La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ENVIRONNEMENT de la CHINE CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT DURABLE ? Frédéric Obringer CNRS Amiens 6 décembre 2007.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ENVIRONNEMENT de la CHINE CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT DURABLE ? Frédéric Obringer CNRS Amiens 6 décembre 2007."— Transcription de la présentation:

1 ENVIRONNEMENT de la CHINE CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT DURABLE ? Frédéric Obringer CNRS Amiens 6 décembre 2007

2 INTRODUCTION Chine : quelques rappels -Fin des années 1970: réformes et ouverture à létranger -La Chine, nouvelle puissance économique en Asie -Enjeu énergétique -Une économie mondialisée -Disparités régionales -Développement local Développement durable « Le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs » (rapport Bruntland, 1987) - Bali décembre 2007 (après Kyoto) - Déclaration de Singapour le 21 novembre 2007

3 Bibliographie sommaire Economy, Elizabeth C., The River runs black. The Environmental Challenge to Chinas Future, Ithaca et Londres, Cornell University Press, Elvin, Mark, The Retreat of the Elephants. An Environmental History of China, New Haven et Londres, Yale University Press, Ho, Peter et Vermeer, Eduard B. (Eds), Chinas Limits to Growth. Greening State and Society, Malden, Oxford, Victoria, Blackwell Publishing, Obringer, Frédéric, « La croissance économique chinoise au péril de lenvironnement : une difficile prise de conscience », Hérodote, n° 125, 2e trimestre 2007, p Sanjuan, Thierry (dir.), Dictionnaire de la Chine contemporaine, Paris, Armand Colin, Sanjuan, Thierry, Atlas de la Chine, Paris, Autrement, Yvette Veyret (dir.), Le développement durable, Paris, Cdu Sedes, 2007.

4 Lenvironnement a une histoire Il serait faux de penser que le discours taoïsant de fusion dans la nature ou que lexaltation des beaux paysages par les poètes et les peintres chinois aient pu en quoi que ce soit atténuer une brutalité envers lenvironnement qui, pour diverses raisons, sest manifestée depuis longtemps en Chine, avec une accentuation particulière dans la deuxième moitié du XXe siècle. Il existe depuis lantiquité chinoise, une tradition des grands travaux destinés à maîtriser et à bouleverser des conditions naturelles souvent rudes, y compris dans la mythologie fondatrice de la civilisation chinoise : Yu le Grand, le fondateur mythique de la dynastie des Xia, fut celui qui, dit-on, divisa le monde en neuf régions, dompta les eaux et disciplina les fleuves.

5 Environnement et politique Le type de développement prôné par le régime communiste jusquà la fin des années 1970 se fondait en grande partie sur un modèle soviétique qui privilégiait lindustrie lourde, très polluante, et lexploitation violente des ressources naturelles. De plus, lidéologie volontariste et parfois autiste qui prévalait alors lança le pays à de multiples reprises dans des aventures qui firent peu de cas de la population et de lenvironnement. Après les années 1980, le développement économique et la croissance urbaine très rapides ont exacerbé la fragilisation des milieux naturels.

6 Pékin été 2005

7 Chine satellite

8 Carte Chine

9 Consommation pétrole et émission CO 2 Consommation pétrole Milliers barils par jour Emission CO 2 Mt 1994 USA: Japon: Russie: Chine: Allemagne: Italie: USA: Chine: Japon: Allemagne: Russie: Inde: USA: Chine: Russie: Japon: Allemagne: 884,8 Inde: USA: Chine: Russie: 1604 Japon: 1205 Inde: 1024 Allemagne: : Chine : Chine 6.02 USA : 5.91

10 SOL et DEFORESTATION Problème récurrent depuis des siècles du fait du besoin en bois de chauffage et de construction, mais qui a pris une ampleur plus grande encore au XXe siècle, la déforestation de la Chine est difficile à juguler. En 1998, la superficie des forêts chinoises était de 134 millions dhectares, soit 14% du territoire, la moitié de la moyenne mondiale ; le taux de couverture forestière est plus faible encore (2 à 10%) dans le bassin du fleuve Jaune. Pour lutter contre la diminution rapide des ressources forestières, dimportantes mesures de reboisement ont été prises. Ces mesures sont dautant sont dautant plus cruciales quelles doivent lutter contre une désertification grandissante du nord-ouest, 28% du territoire chinois étant désormais recouvert par le désert, qui menace même la région de Pékin. La modification de la couverture végétale, par déforestation ou mise en exploitation agricole de prairies, a également entraîné une augmentation des tempêtes de sable et une érosion des sols sur des millions de km2, accompagnées dinondations de plus en plus graves, les forêts ne faisant plus office de tampon.

