La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Robert REYNARD INSEE Rhône-Alpes JSS – Octobre 2009 Précarité dans l'agglomération de Grenoble : pas uniquement dans les zones urbaines sensibles.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Robert REYNARD INSEE Rhône-Alpes JSS – Octobre 2009 Précarité dans l'agglomération de Grenoble : pas uniquement dans les zones urbaines sensibles."— Transcription de la présentation:

1 Robert REYNARD INSEE Rhône-Alpes JSS – Octobre 2009 Précarité dans l'agglomération de Grenoble : pas uniquement dans les zones urbaines sensibles

2 Page 2 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Un partenariat expérimental en 2008… - convention DRASS / INSEE - avec la participation des acteurs locaux - pour une démarche expérimentale… …qui a trouvé des prolongements - convention SGAR / INSEE - extension de létude aux agglos de Lyon et Saint-Etienne - avec la participation des acteurs locaux.

3 Page 3 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Une approche originale… - multi-sources, - utilisant des techniques statistiques innovantes, - qui saffranchit des périmètres prédéfinis, - qui permet une représentation synthétique des phénomènes. …mais qui a ses limites - champ géographique lié à la géo-localisation des données, - non-prise en compte de certaines sous-populations, - choix des indicateurs, - ne permet pas de délimiter des zonages précis.

4 Page 4 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 La communauté d'agglomération de Grenoble 26 communes habitants

5 Page 5 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Grenoble concentre le plus de signes de précarité La méthode appliquée aux 26 communes de lagglomération L'indicateur est calculé suivant le degré de représentation de chacune des 10 variables sélectionnées pour l'étude dans chaque commune par rapport à l'ensemble des communes de l'agglomération grenobloise Sources: Caf 2005, Cnam 2006, DADS 2005 et ANPE 2005 © IGN - Insee 2008

6 Page 6 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 La localisation fine des indicateurs de précarité L'identification d'espaces de précarité au sein des villes nécessite des données finement localisées qui ne sont disponibles que pour les communes dépassant habitants en Dans la communauté d'agglomération de Grenoble, 8 communes sont concernées.

7 Page 7 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Données des Caisses dAllocations Familiales (Caf) en Les allocataires des Caf Sont exclues : les personnes non couvertes par la Caf (régime agricole par exemple) et les personnes ne touchant aucune allocation au titre du mois de décembre Sont bien représentées : les familles avec deux enfants ou plus, les familles avec des enfants en bas âge, les populations à faibles revenus Sont sous-représentés : les couples sans enfant à charge, ou avec un seul enfant à charge, ainsi que les personnes âgées sauf si elles perçoivent une aide au logement (l'allocation supplémentaire destinée aux personnes âgées n'est pas versée par les Caf). - Les indicateurs liés aux revenus Pour les calculs liés aux revenus basés sur les données Caf (allocataires à bas revenus, dépendants de prestations), certaines catégories d'allocataires, dont les revenus sont mal connus, sont exclues de l'analyse : les étudiants, les personnes âgées de 65 ans et plus, les personnes relevant de régimes spéciaux - Exploitation particulière des données Caf dans le cadre de cette étude Les étudiants, très nombreux dans l'agglomération grenobloise, ont été exclus de l'analyse. Quelques centaines d'allocataires n'habitant manifestement pas à l'adresse de versement des prestations Caf n'ont pas été pris en compte (exemples : CCAS, services de tutelle, association des gens du voyage) Une approche multi-sources : CAF, CNAM, ANPE, DADS

