La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Nb VIH+Nb VHB+ 33,2 M400 M P(VIH-VHB) = 2 – 4 M Hépatite B chronique = 1ère cause de mortalité par CHC Hépatite B chronique = 620 000 décès annuels depuis.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Nb VIH+Nb VHB+ 33,2 M400 M P(VIH-VHB) = 2 – 4 M Hépatite B chronique = 1ère cause de mortalité par CHC Hépatite B chronique = 620 000 décès annuels depuis."— Transcription de la présentation:

1 Nb VIH+Nb VHB+ 33,2 M400 M P(VIH-VHB) = 2 – 4 M Hépatite B chronique = 1ère cause de mortalité par CHC Hépatite B chronique = décès annuels depuis utilisation des cART, hépatites chroniques = cause majeure de décès chez patients VIH+ dans les pays du Nord dans les pays du Sud, accès de plus en plus large aux cART + prévalence élevée + surveillance plus difficile des complications = ATTENTION !!

2 Prévalence de la co-infection VIH-VHB Nombreuses études séro-épidémiologiques à partir de cohortes de donneurs de sang, de femmes enceintes, de patients VIH+ en attente de traitement : - Côte dIvoire : 1002 femmes enceintes (ANRS 1236 – Ditrame) P(VHB/VIH+) = 9% v. P(VHB/VIH-) = 8% - Tanzanie : 1599 donneurs de sang P(VHB/VIH+) = 8,6% v. P(VHB/VIH-) = 8,7% - Bénin : 205 patients VIH+ sous cART P(VHB/VIH+) = 11,2% [IC95% 7,2 – 15,2]

3 Histoire naturelle du VHB en présence du VIH espérance de vie + infections opportunistes Décès de cause hépatique (Cohorte MACS, Thio, Lancet 2002) des décès non liés au sida (dont 25% par cause hépatique) (Cohorte Eurosida, Mocroft, AIDS 2002) Décès de cause hépatique dans lenquête « Mortalité 2005 » = 2 ème cause de décès non lié au sida en France (Mortavic, E. Rosenthal, J Vir Hepat 2007) RR (décès si co-infection hépatique) = 3.58 [2.09 – 6.16] (Konopnicki, AIDS 2005) RR(décès si VHB active) = 3.7 [2.4 – 5.9] (D:A:D, Arch Intern Med 2006) Cohorte Eurosida

4 Voies de recherche Lessentiel des données sur la co-infection VIH-VHB issues des études de cohorte sapplique surtout au contexte du Nord : -Histoire naturelle de la co-infection quand acquisition du VHB pendant lenfance ? -Efficacité et tolérance des ARV avec activité duale (TDF et rein du patient Africain, hépatotoxicité avec TTT anti BK) ? -Prévention de la transmission du VHB de la mère à lenfant chez les mères VIH + ? -Influence de la variabilité génétique du VHB de souche africaine sur la réponse aux ARV ? -Incidence et prévention des réactivations immunes VHB sous cART ?

5 Cohorte VIH-VHB sites ANRS Afrique de lOuest (1) Objectif principal : évolution sans et sous traitement de lhépatite B chronique chez les patients co-infectés VIH-VHB originaires dAfrique Sub-saharienne et suivis dans 3 pays (Sénégal, Côte dIvoire, Cameroun) Objectifs secondaires : –Décrire la variabilité génétique du VHB –Étudier la morbidité hépatique sous ARV –Etudier lévolution de la fibrose hépatique sous ARV –Etudier lefficacité et la tolérance des ARVs et autres traitements des infections opportunistes dans le contexte de la co-infection VIH-VHB –Autres, à déterminer

6 Cohorte VIH-VHB sites ANRS Afrique de lOuest (2) Méthdologie : –Etude de cohorte prospective multicentrique –De type « exposés / non exposés », lexposition étant linfection par le VIH : à savoir quun groupe de patients VHB seuls sera inclus à partir des centres dhépatologie et des centres de donneurs de sang

7


Télécharger ppt "Nb VIH+Nb VHB+ 33,2 M400 M P(VIH-VHB) = 2 – 4 M Hépatite B chronique = 1ère cause de mortalité par CHC Hépatite B chronique = 620 000 décès annuels depuis."

Présentations similaires


Annonces Google