La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CCR - ALGERIE 1 Par HADJ Mohamed SEBA Président Directeur Général de la Compagnie Centrale de Réassurance CCR (Algérie)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CCR - ALGERIE 1 Par HADJ Mohamed SEBA Président Directeur Général de la Compagnie Centrale de Réassurance CCR (Algérie)"— Transcription de la présentation:

1 CCR - ALGERIE 1 Par HADJ Mohamed SEBA Président Directeur Général de la Compagnie Centrale de Réassurance CCR (Algérie)

2 S O M M A I R E CCR - ALGERIE 2 Introduction I- Régime dassurance Cat. Nat. en Algérie II- Schéma de Réassurance III- Perspectives Conclusion

3 INTRODUCTION En dépit des avancées considérables enregistrées en matière de recherche et de technologies, les risques naturels demeurent imprévisibles et leurs effets restent désastreux, particulièrement, pour les pays en voie de développement. Les pays africains, dans leur ensemble, sont exposés à divers aléas naturels notamment les tremblements de terre, les inondations, la sécheresse pouvant affecter lourdement lenvironnement régional et causer des pertes humaines considérables et dimportants dommages compte tenu de la vulnérabilité des populations et des biens face à de tels risques. Aussi, nous sommes interpelés, chacun dans le domaine qui le concerne, à réfléchir et à lancer les bases dune prise en charge effective et efficace, dans un cadre régional, aux fins de garantir la protection des populations et des biens et dassurer un développement durable. CCR - ALGERIE 3

4 Les catastrophes enregistrées à travers les différentes régions du monde, durant lannée 2007, nous renseignent sur la vulnérabilité des populations africaines et du niveau de lassurance dans notre continent. Unité : USD CCR - ALGERIE 4 RégionNombre%Victimes%Dommages Assurés En millions USD% Amérique du Nord4714%9834,6% ,8% Europe3510,4%1 0885,0% ,1% Asie14646,6% ,8% ,8% Amérique du Sud195,7%1 2165,6%2280,8% Océanie Australie72,1%3031,4%1 2834,7% Afrique 329,6% ,3%460,2% Mer/Espace4914,6%2 0009,3%1 2764,6% Total monde % % %

5 I- Régime dassurance des risques de catastrophes naturelles en Algérie I.1. Le régime obligatoire CCR - ALGERIE 5 1- Caractéristiques Caractère obligatoire de la garantie Principe de la solidarité nationale Garantie de lEtat

6 CCR - ALGERIE 6 2- Champ dapplication du régime obligatoire Périls Couverts Personnes concernées Biens assurés

7 CCR - ALGERIE 7 3- Fonctionnement du régime - Le contrat dassurance - Les tarifs - Le provisionnement - Lindemnisation - Le contrôle de lobligation dassurance

8 1.2. Régime non obligatoire - Couverture des risques tremblements de terre -Couverture des risques inondations & tempêtes -Couvertures des risques éboulement & affaissement de de terrains CCR - ALGERIE 8

9 9 II- Schéma de réassurance au titre du régime obligatoire II.1. Réassurance nationale & garantie de lEtat -Liberté, pour les compagnies dassurances, de se réassurer ou de ne pas se réassurer auprès de la Compagnie Centrale de Réassurance(CCR) -Garantie de lEtat accordée à la CCR

10 CCR - ALGERIE 10 II.1.1. Traité de réassurance Deux couvertures : (1) Quote Part : Rétention Cédante = 30 % Cession à la CCR = 70% Partage des primes et des sinistres proportionnellement. (2) Excédent de Perte Annuelle (Stop Loss) Couvrant la rétention de la Cédante (30%) à à partir dun loss ratio de 100%, avec une garantie illimitée grâce à la garantie de lEtat dont bénéficie la CCR.

11 CCR - ALGERIE 11 II.1.2 Provisionnement Compte tenu des spécificités des risques Cat. Nat. (importance des dommages, fortes possibilités de cumul des risques, fréquence de survenance, difficultés dévaluation des sinistres etc..), les assureurs et le réassureur national (CCR) constituent une provision technique dite PROVISION POUR RISQUES CATASTROPHIQUES Cette provision est alimentée annuellement par une dotation égale à 95% du résultat technique bénéficiaire net des opérations de réassurance Cat. Nat. Les provisions constituées ne sont libérables quà la 21 ème année de leur constitution.

12 CCR - ALGERIE 12 II.1.2 Evolution des primes souscrites par le marché national

13 CCR - ALGERIE 13

14 CCR - ALGERIE 14 II.1.4. Réassurance au titre du Régime Non Obligatoire Traités Incendie : Couvrent, facultativement et en extension de la garantie de base, les évènements naturels suivants: Tremblements de terre; Inondations; Les tempêtes. Lindemnisation de ces risques intervient en labsence dune déclaration, par les pouvoirs publics compétents, de létat de catastrophe naturelle. Le taux de prime est indexé sur le taux de base et la limite de couverture est fixée à 50% des valeurs assurées.

