La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Liens émotions/activité en ergonomie Béatrice Cahour (CNRS Télécom Paris Tech) Corinne Van de Weerdt (INRS Nancy) Journées du GDR Paris, 20/11/08 GT.C.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Liens émotions/activité en ergonomie Béatrice Cahour (CNRS Télécom Paris Tech) Corinne Van de Weerdt (INRS Nancy) Journées du GDR Paris, 20/11/08 GT.C."— Transcription de la présentation:

1 1 Liens émotions/activité en ergonomie Béatrice Cahour (CNRS Télécom Paris Tech) Corinne Van de Weerdt (INRS Nancy) Journées du GDR Paris, 20/11/08 GT.C (transversal) Aspects intensifs de lactivité : émotions, charge cognitive, vigilance

2 2 De quelles émotions parle-t-on ? Celles pertinentes pour la compréhension de lactivité des sujets => Emotions au sens large (mouvement/état affectif) = émotions, sentiments, humeurs (Cosnier 1996, Scherer & al 1986) (Cosnier 1996, Scherer & al 1986) émotions de base (peur, joie, colère, surprise,…), sentiment de confiance, frustration, inquiétude, stress, …. émotions de base (peur, joie, colère, surprise,…), sentiment de confiance, frustration, inquiétude, stress, …. Evolution temporelle; niveau de conscience variable; manifestation physique; Emotion/Affect => - Composante corporelle - comportement expressif (observable) - réactions physiologiques (mesurable) - Composante psychique (subjective feeling; +/- verbalisable) Approche catégorielle et/ou dimensionnelle (valence, activation, …); en situation

3 3 Emotion et activité Emotions et activité réelle, située (ce qui participe aux visées épistémiques et pragmatiques) Émergent du rapport du sujet à la situation ; Sources dans la situation en lien avec concerns du sujet (objectifs, intérêts, sensibilité, histoire…); évaluation / bien-être, risque (appraisal ; Lazarus 1991, Scherer & al 2001) ; sens subjectif construit de la situation Émergent du rapport du sujet à la situation ; Sources dans la situation en lien avec concerns du sujet (objectifs, intérêts, sensibilité, histoire…); évaluation / bien-être, risque (appraisal ; Lazarus 1991, Scherer & al 2001) ; sens subjectif construit de la situation Etats émotionnels orientent action et pensée, génèrent coping (effort de régulation); activité génère émotions Etats émotionnels orientent action et pensée, génèrent coping (effort de régulation); activité génère émotions Présentation des liens avec coopération, aide, prise de décision, attention, usage + Méthodes daccès aux émotions Présentation des liens avec coopération, aide, prise de décision, attention, usage + Méthodes daccès aux émotions

4 4 Emotions et coopération/interaction (1/2) Emotions et coopération/interaction (1/2) Emotions gérées pour protection des « faces » (soi et autrui) dans la relation (Goffman) pour maintien équilibre groupal et activité; diplomatie; effet sur co-opération. Etat émotionnel positif (induit par cadeau/lectures) ; tâche de marchandage (Carnevale & Isen 1986) - facilite négociation - Réduit abandon de la négociation et tactiques agressives - Meilleure représentation du point de vue de lautre Emotions et stratégies interactionnelles: Compétition pongistes de haut niveau (Sève 2001) - assurance affichée pour déstabiliser ladversaire - repérer son état émotionnel pour adapter les stratégies daction. Contagion émotionnelle (Barsade 2002) Affects de groupe et imaginaire (Bion 1965, Anzieu 1999 )

5 5 Emotions et coopération/interaction (2/2) Emotions et coopération/interaction (2/2) Travaux GDR (récents, actuels, futurs): Négociations syndicales, émotions et compétence relationnelle (G.Vallery) Négociations syndicales, émotions et compétence relationnelle (G.Vallery) Délégation/perte du contrôle visuel et inconfort émotionnel en com médiée (visio-tél mobile ; tél à 3) (B.Cahour & al) Délégation/perte du contrôle visuel et inconfort émotionnel en com médiée (visio-tél mobile ; tél à 3) (B.Cahour & al) Sentiment de confiance et interaction inter-conducteurs (C.Martin & al) ; confiance et nter-compréhension (L.Karsenty) Sentiment de confiance et interaction inter-conducteurs (C.Martin & al) ; confiance et nter-compréhension (L.Karsenty) Sentiment disolement en travail collectif / hôpital (J.Marc) Sentiment disolement en travail collectif / hôpital (J.Marc) Forums de discussion: expression discursive des émotions, rôle et sens des smileys (N.Gauducheau & al) Forums de discussion: expression discursive des émotions, rôle et sens des smileys (N.Gauducheau & al) Télétravail, affects et rapport au collectif (projet) Télétravail, affects et rapport au collectif (projet)