8 Page 8 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre Données de la Caisse Nationale dAssurance Maladie (Cnam) en 2006 Sont exclues des données : - Les mutuelles (notamment les mutuelles étudiantes, ce qui provoque une nette sous- représentation de la tranche d'âge ans) - La fonction publique dÉtat et les régimes spéciaux Les assurés sociaux de la Cnam représentent environ 80 % de la population totale. L'étude porte ici sur les titulaires de la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMUC). Comme pour les allocataires Caf, les assurés sociaux n'habitant manifestement pas à l'adresse de versement des prestations maladie n'ont pas été pris en compte (exemples : CCAS, services de tutelle, association des gens du voyage) - Données de l'ANPE en 2005 L'étude concerne ici les demandeurs demploi en fin de mois de catégorie 1 (à la recherche dun emploi à temps complet et à durée indéterminée, immédiatement disponibles et n'ayant pas exercé +78h dans le mois) - Données des Déclarations Annuelles de Données Sociales (DADS) en 2005 Le champ est restreint aux seuls salariés du privé et dune partie du public : les agents de lÉtat (titulaires ou non) ny figurent pas ainsi que les services domestiques et les activités extra- territoriales. Les salariés de moins de 25 ans nexerçant une activité que dans la seule période 1 er juillet-31 août (« job dété ») n'ont pas été pris en compte dans cette étude. Une approche multi-sources : CAF, CNAM, ANPE, DADS

9 Page 9 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Dix indicateurs principaux Pour le thème lié à la précarité monétaire : 1) Allocataires Caf à bas revenus (moins de 50% du revenu médian par unité de consommation, soit 739 euros en 2005) parmi les allocataires du champ de référence pour l'étude sur les revenus. 2) Allocataires Caf dépendants de prestations sociales (plus de 50% des revenus constitués d'allocations) parmi les allocataires du champ de référence pour l'étude sur les revenus. 3) Nombre d'assurés sociaux bénéficiant de la CMUC parmi les inscrits à la Cnam. Pour le thème lié à la précarité de l'emploi : 4) Chômeurs de catégorie 1 inscrits à l'ANPE parmi les salariés du secteur privé DADS et l'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits à l'ANPE. 5) Chômeurs de faible qualification (employés et ouvriers non qualifiés) de catégorie 1 à l'ANPE parmi les salariés du secteur privé DADS et l'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits à l'ANPE. 6) Allocataires Caf bénéficiaires du RMI parmi les allocataires Caf. Pour le thème lié aux familles en difficulté : 7) Allocataires Caf à bas revenus en famille monoparentale avec 1 enfant et plus parmi les allocataires du champ de référence pour l'étude sur les revenus. 8) Allocataires Caf à bas revenus en couple avec 2 enfants ou plus parmi les allocataires du champ de référence pour l'étude sur les revenus. 9) Allocataires Caf bénéficiaires de l'allocation parent isolé (API) parmi les allocataires Caf. Pour le thème lié aux logements : 10) Allocataires Caf bénéficiaires d'une allocation logement (aide personnalisée au logement APL, allocation logement sociale ALS ou allocation logement familiale ALF) parmi les allocataires Caf.

10 Page 10 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Des indicateurs qui cernent mal les personnes âgées et les étudiants en situation de précarité Personnes âgées de plus de 65 ans : – non prises en compte dans les études sur les allocataires à bas revenus car leurs revenus sont mal connus dans la source Caf – le minimum vieillesse nest pas versé par les Caf – le minimum vieillesse se substitue à la CMUC pour les personnes âgées –exclues de fait des indicateurs liés à lemploi et au chômage Etudiants – non pris en compte dans les études sur les allocataires à bas revenus car leurs revenus sont mal connus dans la source Caf – exclus de tous les indicateurs Caf de cette étude car très nombreux dans lagglomération de Grenoble –mutuelles étudiantes non prises en compte dans la source Cnam –jobs dété exclus de la source DADS

11 Page 11 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Méthode pour repérer les espaces de précarité Mobilisation de données statistiques localisées à l'adresse (coordonnées géographiques des logements des personnes concernées), agrégées ensuite sur des carreaux de 100 m sur 100 m Mise en œuvre de techniques danalyse spatiale afin de simplifier les images pour les rendre mieux interprétables : "lissage" Indicateurs de précarité sur lensemble des 8 communes de plus de habitants Floralies Mistral La Villeneuve : Les Essarts, Surieux Village olympique, La Villeneuve : Arlequins, Baladins Teisseire, LAbbaye, Jouhaux, Châtelet Renaudie Contour ZUS ® IGN - Insee 2008

