La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Département Stratégies Territoriales Ministère de lAgriculture et de la Pêche DEPLOIEMENT DU BILAN CARBONE SUR LES SITES DECONCENTRES ET LES ETABLISSEMENTS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Département Stratégies Territoriales Ministère de lAgriculture et de la Pêche DEPLOIEMENT DU BILAN CARBONE SUR LES SITES DECONCENTRES ET LES ETABLISSEMENTS."— Transcription de la présentation:

1 1 Département Stratégies Territoriales Ministère de lAgriculture et de la Pêche DEPLOIEMENT DU BILAN CARBONE SUR LES SITES DECONCENTRES ET LES ETABLISSEMENTS DENSEIGNEMENT Direction régionale de l'alimentation, de lagriculture et de la forêt de Rhône-Alpes Les enjeux

2 1-LE CONSTAT DU CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SES CONSEQUENCES 2-LES MOTIVATIONS POUR AGIR 3- PASSAGE A LACTION LE BILAN CARBONE et NOTRE PLAN DACTION

3 Etat des lieux planétaire … Comparaison entre les émissions brutes de CO 2 par habitant en 1998 Augmentation des rejets France Entre 1974 et 2004, les émissions mondiales de GES ont augmenté de 70 % « Ah oui mais le vrai danger ce sont les chinois qui polluent plus que nous! » Conclusion: restons critiques au regard des discours des médias sur le sujet! Inutile de « reporter » la responsabilité sur quelquun dautre. Il faut assumer nos responsabilités

4 4 Rappel de quelques chiffres Annuellement un Français émet 2,2 tonnes équivalent carbone (TeqC) Avec un droit de 500 kg d équivalent Carbone on peut: - faire un aller retour Paris New-York en avion -acheter 1,5 micro-ordinateurs -consommer kWh en France (conso annuelle 6700 KWh par personne !) -utiliser 2 t de ciment -parcourir 5000 km en Twingo ou 2500 en 4x4 Une voiture française type Clio / Fiesta… émet 115 à 130 g de CO2 par km.

5 Contexte : Emissions de GES en France (2006)

6 6 Agir pour le Climat, Pourquoi?

7 Le changement climatique Source : * GIEC : Groupe International dExperts sur lévolution du Climat désignés par lONU Unanimité de la communauté scientifique* sur limpact des activités humaines sur le réchauffement climatique Augmentation prévisible de la température liée à laugmentation de la concentration de CO2 dans latmosphère +0,6 °C au XXème siècle, prévision de +2°C à +6°C dici à 6 °C ont suffit pour passer dun climat glaciaire au climat tempéré actuel Forte inertie de la « machine » climatique

8 Le changement climatique Constats visibles : profil de température remonté de 180 km vers le Nord en un siècle... Couverture de neige et de glace en diminution augmentation des phénomènes climatiques violents, modification du calendrier et des travaux agricoles: avancée des vendanges par exemple remontée de la ligne de risque incendie de forêt remontée des maladies tropicales, Développement de certaines invasions despèces animales ou végétales (insectes, parasites, plantes envahissantes…) Conséquences prévisibles : augmentation du niveau des océans, Désertification à certains endroits, refroidissement à dautres… renforcement des phénomènes climatiques violents et des dégâts économiques, migrations humaines, Source : IFORE

9 Evolution climatique Mer de glace - Etat des lieux planétaire – Exemples … m

10 10 Alterre Bourgogne La répartition des émissions dun ménage français par poste

11 Notre développement actuel, Une source de conflits inévitables Ressources limitées Dégradation de lenvironnement Réchauffement climatique Croissance démographique Besoins fondamentaux non satisfaits Inégalités croissantes TENSIONS et CONFLITS Ex: les plus gros conflits dans le monde sont liés à laccès à la ressource énergétique. Par ailleurs, en 2006, plus de 300 conflits sont liés à laccès à leau

12 1-LE CONSTAT DU CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SES CONSEQUENCES 2-LES MOTIVATIONS POUR AGIR 3- LE PASSAGE A LACTION: LE BILAN CARBONE et NOTRE PLAN DACTION

13 Laction individuelle a des effets importants: calculez le poids des émissions dun trajet de 1 km avec une voiture qui émet 180 g de CO2 par km….pour aller acheter une plaquette de beurre ou une baguette! Laction collective, ca paye! Exemple du trou dozone: la réglementation et la mobilisation internationales ont donné des résultats, le trou se résorbe (plus vite quon limaginait…) Exemple de la qualité de lair en ville: en amélioration (…même si les seuils dalerte sont de plus en plus exigeants) Soyons le changement que nous voulons pour ce monde: laction, ca marche!... Les petits ruisseaux font les grandes rivières Réponse: la voiture émet 360g de C02 …soit bien plus que le poids de la plaquette de beurre ou de la baguette ! Si on évite de prendre notre voiture 2 fois sur 10, on arrivera à agir efficacement sur le réchauffement climatique.

14 D04-CH SMO-DC 28 octobre Agir pour le Climat, ….. Les engagements politiques ….. Engagements internationaux: Protocole de Kyoto: diminution dun facteur 4 des émissions de GES des pays industrialisés dici 2050 Engagements européens: Etape à 2020: Paquet Climat Energie du 23/01/08), - 20% des émissions de GES/1990 et – 20% de la consommation dénergie + proportion de 20% des énergies renouvelables Engagements nationaux Engagement français de réduction des émissions de GES moyennes de la période 2008/2012 à celles de 1990 Plan Climat 2004 SNDD – Etat exemplaire. Engagements locaux: Plan Climat Territoriaux fortement incités dans le projet de Loi Grenelle Les Bilans carbone …. BILAN CARBONE DU MAP: Programme daction prioritaire / lutte contre le réchauffement climatique

15 1-LE CONSTAT DU CHANGEMENT CLIMATIQUE ET SES CONSEQUENCES 2-LES MOTIVATIONS POUR AGIR 3- LE PASSAGE A LACTION: LE BILAN CARBONE, le BILAN PLANETE et NOTRE PLAN DACTION

16 La nécessité dagir & la volonté du ministère 1-Phase collecte dinformation: janvier – 13 mars Définition du périmètre -Identification des données : qui, quand, comment. (réalisé par le chef de projet local) 2-Le calcul logiciel des émissions (réalisé par le référent régional DRAAF) 3- Lélaboration du PLAN dACTIONS: mars – avril – mai 2009 (réalisé par chaque structure avec lappui du référent régional DRAAF) Le bilan carbone / bilan planète de notre établissement : comment démarrer ?

17 : ladministration centrale a calculé ses émissions et a défini un plan daction Ladministration centrale du MAP émet tonnes de Gaz à Effet de Serre par an environ Ladministration centrale, sous lautorité du Secrétariat Général, met en place un PLAN DACTION qui vise à réduire de 22% les émissions de CO² à léchéance de 2012.


Télécharger ppt "1 Département Stratégies Territoriales Ministère de lAgriculture et de la Pêche DEPLOIEMENT DU BILAN CARBONE SUR LES SITES DECONCENTRES ET LES ETABLISSEMENTS."

Présentations similaires


Annonces Google