6 6 Emotions et relation daide/ relation de service (1/2) relations entre émotions et comportement social relations entre émotions et comportement social Émotions positives et aide à autrui (Isen et al., 1976) Émotions positives et aide à autrui (Isen et al., 1976) gestion des relations (Ekman, 1973 ; Koufane et al., 2000) gestion des relations (Ekman, 1973 ; Koufane et al., 2000) travail émotionnel (Hochschild, 1983) travail émotionnel (Hochschild, 1983) en centres dappels : nexprimer que le positif (Buscato, 2002) en centres dappels : nexprimer que le positif (Buscato, 2002) à lhôpital : recevoir les émotions, contrôler les siennes (Soares, 2000) à lhôpital : recevoir les émotions, contrôler les siennes (Soares, 2000) effets de la dissonance émotionnelle (Zapf, 2002) effets de la dissonance émotionnelle (Zapf, 2002) stratégies de coping spécifiques (Lazarus & Folkman, 1984) stratégies de coping spécifiques (Lazarus & Folkman, 1984) lécoute des appels de détresse et debriefing collectif (Licoppe, 2008) lécoute des appels de détresse et debriefing collectif (Licoppe, 2008) jeu de surface et de profondeur (Ashforth & Tomiuk, 2000) jeu de surface et de profondeur (Ashforth & Tomiuk, 2000)

7 7 Emotions et relation daide/ relation de service (2/2) Travaux GDR support social en ligne : moyen de partage et daide à la gestion de situations difficiles (N.Gauducheau et al.; B.Cahour et al.) support social en ligne : moyen de partage et daide à la gestion de situations difficiles (N.Gauducheau et al.; B.Cahour et al.) expression des événements émotionnellement marquants (V.Grosjean) expression des événements émotionnellement marquants (V.Grosjean) compétences relationnelles dans la relation agent-clients (G.Valléry) compétences relationnelles dans la relation agent-clients (G.Valléry) stratégies de coping centrées sur les émotions en centres dappels : stratégies de coping centrées sur les émotions en centres dappels : de préservation de soi (V.Grosjean, C.Van de Weerdt) de préservation de soi (V.Grosjean, C.Van de Weerdt) dévitement des conflits et des phénomènes de contagion émotionnelle (C.Van de Weerdt) dévitement des conflits et des phénomènes de contagion émotionnelle (C.Van de Weerdt)

8 8 Emotions et prise de décision/ risques/résol° de problème (1/2) émotions nécessaires à la prise de décision (Damasio, 1999) émotions nécessaires à la prise de décision (Damasio, 1999) influence de lémotion positive sur (Isen et al., 1987, 1993) : influence de lémotion positive sur (Isen et al., 1987, 1993) : la créativité la créativité la résolution de problèmes la résolution de problèmes la prise de risque la prise de risque émotions utiles à ladaptation émotions utiles à ladaptation exemple chez les enseignants débutants (Ria & Chalies, 2003; Sève, 2001) exemple chez les enseignants débutants (Ria & Chalies, 2003; Sève, 2001) effets néfastes des émotions sur lactivité : limpuissance acquise = conséquence négative dexpériences répétées dinsuccès entraînant labandon des efforts (Seligman & al., 1967) effets néfastes des émotions sur lactivité : limpuissance acquise = conséquence négative dexpériences répétées dinsuccès entraînant labandon des efforts (Seligman & al., 1967)

9 9 Emotions et prise de décision / risques / résol° de problèmes (2/2) Travaux GDR émotions et conduite automobile émotions et conduite automobile sources de confort et dinconfort émotionnel en activité de conduite et coping (B.Cahour) sources de confort et dinconfort émotionnel en activité de conduite et coping (B.Cahour) effets de lécoute de musique à valence émotionnelle sur la vitesse et la trajectoire (Ch.Pêcher & al) effets de lécoute de musique à valence émotionnelle sur la vitesse et la trajectoire (Ch.Pêcher & al) émotions en situations stressantes et stratégies de coping ; effets de lexpression des émotions en collectif sur le coping et la gestion de contraintes (C.Van De Weerdt) émotions en situations stressantes et stratégies de coping ; effets de lexpression des émotions en collectif sur le coping et la gestion de contraintes (C.Van De Weerdt) Formation des élèves-pilotes, stress et techniques de changement cognitif (MP.Fornette) Formation des élèves-pilotes, stress et techniques de changement cognitif (MP.Fornette) stress des cadres en fonction des responsabilités et des ressources (C.Hellemans) stress des cadres en fonction des responsabilités et des ressources (C.Hellemans)

10 10 Emotions et attention (1/2) Lémotion oriente lattention: Focus attentionnel sur ce qui est attractif/intéressant/motivant (Simon 1967) ou inquiétant/anxiogène (Broadbent & Broadbent 1988, Mathews 1993) Anxiété restreint champ attentionnel, et inform° pertinentes écartées (Ellis & Asbrook 1988) Tension/incertitude/impuissance restreignent champ perceptif et modifient représentations du cadre spatio-temporel (centrale nucléaire) (Lhuilier et Grosdeva 1992) Lattention génère lémotion: Activité fragmentée et interruptions en bureautique (téléphones, , collègues) => dispersion attentionnelle, surcharge cognitive, « préoccupations » multiples -> tension, souffrance (Datchary et Licoppe 2007)