12 Page 12 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 ® IGN - Insee 2008 Méthode pour repérer les espaces de précarité Mise en œuvre de techniques danalyse spatiale afin de mettre en évidence les zones de sur-représentation ou de sous-représentation d'une sous-population dans une population de référence (exemple : allocataires Caf à bas revenus par rapport à l'ensemble des allocataires Caf) Les calculs sont effectués par rapport à la moyenne des 8 communes de plus de habitants © IGN - Insee 2008 Maximum MinimumMédiane Q1 (premier quartile) Q3 (troisième quartile) Médiane Sur-représentation : Sous-représentation : Moyenne Séparation des carreaux en deux groupes selon que la valeur est supérieure ou inférieure à la moyenne de la zone étudiée : Indicateurs de précarité sur lensemble des 8 communes de plus de habitants

13 Page 13 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Méthode pour repérer les espaces de précarité Mise en œuvre de techniques danalyse spatiale afin de dessiner les contours approximatifs de zones dans lesquelles les populations en situation de précarité sont particulièrement présentes : Effectifs > 200 personnes par carreau (allocataires Caf, chômeurs…) Zone approximative de sur-représentation, correspondant à un effectif suffisant Population de référence étudiée lissée (allocataires Caf, bénéficiaires Cnam…) : plus la population est dense, plus les carreaux sont noirs ® IGN - Insee 2008 Indicateurs de précarité sur lensemble des 8 communes de plus de habitants

14 Page 14 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Etudiants Les étudiants sont nombreux dans l'agglomération de Grenoble et leurs revenus sont mal connus : ils n'ont pas été pris en compte pour les données Caf, afin de ne pas biaiser l'analyse. On dénombre étudiants allocataires Caf en 2005 (sur les 8 communes de plus de habitants). Voici les zones où ils sont sur-représentés : ® IGN - Insee 2008 Indicateurs de précarité sur lensemble des 8 communes de plus de habitants

15 Page 15 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Précarité en 4 thèmes 1 – Précarité monétaire Allocataires Caf à bas revenus, hors étudiants Allocataires Caf, dépendants des prestations sociales à plus de 50%, hors étudiants Assurés sociaux bénéficiant de la CMUC (Cnam) ® IGN - Insee 2008 Indicateurs de précarité sur lensemble des 8 communes de plus de habitants

16 Page 16 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Précarité en 4 thèmes 1 - Précarité monétaire Allocataires Caf à bas revenus, hors étudiants : Allocataires Caf, dépendants des prestations sociales à plus de 50%, hors étudiants: chiffre non diffusible Assurés sociaux bénéficiant de la CMUC (Cnam): Secteur 1 : 1800 Centre- ancien : Vilage2 : Vilage2 : ® IGN - Insee 2008 Indicateurs de précarité sur lensemble des 8 communes de plus de habitants

17 Page 17 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Précarité en 4 thèmes 2 - Précarité liée à lemploi Chômage et RMI ® IGN - Insee 2008 Indicateurs de précarité sur lensemble des 8 communes de plus de habitants Chômeurs (catégorie 1) parmi les salariés du secteur privé et les chômeurs (DADS et ANPE) Chômeurs (catégorie 1) de faible qualification parmi les salariés du secteur privé et les chômeurs (DADS et ANPE) Allocataires du RMI à la Caf, hors étudiants

18 Page 18 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Précarité en 4 thèmes 2 - Précarité liée à lemploi Chômage et RMI Allocataires du RMI à la Caf, hors étudiants : Village2 : 200 ® IGN - Insee 2008 Indicateurs de précarité sur lensemble des 8 communes de plus de habitants Chômeurs (catégorie 1) parmi les salariés du secteur privé et les chômeurs (DADS et ANPE) : Village2 : Chômeurs (catégorie 1) de faible qualification parmi les salariés du secteur privé et les chômeurs (DADS et ANPE) :

19 Page 19 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Précarité en 4 thèmes 3 - Familles en difficulté Allocataires de lallocation parent isolé (API) à la Caf, hors étudiants Familles monoparentales à bas revenus à la Caf, hors étudiants Couples avec 2 enfants ou plus à bas revenus à la Caf, hors étudiants ® IGN - Insee 2008 Indicateurs de précarité sur lensemble des 8 communes de plus de habitants

