La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Titre de la diapositive Unité mixte de recherche 7118 Éva Buchi.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Titre de la diapositive Unité mixte de recherche 7118 Éva Buchi."— Transcription de la présentation:

1 Titre de la diapositive Unité mixte de recherche 7118 Éva Buchi Bolchevik, bolcheviki, bolchevique et bolchevique « soviétique » : lintégration morphologique et sémantique des russismes français. Une contribution à la réflexion sur lemprunt linguistique Bolchevik, bolcheviki, bolchevique et bolchevique « soviétique » : lintégration morphologique et sémantique des russismes français. Une contribution à la réflexion sur lemprunt linguistique Accueil diaporama

2 1. Introduction Plan 1. Introduction 2. Les russismes du français 3. Le français en tant que « trait dunion » 4. Intégration morphologique 5. Intégration sémantique 6. Conclusion

3 1. Introduction Buchi (Éva), à paraître : Bolchevik, mazout, toundra et les autres : dictionnaire des emprunts au russe dans les langues romanes. Inventaire – Histoire – Intégration. Paris : CNRS Éditions (= HDR 2003).

4 2. Les russismes du français Aspect quantitatif 445 russismes romans, dont 225 lexicalisés en français (roumain : 330 ; italien : 186) 30 emprunts propres au français [en gras] 9-12 emprunts indirects (5% [roumain : 5% ; italien : 19% ; catalan : 25% ; espagnol : 30% ; portugais : 60%])

5 2. Les russismes du français Aspect historique Moscovie (–1612) : 15 (7%) Russie tsariste 1 (1613–1700) : 13 (6%) Russie tsariste 2 (1701–1800) : 38 (16,5%) Russie tsariste 3 (1801–1916) : 96 (42,5%) Russie soviétique (1917–1990) : 62 (27,5%) Russie post-soviétique (1991–) : 1 (0,5%) 2/3

6 3. Le français en tant que « trait d'union» Renaissance Delort (Robert) (prés. et trad.), 1965 : La Moscovie du XVI e siècle vue par un ambassadeur occidental : Herberstein. Paris : Calmann-Lévy : 14 : « […] on a pu dire que Herberstein avait été le Christophe Colomb de la Russie et quil lavait découverte (ou redécouverte) ; et si sa relation eut, de son temps, un tel succès, si elle apparaît de nos jours comme le meilleur témoignage sur la Moscovie à la fin du Moyen Âge, cest quelle se situe précisément au moment où le monde slave orthodoxe, après plusieurs siècles disolement, commence à reparaître sur la scène européenne. »

7 3. Le français en tant que « trait d'union» Original latin (Rerum Moscoviticarum Commentarii) : [ ] Traduction italienne : 1550 Traduction anglaise : 1555 Traduction allemande : 1557 Traduction française : 1965 ( !) Olaus Magnus : De gentibus septentrionalibus (1555) Traduction française (Histoire des pays septentrionaux) : 1561 Exemple : diffusion du titre du tsar

8 3. Le français en tant que « trait d'union» 19 e siècle

9 3. Le français en tant que « trait d'union» Quantification Roumain : (sur 330) russismes reçus à travers le français Italien : (sur 186) Catalan : (sur 76) Espagnol : (sur 115) Portugais : (sur 110) Chiffres probablement à corriger à la hausse !

10 3. Le français en tant que « trait d'union» Exemple russe samovar n.m. « bouilloire à thé » > fr. (dp. 1814) > it. (dp [trad. du fr.]) > port. (dp. 1877) > esp. (dp. 1890) >? cat. (dp. 1932) > roum. (dp. 1832)

11 4. Intégration morphologique 4.1. Morphologie catégorielle 4.2. Morphologie flexionnelle 4.3. Morphologie constructionnelle

12 Morphologie catégorielle Russe : 3 genres nominaux (masc., fém., neutre) traitement du neutre ? russe zemstvo n.n. « assemblée provinciale » fr. zemstvo n.m. « assemblée provinciale russe » (dp. 1881) Intégration catégorielle = obligatoire !

13 Morphologie flexionnelle Stade 1 : Bolchevik n.m.sg. (1917), bolchevik adj.m.sg. (1917) Bolcheviki n.m.pl. (1918), bolcheviki adj.m.pl. (1918) Stade 2 : bolchevikis n.m.pl. (1918) bolcheviki adj.f.sg. (1918) Stade 3 : bolchevik n.m.sg. (1917), bolchevik adj.m.sg. (1917) bolcheviks n.m.pl. (1918), bolcheviks adj.m.pl. (1927) N.B. Processus mental abstrait et pas forcément diachronique !

14 Morphologie flexionnelle russe gusli n.pl. (nom./acc.) « psaltérion, harpe horizontale» gusel' (gén.) [aujourd'hui guslej] fr. gusli n.f.sg. (1772–1839), gousli (dp. 1780) gousli n.m.sg. (1803–1901), gusli (dp. 1872) fr. gussel n.sg. (1839 ; 1872) fréquent dans le discours ! intégration à la morphologie nominale française : un(e) gousli/des gouslis

15 Morphologie constructionnelle russe bol'ševik n.m. « membre de la fraction majoritaire du parti social-démocrate russe, favorable aux thèses de Lénine en 1903, qui arriva au pouvoir par la révolution doctobre et forma par la suite le parti communiste russe » fr. Bolchevik n.m. ( ), bolschewik (1917), bolchevick (1918), bolchevik (dp. 1918) fr. bolchévique/bolchevique n.m. (dp. 1931) -ique, suffixe formateur d'adjectifs fr. bolchévique/bolchevique adj. (dp. 1917)

16 Morphologie constructionnelle russe jarovizacija n.f. « vernalisation (procédé mis au point par Lyssenko et consistant à humidifier des graines de céréales et à les placer en chambre froide au début de leur germination, de façon à accélérer l'évolution de la plante) » fr. jarovisation n.f. (dp. 1931) -ation, suffixe formateur de noms d'action dérivation : jarovisé adj. « soumis à la vernalisation » (1970)

17 Morphologie constructionnelle russe stachanovec n.m. « ouvrier de choc » (< NF Stachanov, nom d'un mineur devenu célèbre en 1935 pour sa capacité de travail) fr. « Stakhanoviets » n.m. « ouvrier de choc russe » (1935), stakhanovets (Larousse 1964) fr. stakhanoviste n.m. (dp. 1935) -iste, suffixe formateur de noms d'agents Rattachement étymologique conscient !