11 11 Emotions et attention (2/2) Travaux GDR : Attention multiple/dispersée: une des sources dinconfort en conduite (ville, enfants) (B.Cahour /Renault) Attention multiple/dispersée: une des sources dinconfort en conduite (ville, enfants) (B.Cahour /Renault) 2 profils de conducteurs seniors : hyper-attentifs et stressés, ou cas « bulle » et sereins (Cl.Martin & al). 2 profils de conducteurs seniors : hyper-attentifs et stressés, ou cas « bulle » et sereins (Cl.Martin & al). Télétravail et confort/inconfort émotionnel (Projet) Télétravail et confort/inconfort émotionnel (Projet) Attention, charge cogn. et conduite automobile (C.Gabaude) Attention, charge cogn. et conduite automobile (C.Gabaude) => Quels liens attention /charge cognitive/ émotions (A.Tricot,…) ?

12 12 Emotions et usage de nouvelles technologies (1/2) Outils et médiations innovants transformation du rapport à laction, à autrui, à soi; transformation du rapport à laction, à autrui, à soi; confort/inconfort émotionnel et pas seulement efficacité/performance; confort/inconfort émotionnel et pas seulement efficacité/performance; Plaisir/confort de lusage pour évaluation/conception et acceptabilité (e.g. syst.ass.conduite, NTIC, groupware) Usability et plaisir/déplaisir (Jordan 1998) ; affective design (Norman 2004) ; hedonomics (Tham & Helander 2003) Réalité virtuelle : Créer des avatars et agents émotionnellement expressifs (gestes, mimiques) pour réalisme/immersion et communication (non-verbal) Réunions de travail via avatars (sur Second Life) ACA agents virtuels expressifs/émotionnels ( Humaine Association; info/SHS)

13 13 Emotions et usage de nouvelles technologies (2/2) Travaux GDR: Réalité Virtuelle et avatars ; expressivité émotionnelle et comm° non- verbale; formation pompiers, rééducation fonctionnelle (B.Pavard) Réalité Virtuelle et avatars ; expressivité émotionnelle et comm° non- verbale; formation pompiers, rééducation fonctionnelle (B.Pavard) Systèmes dassistance à la conduite : sentiment de confiance et usage de régulateur de vitesse (B.Rajaonah & al ; JF.Forzy & B.Cahour) Systèmes dassistance à la conduite : sentiment de confiance et usage de régulateur de vitesse (B.Rajaonah & al ; JF.Forzy & B.Cahour) Cf points précédents sur NTIC (support social sur internet ; com. médiée et contrôle visuel) Cf points précédents sur NTIC (support social sur internet ; com. médiée et contrôle visuel)

14 14 Méthodologie danalyse des émotions (1/2) Echelles subjectives Echelles subjectives Questionnaires Questionnaires Verbalisations post-activité ou simultanées Verbalisations post-activité ou simultanées - lexpérience émotionnelle via lAuto-Confrontation et lEntretien dExplicitation Observations des comportements expressifs Observations des comportements expressifs - mimiques, discours, prosodie… - mimiques, discours, prosodie… Données physiologiques Données physiologiques - fréquence cardiaque, réponse électrodermale…

15 15 Méthodologie danalyse des émotions (2/2) Complémentarité des méthodes Complémentarité des méthodes Indicateurs observables + verbalisations : Indicateurs observables + verbalisations : répondent à lambiguïté des observables et aux émotions difficilement verbalisables répondent à lambiguïté des observables et aux émotions difficilement verbalisables prennent en compte la dissonance émotionnelle, les tentatives de camouflage prennent en compte la dissonance émotionnelle, les tentatives de camouflage décèlent les jeux de surface et de profondeur décèlent les jeux de surface et de profondeur

16 16 Conclusion axe transversal axe transversal mouvements affectifs présents dans toute activité, influence réciproque mouvements affectifs présents dans toute activité, influence réciproque émotion activité avant, émotions considérées comme perturbatrices, aujourdhui, reconnues comme au coeur de lactivité et nécessaires à la cognition avant, émotions considérées comme perturbatrices, aujourdhui, reconnues comme au coeur de lactivité et nécessaires à la cognition Coping et risques psycho-sociaux Coping et risques psycho-sociaux

17 17 Merci de votre attention


Télécharger ppt "1 Liens émotions/activité en ergonomie Béatrice Cahour (CNRS Télécom Paris Tech) Corinne Van de Weerdt (INRS Nancy) Journées du GDR Paris, 20/11/08 GT.C."

Présentations similaires


Annonces Google