La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Physiologie du chien au travail Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 Col vétérinaire GRANDJEAN D. 01/38.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Physiologie du chien au travail Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 Col vétérinaire GRANDJEAN D. 01/38."— Transcription de la présentation:

1 Physiologie du chien au travail Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 Col vétérinaire GRANDJEAN D. 01/38

2 Physiologie de leffort chez le chien : comprendre pour mieux conseiller Colonel Dominique GRANDJEAN Vétérinaire en Chef Brigade de Sapeurs Pompiers de Paris Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 02/38

3 « A la fin de la s é quence, le stagiaire doit être capable de comprendre les grandes lignes du fonctionnement physiologique de l organisme du chien à l effort et de mettre en œ uvre son savoir dans le cadre d actions pr é ventives et/ou de secourisme d urgence » Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 03/38

4 DÉPENSE ÉNERGÉTIQUE STRESS ORGANIQUE STRESS MENTAL EFFORT PHYSIQUE + + = Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 04/38

5 Bases physiologiques de leffort chez le chien Énergétique de leffort Adaptation cardio-respiratoires Conséquences du stress Causes de la fatigue physique Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 05/38

6 Quel carburant utilise le muscle ? Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 06/38

7 Un seul carburant : l'ATP ! Contraction musculaire = couplage actine-myosine + ATP (ex : saut)Contraction musculaire = couplage actine-myosine + ATP (ex : saut) Panne d'essence au bout d'une minute !Panne d'essence au bout d'une minute ! Nécessité de régénérer le stock d'ATPNécessité de régénérer le stock d'ATP Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 07/38

8 Énergétique de leffort 3 systèmes dapport dénergie à la cellule musculaire 3 types defforts physiques Anaérobiose alactique Anaérobiose lactique Aérobiose Court et intense (explosion, vitesse) (explosion, vitesse)Intermédiaire Long (endurance) Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 08/38

9 Énergétique de leffort Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 09/38

10 Énergétique de leffort % en énergie temps Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 10/38

11 Voies métaboliques sollicitées lors de l'effort chez le chien Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 11/38

12 Les effets de l'acide lactique Inhibition de la glycolyse et de la glycogénolyseInhibition de la glycolyse et de la glycogénolyse Inhibition de la lipomobilisationInhibition de la lipomobilisation Oedèmes musculairesOedèmes musculaires RhabdomyolyseRhabdomyolyse Acidose : activité enzymatique

13 Stockage et mobilisation des réserves énergétiques 2 principaux réservoirs de carburant :2 principaux réservoirs de carburant : –le glycogène (foie et muscles) –tissu adipeux Influence de l'entraînement et de l'alimentationInfluence de l'entraînement et de l'alimentation –augmenter la capacité de stockage –accélérer la vitesse de mobilisation –conséquences sur le choix d'un chien Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 13/38

14 Adaptation au travail Les limites génétiquesLes limites génétiques –fibres rapides (type I) : travail bref et intense (saut ou sprint) en anaérobiose (Greyhound) –fibres lentes (IIb) : oxydation des acides gras (chiens nordiques) –fibres intermédiaires : évolution vers I ou IIb en fonction de l'alimentation, de l'entraînement et de l'âge. Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 14/38

15 Adaptation au travail MalinoisLabrador Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 15/38 Pourcentage de fibres musculaires à contraction rapide

16 Adaptation au travail Particularités racialesParticularités raciales –conformation –équipement enzymatique –rendement énergétique –capacités de thermorégulation Contraintes environnementalesContraintes environnementales –température extérieure –vent et relief (effort mixte) Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 16/38

17 Bases physiologiques de leffort chez le chien Énergétique de leffort Adaptation cardio-respiratoires Conséquences du stress Causes de la fatigue physique Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 17/38

18 Adaptations cardio-respiratoires Objectifs - Assurer lapport en oxygène et en nutriments nécessaires au fonctionnement du muscle - Permettre lélimination des déchets (CO 2, chaleur…) - Augmentation Fréquence cardiaque - Augmentation Fréquence respiratoire - Augmentation Hématocrite - Augmentation Densité capillaire musculaire Modifications Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 18/38

19 Chiens des cimes : Mont Blanc 2004 Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 19/38

20 Mont-Blanc 2004 Drop helicoptère Test niveau 0 Camp de base / test - niveau 3500m Opération de recherche…...et effort intense - 20mn m Test post exercice 3500m Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 20/38