15 CCR - ALGERIE 15 II.2. REASSURANCE INTERNATIONALE L achat dune protection sur le marché internationale est une opération incontournable pour la CCR pour ce type de risques. Cette protection est matérialisée par le Traité de rétrocession conclu entre la CCR et le Marché international appelé ACIP (Algerian Catastrophe Insurance Program ). Il sagit dune couverture par évènement. Les biens couverts sont : les habitations, les installations commerciales & industrielles.

16 CCR - ALGERIE 16 Principales caractéristiques du traité ACIP pour les trois exercices Unité : USD

17 CCR - ALGERIE 17 Comparaison des primes nette acceptées et du coût de la réassurance internationale Unité DA Taux de change : 1USD = 69 DA

18 CCR - ALGERIE 18 III- PERSPECTIVES Au plan national (Algérie): 1- Développer lassurance Cat. Nat. Taux de pénétration de l'assurance cat. Nat. - chiffres 2007 Taux de pénétration Estimation du stock de logements à fin ,21% Nombre total des installations commerciales et industrielles ,57% Nombre de polices souscrites sur le territoire national au titre des risques habitations Nombre de polices souscrites sur le territoire national au titre des risques commerciaux et industriels

19 CCR - ALGERIE 19 Taux de pénétration de l'assurance cat. Nat Taux de pénétration Estimation du stock de logements à fin 2005 à fin ,04% Nombre total des installations commerciales et industrielles ,14% Soit un taux moyen de 6,09% Nombre de polices souscrites sur le territoire national au titre des risques habitations(2006) Nombre de polices souscrites sur le territoire national au titre des risques commerciaux et industriels

20 CCR - ALGERIE 20 a)Contribution du marché: - Entretenir une communication continue -Développer la force de vente -Mettre en place un système incitatif à la vente b) Contribution des Pouvoirs Publics : - Médias - Moyens de contrôle

21 CCR - ALGERIE 21 Au plan continental (Afrique): 1- Favoriser lintégration régionale des risques Compte tenu : -Du risque daggravation de la situation au vu des retombées des changements climatiques et du non respect des lois de la nature, ce qui peut affecter lourdement le processus de développement engagé par nos Etats respectifs; -Des limitations de plus en plus restrictives du marché de la réassurance internationale;

22 CCR - ALGERIE 22 Nous recommandons: -de lancer une concertation pour lélaboration de modèles des risques propres à nos pays; -déchanger nos expériences et les informations disponibles pour la mise en place dun plan daction commun

23 CCR - ALGERIE Dynamiser le rôle du Centre Africain des Risques Catastrophiques (CARC) De part sa mission principale qui consiste à conduire et à coordonner les activités dintérêt commun aux membres de lOAA, en termes de développement de lassurance et la réassurance des risques catastrophique en Afrique, ce Centre représente un élément stratégique dans la prévention et la protection des populations et des biens contre les effets de ce type de risques.

24 CCR - ALGERIE 24 La dynamisation du centre passe par une intervention active des différentes structures du Centre aux fins de: 1- faire adhérer un plus grand nombre dEtats, dorganisations, dassureurs etc.. 2- collecter toutes les informations et créer une base de données sur tous les évènements naturels survenus dans tout le continent africain et les mettre à la disposition de toute partie africaine demanderesse.

25 CCR - ALGERIE élaborer une cartographie des risques naturels pouvant affecter le continent; 4- inciter les compagnies africaines dassurances et/ou de réassurance à lancer les bases dune concertation continue. 5- Initier un Pool africain des risques de catastrophes naturelles.

26 V- CONCLUSION -EXISTENCE, ENTRE LES ACTEURS DE LA REGION AFRICAINE, DE LARGES PERSPECTIVES DE COOPERATION DANS LE S DOMAINES DE LASSURANCE ET DE LA REASSURANCE; -NECESSITE ET UTILITE DE DEVELOPPER ET DE RENFORCER LES RELATIONS BILATERALES ET/OU MULTILATERALES ENTRE LES COMPAGNIES ACTIVANT SUR LE MARCHE AFRICAIN; -NECESSITE DUNE PRISE EN CHARGE REELLE DES RISQUES QUI MENACENT LENVIRONNEMENT, LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET LA SECURITE DES PAYS AFRICAINS, ENFIN, LA COOPERATION ET LECHANGE DES EXPERIENCES ENTRE LES DIVERSES INSTITUTIONS DE NOS PAYS RESPECTIFS, AJOUTE A LETUDE DES EXPERIENCES DES PAYS DEVELOPPES REPRESENTENT LA CLEF DE LA REUSSITE DE TOUT PROGRAMME VISANT A REDUIRE ET A LIMITER LES EFFETS DES CATASTROPHES AYANT LOURDEMENT AFFECTE, DANS LE PASSE, LES STRUCTURES ECONOMIQUES DE NOS PAYS. CCR - ALGERIE 26

27 MERCI POUR VOTRE ATTENTION 27


Télécharger ppt "CCR - ALGERIE 1 Par HADJ Mohamed SEBA Président Directeur Général de la Compagnie Centrale de Réassurance CCR (Algérie)"

Présentations similaires


Annonces Google