18 Morphologie constructionnelle russe bojarin n.m. « membre de la couche sociale supérieure de la Russie tsariste », pl. bojare fr. Bayares pl. (après 1450), Boyar (1575), Boyare (1606), boiares pl. (1637), boïar (dp. 1692) fr. boyart (1571 –1600), boyard (dp. 1727), boïard (1759–1912), bojard (1803) Captation par le suffixe -ard (< * HARD -) ! Indice dérivationnel : Boyarde n.f. « femme propriétaire russe » (1748–1761) ; boyardise n.f. « noblesse russe » (1860/1880) Pas seulement graphique !

19 Morphologie constructionnelle Adaptation de suffixe : le suffixe de la langue prêteuse remplace le suffixe de l'étymon russe (bol'še-v)-ik > fr. -ique russe (jaroviz)-acija > fr. -ation russe (stachanov)-ec > fr. -iste Captation suffixale : le suffixe de la langue prêteuse remplace une séquence phonique non suffixale de l'étymon russe (bojar)-e [radical + marque du pl.] > fr. -ard

20 5. Intégration sémantique Intégration sémantique « totale » : sémantisme complètement détaché de la civilisation russe (9 emprunts sur 225) : jarovisation n.f. « vernalisation » lasquette n.f. « jeune hermine » mammouth n.m. « éléphant fossile » mazout n.m. « fioul » morse n.m. « sorte de grand mammifère marin » podzol n.m. « sol acide des climats humides et froids » polynie n.f. « chenal navigable » solonetz n.m. « sol riche en sodium » solontchak n.m. « sol salin »

21 5. Intégration sémantique Intégration sémantique « partielle » : sémantisme secondaire où le sème /+ russe/ a disparu (50 emprunts sur 225)

22 5. Intégration sémantique russe perestrojka n.f. « restructuration des institutions soviétiques dans le cadre des réformes socio-politiques entreprises par M. Gorbatchev à partir de 1986 » fr. perestroïka n.f. « réforme socio-politique allant dans le sens de l'efficacité et d'une meilleure circulation de l'information (en URSS) » (dp. 1986) fr. perestroïka n.f. « réforme socio-politique allant dans le sens de l'efficacité et d'une meilleure circulation de l'information (ailleurs qu'en URSS) » (dp. 1987)

23 5. Intégration sémantique russe samizdat n.m. « auto-édition » fr. samizdat n.m. « ensemble des moyens utilisés pour diffuser un ouvrage clandestin (en URSS) » (dp. 1960) fr. samizdat n.m. « ensemble des moyens utilisés pour diffuser un ouvrage clandestin (en dehors de l'URSS) » (dp. 1976) « auteur publié de façon clandestine (ici : J. Prévert sous l'Occupation) » (1980) Exemplification de la structure des articles !

24 5. Intégration sémantique russe boršč n.m. « plat populaire à base de choux et de betteraves, relevé avec des épices, additionné de crème aigre et enrichi de viande » fr. bortch n.m. « plat populaire russe à base de choux et de betteraves, relevé avec des épices, additionné de crème aigre et enrichi de viande » (dp. 1861) fr. bortsch idéologique n.m. « mélange savant » (1985)

25 5. Intégration sémantique russe car' n.m. « empereur de Russie » fr. tsar n.m. « empereur de Russie » (dp. 1561) fr. tsar allemand de la télévision à péage n.m. « maître incontesté » (1997)

26 5. Intégration sémantique russe trojka n.f. « attelage composé de trois chevaux attelés de front ; groupe de trois personnes » fr. troïka n.f. « attelage russe composé de trois chevaux attelés de front » (dp. 1841) ; « ensemble de trois personnes dirigeant l'URSS » (dp [Staline, Zinoviev, Kamenev])

27 5. Intégration sémantique fr. troïka n.f. « ensemble de trois personnes dirigeant un État quelconque » (dp. 1928)

28 6. Conclusion Cadre français trop étroit ? Vertu explicative de la comparaison romane !

29 6. Conclusion roum. bolşevism roum. menşevism roum. maximalism it. bolscevismo it. menscevismo it. massimalismo fr. bolchevisme fr. menchevisme fr. maximalisme cat. bolxevisme cat. menxevisme cat. maximalisme esp. bolchevismo esp. menchevismo esp. maximalismo port. bolchevismo port. menchevismo port. maximalismo « Mirage phonétique »

30 6. Conclusion Buchi, Éva (2006) : « Wieviel Wortbildung, wieviel Morphologie verträgt die etymologische Forschung ? Bemerkungen zur Beschreibung rumänischer Slavismen ». In : Wolfgang Dahmen et al. (éd.) : Lexikalischer Sprachkontakt in Südosteuropa. Romanistisches Kolloquium XII. Tübingen, Narr :


Télécharger ppt "Titre de la diapositive Unité mixte de recherche 7118 Éva Buchi."

Présentations similaires


Annonces Google