La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mars 2014 Bien nourrir les animaux pour mieux nourrir les hommes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mars 2014 Bien nourrir les animaux pour mieux nourrir les hommes."— Transcription de la présentation:

1 Mars 2014 Bien nourrir les animaux pour mieux nourrir les hommes

2 Mars ) Intro 2) Présentation générale du métier de fabricant 3) Présentation du secteur de la nutrition animale –Les chiffres de production –Les matières premières –Les entreprises 4) Environnement réglementaire 5) Lenjeu de la sécurité sanitaire : OQUALIM

3 Mars REPRESENTATIVITE Organisation professionnelle constituée en Syndicat (L et s du code du travail) Objet : Assurer la défense des intérêts de ses membres et la promotion du secteur de la nutrition animale Les membres adhérents : Fabricants –76 entreprises ou groupes dentreprises –140 sites de production –9 millions de tonnes / 3 milliards deuros de chiffre daffaires estimé Les partenaires associés : Fournisseurs, prestataires de services (20 entreprises) Une équipe de 7 collaborateurs Le SNIA

4 Mars Ses MISSIONS Défense et promotion du secteur de la nutrition animale (Communication, représentation France et UE, actions en justice) –Participation aux réflexions sur les questions sanitaires, économiques, environnementales… –Collecte et traitement des statistiques de production –Communication –Plaintes et parties civiles contre les fraudes et les actes de nature à porter préjudice à la profession. Services aux adhérents (veille réglementaire, réalisation doutils daide aux entreprises,) –Rédaction des classeurs réglementation, guides des bonnes pratiques… –Avec ses partenaires : mise en place et pilotage de lassociation OQUALIM –Représentation des adhérents (Devant les Pouvoirs publics et administrations). Représentation de la profession (Pouvoirs publics, environnement professionnel et interprofessionnel) –Membres des interprofessions amont (Intercéréales, Unip, Onidol…) et aval (porc, volailles…) –Organes consultatifs ou de gestion (CNA, FranceAgriMer, Observatoire de lalimentation …). Le SNIA

5 Mars Le SNIA est membre fondateur dOQUALIM : démarches damélioration de la sécurité et de la qualité des aliments pour animaux, Le SNIA est membre de la FEFAC (Fédération Européenne des Fabricants dAliments Composés pour animaux), Le SNIA est Organisation patronale signataire de la Convention collective de la meunerie (ANMF, SNIA, CFSI, SRF).

6 Mars Fabricant daliments pour animaux Ce quil faut savoir sur ce métier pour bien le comprendre

7 Mars Objectifs de lindustrie de la nutrition animale «Bien nourrir les animaux, pour mieux nourrir les hommes» Respecter la réglementation en vigueur et produire des aliments répondant à des exigences élevées en matière de nutrition, de qualité et de sécurité Fournir, au meilleur coût, des aliments adaptés aux besoins nutritionnels des animaux et contribuer ainsi à la compétitivité des filières de production animale Répondre aux attentes des éleveurs et des filières (cahiers des charges)

8 Mars Objectif de la nutrition animale : lefficience Sécurité - Fournir des produits surs pour lanimal, lhomme et lenvironnement Qualité -Répondre aux besoins des animaux, contribuer à la santé et à leur bien être -Répondre aux besoins des Hommes (influencer les caractéristiques des produits animaux) Compétitivité - Trouver le meilleur équilibre entre performance technique et performance économique

9 Mars Une industrie à linterface du végétal et de lanimal Fabricant daliments composés : Acheter, formuler, fabriquer, accompagner, livrer Connaître les matières premières pour bien les utiliser Connaître les besoins des animaux pour y répondre selon leur espèce, leur mode de production… Connaître les besoins de lélevage et de léleveur Répondre aux attentes des éleveurs, des industries agroalimentaires, des consommateurs… Un savoir-faire basé sur lexpérience terrain et sur la recherche Evoluer dans un environnement réglementaire complexe

10 Mars Les approvisionnements : Sourcing Disponibilité Evolution des marchés (…) La formulation : Optimisation Savoir-faire (…) La fabrication : Contrainte industrielle Technologie / Investissement (…) La logistique : Proximité des élevages Transport (…) Les débouchés : Evolution des productions animales Services à lélevage (…) La recherche et le développement : Amélioration de lefficience Réponses aux nouvelles attentes (…) La nutrition animale et ses enjeux

11 Mars Une preuve de la performance : Les indices de consommation 1kg stand 2,88 kg daliments 1kg Oeufs 2,15 kg daliments

12 Mars Répondre aux attentes de toutes les filières 1kg stand 1,80 kg daliments 1kg Label 3,14 kg daliments 1kg BIO 3,20 kg daliments

