La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Centre Hospitalier dAngoulême Projet détablissement 2008 - 2012 J Billerot – 26 juin 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Centre Hospitalier dAngoulême Projet détablissement 2008 - 2012 J Billerot – 26 juin 2008."— Transcription de la présentation:

1 Centre Hospitalier dAngoulême Projet détablissement J Billerot – 26 juin 2008

2 Pourquoi un projet détablissement ? Le Code de la Santé Publique prévoit que « le projet détablissement définit, notamment sur la base du projet médical, la politique générale de létablissement. Il prend en compte les objectifs de formation, de recherche, de gestion et détermine le système dinformation de létablissement. Il comporte un projet de prise en charge des patients en cohérence avec le projet médical et le projet de Soins Infirmiers de Rééducation et Médico Technique ainsi quun projet social. Le projet détablissement doit être compatible avec les objectifs de Schéma Régional dOrganisation Sanitaire. Il définit des actions de coopération. Il comprend également les programmes dinvestissement et le Plan Global de Financement Pluriannuel. Le projet détablissement est établi pour une durée maximale de 5 ans. Il peut être révisé avant ce terme. » J Billerot – 26 juin 2008

3 –Un projet médical stratégique –Un projet de soins et un projet qualité –Un projet social –Un projet de gestion : Mise en place de la nouvelle gouvernance Plan directeur immobilier et des installations techniques Projet de gestion des services logistiques Schéma directeur du système dinformation Plan pluriannuel de financement Politique Communication Le Projet dEtablissement comporte : J Billerot – 26 juin 2008

4 Les grandes orientations du Projet dEtablissement : 1.Impulser en tant que Centre Hospitalier de référence les coopérations territoriales. 2.Garantir la continuité et la permanence des soins en répondant au défi du vieillissement. 3.Participer à la mise en œuvre de techniques innovantes, à la recherche et aux actions de santé publique. 4.Développer lactivité programmée ambulatoire et externe. 5.Conforter le pôle de référence territorial en Cancérologie. 6.Développer la prise en charge de la douleur et des Soins Palliatifs. 7.Organiser les filières daval notamment en Soins de Suite et de Réadaptation. 8.Garantir les compétences des professionnels de santé pour assurer la qualité, la sécurité, la continuité des soins et les droits des patients. 9.Accompagner les professionnels de létablissement dans leur carrière et leur projet. 10.Améliorer lefficience et la modernisation de létablissement dans le cadre des réformes hospitalières. J Billerot – 26 juin 2008

5 AMÉLIORER LA RÉPONSE AUX BESOINS DE SANTÉ ET LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS, CONTRIBUER À LA PRÉSERVATION DE LA SANTÉ DE LA POPULATION DU TERRITOIRE DE SANTÉ, ASSURER SON DÉVELOPPEMENT DANS UN NOUVEAU CADRE FINANCIER (TARIFICATION À LACTIVITÉ) ET MANAGÉRIAL (NOUVELLE GOUVERNANCE) CONTRIBUER AU MAINTIEN DES COMPÉTENCES MÉDICALES ET NON MÉDICALES EN CHARENTE DÉVELOPPER DUN MAILLAGE TERRITORIAL SAPPUYANT SUR DES COOPÉRATIONS RÉGIONALES AVEC LE CHU POITIERS PARTICIPER A LA FORMATION INITIALE DES MÉDECINS Le projet médical : le territoire de la Charente Aspects généraux J Billerot – 26 juin 2008

6 Régulation de médecine générale au sein du Centre 15 après minuit, pour améliorer la permanence des soins sur les secteurs de médecine libérale pour les zones non couvertes par un médecin « effectueur » sur la seconde partie de la nuit. Organisation du réseau des urgences prévue par les textes en protocolisant les prises en charge pour certaines pathologies (infarctus, douleurs thoraciques, traumatismes crâniens). Signature dune convention tripartite entre le SAMU, le SDIS et lATSU et mise à jour des conventions départementales SAMU-SMUR dans le cadre des filières et réseaux. Le projet médical : le SAMU et les SMUR J Billerot – 26 juin 2008

