La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Mesurer la cohésion sociale en développement régional : les coopératives forestières et le développement des régions périphériques du Québec dans un contexte.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Mesurer la cohésion sociale en développement régional : les coopératives forestières et le développement des régions périphériques du Québec dans un contexte."— Transcription de la présentation:

1 Mesurer la cohésion sociale en développement régional : les coopératives forestières et le développement des régions périphériques du Québec dans un contexte dinnovation économique Patrick Gingras Directeur: Mario Carrier Co-directeur: Paul Y. Villeneuve ÉSAD, Université Laval École supérieure daménagement du territoire et de développement régional

2 Plan de la présentation 1- Présentation de la problématique - Développement des régions périphériques 2- Les acquis - Processus dinnovation dans les coopératives forestières 3- Méthodologie - Perspective quantitative dans la mesure de la cohésion sociale 4- Résultats 5- Conclusion - Recommandations

3 1. Problématique Problématique générale 1. Élaboration dune nouvelle approche en développement régional 2. Régions périphériques du Québec Territoires urbains ou ruraux situés à plus dune heure de route dun centre urbain de habitants et plus ( Polèse, Shearmur, 2003 ) - Régions ressources - Mono industrielles - Traditionnellement dévitalisées économiquement 3. Rapprochement entre les dimensions économique et sociale concernées par le processus de développement. Développement : - transformation des conditions matérielles - amélioration des conditions sociales traduisant le progrès et lamélioration du bien être global (Paulet, 1998)

4 1. Problématique Sujet spécifique de recherche La relation entre innovation économique et cohésion sociale dans les coopératives forestières du Québec La relation entre innovation économique et cohésion sociale dans les coopératives forestières du Québec Savoir si les coopératives forestières les plus innovantes sont celles qui génèrent aussi le plus de cohésion sociale - Au sein de leur propre organisation - Au sein de leurs communautés d appartenance

5 1. Problématique Cohésion sociale Lensemble des processus sociaux qui influencent l ordre social cest-à-dire qui assurent la pérennité des liens sociaux qui unissent des individus qui composent une communauté; Permet de créer une communauté dintérêts partagée entre des individus qui se regroupent pour participer à diverses entreprises communes (Maxwell, 1996, 13; Jenson, 1999, 3-5, 15-22; Bernard, 1999, 19-20).

6 1. Problématique Pourquoi les coopératives forestières 1. Vecteur du développement économique et social Créées par des acteurs locaux; Reposent sur la volonté et la capacité du milieu à créer localement de lemploi à partir des ressources disponibles; Elles sont enracinées dans leur milieu et constituent une réponse des communautés forestières quant à leur insertion économique; Massivement représentées dans les communautés forestières, donc en région périphérique (la forêt constitue la base de la structure économique de plus de 500 collectivités rurales au Québec)

7 1. Problématique Pourquoi les coopératives forestières (suite) 2. La gouvernance forestière Les coopératives forestières les plus innovantes constituent une composante fondamentale dune nouvelle approche en développement régional spécifique aux régions périphériques:

8 2. Les acquis Types de coopératives forestières selon le niveau dinnovation

9 2. Les acquis La gouvernance forestière : Financement, informations, connaissances, compétences, économies dagglomération (infrastructure énergétique) Grande entreprise forestière État Coopératives forestières Communautés forestières PME forestières Politiques, normes, règles Interface Forêt-État Développement régions ressources Donneur dordres Sous-traitant Membres, ressources forestières, Partenaire daffaires Insertion socio- économique, Partenaire daffaires Emplois, Sous-traitance Travailleurs, ressources forestières, Partenaire daffaires

10 2. Les acquis Objectif de recherche Mesurer concrètement la cohésion sociale, mais aussi les différents aspects de la cohésion sociale à laide dun indice statistique et des méthodes quantitatives Appliquer des mesures de contrôle rigoureuses dans le but détablir des relations entre deux faits, à savoir les niveaux dinnovation économique et de cohésion sociale dans les coopératives forestières.

