La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Acquérir de lautonomie en lecture Cycle des apprentissages premiers.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Acquérir de lautonomie en lecture Cycle des apprentissages premiers."— Transcription de la présentation:

1 Acquérir de lautonomie en lecture Cycle des apprentissages premiers

2 Quest-ce que LIRE ? Si lon ne devait retenir que deux compétences fondamentales pour définir ce que sous-entend « être autonome en lecture », on dirait que : LIRE, cest dabord… LIRE, cest surtout… DECHIFFRER un message écrit. COMPRENDRE ce que lon déchiffre. La formeLe fond Savoir lire, cest donc gérer de front la forme et le fond.

3 Lire = comprendre… Et déchiffrer alors ? Deux dimensions de lacte de lecture que lon retrouve dans les définitions et citations Reconnaître les signes graphiques dune langue, former mentalement ou à voix haute les sons que ces signes ou leurs combinaisons représentent et leur associer un sens : lire le chinois, le Braille. Définition du Larousse Lire, cest recevoir lidée transmise par des mots écrits. Maria Montessori Le verbe « lire » ne supporte pas limpératif. Aversion quil partage avec quelques autres : le verbe « aimer »… et le verbe « rêver »… Daniel Pennac FORME Lidentification des mots FOND Lee traitement sémantique des textes Lire = déchiffrer et comprendre en faisant la somme de chaque unité de sens. Vraiment ? Citation qui pose la question de la méthode et du plaisir… Mais ne doit-on pas aussi « faire des gammes » ? Toutes ces définitions, de par leurs extrémismes, sont révélatrices des oscillations des courants de pensées didactiques selon les époques, certains privilégiant la forme et dautres le fond… mais toujours en sacrifiant lun ou lautre ! Ny aurait-il pas un juste équilibre ?

4 Quand apprend-on à lire ?

5 Linstallation des « fondamentaux » De la lecture magistrale à la lecture autonome Lecture, écriture Dès le cours préparatoire, les élèves sentraînent à déchiffrer et à écrire seuls des mots déjà connus. Larticulation entre lecture et écriture est indispensable à cet apprentissage. Cet entraînement conduit progressivement lélève à lire dune manière plus aisée et plus rapide (déchiffrage, identification de la signification). Au cours élémentaire première année, des textes plus longs et plus variés, comportant des phrases plus complexes, sont progressivement proposés aux élèves. Savoir déchiffrer et reconnaître la signification des mots ne suffit pas pour lire une phrase ou un texte ; les élèves apprennent aussi à prendre appui sur lorganisation de la phrase ou du texte quils lisent. Ils acquièrent le vocabulaire et les connaissances nécessaires pour comprendre les textes quils sont amenés à lire. Lappui sur un manuel de qualité est un gage de succès pour cet enseignement délicat. Les élèves apprennent à rédiger de manière autonome un texte court : rechercher et organiser des idées, choisir du vocabulaire, construire et enchaîner des phrases, prêter attention à lorthographe. Ils sont amenés à utiliser lordinateur : écriture au clavier, utilisation dun dictionnaire électronique. FORME Lidentification des mots FOND Lee traitement sémantique des textes CYCLE 2 Français À la fin de la grande section de lécole maternelle, lélève a largement accru son vocabulaire, il est capable de sexprimer, découter et de prendre la parole. Il comprend un récit lorsquil est lu par un adulte, il distingue clairement les sonorités de la langue et les signes graphiques qui les représentent à lécrit. Au cours préparatoire, lapprentissage de la lecture passe par le décodage et lidentification des mots et par lacquisition progressive des connaissances et compétences nécessaires à la compréhension des textes. Le code alphabétique doit faire lobjet dun travail systématique dès le début de lannée. Les apprentissages de la lecture et de lécriture, quil sagisse des mots, des phrases, des textes, menés de pair, se renforcent mutuellement tout au long du cycle.

6 Les « premiers » apprentissages De la lecture magistrale aux premiers essais de lecture autonome Sapproprier le langage Échanger, sexprimer Comprendre Progresser vers la maîtrise de la langue française Découvrir lécrit Se familiariser avec lécrit - Découvrir les supports de lécrit - Découvrir la langue écrite - Contribuer à lécriture de textes FOND Les apprentissages qui préparent le traitement sémantique des textes CYCLE 1 Se préparer à apprendre à lire et à écrire - Distinguer les sons de la parole - Aborder le principe alphabétique - Apprendre les gestes de lécriture FORME Les apprentissages qui préparent l'identification des mots