7 Formaliser le réseau des urgences et la permanence des soins en Charente avec les différents acteurs du département notamment les établissements de Barbezieux, Cognac, Confolens et Ruffec par lorganisation de lorientation des patients par filière et lapplication des protocoles communs de prise en charge. Améliorer la qualité de la prise en charge par le confort du patient et des accompagnants, leurs liens avec les équipes soignantes, lanalyse de la pertinence de la prescription des examens complémentaires. Le projet médical : le SAU J Billerot – 26 juin 2008

8 Organisation de la prise en charge des patients en réanimation, en soins intensifs et en soins continus autour dun réseau couvrant lensemble du territoire de santé de la Charente sur la base de la signature de conventions de coopération avec les établissements publics et privés. Création de lunité de 6 lits de soins continus polyvalents au Centre Hospitalier d'Angoulême Développement de lactivité de recherche clinique. Le projet médical : la réanimation, les soins intensifs et les soins continus

9 Le projet médical : la chirurgie et lanesthésie (1) Sur le plan territorial : Organiser le développement, à partir du site de lhôpital dAngoulême, dune réponse chirurgicale au profit des populations de lensemble du territoire en développant notamment les consultations avancées dans les hôpitaux de proximité.

10 Le projet médical : la chirurgie et lanesthésie (2) Les domaines privilégiés de développement ; Orthopédie – traumatologie : urgences traumatologiques, chirurgie réglée, chirurgie du membre supérieur. Urologie : cancérologie, résection de prostate et la lithiase, lancement de technique pour le traitement endoscopique à la fois des calculs des voies urinaires, des tumeurs de la voie excrétrice supérieure. Chirurgie digestive:développement de la chirurgie carcinologique. Chirurgie gynécologique, conforter la filière de cancérologie sénologique.

11 Le projet médical : la chirurgie et lanesthésie (3) Les prises en charge ambulatoires : Installer 12 places dans lunité dAnesthésie et Chirurgie Ambulatoire (aile sud 3 ème étage). Développer la chirurgie ambulatoire pour les gestes de chirurgie ambulatoire pour les actes traceurs suivants : Arthroscopies du genou diagnostique ou thérapeutique, Extractions dentaires, Adénoïdectomies et/ou amygdalectomies, Phimosis âge, Décompression du nerf médian au canal carpien, Hernies unilatérales ouvertes de ladulte. Restructurer le bloc opératoire, augmenter la surface nécessaire aux consultations externes de chirurgie et danesthésie. Lanesthésie : Consolider lactivité danesthésie dans le cadre dune réflexion territoriale dont le point crucial est le recrutement de compétences médicales.

12 Le projet médical : les spécialités médicales – cœur – poumons (1) Permettre la prise en compte des nouvelles conditions dhospitalisation de jour (Hospitalisation Programmée de Durée Déterminée) et la mise en place des filières de soins. Développer des coopérations concourant à stabiliser sur les territoires de proximité en médecine polyvalente et dans les spécialités de neurologie, pneumologie et de cardiologie.

13 Le projet médical : les spécialités médicales – cœur – poumons (2) - en neurologie : Optimiser la filière AVC et créer une Unité Neuro-Vasculaire. - en médecine interne : Développer un secteur déducation du diabétique dans le cadre dune activité territoriale, la prise en charge des polyarthrites et de lostéoporose, coordonner une filière de prise en charge des pathologies de lappareil locomoteur. Renforcer de la prise en charge des infections. - en hépato-gastroentérologie : Définir lorganisation des actes dEndoscopie Digestive réalisés, en urgence, en dehors des heures ouvrables ; Définir les modalités organisationnelles de la prise en charge des pathologies aiguës et lourdes (hémorragies digestives). - en néphrologie : Conforter les activités de néphrologie clinique et de prévention pour lensemble de la Charente ; la collaboration avec l AURAPC pour le traitement, le suivi et le repli des patients dialysés en autonomie ; - lorientation et la préparation des patients en vue de la transplantation rénale et le suivi régulier des patients transplantés rénaux en association avec le Centre Hospitalier Universitaire.

