juge. Lhomme Jésus ne cherchait pas la volonté de lhomme Jésus, mais la volonté de Dieu Jésus.

25 Jésus nest pas « Jesus-Christ Superstar », mais Dieu vv. 31,32 Il nest pas un simple homme qui se croyait Dieu. Ce témoignage aurait été un blasphème. Un autre rend témoignage de lui, c.-a.-d. le Père

26 Jean-Baptiste a rendu témoignage de Jésus vv. 33,34 Jésus dit que Jean-Baptiste a rendu témoignage à la vérité, avec un témoignage venant de Dieu. Le travail de Jean pour amener les gens à la repentance servait à les introduire à Celui qui pourrait les sauver.

27 Jean-Baptiste, la lampe v. 35 Jean-Baptiste a éclairé la noirceur comme une lampe (comme nous les Chrétiens) Il nétait pas la Lumière Véritable (Jean 1 :9).

28 Un témoignage plus grand que Jean-Baptiste v. 36 Jean-Baptiste na pas fait de miracles. (Jean 10 :41). Les « signes » étaient des œuvres précises que Dieu avait données à Jésus daccomplir. Ces miracles avaient été prédits dans lancien Testament (Ésaïe 35 :5,6). Les œuvres de Jésus étaient une preuve évidente que Dieu était avec lui et quil travaillait par lui, tout comme Nicodème la affirmé en Jean 3 :2.

29 Dieu témoigne de son Fils vv. 37,38 Dieu le Père a rendu témoignage au baptême de Jésus (Matthieu 3 :17) au baptême de Jésus (Matthieu 3 :17) à la montagne de transfiguration (Matthieu 17 :5) à la montagne de transfiguration (Matthieu 17 :5) lors de lentrée triomphale à Jérusalem (Jean 12 :28) lors de lentrée triomphale à Jérusalem (Jean 12 :28) dans les œuvres de Jésus (Jean 3 :2) dans les œuvres de Jésus (Jean 3 :2) dans la pensée et le cœur des gens (Jean 6 :45, 1 Jean 5 :9-12 dans la pensée et le cœur des gens (Jean 6 :45, 1 Jean 5 :9-12 La condamnation du Christ est formelle – la Parole de Dieu ne demeurait pas dans ceux qui lécoutaient, à cause de leur incrédulité.

30 Les Juifs connaissaient les Écritures, mais refusaient Christ vv. 39,40 Paul, Romains 2 - les Juifs étaient fiers de leur connaissance de la loi. Ils disaient même que celui qui comprend à fond les Écritures aura part à la vie éternelle. (Pensez donc à Nicodème!) Il y avait un voile sur les yeux des érudits juifs (2 Corinthiens 3 :15), qui nont pas reconnu Jésus comme le Messie.

31 Jésus navait pas besoin de gloire des hommes vv. 41,42 Contrairement aux Pharisiens, Jésus ne se vantait pas de sa grande connaissance, navait pas besoin dacclamation. Le verset 42 est une forte accusation, étant donné que le plus grand commandement est daimer Dieu de tout son cœur, son âme, sa pensée.

32 2 évidences que les chefs manquaient damour pour Dieu vv. 43,44 Jésus est venu au nom de son Père, et ils ne lont pas reçu, tout comme un peuple rejette lambassadeur du roi. Les chefs religieux voulaient être approuvés par les hommes, sapprouvant donc mutuellement dans leur « club select », mais ne recherchant pas la gloire de Dieu.

33 Jésus, Sauveur dabord, ensuite Juge vv Jésus est venu comme Sauveur, et non comme Juge (Jean 3 :17) Jésus déclare donc quil ne serait pas laccusateur de ces chefs devant le Père – ils seraient accusés parce quils ne croyaient pas en Lui, même si Moïse, en qui ils avaient confiance, avait parlé de sa venue. (Genèse 3 :15; 22 :18; 49 :10; Nombres 24 :17; Deutéronome 18 :15).

34 Applications pour nous Est-ce que nous sommes pris dans la tradition ou la foi? Jésus est vraiment, entièrement divin Rejeter Christ, cest rejeté Dieu


Télécharger ppt "LÉvangile de Jean Leçon 8 –Controverse à Jérusalem Jean 5:1-47."

Présentations similaires


Annonces Google