La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Intégration-Assimilation 1830-1939. Introduction. Les mots ont une histoire Aujourdhui (J. Costa-Lascoux, de limmigré au citoyen, 1989) « Assimilation.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Intégration-Assimilation 1830-1939. Introduction. Les mots ont une histoire Aujourdhui (J. Costa-Lascoux, de limmigré au citoyen, 1989) « Assimilation."— Transcription de la présentation:

1 Intégration-Assimilation

2 Introduction. Les mots ont une histoire Aujourdhui (J. Costa-Lascoux, de limmigré au citoyen, 1989) « Assimilation » = fusion dans société daccueil. Adhésion complète de létranger par une conversion des comportements et des mentalités aux normes et modes de vie de la société daccueil. Acquisition de la nationalité, abandon des particularismes. « Intégration » = pour létranger, adhésion aux règles de fonctionnement et aux valeurs de la société daccueil. Respect de ce qui fait unité de la communauté dont on devient partie intégrante. Mais aussi participation à lensemble des activités de la communauté. Pour la communauté daccueil, accueil de la diversité et solidarité avec lensemble de ses membres, quelle que soit lorigine. « Insertion » : situation où létranger est reconnu pour la place quil occupe dans la société, léconomie, tout en préservant spécificités culturelles, modes de vie et attaches solides avec pays dorigine. Jusquà la 2e GM, un seul mot : Assimilation

3 Première partie : lassimilation en question Les enjeux : la nation, la race Politiques (Etats-Unis, France) Droit du sol, droit du sang Lassimilation, une question scientifique

4 Etats-Unis « Vous voudriez abaissez les barrières et admettre parmi nous les Chinois et dautres races orientales. Il nest pas évident non seulement pour les vrais Américains, mais aussi pour les Orientaux, quils seront jamais assimilés dans une république américaine unie. Ils ne sont pas des nôtres. Leurs normes économiques et morales sont celles dil y a un millénaire. » (1923, cité dans Rygiel, p.133) « Les migrants doivent être amené à comprendre quen reniant la terre de leur naissance, ils renient aussi ses coutumes et ses traditions et ont le devoir, adoptant un pays nouveau, dadopter aussi sa langue et ses mœurs » (Surintendante de district, avant 1914, Rygiel, p.130)

5 France, 1889 « Nous, Français, nous avons un intérêt considérable à faire disparaître les obstacles légaux qui empêchent labsorption de limmigration étrangère, de ceux qui vivent au milieu de nous sans avoir de véritable patrie (…). Le véritable danger national est de laisser se constituer différentes nations dans la nation française. (…) Par cette loi, nous réaliserons lannexion pacifique, équitable, nécessaire dune population nombreuse qui sera rapidement assimilée par lensemble de la nation » (Maxime Lecomte, rapporteur de la loi de 1889 à la Chambre des Députés)

6 France, 1927 « Vous nignorez pas quil existe en France un grand nombre détrangers. Ils ny sont pas seulement de passage. Ils sy sont fixés, ils y ont leurs intérêts, leur activité. Ils ont pour ainsi dire adopté la France comme pays délection et bénéficient de notre civilisation et de nos lois; Si ces étrangers viennent à nous, sils acceptent notre nationalité, sils nous la demandent, nous navons aucune raison de ne pas la leur accorder et ne pas en faire des Français comme les autres » (M. Mallarmé, rapporteur de la loi de 1927) « Dans notre pays de Bretagne, on construit les maisons en granit. Il peut arriver quun jour nous ne trouvions plus assez de granit et que pour empêcher les maisons de sécrouler, nous fassions venir dautres régions de la pierre blanche […] La vraie race française est de granit. Si pour le moment, il est nécessaire se servir de pierre blanche, efforçons-nous, par tous les moyens, de conserver sur notre pays le véritable granit. » (M.Violle, député breton, débats du )

7 Première partie : lassimilation en question Les enjeux : la nation, la race Politiques (Etats-Unis, France) Droit du sol, droit du sang Lassimilation, une question scientifique

8 Classement des étrangers (Georges Mauco, 1930)

9 Une enquête sociologique en 1948

10 Deuxième partie : voies et processus dintégration Parcours professionnels Un monde de prolétaires Première et deuxième génération Acculturation Phénomène inéluctable, mais divers Facteurs : communautés à sens multiples, attraction du nouveau monde, effacer le stigmate étranger. (changement de nom) Mouvements collectifs, mouvements dune époque Cycles ou « rounds de boxe » Rôle clé du milieu ouvrier

11 Parcours professionnels 1) Nogent s/Marne ( ) 1e et 2e génération Hommes Femmes

12 Parcours professionnels 2)East Harlem (1920) 1e, 2e génération, naturalisés.

13 Acculturation : Italiens aux Etats-Unis 1911 Objet photographique 1930 Représentation de soi

14 Acculturation : Commerçants chinois Paris, autour de 1900

15 Acculturation : la vie communautaire Polonais en France Ecole Associations (Sokol)

16 En France : mouvements cycliques

17 Intégration : une dimension collective Etats-Unis Aristide Zolberg ( Hommes et Migrations, mai-juin 2005): Lintégration des vagues successives dimmigration ? « une succession de rounds de boxe » 1er épisode : « La république menacée par les suppôts du Pape » (Irlandais) 2e épisode : « crise chinoise » (Première régulation) 3e épisode : le « melting-pot » résistera-t-il à « linvasion métèque » (new immigration) ? (lois des quotas )

18 Milieu ouvrier, creuset social du passé


Télécharger ppt "Intégration-Assimilation 1830-1939. Introduction. Les mots ont une histoire Aujourdhui (J. Costa-Lascoux, de limmigré au citoyen, 1989) « Assimilation."

Présentations similaires


Annonces Google