14 Le projet médical : les spécialités médicales – cœur – poumons (3) - en pneumologie : Développer lactivité sommeil, les consultations dallergologie et la prise en charge et la réhabilitation des insuffisants respiratoires chroniques. - en cardiologie : Garantir la continuité et la permanence des soins en particulier pour la prise en charge des syndromes coronariens aigus du département en renforçant et finalisant les liens avec les hôpitaux de proximité en coopération avec le SAMU et les services durgences. Optimiser la prise en charge des patients coronariens par le développement du scanner coronaire en coopération avec les radiologues et la participation avec les radiologues de létablissement à la mise en œuvre dexamens dIRM cardiaques. Développer lactivité de rythmologie invasive; Développer léchographie de stress et léchographie deffort.

15 Le projet médical : les spécialités médicales – cœur – poumons (4) Développer les actions de santé publique : éducation thérapeutique, éducation nutritionnelle, lutte contre les addictions, éducation des insuffisants rénaux, prévention de lostéoporose, des polyarthrites rhumatoïdes et des autres rhumatismes inflammatoires, éducation sur les facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires, éducation des patients coronariens et insuffisants cardiaques, prévention du suicide, des MST, dépistage du cancer, promotion du don dorgane, développement de lactivité de la PASS, développement des consultations mémoire quelque soit lâge du consultant, renforcement pour lUCSA des liens avec le service psychiatrique et le service social..

16 Le projet médical : les spécialités médicales – cœur – poumons (5) La prise en charge de la douleur : Repenser la coordination et la prise en charge de la douleur. Soins palliatifs : Identification de 8 lits de soins palliatifs se répartissant entre la cancérologie, la pneumologie, la pédiatrie la médecine gériatrique, le SSR et lUSLD.

17 Le projet médical : la cancérologie Chimiothérapie et radiothérapie Mettre en œuvre le schéma de lorganisation de la cancérologie sur le territoire de santé arrêté par lAgence Régionale de lHospitalisation reposant sur : - Lorganisation de Réunions de Concertation Pluridisciplinaires (RCP) par organes associant les différents acteurs du territoire et coordonnées pour une structure unique. - La réalisation des chimiothérapies sur le site hospitalier et sur le site de la clinique. Chaque site aura ses correspondants médicaux naturels. Des passerelles de coopération seront possibles, notamment pour assurer la qualité ou la continuité des soins. - La réalisation de traitements de radiothérapie sur le plateau technique unique situé dans lhôpital, par une équipe commune associant notamment les praticiens des deux structures. Pour mettre en place cette organisation, un Groupement de Coopération Sanitaire autorisé à lactivité de chimiothérapie et de radiothérapie sera créé. Chirurgie carcinologique Hématologie et Oncologie génétique Organiser avec les partenaires régionaux (CHU) des consultations avancées.

18 Le projet médical : la Gynécologie, lobstétrique augmenter lactivité en gynécologie – obstétrique, objectif de 1500 accouchements par an; prendre en charge les grossesses à risque et dans ce cadre assurer une bonne articulation avec les autres maternités du territoire (réseaux) ; développer la politique des sorties précoces en obstétrique en participant à une réflexion sur la mise en place dun service dhospitalisation à domicile.; poursuivre les actions de Santé Publique : tabac, allaitement maternel, obésité etc. ; élargir les possibilités daccouchement dune part, sur le versant naturel (projet de naissance, position coussin) et dautre part, sur le versant lutte contre la douleur (accès constant à lanalgésie péridurale, acupuncture).

19 Le projet médical : pédiatrie - néonatalogie répondre à laugmentation des soins urgents aux enfants ; organiser ainsi l'ouverture de laccueil pédiatrique 24H/24 et 365j/365 ; augmenter le nombre de postes en Soins Intensifs de 3 à 6.

