La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La Surveillance Écologique : Analyse synchronique et diachronique des indicateurs entre plusieurs observatoires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La Surveillance Écologique : Analyse synchronique et diachronique des indicateurs entre plusieurs observatoires."— Transcription de la présentation:

1 La Surveillance Écologique : Analyse synchronique et diachronique des indicateurs entre plusieurs observatoires

2 2 INTRODUCTION AU MODULE 7

3 Agenda Module 7 : durée 4 heures 30 MATIN 8h30 – 8h50Introduction du module 7 Rappel de la notion de DNSE 8h50 – 10h00Travaux de groupes / étude de cas : comparaison des indicateurs entre plusieurs observatoires du réseau ROSELT/OSS 10h00 – 10h30Pause-café 10h30 – 11h00Restitution des travaux de groupes 11h00 – 12h10Discussion structurée en plénière autour de : La Présentation des tendances écologiques en Afrique circum-saharienne : Limites et acquis (leçons tirées) un exemple de tableau de bord (ex : suivi-évaluation en Tunisie, TdB et indicateurs du SID) 12h10 – 12h40Conclusion : vers lélaboration de tableaux de bords de létat de lenvironnement dans un pays 12h40Séance dévaluation de la formation (OSS) 13h00Déjeuner

4 Les Dispositifs Nationaux de Surveillance Environnementale La surveillance environnementale repose entre autres sur un ensemble dobservatoires permettant de disposer dinformations fiables sur létat de lenvironnement Ces dispositifs dobservation peuvent être mis en place à diverses échelles : – à léchelle régionale : cest le cas du réseau ROSELT/OSS – à léchelle nationale : cest le cas des Dispositifs Nationaux de Surveillance Environnementale.

5 Les observatoires sont choisis pour leur représentativité agro-écologique à léchelle nationale Ils doivent rendre compte des différentes problématiques environnementales dune région agro-écologique donnée Les Dispositifs Nationaux de Surveillance Environnementale

6 Les observatoires doivent être en nombre suffisant et répartis de manière cohérente sur le territoire national Les Dispositifs Nationaux de Surveillance Environnementale Fournir une bonne image de létat de lenvironnement à léchelle dun pays

7 Le nombre dobservatoires dépend en particulier de la superficie du pays considéré Plus le territoire est grand, plus le nombre dobservatoires doit être important Les Dispositifs Nationaux de Surveillance Environnementale

8 Comparaison des indicateurs entre plusieurs observatoires du réseau ROSELT/OSS Travail en groupe

9 Pause café

10 Restitution et Discussion Comparaison des indicateurs entre plusieurs observatoires du réseau ROSELT/OSS

11 Acquis et leçons tirées de lexpérience de ROSELT/OSS Présentation des tendances écologiques en Afrique circum-saharienne

12 Occupation des terres : – Profondes modifications du nombre de formations végétales et de leurs superficies – Modification de la composition floristique : Apparition de faciès de dégradation : raréfaction des espèces à bonne valeur pastorale ou à bonne valeur calorifique Augmentation des espèces peu ou pas palatables ou des espèces post-culturales, réduisant ainsi la qualité des parcours

13 Présentation des tendances écologiques en Afrique circum-saharienne Occupation des terres : A léchelle des paysages, on assiste à : – La fragmentation des formations végétales due à la mise en culture – A la réduction de la superficie des zones de parcours

14 Présentation des tendances écologiques en Afrique circum-saharienne Utilisation des sols : – Spécifique du contexte social et économique de chaque observatoire – Aucune tendance na pu réellement être dégagée Transformation des paysages dans tous les observatoires

15 Présentation des tendances écologiques en Afrique circum-saharienne Utilisation des sols : – Dominance des zones cultivées au détriment des zones de parcours = augmentation de la charge animale – Développement de lagriculture pluviale extensive sur des terres de plus en plus marginales

16 Présentation des tendances écologiques en Afrique circum-saharienne Utilisation des sols : – Intensification de lagriculture = réduction des temps de rotations des cultures pratiquées traditionnellement avec la jachère – Développement des périmètres irrigués = salinisation des sols devenant ainsi impropres à toute valorisation agricole

