La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La crise financière. I. Les facteurs à lorigine de la criseII.III. Une situation macroéconomique instable Baisse généralisée des primes de risque Baisse.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La crise financière. I. Les facteurs à lorigine de la criseII.III. Une situation macroéconomique instable Baisse généralisée des primes de risque Baisse."— Transcription de la présentation:

1 La crise financière

2 I. Les facteurs à lorigine de la criseII.III. Une situation macroéconomique instable Baisse généralisée des primes de risque Baisse des taux dintérêt à long terme Expansion du crédit Une montée des prix dactifs Confiance: « paradoxe de la tranquillité » Ample liquidité mondiale Baisse globale de linflation et de sa volatilité Efficacité des politiques anti-inflationnistes des banques centrales « paradoxe de la crédibilité »

3 I. Les facteurs à lorigine de la criseII.III. Des disfonctionnements microéconomiques Chute des valeurs boursières à partir de 2000 Exigence de rentabilité des investisseurs Concurrence accrue Relâchement des conditions dattribution des prêts Crédits subprimes Crédits primes Innovation Augmenter le volume dactivité

4 I. Les facteurs à lorigine de la criseII.III. Les pratiques financières Augmentation du volume dactivité des banques Augmentation des fonds propres La titrisation Produits structurés par tranche de risque Transférer le risque de crédit Processus conforté par les banques et sociétés dassurance spécialisé Problème: mauvaise dilution ? Complexité et sophistication Mauvaise évaluation du risque Asymétrie de linformation entre loriginateur et les investisseurs

5 I.Le développement de la criseIII. Chronologie des évènements: juillet: Moodys abaisse la note de 399 titres liés aux prêts subprime de grandes banques américaines. 17 juillet: Annonce de Bear Stearns: la valeur de ses fonds a diminué de moitié 1 er recul des bourses mondiales. 10 Août: La BCE, la Fed et la Banque centrale du Japon injectent plus de 330 milliards de dollars dans le circuit monétaire mondial. 10 et 17 Août: Faillites de HomeBanc et Sentinel Management Group. 23 Août: Bank of America sauve Countrywide de la faillite. 6 Septembre: La Fed et la BCE injectent de nouvelles liquidités sur le marché monétaire. 14 septembre: La Banque d'Angleterre fait un prêt d'urgence à Northern Rock fort retentissement. 18 septembre et 11 décembre: La Fed réduit d'un demi-point puis dun quart de point son taux directeur.

6 I.Le développement de la criseIII. Chronologie des évènements: janvier: Annonce par George W. Bush dun plan de relance de 150 milliard de $. 22 et 30 janvier: Baisse exceptionnelle du taux directeur de la Fed de 0.75 puis 0.5 point à 3%. 17 février: Nationalisation de Northern Rock. 16 et 18 mars: Nouvelle injection de liquidités de la Fed et prêt de 30 milliard de $ à JP Morgan. 12 juillet: Faillite dIndymac. 30 juillet: Promulgation de la loi de soutien au marché immobilier: 300 milliards de $ daide. 7 septembre: Mise « sous tutelle » publique de Fannie Mae et de Freddie Mac pour 200 milliards de dollars. 15 septembre: Faillite de Lehman Brothers affolement des bourses mondiales perte de confiance manque de liquidités.

7 I.Le développement de la criseIII. Chronologie des évènements: septembre: Prêt de la Fed (85 milliards de $) à lassureur américain AIG, au bord de la faillite. 18 septembre: Apport de la Fed (180 milliards de $) et de la BCE (40 milliards) sur les marchés. 28 septembre: La Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg annoncent la nationalisation partielle de la banque Fortis. 30 septembre: Les gouvernements belge, français et luxembourgeois injectent 6,4 milliards d dansDexia. 3 octobre: Promulgation du Plan Paulson. 8 octobre: Sept banques centrales mondiales baissent leurs taux directeurs d'un demi-point. 10 et 12 octobre: Le G7 puis la zone euro décident dun vaste plan de sauvetage du système financier mondial. 13 octobre: En France, plan national de 10,5 milliards d dans les six plus grandes banques privées françaises.

