La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Loreille externe Rôle de transmission Loreille externe Le pavillon Partie visible de loreille, en forme de coquille Est constitué par un cartilage.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Loreille externe Rôle de transmission Loreille externe Le pavillon Partie visible de loreille, en forme de coquille Est constitué par un cartilage."— Transcription de la présentation:

1

2

3 Loreille externe Rôle de transmission

4 Loreille externe Le pavillon Partie visible de loreille, en forme de coquille Est constitué par un cartilage recouvert de peau Présente de nombreux replis qui captent les sons, les dirigent, nous permettent de situer leur provenance Rôle : réflecteur

5 Loreille externe Le conduit auditif externe – amplification Petit tuyau de 2 à 4 cm de long et de 0,5 à 1 cm de diamètre, creusé dans los temporal La peau qui le tapisse contient de très nombreuses glandes qui sécrètent le cérumen (substance grasse et jaunâtre) Des poils retiennent les poussières et les petits insectes qui pourraient pénétrer dans le conduit

6 Loreille externe Conduit auditif externe phénomène de résonance dû à la forme du conduit Fréquence de résonnance : entre 1500 et 7000 Hz. Avec lâge, le conduit auditif peut seffondrer il perd alors ses possibilités damplification

7 Loreille externe Le conduit auditif externe (le droit) Au niveau cartilage

8 Loreille moyenne Le tympan La chaîne des osselets (Marteau, enclume, étrier) Les cavités mastoïdiennes La trompe dEustache

9 Loreille moyenne Buts: la transmission des sons d'un milieu de faible impédance (air), vers un milieu d'impédance élevée (liquide) la transmission des sons d'une grande surface : tympan vers une petite surface : létrier par l'effet de levier Amplification x20!

10 Loreille moyenne Le tympan Au bout du conduit auditif

11 Loreille moyenne Le tympan membrane élastique (comme celle d'une peau de tambour) 0.1 mm d'épaisseur, 10mm de diamètre en moyenne

12 Loreille moyenne Le tympan 1. Incisure de Rivinus 2. Pars flaccida 3. Manche du marteau 4. Pars tensa (membrane épidermique fibreuse) 5. Triangle lumineux de Politzer 6. Courte apophyse du marteau 7. Bourrelet fibro-cartilagineux annulaire de Gerlache 8. Ligaments tympano-malléolaires 9. Ombilic

13 Loreille moyenne Le marteau 8 mm de long 25 mg Le manche est inclus dans le tympan S'articule avec l'enclume par une surface articulaire

14 Loreille moyenne Lenclume 7mm de long 27 mg Elément intermédiaire Frappé par le marteau s'articule avec l'étrier

15 Loreille moyenne Los lenticulaire Jonction enclume /étrier Le plus petit os du corps 0,12 et 0,20 mg 0,5 et 0,8 mm Pour la petite histoire Pas toujours mentionné

16 Loreille moyenne Létrier 3 mm Bougé par lenclume à travers los lenticulaire Bouge la fenêtre ovale

17 Loreille moyenne adaptation acoustique Les muscles qui tiennent létrier Contraction lorsque le bruit est fort Meilleurs quand le bruit est prévisible Bruit plus dangereux quand il vient de « derrière »

18 Loreille moyenne Les cavités mastoïdiennes creusées dans l'os temporal pas un rôle physiologique important implication dans la pathologie de loreille est importante

19 Loreille moyenne La trompe dEustache assure léquipression de part et dautre du tympan L'air pénètre dans l'oreille moyenne à chaque mouvement de déglutition Empêche l'introduction d'agents pathogènes par le nez

20 Loreille interne

21 Labyrinthe osseux Le Vestibule Canaux semi-circulaires osseux Cochlée Aqueduc vestibulaire Aqueduc du limaçon Labyrinthe membraneux (dans le labyrinthe osseux) Canal cochléaire Labyrinthe membraneux antérieur

22 Loreille interne Labyrinthe osseux Labyrinthe membraneux

23 Loreille interne La cochlée En forme de colimaçon Emplie du liquide endolymphatique Vibrant à cause de la fenêtre ovale Le nerf acoustique part du colimaçon

24 Loreille interne

25 La membrane basilaire Capte les ondes de choc Les transmet au nerf cochléaire

26 Loreille interne

27 La cochlée

28 Loreille interne Le nerf cochléaire et nerf vestibulaire

29 Loreille interne Les canaux semi-circulaires

30

31 Paramètres utilisés Les niveaux En dB Les fréquences En Hz Les durées En s Les taux de modulation le rapport entre le signal modulant et de la porteuse. ?

