La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Laspect et larticle en langues slaves et quelques autres phénomènes dinteractions du domaine verbal avec dautres domaines. Lexemple du polonais. Programme.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Laspect et larticle en langues slaves et quelques autres phénomènes dinteractions du domaine verbal avec dautres domaines. Lexemple du polonais. Programme."— Transcription de la présentation:

1 Laspect et larticle en langues slaves et quelques autres phénomènes dinteractions du domaine verbal avec dautres domaines. Lexemple du polonais. Programme Doctoral Leysin, juin 2006 Joanna Blochowiak

2 Leysin, juin Plan de lexposé Introduction rapide à laspect (approche intuitive) Introduction rapide à laspect (approche intuitive) –Quelques différences entre temps verbaux et aspect –Lexemple dun verbe polonais avec quelques oppositions aspectuelles Une tentative de trouver larticle en polonais Une tentative de trouver larticle en polonais –Linteraction du domaine verbal, et plus particulièrement de sa composante aspectuelle, avec le domaine nominal –Linteraction des compléments circonstanciels avec laspect –Linteraction de limpératif avec les formes perfectives –Linteraction de linformation encodée dans le préfixe avec laspect

3 Leysin, juin Laspect nest pas un temps verbal Les infinitifs gardent lopposition aspectuelle imperfectif (mettant accent sur la durée de laction) vs. perfectif (indiquant lachèvement de laction) : Les infinitifs gardent lopposition aspectuelle imperfectif (mettant accent sur la durée de laction) vs. perfectif (indiquant lachèvement de laction) : czytać Imp prze·czytać Perf lire przelire Il existe un groupe spécial de substantifs, appelés les noms déverbaux (le résultat de la nominalisation des verbes), qui gardent aussi lopposition aspectuelle : Il existe un groupe spécial de substantifs, appelés les noms déverbaux (le résultat de la nominalisation des verbes), qui gardent aussi lopposition aspectuelle : czytanie Imp prze·czytanie Perf lecture przelecture lecture przelecture

4 Leysin, juin Il était une fois un verbe… czytać (lire) przeczytać (avoir lu) doczytać (lire jusquà un certain point) poczytać (lire un moment) wyczytać (trouver qqch via la lecture) odczytać (lire à haute voix, lire une liste, déchiffrer) zaczytać się (être absorbé par la lecture) naczytać się (avoir assez lu) rozczytać się (lire avec plaisir, passion) podczytać (lire un petit fragment) wczytać się (lire avec attention) wczytać (read in) zczytać (read out)...

5 Leysin, juin Pas darticle en polonais. Vraiment? Comme larticle nest pas syntaxiquement exprimé, on a conclu quil y en navait pas. Comme larticle nest pas syntaxiquement exprimé, on a conclu quil y en navait pas. Si la thèse de labsence darticle était vraie, on devrait pouvoir, en principe, donner aux syntagmes nominaux les deux types dinterprétations : définie / indéfinie. Si la thèse de labsence darticle était vraie, on devrait pouvoir, en principe, donner aux syntagmes nominaux les deux types dinterprétations : définie / indéfinie. Mais, de fait, lambiguïté totale est très rare. Plusieurs facteurs entrent en jeu. Mais, de fait, lambiguïté totale est très rare. Plusieurs facteurs entrent en jeu.

6 Leysin, juin Calcul de larticle Quelques facteurs contribuant à linterprétation des syntagmes nominaux : Quelques facteurs contribuant à linterprétation des syntagmes nominaux : –le sémantisme de laspect –la signification lexicale des préfixes –les compléments circonstanciels –les impératives –le type de syntagmes nominaux apparaissant dans la phrase Sur la base de ces facteurs et du contexte, il est possible dattribuer de manière intuitive une interprétation définie ou indéfinie presque dans tous les contextes nominaux. Sur la base de ces facteurs et du contexte, il est possible dattribuer de manière intuitive une interprétation définie ou indéfinie presque dans tous les contextes nominaux. Il y a aussi des situations dans lesquelles il est possible de voir larticle de manière plus explicite, car seulement une des deux lectures (définie ou indéfinie) est autorisée. Ce phénomène est le résultat de la combinaison entre laspect et dautres composantes syntaxiques de la phrase. Il y a aussi des situations dans lesquelles il est possible de voir larticle de manière plus explicite, car seulement une des deux lectures (définie ou indéfinie) est autorisée. Ce phénomène est le résultat de la combinaison entre laspect et dautres composantes syntaxiques de la phrase.

