La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Anne-Marie Delisle, Psychoéducatrice Caroline Gagné, Psychologue Sophie Martel, Psychoéducatrice.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Anne-Marie Delisle, Psychoéducatrice Caroline Gagné, Psychologue Sophie Martel, Psychoéducatrice."— Transcription de la présentation:

1 Anne-Marie Delisle, Psychoéducatrice Caroline Gagné, Psychologue Sophie Martel, Psychoéducatrice

2 1. Comment ça va? Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

3 Votre niveau de disponibilité? 0 = pas de préoccupation 3= très élevé 10= Pas fonctionnel Je suis fatigué Jai le goût dêtre ailleurs Quest-ce quon mange pour souper? Cette fille là me dit quelque chose? As-tu vu le beau gars à la 3 e rangée? Jai soif Jespère que ça va être bon Comment je vais faire passer ça à léquipe? Votre plus vieux est malade Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

4 La somme de vos préoccupations _____ 9 ______ _____ 8 _____ _____ 7 _____ _____ 6 _____ _____ 5 _____ _____ 4 _____ _____ 3 _____ _____ 2 _____ _____ 1 ________ Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO Votre niveau de disponibilité? Votre niveau dénergie?

5 Le vase de vos préoccupations La santé Les relations avec la famille Les relations amoureuses Le travail Lécole Largent Les amis Les loisirs Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

6 Anne-Marie Delisle et Sophie Martel psychoéducatrices. PANDA BLSO

7 2. Origine du projet

8 3. Les clientèles cibles

9 Description des clientèles cibles Personnes aux prises avec des difficultés dapprentissage. Jeunes adultes présentant des symptômes dinattention, dhyperactivité et/ou dimpulsivité avec ou sans diagnostic. Jeunes raccrocheurs (centre déducation aux adultes) Élèves de 2 e cycle du secondaire Étudiants de niveau collégial et universitaire Jeunes adultes en démarche demployabilité (Carrefour jeunesse Emploi, Centre local demploi…) Et autres… Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

10 Quest-ce que vous observez ? Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

11 Constats de la problématique chez les jeunes adultes Expériences scolaire et personnelle négatives. Manque dorganisation et de planification. Manque de persévérance. Difficultés dans leurs relations; sociales, amoureuses, professionnelles. Faible estime de soi. Peu despoir de réussite. Difficulté à se projeter dans lavenir… Information partielle ou erronée sur le TDAH. Mauvaise expérience avec le traitement du TDAH. Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

12 Les besoins des jeunes avec TDAH Réapprendre à faire confiance (relation significative) Développer une meilleure connaissance de soi et de ses capacités Développer un groupe dappartenance supportant Développer des habiletés sociales Développer des stratégies dapprentissage Vivre des réussites scolaires et sociales Se réapproprier objectivement leur vécu à la lumière des connaissances actuelles du TDAH Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

13 Vivre avec le TDAH… jamais ennuyant! Symptômes diagnostiques chez ladulte: Inattention: distrait, oublis fréquents, difficulté de concentration, retards, difficulté à terminer une tâche, perdu, éparpillé, … Agitation: parle trop, débit rapide, bouge, gigote, nervosité, débordé, peu de stabilité, pensée décousue, … Impulsivité: Irritable, prompt, impatient, vitesse excessive, accidents, dépendance, … Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

14 Linattention – version positive La créativité: Une grande force chez ladulte TDAH. Les pensées voyagent et amènent des idées nouvelles. Il faut toutefois apprendre à « dompter » ce surplus didées, cette imagination et lexploiter dans le travail, la vie quotidienne et dans les loisirs. Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

15 Lagitation – version positive La passion extrême: On retrouve beaucoup dinventeurs, dartistes, de sportifs qui ont un TDAH. Le progrès est le résultat de leurs passions. La passion, cest la motivation, lénergie. À chacun de trouver ce qui le stimule. Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

16 Limpulsivité – version positive La spontanéité: On va droit au but. Ladulte TDAH est authentique, sincère, sensible aux besoins des autres. Il est prêt à aider. Les débordements émotifs déroutent parfois son entourage. Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

17 4. Objectifs des ateliers

18 Objectif général À la fin du cours, le jeune adulte sera en mesure détablir des liens entre ses responsabilités dapprenante ou dapprenant et la réussite de ses apprentissages. Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

19 Les objectifs spécifiques Développer une meilleure connaissance de soi et une autoévaluation de ses capacités en situation dapprentissage ; Explorer et développer des stratégies dadaptation personnelles et les mettre en pratique au quotidien ; Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

20 Les objectifs spécifiques (suite) Vivre une expérience de groupe positive en milieu scolaire, dans un cadre motivant et respectueux de leurs besoins et capacités spécifiques; Se mettre en action par rapport à leur projet de vie (scolaire, professionnel ou personnel); Comprendre davantage ce quest le déficit de lattention et de quelles façons cela affecte leur vie (scolaire, sociale, personnelle, professionnelle). Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

21 5. Le programme

22 Conditions gagnantes préalables Sensibilisation et implication du milieu. Reconnaissance par le milieu du programme. Crédits pour les ateliers Former une équipe dintervenants. Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

23 Conditions gagnantes préalables Une personne pivot autant pour le projet que pour les personnes (!) Rencontres individuelles avec les jeunes ciblés. Vérification de la disponibilité et de la motivation à participer aux ateliers. Rencontre dinformation sur les ateliers en groupe. Engager le milieu dans la démarche. Participants volontaires et engagés Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