20 Le projet médical : Soins de suite et de réadaptation (1) créer un pôle architectural pour le Soins de Suite et Réadaptation sur le site de Girac de 93 lits autour dun plateau technique commun de rééducation composé : –de 30 lits de Suite Gériatrique, –de 33 lits de Soins de Suite Polyvalents, –de 20 lits dhospitalisation complète et de 10 places dhospitalisation de jour de Médecine Physique et de Réadaptation, –dun secteur de consultations externes

21 Le projet médical : Soins de suite et de réadaptation (2) Médecine Physique et de Réadaptation : diversifier les modes de prise en charge avec la création de lHospitalisation de Jour, intensifier le développement des filières avec la Neurologie, lOrthopédie, la Rhumatologie, lUrologie. Soins de Suite Polyvalents et Gériatriques : Améliorer et sécuriser la prise en charge des personnes âgées polypathologiques et/ou ayant acquis des incapacités, Assurer le maintien de la socialisation des personnes âgées, Développer les coopérations avec les services de court séjour notamment dans le cadre des filières AVC et de lappareil loco-moteur

22 Le projet médical : Filière gériatrique et médico-sociale Développer le pôle dévaluation gérontologique en lien avec la consultation mémoire, lhôpital de jour et le court séjour gériatrique Développer le court séjour gériatrique Améliorer la prise en charge des résidents en EHPAD et USLD Renforcer les liens entre la filière gériatrique intra hospitalière et les structures gérontologiques du territoire au travers du Centre de coordination gérontologique (C2.G.) du CHA

23 Le projet médical : médico- technique Imagerie médicale -Mettre en place des techniques dexploration : Cardiaque (scanner coronaire, lIRM cardiaque), Digestif, Neurologique ; -Participer au dépistage du cancer du sein et à la mise en œuvre des techniques de sénologie. Pharmacie à usage intérieur Garantir le circuit du médicament et la réalisation des objectifs du contrat de bon usage en généralisant le système de prescription et de dispensation informatisée du médicament dans les unités; Finaliser la réflexion sur le regroupement pharmacie et CAMSP ; Etudier une nouvelle implantation de la stérilisation centrale. Laboratoires Accroître la coopération au sein du territoire de santé en réalisant la transmission des résultats vers les établissements externes Etudier un projet de prescription connectée Obtenir la certification COFFRAQ Anatomopathologie : Conforter les compétences. santé publique et de linformation médicale : -Organiser des outils de pilotage médico-économiques, -Personnaliser laide au codage et contrôler la qualité du codage, -Préparer létablissement au Dossier Médical Partagé, hygiène hospitalière et la lutte contre les infections nosocomiales Maintenir le Score Icalin en A, Développer la surveillance des infections du site opératoire pour améliorer lindicateur SURVISO, Participer à lenquête de prévalence nationale et aux enquêtes régionales proposées du CCLIN Sud-Ouest.

24 Les soins et lorganisation des soins –1) Les soins palliatifs –2) La prise en charge de la douleur –3) Les évaluations des Pratiques Professionnelles Paramédicales –4) Léducation thérapeutique du patient –5) Les fiches actions sur les thèmes suivants : amélioration de la qualité des transmissions para médicales dans le dossier de soins; organisation de linformation donnée au patient et à sa famille; sécurité des biens, de lhygiène corporelle et application des procédures; informatisation de la charge en soins. Les ressources humaines, les compétences, la formation La qualité et la gestion des risques Louverture sur lextérieur Le projet de soins J Billerot – 26 juin 2008

25 Le projet qualité La performance clinique par le déploiement de lévaluation des pratiques professionnelles (EPP): évaluation des pratiques des équipes. Lefficience par lapprofondissement de la démarche damélioration continue de la qualité autour des Droits des patients de la Communication de la gestion des risques La sécurité par la mise en œuvre dune politique de maîtrise des risques La conformité par : les mises aux normes réglementaires et ladéquation des pratiques aux recommandations professionnelles et références externes J Billerot – 26 juin 2008

26 La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) / lapproche individualisée en gestion des ressources humaines La modernisation des relations sociales La formation continue Les conditions de vie au travail Le projet social J Billerot – 26 juin 2008

27 Le projet de gestion : mise en place de la nouvelle gouvernance Poursuivre la mise en place de la « nouvelle gouvernance » : –Généraliser et systématiser des contrats de pôle annuels –Améliorer larticulation entre les coordonnateurs et les bureaux de pôles et le Conseil Exécutif –Accroître la politique de délégation –Pérenniser et renforcer la dynamique de léquipe de direction. Mise en œuvre de la charte de lencadrement Développer des outils au service de lefficience: –Le contrôle budgétaire et financier –La comptabilité analytique –Lévaluation des projets –Assurer la qualité de lensemble de la chaîne de facturation dans le cadre de la TAA et de la prochaine transmission directe à lassurance maladie des séjours –Généraliser la politique dévaluation La gouvernance des relations avec les autres acteurs de santé du territoire J Billerot – 26 juin 2008