20 Page 20 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Précarité en 4 thèmes 3 - Familles en difficulté Allocataires de lallocation parent isolé (API) à la Caf, hors étudiants : Couples avec 2 enfants ou plus à bas revenus à la Caf, hors étudiants : chiffre non diffusible Familles monoparentales à bas revenus à la Caf, hors étudiants : chiffre non diffusible ® IGN - Insee 2008 Indicateurs de précarité sur lensemble des 8 communes de plus de habitants

21 Page 21 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Précarité en 4 thèmes 4 – Précarité liée au logement Allocataires d'une allocation logement (aide personnalisée au logement APL, allocation logement sociale ALS ou allocation logement familiale ALF) à la Caf, hors étudiants : ® IGN - Insee 2008 Indicateurs de précarité sur lensemble des 8 communes de plus de habitants

22 Page 22 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Identifier les espaces cumulant les indices de précarité Synthèse des cartes relatives aux 10 indicateurs retenus : – pour chaque carreau, on code les valeurs observées pour chaque indicateur : forte sur-représentation de la population étudiée (couleur rouge des cartes) = 2 sur-représentation (couleur orange) = 1 représentation moyenne (couleur jaune) = 0 sous-représentation (couleur vert clair) = - 1 forte sous-représentation (couleur vert foncé) = - 2 – on additionne ensuite ces codes, pour chaque carreau, afin dobtenir un indicateur global – plus le total est élevé, plus les signes de précarité sont nombreux Cartographie de cet indicateur composite de précarité pour visualiser les espaces de précarité ainsi identifiés

23 Page 23 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 ZUS CUCS hors ZUS Sources: Caf 2005, Cnam 2006, DADS 2005 et ANPE 2005 © IGN - Insee 2008 Des espaces de précarité surtout localisés au sud-est de Grenoble Niveau de précarité à l'intérieur des communes de plus de habitants de la communauté d'agglomération de Grenoble données non significatives

24 Page 24 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Revenus et emploi : la précarité touche aussi le centre-ville de Grenoble Niveau de précarité à l'intérieur des communes de plus de habitants de la communauté d'agglomération de Grenoble données non significatives Sources : Caf 2005, DADS 2005 et ANPE 2005 © IGN - Insee 2008 Sources: Caf 2005 et Cnam 2006 Grenoble centre ancien Grenoble cours Berriat

25 Page 25 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Précarité liée aux familles et au logement : surtout dans les Zus Source : CAF 2005 © IGN - Insee 2008 Niveau de précarité à l'intérieur des communes de plus de habitants de la communauté d'agglomération de Grenoble données non significatives

26 Page 26 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Les 4 principaux espaces de précarité : - Sud de Grenoble / Nord dEchirolles autour des 3 ZUS (Teisseire-LAbbaye-Jouhaux-Châtelet, Village Olympique, La Villeneuve : Arlequins, Baladins, La Villeneuve : Les Essarts, Surieux) familles pauvres, chômeurs non qualifiés… - Ouest de Grenoble (limite Seyssinet-Pariset/Seyssins) (autour de la ZUS Mistral) Zone plus petite mais précarité très forte et concentrée - St-Martin dHères (autour de la ZUS Renaudie) Précarité moins marquée que dans la 1ère zone - Echirolles / Le pont-de-Claix (Village 2 – Grand Galet)

27 Page 27 Précarité GrenobleRobert REYNARD - Insee Rhône-AlpesJSS- Octobre 2009 Dautres poches de pauvreté : - certains quartiers de Pont-de-Claix, Echirolles, Fontaine, - Centre ancien de Grenoble et Cours Berriat à Grenoble : moins de familles mais plutôt personnes seules ou couples sans enfants…

28 Robert REYNARD INSEE Rhône-Alpes JSS – Octobre 2009 Merci de votre attention


Télécharger ppt "Robert REYNARD INSEE Rhône-Alpes JSS – Octobre 2009 Précarité dans l'agglomération de Grenoble : pas uniquement dans les zones urbaines sensibles."

Présentations similaires


Annonces Google