La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

UNECA SYSTEME DES TRANSPORTS EN AFRIQUE SEMINAIRE DE LAIPCR OUAGADOUGOU 14-15 JUIN 2005.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "UNECA SYSTEME DES TRANSPORTS EN AFRIQUE SEMINAIRE DE LAIPCR OUAGADOUGOU 14-15 JUIN 2005."— Transcription de la présentation:

1 UNECA SYSTEME DES TRANSPORTS EN AFRIQUE SEMINAIRE DE LAIPCR OUAGADOUGOU JUIN 2005

2 ECAINTRODUCTION Les transports constituent, sans aucun doute, un élément déterminant du développement socio-économique. le principal moyen daccès physique à lemploi, aux soins de santé, à léducation, au commerce etc., ils apparaissent comme un élément essentiel au bien-être des populations tant en milieu rural quen zone urbaine

3 ECA INTRODUCTION (SUITE) Cependant les pays africains ont hérité dun système de transport extraverti, principalement tourné vers le commerce avec lextérieur du continent Cela a eu comme conséquence, un faible développement des infrastructures de transport intra-africain et une augmentation des coûts de transports. Pour corriger cette situation, les Nations Unies à la demande des pays africains ont proclamé 2 décennies pour les transports et les communications en Afrique, et

4 ECA LES COUTS DE TRANSPORT LAfrique a les coûts de transport les plus élevés au monde En 2001 ils ont représenté 12,65% de la valeur des importations contre une moyenne de 8.70% pour lensemble des pays en développement. Cependant, il y a des différences entre les sous régions. Afrique du Nord 11,21%, pays de lOcean Indien 12,23% Afrique de lOuest 13,90%, Afrique Australe 16,42%, pays enclavés 20,69%

5 ECA LES COUTS DE TRANSPORT(suite) Conséquences des coûts élevés du transport Augmentation des coûts de production Inflation de prix des produits importés Frein à la compétitivité des produits africains Obstacles aux investissements Frein aux opportunités de création demplois En un mot, obstacles au développement économique et social

6 ECA SITUATION DES ROUTES ET DU TRANSPORT ROUTIER La route reste le mode de transport dominant en Afrique ; 80 à plus de 90% du trafic interurbain et inter-Etats de marchandises. LAfrique possède 15 pays enclavés dont la distance à la mer se situe entre 220 km au Swaziland et 1735 km au Tchad. Certains nont presque la route pour assurer leur transport (Niger, Tchad, la Centrafrique,) Le continent africain est caractérisé par une faible densité routière, 6,84km pour 100km2 comparée à lAmérique latine avec 12km/100km2 et lAsie 18 km pour 100 km2.

7 ECA SITUATION DES ROUTES ET DU TRANSPORT ROUTIER La longueur du réseau revêtu représente environ 29,73% du réseau total, soit km. Distribution par sous région : Réseau routier africain SuperficiePopulationRéseau routier Réseau revêtu Réseau non revêtu Densité routière (Km2)(106/hab.)(Km)(km)(Km)(Km/100km2) CENTRE , ,83 EST , ,59 NORD , ,15 SUD , ,35 OUEST , ,01 Total , ,84

8 Etat du réseau routier Sources: Revue des secteurs des routes dans lunion douanière des Etats de lAfrique centrale (UDEAC). Document SSATP no 43 (1999) / Revue du secteur des routes dans les pays du Marché commun de lAfrique orientale et australe (COMESA). Document SSATP no 23 (1996) Réseau routier revêtuRéseau routier non revêtu (%) BonPassableMauvaisBonPassableMauvais Union douanière des Etats de lAfrique Centrale Common Market for Eastern and Southern Africa Africa

9 ECA ENTRAVES AU TRANSPORT ROUTIER Insuffisance du réseau et de lentretien routier Faiblesse des ressources généralement allouées; moins de la moitié des besoins requis : CEDEAO 30%, COMESA 31%, SADC 40% et UDEAC 25%.