28 Le projet de gestion : plan directeur immobilier et des installations Des travaux lancés pour les années : les travaux des Contrat dObjectifs et de Moyens n° 1 et 2 Pôle Femme Mère Enfant / Hémodialyse / Archives médicales le rapatriement de Monchoix la construction dune Cuisine Centrale dans le cadre du GIP restauration de lAngoumois Le plan Hôpital 2012 La maintenance du patrimoine Investissements générateurs déconomies énergie Investissements liés à la vétusté des équipements Investissements visant à améliorer lattractivité du Centre Hospitalier dAngoulême, les conditions daccueil, de confort et les conditions de travail J Billerot – 26 juin 2008

29 Le projet de gestion : services logistiques Améliorer et développer pour les fonctions achat et logistiques les relations clients/fournisseurs en prenant en compte les aspects économiques et développement durable. J Billerot – 26 juin 2008

30 Le projet de gestion : schéma directeur du système dinformation Le développement du schéma directeur du système dinformation est un axe stratégique du projet détablissement Le schéma directeur du système dinformation doit permettre daméliorer lefficience des acteurs de santé dans le cadre de la prise en charge –en garantissant dune part la continuité de fonctionnement de lensemble des infrastructures afin dassurer la permanence des soins et la continuité de la production hospitalière et dautre part la sécurité et la confidentialité de laccès à linformation médicale; –en généralisant le déploiement de la prescription informatisée et garantir la sécurité du circuit du médicament; –en engageant le déploiement du dossier médical commun; –en sassurant de lexhaustivité du recueil des actes et des diagnostics; –en optimisant les modalités didentification et de mouvement des patients; –en poursuivant loptimisation des processus de production hospitaliers; –en accompagnant et intégrant les politiques générales et nationales durbanisation des Systèmes dInformation de Santé au plan technique et/ou réglementaire. Le schéma directeur du système dinformation doit permettre dassurer le développement de létablissement dans un nouveau cadre financier et managérial Le schéma directeur du système dinformation doit faciliter lévolution et ladaptation des modes de la communication et de gestion au sein des organisations hospitalières et des réseaux de prise charge –en facilitant la coordination et la coopération entre les acteurs internes et externes: –en améliorant la communication interne et externe; –en accompagnant les axes damélioration du projet social.

31 Le projet de gestion : plan pluriannuel de financement Le plan pluriannuel dinvestissement prévisionnel décrit lensemble des projets dinvestissements mobiliers et immobiliers envisagés et nécessaires à la réalisation du projet détablissement Il se traduit par dinvestissement sur 5 ans dont pour les équipements biomédicaux; pour linformatique; pour le pôle médico-social. J Billerot – 26 juin 2008

32 Le projet de gestion : politique communication Des valeurs : l'égalité, la neutralité, la laïcité, la conformité, l'adaptabilité et la proximité des soins. Des axes : Développer limage du Centre Hospitalier : –en faisant connaître et promouvant les soins dispensés, le plateau technique, les objectifs qualité du Centre Hospitalier Angoulême –en donnant, entretenant ou créant la meilleure image de marque possible –en ouvrant l'hôpital sur la cité, en développant les partenariats extérieurs et en apportant l'information sur les services offerts –en recrutant et en fidélisant la clientèle Conforter les compétences : –en informant le personnel de létablissement, pour développer le lien d'appartenance et renforcer l'image du CHA; – en recrutant et fidélisant : il sagit dassurer la promotion de létablissement auprès des candidats potentiels et de répondre aux attentes des personnels en exercice. J Billerot – 26 juin 2008


Télécharger ppt "Centre Hospitalier dAngoulême Projet détablissement 2008 - 2012 J Billerot – 26 juin 2008."

Présentations similaires


Annonces Google