32 Les relations entre eux Niveau - temps

33 Les relations entre eux Temps - fréquence

34 Les relations entre eux Niveaux et fréquence

35 Représentation dun même son tempstemps Amplitude (dB) 0,0023s Amplitude (dB) 30dB Fréquence (Hz) 440Hz 30dB

36 Le spectrogramme

37 Le taux de modulation Sound editor

38 Les harmoniques

39 Amplitude (dB) Fréquence (Hz)

40 Les harmoniques dun piano La dun piano

41 Les décibels ?

42 Proportionnel au logarithme de lamplitude doubler la puissance de la source sonore équivaut à augmenter le niveau sonore de 3 décibels. quadrupler cette puissance augmente le niveau de 6 dB. multiplier par 10 la puissance augmente ce niveau de 10 dB. la multiplier par 100 ajoute 20 dB au niveau. Où Pe : Puissance du seuil audible Ps : puissance du signal

43 Les décibels 0 dB : seuil d'audibilité à 1000Hz 10 dB : studio d'enregistrement 20 dB : extérieur très silencieux 30 dB : appartement dans quartier calme 40 dB : extérieur calme, campagne 50 dB : appartement normal 60 dB : conversation courante 70 dB : intérieur d'un train en marche 90 dB : bruit de circulation intense 80 dB : rue animée, salle de réunion 100 dB : atelier de chaudronnerie en pleine activité 110 dB : train passant à proximité 120 dB : coup de tonnerre à proximité 130 dB : avion à réaction au décollage à une distance de 25m

44 Les valeurs limites Plus petite (basse) fréquence audible : 20Hz Plus grande (haute) fréquence audible : Hz Douleur aigue dans loreille : 130 dB

45 Les valeurs limites

46 Spatialisation du son naturel Intensité Phase Filtrage ?

47 Lintensité

48 La phase

49 La phase – les sons graves

50 La phase - les sons aigus

51 La phase Son grave Son aigu

52 Le filtrage Le filtrage de certaine fréquence par la forme du pavillon Plus lorientation verticale

53 Perception des distances ?

54 En champs libre Analyse spectrale le répartition des graves et des aigus change avec la distance dispersion des graves - directivité des aigus absorption des aigus par lair Plus précis si la source est en mouvement Dépend de la connaissance de la source

55 Perception des distances En champs réverbérant Analyse de la proportion de son réverbérés / son direct Moins dépendant de la connaissance de la source

56 La perception des distances Importance de la vision Le cerveau ajuste son image sonore Si vous avez un haut-parleur visible muet Un haut-parleur invisible sonore => Vous entendez le son provenant du haut-parleur muet Influence la correction des sources invisibles En relatif

57 Leffet « cocktail party » attention auditive sur une conversation du bruit environnant Concentration sélective Connexion avec les bruts extérieurs Quelquun qui nous appelle Comme ségrégation figure-fond en vision Différent du syndrome du banquet! ?

58 Et illusions auditives

59 Loreille absolue Capacité de nommer « une note » sans aucun référentiel Inné ou acquis? Génétique? Clochette en la au dessus du berceau? Début détude musicale avant 7 ans?

60 La gamme de Shepard La gamme de shepard une suite de notes dont la tonalité s'élève indéfiniment, l'augmentation de la fréquence des harmoniques variation appropriée de leurs amplitudes relatives. chaque note de cette gamme comporte 6 harmoniques des fréquences basses ou élevées ont des amplitudes plus élevées

61 La gamme de Shepard Passage dune note à une autre la fréquence de toutes les harmoniques de la note est augmentée l'amplitude des harmoniques élevées diminue celle des harmoniques basses augmente Les sons les plus aigus finissent par disparaître des sons graves émergent la tonalité des notes semble toujours s'élever

62 Mélodie des silences

63 La mélodie des silences Stimuli maintenu constant pendant un certain temps Le cerveau s'adapte à ce stimuli lui donne de moins en moins d'importance Ce qui déclenche la note entendue n'est pas le silence La reprise de la note!!

64 Effet Doppler Ambulance Voiture de course

65 Effet Doppler

66 Leffet Doppler

67


Télécharger ppt "Loreille externe Rôle de transmission Loreille externe Le pavillon Partie visible de loreille, en forme de coquille Est constitué par un cartilage."

Présentations similaires


Annonces Google