11 3. Méthodologie Modèle danalyse de la cohésion sociale Le modèle de Bernard (1999)

12 3. Méthodologie Les indicateurs des dimensions de la cohésion sociale adaptés aux coopératives forestières

13 3. Méthodologie Le questionnaire destiné aux membres 19 questions au total Cohésion sociale évaluée sur un total de 90 points GINGRAS, P., CARRIER, M., VILLENEUVE, P. (2007) « Mesurer la cohésion sociale dans les coopératives: les principaux indicateurs appliquées aux coopératives forestières du Québec dans leur relation avec l innovation économique », Économie et Solidarités, vol.37, no.1

14 3. Méthodologie

15 Échantillon - Même échantillon de coopératives 4 innovantes, 4 moyennement innovantes, 4 traditionnelles membres - 21% du membership total (1434 membres) des coopératives forestières au Québec Distribution des membres membres coopératives forestières innovantes - 78 membres coopératives forestières moyennement innovantes membres coopératives forestières traditionnelles

16 4. Résultats Moyenne de lindice global de cohésion sociale pour les trois classes de coopératives forestières

17 4. Résultats

18 Mesurer la contribution à innover de chacun des facteurs Régression ordinale Analyser une relation causale entre: - les classes de coopératives forestières (variable dépendante) - les facteurs de la cohésion sociale (variable indépendante) Gradation entre les différentes classes de coopératives forestières: 1 = Coopératives traditionnelles 2 = Coopératives moyennement innovantes 3 = Coopératives innovantes Chaque facteur explicatif et significatif de la régression a un impact positif ou négatif plus ou moins important sur la propension à innover des coopératives forestières

19 4. Résultats Résultats analyse de régression ordinale

20 4. Résultats

21 Recherche qualitative: Initiatives quant à la cohésion sociale dans les coopératives innovantes - Comités de la coopérative (amélioration continue) - Tables de concertation (espace de médiation membres - administrateurs) Recherche quantitative: Facteur 2: Participation stratégique des membres au sein de leur coopérative (plus dimpact sur la propension à innover) Repenser la relation innovation - cohésion sociale Cohésion sociale Innovation (Participation-Passivité) économique

22 5. Conclusion Les coopératives forestières les plus innovantes (innovantes et moyennement innovantes) sont aussi les plus actives quant à la cohésion sociale - Elles sont plus performantes quant à notre indice global de cohésion sociale La participation stratégique comme caractéristique qui singularise les coopératives les plus innovantes - La participation pourrait être façon dassurer une meilleure cohésion (mobilisation) du membership face à linnovation - La coopérative deviendrait un lieu de médiation des intérêts quant à la recherche de linnovation - Les coopératives pourraient avoir besoin de cohésion sociale pour innover (participation)

23 5. Conclusion Dans le mesure où les coopératives forestières innovent, la gouvernance forestière constitue une approche prometteuse pour les régions périphériques du Québec À laide de la gouvernance forestière, les coopératives innovantes: - Dynamisent leur fonction économique dans leurs communautés - Relèvent les défis de la crise forestière Valeur ajoutée Diversification de la production et des marchés - Dynamisent leur rôle social dans leurs communautés Par la cohésion sociale, elles contribuent au rapprochement des sphère économique et sociale

24 5. Conclusion Intervention Soutenir la gouvernance forestière redynamisée par les coopératives forestières les plus innovantes Stratégie de « complétude » et de « catalyse » (Paquet, 2005) - « Complétude »: Faciliter les processus dapprentissage dans le but de développement des ressources humaines et institutionnelles porteuses dinnovation Exemple: Centre de recherche sur le bois, Consortium Forac, Chaire industrielle sur les bois dingénierie structuraux et dapparence, Chaire industrielle de recherche sur le meuble, Centre daide technique et technologique en meuble et bois ouvré

25 5. Conclusion Intervention - « Catalyse »: Mise en place de nouveaux modes de communication, de gestion ou de fonctionnement qui permettent daméliorer constamment le processus de gouvernance Exemple: Forintek Canada et ses antennes régionales


Télécharger ppt "Mesurer la cohésion sociale en développement régional : les coopératives forestières et le développement des régions périphériques du Québec dans un contexte."

Présentations similaires


Annonces Google