21 Mont-Blanc 2004 Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 21/38

22 Mont-Blanc 2004 : Synthèse des résultats 1/ Fonction cardiaque 2/ Oxygénation cellulaire 3/ Stress oxydatif cellulaire Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 22/38

23 Mont-Blanc 2004 : Synthèse des résultats Fréquence cardiaque DETTE DOXYGENE ? PROPENTOFYLLINE PLACEBO Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 23/38

24 ECG Arythmie Sinusale Respiratoire (ASR) cyclique Présente dans les 2 lots = chiens sportifs (entraînés à l effort) Rythme sinusal OK - Chien : Tarun Mont-Blanc 2004 : Synthèse des résultats Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 24/38

25 ECG Sous dénivellation ST : Ligne de base / segment ST => Témoin d une hypoxie myocardique - -0,2 mV < NORME < + 0,15 mV Effort intense altitude Lot traité : OK P P Q Q SS R R T T Chien : Patcho Complexe PQRS - Effort en altitude - Lot traité Ligne de base Mont-Blanc 2004 : Synthèse des résultats Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 25/38

26 ECG Complexe PQRS - Effort en altitude - Lot non traité Chien : Malouk P P Q Q S RR T S T Sous dénivellation ST : Segment ST => Témoin d une hypoxie myocardique - -0,2 mV < NORME < + 0,15 mV Effort intense altitude Lot non traité : hypoxie myocardique -0,4 mV Ligne de base Mont-Blanc 2004 : Synthèse des résultats Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 26/38

27 ECG % de chiens ne présentant pas des troubles hypoxiques au niveau du myocarde Mont-Blanc 2004 : Synthèse des résultats Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 27/38

28 1/ Fonction cardiaque 2/ Oxygénation cellulaire 3/ Sress oxydatif cellulaire Mont-Blanc 2004 : Synthèse des résultats Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 28/38

29 Oxysaturomètrie État Physiologique Altitude (m) Saturation (%) Clinique Indifférent0 – – 88RAS Compensé3000 – – 80 FR et FC Petit MAM Perturbé4000 – – 65 FR et FC MAM Critique> Grand MAM FR : Fréquence respiratoire FC : Fréquence cardiaque Mont-Blanc 2004 : Synthèse des résultats Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 29/38

30 Oxysaturomètrie Evolution du taux de saturation de lhémoglobine en oxygène (plaine vs altitude) Mont-Blanc 2004 : Synthèse des résultats Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 30/38

31 1/ Fonction cardiaque 2/ Oxygénation cellulaire 3/ Stress oxydatif cellulaire Mont-Blanc 2004 : Synthèses des résultats Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 31/38

32 Evolution des teneurs en vitamine E plasmatique Epreuves niveau 0 et niveau 3500 Placebo Propentofylline Vitamine E ( mol/l) Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 32/38

33 Evolution du TPAO (Total Plasma Anti-Oxidant) Epreuves niveau 0 et niveau 3500 Placebo Propentofylline TPAO (mmol/l) Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 33/38

34 Bases physiologiques de leffort chez le chien Énergétique de leffort Adaptation cardio-respiratoires Conséquences du stress Causes de la fatigue physique Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 34/38

35 Conséquences du stress Métaboliques Accumulation de lactates Accumulation de lactates Fragilisation des globules rouges Fragilisation des globules rougesPhysiologiques Moindre récupération Moindre récupération Transit digestif modifié Transit digestif modifié Stress oxydatif cellulaire Nocivité des radicaux libres Nocivité des radicaux libres Conséquences nombreuses Conséquences nombreuses Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 35/38

36 Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 36/38

37 Bases physiologiques de leffort chez le chien Énergétique de leffort Adaptation cardio-respiratoires Conséquences du stress Causes de la fatigue physique Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 37/38

38 Causes de la fatigue physique Carence en source énergétique spécifique Carence en source énergétique spécifique (ATP, Glycogène) Accumulation de déchets Accumulation de déchets (lactates, ions hydrogènes) Déshydratation extracellulaire Déshydratation extracellulaire Fatigue mentale Fatigue mentale(neuromédiateurs) Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 38/38


Télécharger ppt "Physiologie du chien au travail Préformation cynotechnique – Module C MAJ 01/02/08 Col vétérinaire GRANDJEAN D. 01/38."

Présentations similaires


Annonces Google