13 Mars Les matières premières utilisées

14 Mars Matières premières utilisées par lindustrie de la nutrition animale dans lUE-27 en 2012

15 Mars Utilisation des matières premières par la nutrition animale - Estimations 2013 Source : SNIA (daprès FranceAgriMer) 52% de céréales 30% de tourteaux

16 Mars Une composition qui varie selon les espèces Types d'aliments Volailles Volailles Label Porcs Vaches Laitières Bovins Viande Céréales63%74,5%55%20,5%26,5% Co-produits de céréales, pulpes et luzerne déshydratées 4,5%2,8%13%36%29% Tourteaux23,5%19,8%22%38%36% Minéraux4,5%2,9%3,5%3%2%

17 Mars France : Origine des matières premières en 2012

18 Mars France : Evolution de lutilisation des céréales par les FAB

19 Mars Dépendance en protéines de la France

20 Mars France : incorporation des matières premières riches en protéines (hors tourteaux)

21 Mars France : Production et consommation de protéagineux

22 Mars Importations françaises de tourteaux de soja Source : douanes

23 Mars Production de soja

24 Mars La question des OGM

25 Mars Evolution des cultures OGM dans le monde (Source : ISAAA) En millions dhectares

26 Mars Evolution des cultures OGM dans le monde (Source: ISAAA) En millions dhectares

27 Mars OGM Sur le marché mondial de certaines matières premières, lOGM est devenu le standard. Lavantage de lOGM nest pas direct en nutrition animale. Vis-à-vis de lapprovisionnement en matières premières riches en protéines, la France et lEurope ne maîtrisent pas la politique de loffre. OGM en alimentation (FEED et FOOD) : réglementation –Culture –Utilisation –Traçabilité –Etiquetage

28 Mars Cours des céréales

29 Mars Cours des tourteaux

30 Mars Cours des matières premières riches en cellulose

31 Mars Indices IPAA et IPAMPA

32 Mars Monde et Union Européenne

33 Mars Production mondiale daliments composés 2012 (Mt)

34 Mars Production mondiale Evolution (Index 100 = 1999) Source: FEFAC / Feed International

35 Mars La production des pays de lUE 152,7 Mt en 2012

36 Mars La production par espèce en 2012

37 Mars Statistiques européennes milliers de tonnes produits en Evolution: +0,7% (hors petfood) Source: FEFAC (données juin 2013)

38 Mars Statistiques de production des aliments composés Production nationale : estimation de la production ,2% en lapins -1,3% en équins -4,8% en gibiers -3,6% en ovins/caprins Catégorie Tonnage daliments 2013 % dévolution par rapport à 2012 Ecart (tonnes) Mash t+10,7% Bovins t+1,0% dont VL t+0,8% Porcs t-3,6% dont Porcelets t-1,2% dont Truies t-2,4% dont Engraissement t-4,4% Volailles t-0,2% dont Poulets t+1,5% dont Pondeuses t+7,4% dont Dindes t-12,1% Autres animaux* t-3,2% Allaitement t+0,8% TOTAL t-0,7% Estimations mars 2014 pour lannée 2013

39 Mars Evolution de la production daliments composés depuis 20 ans Source : SNIA / CdF NA -9,7% depuis ,252 millions de tonnes perdues

40 Mars Prévisions 2014 La production daliments composés en 2014 dépendra des décisions et actions du gouvernement en faveur de lélevage. Statistiques de production des aliments composés Catégorie Tonnage daliments 2013 (estimation) % dévolution 2014 par rapport à 2013 Ecart Bovins t+0,5% à +1,5% à tonnes Porcs t-2,5% à -1,0% à tonnes Volailles t-2,0% à = à stable TOTAL t-1,3% à = à stable Source : SNIA

41 Mars tonnes daliments « filière bio » Le panel des entreprises sondées représente tonnes daliments « filière bio » en 2012, en hausse de 19% par rapport à 2011.

42 Mars Usines : 282 –Tonnage moyen : tonnes Entreprises : 189 –Tonnage moyen : tonnes Groupes : 143 –Tonnage moyen : tonnes Les structures du secteur de lindustrie de la nutrition animale au 1 er janvier 2013 Source : SNIA / CdF NA

43 Mars Un secteur en restructuration continue Source : SNIA / CdF NA La question du MASH : - un marché insuffisamment connu, - de nouveaux opérateurs à identifier

44 Mars Spécialisation des sites de production Près de 75% des aliments composés sont produits dans des usines multi-espèces

45 Mars Une industrie du territoire, proche de ses débouchés Données 2012

46 Mars Une industrie aux contraintes économiques fortes Une industrie de pondéreux Résultats économiques en % du CA –Marge brute :23% –Valeur ajoutée : 11,5% –Résultat dexploitation : 1,5% –Résultat net : - de 1% ( 0,3 après impôts) Matières premières : 75 à 80 % du coût de production de laliment Aliment : 70 à 75 % du coût de production dun porc ou dune volaille