24 Ma semaine en couleurs! En pensant à une semaine régulière de votre vie, mettez de la couleur selon les indications suivantes : Indiquez en rouge le temps passé au travail. Indiquez en orange le temps passé à lécole. Indiquez en vert le temps passé à la pratique dun sport ou dun loisir. Indiquez en mauve le temps passé avec la famille. Indiquez en rose le temps passé en couple. Indiquez en bleu le temps passé avec des amis. Indiquez en jaune le temps passé à dormir, manger et à votre hygiène personnelle. Laissez en blanc le temps passé à prendre soin de vous (réflexion, lecture personnelle, écriture, dessin…) Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

25 LundiMardiMerc.JeudiVend.Sam.Dim. 7 hdormir manger 9 hscolaire 12 hamis 17 htravail 19 hfamillesport couple 22 hloisirs hygiène

26 Jembarque dans le bateau ? Léquipe danimation sengage à : 1. Préparer des ateliers de développement de stratégies pour mieux vivre avec le TDAH; 2. Fournir le matériel pédagogique requis aux ateliers (feuilles dexercices, outils,…); 3. Présenter des outils et stratégies; 4. Supporter la démarche des participants dans le respect de chacun; 5. Contribuer au climat nécessaire à limplication et au bien- être de tous; 6. Respecter la confidentialité; ce qui se dit ici reste ici. Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

27 Jembarque dans le bateau ? Le ou la participant(e) sengage à : 1. Préparer et apporter son matériel; 2. Participer activement et respectueusement lors des ateliers (être présent de corps et desprit); 3. Expérimenter les stratégies et outils proposés à lintérieur et à lextérieur des ateliers; 4. Simpliquer dans sa démarche personnelle; 5. Contribuer au climat nécessaire à limplication et au bien-être de tous; 6. Respecter la confidentialité; ce qui se dit ici reste ici. Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

28 6. Les ateliers

29 Thèmes abordés 1. Lattention et la concentration 2. Mémoire 3. Lenteur et créativité 4. Anxiété 5. Le contrôle de limpulsivité, les émotions 6. Identité, sécurité, compétence, appartenance 7. Organisation 8. Procrastination 9. Moments de récupération et de plaisirs 10. Quest-ce que le TDAH ? Le TDAH chez ladulte Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

30 Approche expérientielle avant tout! Activité brise-glace (réactiver la relation) Présentation du thème (se rebrancher au programme du jour) Expérimentation (vécu partagé, implication de toutes les sphères de la personne – pas juste son intellect!) Lien avec le vécu personnel présent et passé (la fois où…) Concepts théoriques (donner un sens à lexpérience) Réappropriation du contenu (je suis qui moi là-dedans?) Réinvestissement dans la vie quotidienne Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

31 Mini-atelier sur limpulsivité Comment ça va? Présentation du thème et des activités Épreuve chrono La fois où… en scénette! Limpulsivité et la théorie des 3 cerveaux Les pour et les contre Découverte de son profil: drôle daéroport Stratégies de réinvestissement au quotidien Défi de la semaine! Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

32 Outils pédagogiques Activités Actualisation du Potentiel Intellectuel Questionnaire dautoévaluation Auto-instructions Jeux de rôle Banc dessais Techniques dimpact Outils de réflexion – disponibilité temps et énergie Textes sur des sujets divers (anxiété, procrastination, relaxation, lattention, stratégies pour adultes TDAH) Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

33 Outil pédagogique Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

34 7. Lévaluation

35 Lévaluation Participants Évaluation verbale à la fin de chaque atelier Autoévaluation à 3 reprises durant la démarche Évaluation finale Intervenants Retour et ajustement après chaque atelier Évaluation finale Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

36

37 8. Limportance de la relation

38 Limportance de la relation La relation prime sur le contenu théorique. Il importe de rétablir une zone de confort et de relation de confiance à lintérieur du groupe avant de pouvoir progresser dans le contenu présenté. Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

39 Limportance de la relation Beaucoup de temps pour nourrir et enrichir les relations interpersonnelles, entre autres, par des discussions non dirigées ainsi que par des marques de respect, découte et dencouragement. Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

40 Limportance de la relation Grâce à ce climat, Nous avons pu aborder leurs expériences personnelles et le pourquoi de leurs « marginalités ». Ils ont apprivoisé leur anxiété. Ils ont pu redécouvrir leurs forces et rebâtir leur identité souvent malmenée par les échecs. Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

41 Limportance de la relation Quelques réflexions entendues: « Comme ça, je ne suis pas fou ? » « Cest à cause de lanxiété que je ne me souviens plus de rien pendant les examens ? » « Ce nétait pas parce que jétais méchant que je navais pas dami ? » Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

42 9. Les retombées

43 Retombées Chez le participant: Meilleure connaissance de soi, de ses forces et des difficultés à travailler; Adoption de stratégies et doutils en situations scolaire et personnelle; Prise en charge du vécu scolaire; Premiers examens tentés et réussis depuis une longue période; Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

44 Retombées (suite) Chez le participant (suite) Sentiment dappartenance au groupe; Plus grande cohésion du groupe (relations interpersonnelles positives); Diminution de la fréquence et/ou de lintensité des symptômes dinattention, dimpulsivité ou dhyperactivité auto-observés chez lensemble des participants; Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

45 Retombées (suite) Dans le milieu Intérêt et questions des enseignants sur la démarche et sur la problématique; Bouche-à-oreille positif à lintérieur de lécole; Intérêt pour poursuivre les ateliers lan prochain; Réappropriation par le milieu. Anne-Marie Delisle et Sophie Martel, psychoéducatrices. PANDA BLSO

46 10. Période de questions


Télécharger ppt "Anne-Marie Delisle, Psychoéducatrice Caroline Gagné, Psychologue Sophie Martel, Psychoéducatrice."

Présentations similaires


Annonces Google