7 L « approfondissement » des compétences de lecture De lamélioration de lautomatisation à la lecture autonome Lecture La lecture continue à faire lobjet dun apprentissage systématique : - automatisation de la reconnaissance des mots, lecture aisée de mots irréguliers et rares, augmentation de la rapidité et de lefficacité de la lecture silencieuse ; - compréhension des phrases ; - compréhension de textes scolaires (énoncés de problèmes, consignes, leçons et exercices des manuels) ; - compréhension de textes informatifs et documentaires ; - compréhension de textes littéraires (récits, descriptions, dialogues, poèmes). Lélève apprend à comprendre le sens dun texte en en reformulant lessentiel et en répondant à des questions le concernant. Cette compréhension sappuie sur le repérage des principaux éléments du texte (sujet, personnages, événements), mais aussi sur son analyse précise. Celle-ci consiste principalement en lobservation des traits distinctifs qui donnent au texte sa cohérence : titre, organisation en phrases et en paragraphes, rôle de la ponctuation et des mots de liaison, usage des pronoms, temps verbaux, champs lexicaux. Littérature […] Chaque année, les élèves lisent intégralement des ouvrages relevant de divers genres et appartenant aux classiques de lenfance et à la littérature de jeunesse […]. Ces lectures cursives sont conduites avec le souci de développer chez lélève le plaisir de lire. Les élèves rendent compte de leur lecture, expriment leurs réactions ou leurs points de vue et échangent entre eux sur ces sujets, mettent en relation des textes entre eux […]. Les interprétations diverses sont toujours rapportées aux éléments du texte qui les autorisent ou, au contraire, les rendent impossibles. Rédaction (elle est une priorité du cycle des approfondissements). […] Ils sont entraînés à rédiger, à corriger, et à améliorer leurs productions, en utilisant le vocabulaire acquis, leurs connaissances grammaticales et orthographiques ainsi que les outils à disposition. FORME Le perfectionnement et l'automatisation vers la lecture rapide, efficace et aisée FOND Le perfectionnement dans le traitement sémantique des textes CYCLE 3 Lecture et écriture La lecture et lécriture sont systématiquement liées : elles font lobjet dexercices quotidiens, non seulement en français, mais aussi dans le cadre de tous les enseignements. Létude des textes, et en particulier des textes littéraires, vise à développer les capacités de compréhension, et à soutenir lapprentissage de la rédaction autonome.

8 Les 2 dimensions à travers les cycles On insiste sur… Les « premiers » apprentissages Linstallation des « fondamentaux » (incontournables techniques) L « approfondissement » des compétences de lecture LA FORME LE FOND A ce niveau, on met en place l« envie de lire » et les fondations de la combinatoire On prolonge le travail de GS mais on entre officiellement dans la combinatoire On prolonge le travail de C2 en donnant la primauté à la compréhension des textes Le cycle 2 nest pas le cycle de lapprentissage de la lecture. Cest le cycle de la « technique » de la lecture. Ce nest pas au CP que l « on apprend à lire », ni même au cycle 2, cest à lécole primaire. « seulement » « seul et unique »

9 Les méthodes de lecture Méthode globale : très peu employée, ou de manière marginale. Appliquée « à la lettre », elle nétudie pas explicitement le lien entre les lettres et les sons. La méthode « naturelle » de Freinet en est une variante. Les textes déconseillent officiellement cette méthode, mais la liberté pédagogique autorise : La méthode syllabique ou alphabétique (B+A = BA): la plus traditionnelle, qui va de la lettre au mot (on parle de modèle ascendant et souvent magistral…); La plus facile à mettre en œuvre mais qui fait abstraction du stade logographique et nengage pas lactivité intellectuelle des élèves. La méthode analytique : du mot à la lettre (on parle de modèle descendant ou inductif: mots > syllabe > son); Cette démarche suit et respecte les stades dapprentissage de la lecture mais suppose une mise en œuvre plus ambitieuse associant les élèves aux observations sur la construction des sons. La méthode mixte, combinant un enseignement systématique (syllabique ou analytique) et lapproche globale. On parle de modèle interactif.

10 Les oscillations dans lenseignement de la lecture Un équilibre à trouver Méthode globale : découverte « intuitive » des règles graphophonétiques à force de fréquenter et produire des écrits. La méthode syllabique : de la lettre au mot (modèle ascendant). La méthode analytique : du mot à la lettre (modèle descendant). La méthode mixte, combinant les deux : approche systématique (syllabique et / ou analytique) et globale (modèle interactif). FOND Lentrée par le sens : le texte, la phrase, les mots FORME Lidentification des lettres, syllabes, mots Laccès au sens et lacquisition dautomatismes ne sont pas antinomiques. BO du 3 juin 2008 Risque important de produire des non lecteurs Risque important de produire des illettrés


Télécharger ppt "Acquérir de lautonomie en lecture Cycle des apprentissages premiers."

Présentations similaires


Annonces Google