47 Mars Lenvironnement réglementaire

48 Mars Une réglementation UE harmonisée Hygiène et sécurité –178/2002 (Prescriptions générales) –183/2005 (Hygiène en alimentation animale) Textes spécifiques –Substances indésirables (Directive) –Co-produits animaux (En cours de réforme) –Aliments médicamenteux Commercialisation et étiquetage –767/2009 Directives Règlements

49 Mars CONTAMINANTSCONTAMINANTS Arrêté du 12 janvier 2001 Arrêté du 12 janvier 2001 Directive 2002/32 Substances indésirables Directive 2002/32 Substances indésirables Règlement 396/2005 Produits phytopharmaceutique Règlement 396/2005 Produits phytopharmaceutique Recommandation 2006/576 Mycotoxines Recommandation 2006/576 Mycotoxines Arrêté du 23 avril 2007 Salmonelles Arrêté du 23 avril 2007 Salmonelles Règlement 2160/2003 Salmonelles Règlement 2160/2003 Salmonelles CONTROLES OFFICIELS Règlement 882/2004 Contrôles officiels Règlement 882/2004 Contrôles officiels Règlement 669/2009 Contrôles renforcés Règlement 669/2009 Contrôles renforcés MATIERES PREMIERES Règlement 767/2009 Matières premières interdites Règlement 767/2009 Matières premières interdites Règlement 159/2009 Méthodes danalyses officielles Règlement 159/2009 Méthodes danalyses officielles Règlement 575/2011 Catalogue des MP Règlement 575/2011 Catalogue des MP Règlement 999/2001 Conditions restrictives dutilisation des co-produits animaux Règlement 999/2001 Conditions restrictives dutilisation des co-produits animaux Arrêté du 18 juillet 2006 Utilisation des SPA Arrêté du 18 juillet 2006 Utilisation des SPA FABRICATION DALIMENTS COMPOSES POUR ANIMAUX Réglementation prise sur la base du: -Code de la consommation (livre II) - Code rural (Livre II) - Code de la santé publique (Livre V) FABRICATION DALIMENTS COMPOSES POUR ANIMAUX Réglementation prise sur la base du: -Code de la consommation (livre II) - Code rural (Livre II) - Code de la santé publique (Livre V) ADDITIFS ET PREMELANGES Règlement 429/2008 Autorisation des additifs Règlement 429/2008 Autorisation des additifs Règlement 1831/2003 Catégories dadditifs Etiquetage des additifs et prémélanges ALIMENTSMEDICAMENTEUXALIMENTSMEDICAMENTEUX Directive 90/167 Code de la santé publique Code de la santé publique Décision du 12 février 2007 Bonnes Pratiques de fabrication Décision du 12 février 2007 Bonnes Pratiques de fabrication ALIMENTSDIETETIQUESALIMENTSDIETETIQUESALIMENTSBIOLOGIQUESALIMENTSBIOLOGIQUESOGMOGM Règlement 767/2009 Définition Règlement 767/2009 Définition Arrêté du 8 avril 1999 Liste des objectifs Nutritionnels particuliers Arrêté du 8 avril 1999 Liste des objectifs Nutritionnels particuliers Directive 2008/38 Règlement 834/2007 Règlement 889/2008 Règlement 1829/2003 Règlement 1830/2003 HYGIENE HYGIENE COMMERCIALISATION - MISE EN MARCHE Règlement 183/2005 Hygiène des aliments Règlement 183/2005 Hygiène des aliments Arrêté du 23 avril 2007 Agrément Arrêté du 23 avril 2007 Agrément Arrêté du 28 février 2000 Enregistrement Arrêté du 28 février 2000 Enregistrement Règlement 767/2009 Mise en marché Règlement 767/2009 Mise en marché 2011 ENVIRONNEMENT REGLEMENTAIRE DES ALIMENTS COMPOSES POUR ANIMAUX

50 Mars Sengager pour la croissance de nos productions en France Pour répondre aux marchés intérieurs (Aujourdhui plus de 4 volaille sur 10 consommées en France sont importées !) Pour répondre aux marchés émergeants (Augmentation des besoins dans le monde) Pour cela : - Développer lélevage en France - Satisfaire tous les marchés - Libérer les énergies - Sattaquer aux enjeux de la compétitivité

51 Mars La fabrication EMIETTAGE TAMISAGE ENROBAGE CHARGEMENT VRAC ENSACHAGE MELASSAGE GRANULATION MELANGE DOSAGE BROYAGE

52 Mars 2014 Bien nourrir les animaux pour mieux nourrir les hommes


Télécharger ppt "Mars 2014 Bien nourrir les animaux pour mieux nourrir les hommes."

Présentations similaires


Annonces Google