8 I.Le développement de la criseIII.

9 I.Le développement de la criseIII.

10 I.Le développement de la criseIII.

11 II. Les interventions publiques pour endiguer la crise Trois catégories: Aide aux ménages pour limiter les défauts de paiement Assouplir la politique monétaire Intervention du prêteur de dernier ressort I.Les conséquences de la crise Début : août 2007

12 II. Les interventions publiques pour endiguer la crise Programme « Hope Now Alliance » : Décembre 2007 Limiter les faillites hypothécaires > le gel des taux dintérêt sur les prêts subprimes à taux variable I.Les conséquences de la crise Défendre la solvabilité des emprunteurs

13 II. Les interventions publiques pour endiguer la crise Principale intervention des banques centrales But : restaurer la confiance interbancaire Accord de liquidité Forte baisse du taux directeur (5,25% été 2007 > 2,25% fin mars 2008) Allongement de la durée des emprunts Élargissement des collatéraux Possibilité de refinancement auprès de la Fed I.Les conséquences de la crise Assouplir la politique monétaire

14 II. Les interventions publiques pour endiguer la crise Utilisation de ressources liquides pour financer des actifs illiquides En cas de retrait soudain non anticipé > manque de liquidité intervention du prêteur du dernier ressort PDR : banque centrale prêt de liquidité aux banques avec pour garantie les actifs détenus par les banques Banque dAngleterre: nationalisation de la société de crédit immobilier Northern Rock Fed : secours de la cinquième banque daffaires américaine Bear Stearns I.Les conséquences de la crise Intervention du prêteur du dernier ressort

15 II. Scénarios de reprise de léconomie I.Les conséquences de la crise Evolution des derniers mois Indemnisation partielle du chômage : matelas social / stabilisateur économique Reprise internationale synchrone 3 crises en décalé : financière / économique / sociale Forte hausse de la Bourse au détriment des petits épargnants Toujours 1500 milliards de $ dactifs toxiques

16 II. Quelle reprise de léconomie ? I.Les conséquences de la crise Différents scénarios Scénario en V ou en U : évolution croissante avec ou sans période de stagnation Scénario en W : remontées et rechutes successives dépend des équilibres commerciaux et des cours des matières premières + pétrole Scénario en « Racine carrée » : rebond temporaire fin 2009/début 2010 puis amélioration lente et progressive conséquence de la succession de 3 crises dans les années 2000 Renaissance ou résurrection ? Importance de la nouvelle réglementation : augmentation du coût de production des produits bancaires Résurrection : reprise classique ou reprise durable ? limites : fonds propres / opérateurs financiers / « too small to lose » Renaissance : entravée par de nombreux points Américains et banques veulent détourner les accords de Bâle II Pas encore de système global de régulation Excès de liquidités : nouvelle bulle financière ?

17 II. Suites de la crise : autres points de vue I.Les conséquences de la crise Le rôle du cours du pétrole Une évolution cyclique de léconomie en O ? Offre du pétrole : subit une double manipulation OPEP Grands groupes pétroliers privés Une offre encore supérieure à la demande : pour combien de temps encore ? Les consommateurs américains et chinois Consommateur américain : 70% du PIB américain ! consacrait 0% à lépargne 5% aujourdhui Consommateur chinois : épargne 35% de son revenu faible protection sociale

18 II. Quel nouvel ordre économique mondial ? I.Les conséquences de la crise Lémergence du G20 Nouvelle enceinte économique de référence Redéfinit le rôle du FMI Quelques mesures : plafonnement des rémunérations variables maintien des plans de relance liquidation des actifs toxiques : taxe Tobin ou systèmes dassurance ? Le nouveau rôle du FMI Triplement des ressources (750 milliards de $) Assouplissement des conditions de prêt Rôle de conseiller et de coordinateur accru Renforcement des Droits de Tirage Spéciaux (DTS)


Télécharger ppt "La crise financière. I. Les facteurs à lorigine de la criseII.III. Une situation macroéconomique instable Baisse généralisée des primes de risque Baisse."

Présentations similaires


Annonces Google