7 Leysin, juin Certains types de syntagmes nominaux + perfectif = article défini 1. Marta a lu les/des articles. (a) Marta czytała Imp artykuły. les/des articles les/des articles (b) Marta prze·czytała Perf artykuły. les/*des articles les/*des articles 2. Les/Des étudiants ont lu cet article. (a) Studenci czytali Imp ten artykuł. Les/Des étudiants Les/Des étudiants (b) Studenci prze·czytali Perf ten artykuł. Les/*Des étudiants Les/*Des étudiants 3. Jan a cuit le/du pain. (a) Jan piekł Imp chleb. le/du pain le/du pain (b) Jan u·piekł Perf chleb. le/*du pain le/*du pain 4.Le/Du lait a tourné au frigo. (a) Mleko kwaśniało Imp w lodówce. Le/Du lait Le/Du lait (b) Mleko s·kwaśniało Perf w lodówce. Le/*Du lait Le/*Du lait ( Données de Christopher Piñón)

8 Leysin, juin Compléments circonstanciels (les adverbiaux duratifs) Les adverbiaux duratifs (toute la journée, pendant des années) indiquent combien de temps une situation dure. Leur emploi bloque la possibilité dutiliser laspect perfectif. Les adverbiaux duratifs (toute la journée, pendant des années) indiquent combien de temps une situation dure. Leur emploi bloque la possibilité dutiliser laspect perfectif. 1. Marta a lu les articles toute la journée. (a) Marta cały dzień czytała Imp artykuły. (b) *Marta cały dzień prze·czytała Perf artykuły. 2. Les étudiants ont lu cet article pendant des années. (a) Przez lata studenci czytali Imp ten artykuł. (b) *Przez lata studenci prze·czytali Perf ten artykuł. (Données de Christopher Piñón)

9 Leysin, juin Les directives positives et négatives Le moyen morphologique principal dexprimer une directive positive est la forme impérative des verbes perfectifs: Le moyen morphologique principal dexprimer une directive positive est la forme impérative des verbes perfectifs: - Przynieś Perf mi wody!Apportes-moi de leau! - Poczekajcie Perf !Arrêtez! La directive négative est typiquement exprimée par les formes impératives des verbes imperfectifs: La directive négative est typiquement exprimée par les formes impératives des verbes imperfectifs: - Nie przynoś Imp wody!Napporte pas deau! - Nie czekajcie Imp !Nattendez pas! Cette différence sexplique par la signification de laspect ainsi que par la fonction directive de limpératif. Cette différence sexplique par la signification de laspect ainsi que par la fonction directive de limpératif. –Le contenu propre de la directive positive consiste à rendre effective (à la suite de laction du locuteur) la situation désirée par celui qui donne lordre. Ce qui est important ici cest le résultat de laction et pas laction en elle-même. –Le contenu propre de la directive négative correspond à la volonté déviter lapparition de la situation non désirée par celui qui donne lordre. Il existe des emplois qui contournent ce clivage. Il existe des emplois qui contournent ce clivage.

