La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Guide des bonnes pratiques dans la rédaction scientifique Laurent Peyrin-Biroulet Journées DES Nancy 14 octobre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Guide des bonnes pratiques dans la rédaction scientifique Laurent Peyrin-Biroulet Journées DES Nancy 14 octobre 2011."— Transcription de la présentation:

1 Guide des bonnes pratiques dans la rédaction scientifique Laurent Peyrin-Biroulet Journées DES Nancy 14 octobre 2011

2 Par où commencer ??? Il faut lire les bons auteurs et les bons journaux: Uniquement auteurs anglo-saxons Journaux à impact factor élevé (IF > 10)

3 Règles générales Une phrase = idée +++ Chaque phrase/idée doit être référencée Longueur dune phrase = 2 lignes (grand) maxi Pas de bla-bla… Etre précis Pas de mot inutile qui alourdit: indeed, nevertheless, in fact, however, notably, for instance… Pas dappréciation subjective: important, unfortunately, we believe that…

4 Règles générales Style journalistique = sujet-verbe-complément Ce nest pas de la littérature… Si vous hésitez sur lintérêt dune phrase, supprimez la Demander à qqun de neutre de le relire, sil met du temps à le lire, cest que votre article nest pas clair

5 Règle absolue Ne jamais écrire en français un article qui sera publié en langue anglaise Comment faire quand cest la première fois: Copier-coller « Franglais » puis utiliser google Le but est quaprès une dizaine darticles, aucune relecture ne soit nécessaire

6 La phrase parfaite ! « Treatment with rosiglitazone induces cell apoptosis » « Drug A is more effective than drug B to maintain clinical remission » 2 petits trucs: Eviter le « we »: we analyzed the impact of rosiglitazone treatment on cell apoptosis the impact of rosiglitazone treatment on cell apoptosis was analyzed Alléger au maximum: the efficacy of the drug drug efficacy

7 Introduction Courte, courte, courte… et précise… Pas de revue de la littérature +++ Une page à une demi-page maxi

8 Introduction PLAN: Tout dabord resituer rapidement dans le contexte = Planter le décor (description des différents « acteurs », leur rôle etc…) Puis dire pourquoi cette étude a été menée (rôle inconnu dune molécule, limites des études disponibles, hypothèses de travail) Et enfin buts de létude

9 Methods Le plus important avec Results, ce que les reviewers lisent Etre très précis Ne pas abuser des « as previously described » +++ Ne pas confondre Methods et Results Supplemental si nécessaire mais seulement éléments qui peuvent être en Supplemental (qPCR par exemple)

10 Results Donner les résultats bruts, cest tout Eventuellement, une phrase dIntro au début de chaque chapitre pour justifier la réalisation de ces manip Titre de chapitre doit être précis, résumant le résultat principal, et très court Exemple: « NOD2 is critical for wound healing » Ne pas les interpréter ni les commenter +++ On utilise le passé dans le texte et pas le présent (« NOD2 expression was increased » et pas « is increased »)

11 Results Donner des chiffres, être précis +++ Eviter les « not statistically significant »; donner la p-value Si non significatif = pas de différence Larticle doit pouvoir être lu et compris sans les figures Inversement, les figures doivent pouvoir être lues sans le texte

12 Discussion Pas trop long: 3 voire 4 pages maxi, les reviewers ne la lisent pas Pas dappel de Figure ni de Tableau Quest-ce que létude apporte de nouveau ? « Our findings identified NOD2 as key regulator »

13 Discussion PLAN: Quest-ce que létude apporte de nouveau ? « Our findings identified NOD2 as key regulator…» Résumer les résultats principaux et les confronter aux données de la littérature Avantages de létudes Limites de létude +++ Ne rien cacher sans se tirer une balle dans le pied

14 Discussion PLAN: Conclusion: Résultats concernant lobjectif principal Implications en pathologie humaine Qqes phrases de perspectives mais pas trop pour 2 raisons: larticle sera lu ! Et seuls les perspectives qui découlent directement de vos résultats doivent être discutés

15 Abstract Le plus important pour le reviewer +++ Ce qui restera et sera accessible au grand public… Cela démontre votre capacité à synthétiser vos hypothèses de travail et vos résultats Pas dabréviation Methods et Results sont les plus importants en termes despace

16 Abstract Background: une à 2 phrases (pas une revue de la littérature…) pour expliquer ce qui vous a poussé à mener cette étude Methods: ne pas être général « Animal studies were conducted to evaluate the expression level of defensins» « expression level of DEFB1 was assessed within colon of mice at both the transcriptional and protein level »

17 Abstract Results: ne pas être général, être très très précis, donner des chiffres « ER expression in enhanced by PPAR-gamma agonists » « PPAR-gamma induced a 3-fold inccrease in ER expression » Conclusion: Doit être courte (une à 2 phrases); Résumer le résultat principal, lobjectif principal, éventuellement une phrase sur implication en pathologie humaine, mais jamais de perspectives de recherche. « PPAR-gamma is key regulator of DEFB1, underscoring its therapeutic potential for diabetes »

18 Titre Académique Le plus court possible +++ Débuter par lacteur principal Exple: « Infliximab for Crohns disease » Reprendre le principal message de létude: « NLRP6 is critical for wound healing » Un mot sur mécanisme principal en étant précis « NLRP6 is critical for wound healing through ER activation»

19 A vous de jouer !


Télécharger ppt "Guide des bonnes pratiques dans la rédaction scientifique Laurent Peyrin-Biroulet Journées DES Nancy 14 octobre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google