11 EAU pénurie et inondations Problème des ressources hydriques. Celles en eau potable aujourdhui disponibles dans le nord de la Chine sont de 501 m3, soit le 1/5e de la moyenne nationale et le 1/12e de la moyenne mondiale. Le fleuve Jaune sassèche chaque année depuis 1972 à 300 km de son embouchure pour des périodes qui peuvent aller jusquà trois mois. Lurbanisation croissante et lextension de lirrigation dans des zones qui nétaient pas cultivées auparavant conduisent¨à un assèchement ou une baisse par forage de nombreuses nappes phréatiques. Pour tenter de résoudre une partie de ces problèmes – lutte contre les inondations, fourniture deau pour lirrigation, production délectricité - projets et les réalisations grandioses de barrages. La très haute turbidité des fleuve est un obstacle au bon fonctionnement des ouvrages. Deux chantiers énormes ont commencé, celui du barrage des Trois Gorges sur le Changjiang et celui du Triple Canal destiné à détourner une partie de leau de ce dernier fleuve vers le fleuve Jaune. À chaque fois, la réalisation de ces travaux conduit au déplacement de centaine de milliers dhabitants des zones concernées.

12 EAU pollution Dune façon plus générale, la qualité de leau des rivières et des nappes phréatiques est extrêmement problématique. Les autorités chinoises ont annoncé, début juin 2005, que la qualité de leau de 2 des 7 grands cours deau du pays (Rivière des Perles et Changjiang) était bonne, plutôt mauvaise pour 4 autres (Liaohe, Huaihe, fleuve Jaune et Songhua), et mauvaise pour la Haihe (qui alimente notamment Pékin et Tianjin). Après analyse de 412 sections de ces 7 cours deau, il sest avéré que la qualité de leau était impropre à la consommation humaine dans 58,2 % des cas. Cette pollution pourrait être à lorigine de la forte augmentation du nombre des cancers des voies digestives dans les zones rurales. On estime, de plus, quen 2004, le fleuve Jaune et le Changjiang avaient charrié 11,45 millions de tonnes de déchets toxiques dans la mer de Chine orientale, ce qui représentait une augmentation de 6 % du volume deaux côtières contaminées par rapport à lannée précédente.

13 AIR La qualité de lair est également très mauvaise, en particulier dans les grandes villes. La Banque mondiale a recensé en villes chinoises sur la liste des 50 villes les plus polluées au monde, parmi lesquelles Pékin, Shanghai et, pire encore, Jilin, Taiyuan, Lanzhou et Urümqi. Parmi les causes principales de cette pollution, il faut noter le recours généralisé aux centrales électriques au charbon, laugmentation massive du nombre de voitures particulières en circulation, 130 millions de véhicules étant prévus sur les routes chinoises dici Le coût économique et humain de cette situation est difficile à évaluer, mais les décès liés à la pollution de lair ont été estimés à près de par an, entre 1995 et 2000, avec une augmentation forte et continue du nombre des bronchites chroniques.

14 POLLUTION INDUSTRIELLE Le 13 novembre 2005, 100 tonnes de benzène, un solvant très cancérigène, se déversaient dans la rivière Songhua, à la suite dune explosion dans une usine pétrochimique de la ville de Jilin. Elle imposa, à partir du 22 novembre, la coupure pendant cinq jours de lalimentation en eau potable des 4 millions dhabitants de la ville de Harbin, dans le Heilongjiang. Une enquête consécutive à cette catastrophe a montré que sur usines chimiques implantées au bord de fleuves ou de rivières, une majorité des établissements nont pas conduit d'études d'impact sur l'environnement et déversent régulièrement leurs déchets, non traités, directement dans les cours d'eau, doù, entre autres, une pollution par les métaux lourds comme le mercure. Question des déchets

15 AGRICULTURE Diminution des surfaces cultivées Engrais OGM

16 Coût économique et sanitaire de la pollution 1997 : Banque mondiale estimait que la pollution entraînait des dépenses équivalents à 8% du PIB Santé: décès prématurés par an ? Malformations congénitales ont augmenté de 40% depuis 2001 dans les zones très polluées

17 Exemple de la rivière des Perles Urbanisation, croissance économique et lutte contre la pollution

18 Dongtan, un projet de ville écologique Dongtan, dans lîle de Chongming, à lembouchure du Yangzi près de Shanghai Laboratoire pour lavenir Ou simple vitrine à usage externe ?

19 La Chine et le développement durable Prise de conscience Discours du Premier Ministre Wen Jiabao le 5 mars 2007 SEPA et Pan Yue Contexte international: La Chine a ratifié le Protocole de Kyoto mais nest pas tenue, en tant que « pays en voie de développement », de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, est déjà responsable de 22 % de ces émissions au niveau mondial.

20 La politique chinoise de développement durable SEPA : State Environmental Protection Agency Education ONG Difficultés et perspectives

21 Pékin été 2005

22


Télécharger ppt "ENVIRONNEMENT de la CHINE CROISSANCE ET DEVELOPPEMENT DURABLE ? Frédéric Obringer CNRS Amiens 6 décembre 2007."

Présentations similaires


Annonces Google