10 Leysin, juin Négation + Impératif + Perfectif = article défini Il existe aussi bien les formes impératives des verbes imperfectifs que la négation des formes impératives des verbes perfectifs. Une des fonctions de ces dernières nous intéresse ici particulièrement car elle donne lieu à linterprétation définie des noms. Il sagit de lopposition: ordre général vs. ordre particulier. Il existe aussi bien les formes impératives des verbes imperfectifs que la négation des formes impératives des verbes perfectifs. Une des fonctions de ces dernières nous intéresse ici particulièrement car elle donne lieu à linterprétation définie des noms. Il sagit de lopposition: ordre général vs. ordre particulier. 1. Ne mange pas de pain (a) Nie jedz Imp chleba. ordre général (a) Nie zjedz Perf chleba. ordre particulier 2. Ne bois pas de lait (b) Nie pij Imp mleka. ordre général (b) Nie wypij Perf mleka. ordre particulier (quantité précise du lait)

11 Leysin, juin Aspect et signification des préfixes Interaction de la préposition avec le préfixe Interaction de la préposition avec le préfixe Prze·chodził Imp / Przeszedł Perf przez ulicę Prze·chodził Imp / Przeszedł Perf przez ulicę Il est prze-allé à travers la route *Do·chodził Imp / Doszedł Perf przez ulicę Il est do-allé à travers la route *Od·chodził Imp / Odszedł Perf przez ulicę Il est od-allé à travers la route prze- (sens de transition) + PP (przez ulicę (élément modifiant le trajet)) prze- (sens de transition) + PP (przez ulicę (élément modifiant le trajet)) * do- (présuppose le but(goal)) + PP (przez ulicę) * od- (présuppose la spécification de la source) + PP (przez ulicę) La correspondance sémantique est entre le syntagme prépositionnel przez ulicę et la signification lexicale du préfixe prze- qui demande lélément modifiant le trajet. (Données de Anna Mlynarczyk)

12 Leysin, juin Linformation encodée dans le préfixe Les phrases (a) et (b) peuvent être considérées comme synonymes : (a)Przeszedł Perf / Przechodził Imp przez miasto (szukając jej). (b) Przeszedł Perf / *Przechodził Imp miasto (szukając jej). Il a marché à travers la ville / Il a traversé la ville (en la cherchant). Une des 4 possibilités est incorrecte, à savoir: Imp + complément sans préposition au singulier. Pourquoi?

13 Leysin, juin Linformation quantificationnelle encodée dans le préfixe Cest linteraction de linformation quantificationnelle encodée dans le préfixe avec la signification des prépositions qui bloque certaines combinaisons: przechodzić przez miasto (aller à travers la ville) passer à travers (transition complète) *przechodzić miasto (traverser la ville) passer à travers (transition complète) Si on remplace le singulier par le pluriel, ce qui rend le complément compatible avec le sémantisme du préfixe prze-, la phrase devient correcte: Przechodził Imp miasta i wioski (szukając jej). Il a traversé des villes et des villages (en la cherchant). (Données de Anna Mlynarczyk)

14 Leysin, juin Quelques conclusions Linterprétation des syntagmes nominaux en tant que définis ou indéfinis nest pas arbitraire. Linterprétation des syntagmes nominaux en tant que définis ou indéfinis nest pas arbitraire. Plusieurs facteurs entrent en jeu pour la déterminer : Plusieurs facteurs entrent en jeu pour la déterminer : –Aspect. –La signification des préfixes. –La détermination explicite des autres syntagmes dans la phrase par les articles démonstratifs, possessifs ou les noms propres. –Les compléments circonstanciels. –La négation et le mode impératif.

15 Leysin, juin Références Christopher Piñón, A problem of aspectual composition in Polish, Proceedings of the Third European Conference on Formal Description of Slavic Languages. Anna Mlynarczyk, Perfectivity in time and space. Conférence : Perpectives on Aspect (Utrecht University) Grzegorczykowa, Laskowski, Wròbel, Morfologia. PWN. Warszawa.


Télécharger ppt "Laspect et larticle en langues slaves et quelques autres phénomènes dinteractions du domaine verbal avec dautres domaines. Lexemple du polonais. Programme."

Présentations similaires


Annonces Google