La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Liaison GS/CP : assurer la continuité des apprentissages.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Liaison GS/CP : assurer la continuité des apprentissages."— Transcription de la présentation:

1 Liaison GS/CP : assurer la continuité des apprentissages

2 Quels enjeux? Pour les élèves Pour les enseignants Pour les parents Cadre institutionnelObjectifsMise en œuvre

3 Cadre institutionnel

4 Quel est le premier niveau de classe du cycle des apprentissages fondamentaux (dit le « cycle 2 ») ? Cest la classe de Grande Section

5 Cadre institutionnel La circulaire du 4 octobre 1977, BO n° 36 du 13 octobre 1977 a pour objet de dégager et de préciser les principaux aspects de la continuité pédagogique quils impliquent. Elle examine successivement, dune part les aspects pédagogiques, dautre part les aspects institutionnels de cette continuité.

6 Cadre institutionnel La loi dorientation de 1989 crée le dispositif qui va favoriser la continuité et la cohérence et argumente « Il importe dassurer la continuité des contenus et surtout des modalités dintervention pédagogique. »

7 Cadre institutionnel Les programmes de 2002 précisent que « Lécole maternelle constitue le socle éducatif et pédagogique sur lequel sappuient et se développent les apprentissages qui seront systématisés à lécole élémentaire. »

8 Cadre institutionnel Les documents dapplication le langage à lécole maternelle lire au CP « Le programme définit les compétences qui devraient être maîtrisées à la fin de lécole maternelle parce que leur appropriation crée les conditions favorables pour aborder les apprentissages systématiques et structurés prévus pour les premières années de lécole élémentaire. »

9 Cadre institutionnel Le socle commun de connaissances et de compétences (BO du 11 juillet 2006) « Les apprentissages menés en maternelle constituent la première étape des compétences visées au palier 1* du socle. » * Le premier palier pour la maîtrise du socle commun correspond aux compétence attendues à la fin du CE1.

10 Cadre institutionnel Le BO n°5 du 12 avril 2007 affirme une exigence très forte de liaison GS/CP « lécole maternelle entretient des liens étroits avec lécole élémentaire. Cette articulation qui ne concerne pas que les enseignants de la grande section et du cours préparatoire est structurée par le projet de chacune des deux écoles. Elle permet une véritable programmation des activités du cycle des apprentissages fondamentaux et un suivi individualisé de chacun des élèves au moment de la rupture délicate mais nécessaire entre école maternelle et école élémentaire ». (BO page 17)

11 Cadre institutionnel Le BO n°3 du 19 juin 2008* met laccent sur lintégration de la liaison GS/CP dans les projets des écoles. « Le projet décole est le moyen de garantir la continuité nécessaire entre lécole maternelle et lécole élémentaire dont la grande section, classe de lécole maternelle mais aussi première année des apprentissages fondamentaux, est la charnière. » * Ce BO est la référence des programmes actuels.

12 Objectifs

13 Lentrée à lécole élémentaire est une étape importante pour les enfants : cest le signe quils grandissent. Faciliter la continuité GS/CP en aménageant les ruptures qui peuvent être des freins très forts dans les apprentissages. Prendre en compte les besoins de lélève et construire les apprentissages (en particulier pour lélève en difficulté) Utiliser les outils déjà connus de lannée précédente. Liés aux élèves

14 Liés aux enseignants Travailler en équipe : les heures de concertation (conseil de cycle) permettent de mieux suivre la progression des élèves. Sinformer des exigences propres à chaque niveau de la scolarité. Organiser la continuité des apprentissages par la mise en place commune des progressions tout au long du cycle ( maîtrise de la langue, découverte du monde…). Choisir ensemble à la jonction GS/CP des activités et des situations dévaluation. Objectifs

15 Liés aux parents Dédramatiser le passage au CP Établir un contrat de confiance en informant les parents sur les compétences attendues au CP. Objectifs

16 Mise en œuvre

17 Décloisonnement: échange délèves et activités diverses, mélange des élèves. La fréquence dépend de la structure des écoles et du temps de chacun. Correspondance, journal de classe, présentation commune de travaux réalisés séparément (exposition) Gestion individuelle progressive du matériel au cours de lannée : « trousse », boîte à étiquettes, collage des fiches dans le cahier… Découverte des locaux et de lenseignant lors du décloisonnement ou à dautres moments. Allongement progressif des temps dattention et de concentration. Développement de lautonomie des enfants dans leur habillage, pour le passage aux toilettes. Mise en œuvre Avec les élèves

18 Réunions de cycle pour mettre en place des progressions communes et organiser les projets pédagogiques communs et des activités de décloisonnement. Outils communs : Affichages (code commun aux 2 classes, passer les affiches de maternelle) Cahiers (cahier de vie, cahier de sons, cahier décriture, carnets de mots, abécédaire, imagiers, dictionnaire de la classe) Livret de compétences et évaluations Liste des albums étudiés en grande section Liste des chansons, comptines, poèmes, œuvres dart… Mise en œuvre Avec les enseignants

19 Rencontre au 3 ème trimestre dans la classe de CP avec les enseignants de la grande section et du CP. Au cours du 1 er trimestre de CP : accepter que les parents accompagnent leur enfant à la porte de la classe. Instaurer des occasions de dialogue multiples au cours du 1 er trimestre. Participation à des décloisonnements GS/CP lors de certaines activités. Les sensibiliser sur laide à apporter à lélève dans la gestion de son sac décole et de son matériel. Mise en œuvre Avec les parents

20 Conclusion Même si une rupture semble inévitable et aide à grandir, la liaison GS/CP est une nécessité pour assurer la continuité des apprentissages. Lélève connaîtra dautres liaisons inter cycles tout aussi importantes au cours de sa scolarité. A chacun dassouplir les transitions. Le directeur de lécole maternelle et de lécole élémentaire (ou primaire) en est lun des acteurs privilégiés et cest sous son impulsion que les liaisons inter cycles seront rendues plus dynamiques. Les actions de liaison sont à inscrire dans le projet des écoles.


Télécharger ppt "Liaison GS/CP : assurer la continuité des apprentissages."

Présentations similaires


Annonces Google