17 Présentation des tendances écologiques en Afrique circum-saharienne Richesse spécifique : 1. Richesse spécifique globale : différentes évolutions en Afrique du Nord et de lOuest Diminution significative en Afrique du Nord Pas de variation significative en Afrique de lOuest 2. Richesse spécifique en espèces annuelles élevée en Afrique de lOuest = thérophytisation

18 Présentation des tendances écologiques en Afrique circum-saharienne Recouvrement de la végétation : – Diminution significative dans les observatoires soumis à de fortes pressions anthropiques : surpâturage et coupe de bois-énergie – Augmentation significative dans les observatoires bénéficiant dun statut particulier de protection favorable à la régénération

19 Acquis et leçons tirées de lexpérience ROSELT/OSS Recouvrement de la végétation : – Diminution significative dans les observatoires soumis à de fortes pressions anthropiques : le surpâturage et la coupe de bois-énergie – Augmentation significative dans les observatoires bénéficiant dun statut particulier de protection favorable à la régénération Tendance générale à la dégradation des écoystèmes soumis à de fortes pressions anthropiques à léchelle circum-saharienne

20 Lexpérience ROSELT/OSS : Acquis, leçons tirées et perspectives Acquis et leçons tirées – Valorisation des données anciennes – Mise en conformité et standardisation des données Besoin dadopter des méthodologies harmonisées de collecte et de traitement des données

21 Lexpérience ROSELT/OSS : Acquis, leçons tirées et perspectives Acquis et leçons tirées – Masse de données considérable collectées – Mise en place de protocoles déchantillonnage et de mesures régulières sur des stations permanentes

22 Lexpérience ROSELT/OSS : Acquis, leçons tirées et perspectives Acquis et leçons tirées – Intégration des données anciennes dans les analyses : comparaisons diachroniques et suivi de lévolution des indicateurs écologiques dans le temps – Spatialisation des données : le suivi des indicateurs dans lespace

23 Lexpérience ROSELT/OSS : Acquis, leçons tirées et perspectives Acquis et leçons tirées – Analyse et interprétation des données dans un cadre interdisciplinaire = Climat de collaboration au sein des équipes nationales et entre les équipes nationales Une vraie vie de réseau

24 Quelles recommandations pour une mise en place efficace des DNSE Discussion en plénière

25 De lexpérience ROSELT/OSS à la mise en place des DNSE Recommandations pour les DNSE – Harmoniser les méthodologies de collecte et de traitement des données – Renforcer les capacités des équipes impliquées dans la mise en place des DNSE : formations techniques sur les différents volets (écologie, socio-économie, interface population – environnement), modélisation, gestion des données (bases de données et de métadonnées)…

26 De lexpérience ROSELT/OSS à la mise en place des DNSE Recommandations pour les DNSE – Développer les produits daide à la décision : cartes doccupation des terres et des sols listes rouges et propositions de stratégies de conservation des espèces menacées indicateurs synthétiques et tableaux de bords des changements environnementaux fournissant des indications dalerte

27 De lexpérience ROSELT/OSS à la mise en place des DNSE Recommandations pour les DNSE Collaborations entre écologues, socio- économistes, mathématiciens et informaticiens Indispensable pour mettre en place une réelle démarche holistique

28 De lexpérience ROSELT/OSS à la mise en place des DNSE Recommandations pour les DNSE – Interpréter les résultats / tendances dévolution observées – Comprendre les causes et prédire les conséquences des changements environnementaux – Renforcer larchivage et le stockage de lensemble des données via les bases de données et de méta-données

29 De lexpérience ROSELT/OSS à la mise en place des DNSE Recommandations pour les DNSE – Élaborer des Tableaux de Bords à lattention des décideurs

30 Exemple de la structure du TdB du PAN/LCD en Tunisie

31 Fin de la session Merci pour votre participation active et votre attention Place à lévaluation !

32 EVALUATION

33 Déjeuner


Télécharger ppt "La Surveillance Écologique : Analyse synchronique et diachronique des indicateurs entre plusieurs observatoires."

Présentations similaires


Annonces Google