10 ECA ENTRAVES AU TRANSPORT ROUTIER (SUITE) Détérioration des routes due à la pratique de la surcharge Mauvaise qualité du parc automobile, néfaste pour lenvironnement. Lourdeurs administratives, utilisation de différents documents administratifs et douaniers, formalités répétitives dans les différents bureaux de passage Insécurité routière

11 ECA ENTRAVES AU TRANSPORT ROUTIER (SUITE) Longs délais aux frontières Caution douanière chère et inadéquate, taux multiples de cotisation au fonds de garantie Problèmes dagrément des véhicules ; Nombreux points de contrôle

12 ECA ENTRAVES AU TRANSPORT ROUTIER (FIN) Coûts élevés des contrôles; par exemple entre Abidjan (Côte dIvoire) et Ouagadougou (Burkina Faso), les transporteurs déboursent au minimum entre et F cfa Imposition des escortes douanières Problème de documents administratifs pour les membres de léquipage des véhicules (Afrique de lEst). La mauvaise organisation et le manque de qualification technique des opérateurs Léloignement des postes de contrôle frontaliers, solution envisagée: postes juxtaposés

13 ECA TRANSPORT FERROVIAIRE Environ km de chemin de fer pour tout le continent soit une densité de 2,96km pour 1000km2. Le réseau est très peu interconnecté surtout en Afrique du centre et de lOuest. Différents types décartements: 1,000m, 1,067m et 1,435m. Difficultés dordre technique et de gestion ayant conduit à des reformes et à des mises en concession des activités ferroviaires

14 ECA TRANSPORT MARITIME 80 ports majeurs dont la majeure partie est dotée déquipements obsolètes et insuffisants, Les procédures portuaires longues, inefficaces et coûteuses. Nouveaux défis liés aux impératifs de sécurité et de sûreté pour les ports qui nécessitent des équipements sophistiqués et des capacités techniques hautement qualifiés

15 ECA TRANSPORT AERIEN Joue un rôle moins important Adoption en 1999 de la décision de Yamoussoukro LApprobation de cette décision par les instances de lOUA et de la Communauté Économique Africaine en juillet Selon larticle 10 du Traité, la Décision a pris effet le 12 août 2000 et devra être exécutée par les pays africains qui ont ratifié le Traité dAbuja. Selon cet accord les entraves suivantes doivent être graduellement levées

16 ECA TRANSPORT AERIEN TRANSPORT AERIEN (suite) Les droits de trafic, y compris la cinquième liberté ; La fixation des tarifs Les désignations multiples de compagnies aériennes Le transport aérien de marchandises et les services aériens non réguliers Dautres problèmes restent à régler; tels que les infrastructures, la facilitation, les institutions.

17 ECA RESSORCES HUMAINES ET INSTITUTIONNELLES Inadéquation des ressources humaines et capacité technique limitée des opérateurs Inexistence/ inadéquation des textes réglementant les différentes professions de la chaîne des transports Faiblesse des associations professionnelles Insuffisance des institutions de formation. Insuffisante utilisation des nouvelles technologies de linformation et de la communication

18 ECA LES INITIATIVES SOUS REGIONALES ET CONTINENTALES La promotion et la facilitation du transport dans les différents corridors par les communautés économiques régionales et les agences spécialisées des transports. Réactualisation du réseau des routes transafricaines par la BAD et la CEA Projets dinterconnexion ferroviaires : UA, CEA et UAC Le NEPAD, SSATP, mise en œuvre de la Décision de Yamoussoukro

19 ECA CONCLUSIONS Avoir une approche intégrée de la politique de développement des transports en prenant en compte tous les modes de transport Mettre laccent sur lharmonisation et la coordination des actions afin déviter les duplications et les contradictions Adoption et mise en œuvre des conventions, accords, décisions etc sur les transports par les Etats

20 ECA CONCLUSIONS (suite) Améliorer et accroître le réseau routier par la construction des chaînons manquants des routes dintégration Mettre en place un cadre réglementaire permettant une plus grande participation du secteur privé Améliorer les infrastructures et les services dans les couloirs de transport en transit des pays sans littoral.

21 ECA CONCLUSIONS (suite) Faciliter les transports par la levée des barrières non physiques Assurer une plus grande sécurité et sûreté dans les transports Renforcer les ressources humaines et institutionnelles

22 ECA CONCLUSIONS (fin) Favoriser une utilisation plus accrue des nouvelles technologies de linformation et de la communication dans les transports Prendre en compte les questions du genre, la lutte contre le VIH /SIDA et les MSTdans les politiques de transport

23 JE VOUS REMERCIE POUR VOTRE ATTENTION


Télécharger ppt "UNECA SYSTEME DES TRANSPORTS EN AFRIQUE SEMINAIRE DE LAIPCR OUAGADOUGOU 14-15 JUIN 2005."

Présentations similaires


Annonces Google