La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

PRISE EN CHARGE PRATIQUE EN ONCOLOGIE ET GUIDELINES

Présentations similaires


Présentation au sujet: "PRISE EN CHARGE PRATIQUE EN ONCOLOGIE ET GUIDELINES"— Transcription de la présentation:

1 PRISE EN CHARGE PRATIQUE EN ONCOLOGIE ET GUIDELINES
Pr Yazid Belkacemi Jan Vermeer dit Vermeer van Delft « La jeune fille au turban »

2 Réunion de Concertation Pluridisciplinaire Annonce du diagnostic
Prise en charge pratique en oncologie Pluridisciplinarité  Cadre juridique  Plan Cancer Réunion de Concertation Pluridisciplinaire Annonce du diagnostic Notion de réseau

3 Jan Vermeer dit Vermeer van Delft
Prise en charge pratique en oncologie Pluridisciplinarité  Cadre juridique  Plan Cancer Réunion de Concertation Pluridisciplinaire Annonce du diagnostic Notion de réseau Jan Vermeer dit Vermeer van Delft « La laitière »

4 Base juridique 1 Code déontologie Art 17: « le médecin ne doit, sauf circonstances exceptionnelles, entreprendre ou poursuivre des soins ni formuler des prescriptions dans les domaines qui dépassent sa compétence ou ses possibilités » Art 34: « dès lors qu’il a accepté de répondre à une demande, le médecin s’engage à faire appel s’il y a lieu à l’aide de tiers compétents »

5 Base juridique 2 Principes de l’organisation
Circulaire 24 mars 1998 « organisation des soins en cancérologie » La phase de définition des stratégies diagnostique et thérapeutique……. relève d’une concertation pluridisciplinaire La bonne organisation des soins…… exige la mise en place de la concertation Le schéma de prise en charge…….sera inséré dans le dossier du malade……il est souhaitable qu’il soit adressé au contrôle médical en même temps que le protocole d’examen spécial

6 Base juridique 3 Plan cancer I
« des soins de meilleure qualité centrés autour du patient » Coordonner systématiquement les soins en ville et à l’hôpital autour du patient: chapitre soins : mesures 29 à 38 Un accompagnement social plus humain et plus solidaire chapitre social : mesures 54 à 60

7 Plan cancer : chapitre soins
29 : réseau régional du cancer coordonnant l’ensemble des acteurs de soins 31 : faire bénéficier 100% des nouveaux patients……… d’une concertation pluridisciplinaire autour de leur dossier. Synthétiser le parcours issu de cette concertation sous la forme d’un programme personnalisé de soins

8 Plan cancer : chapitre soins
32 : identifier des Centres de Coordination en Cancérologie (3 C) dans chaque établissement traitants des patients atteints de cancers Réunions de concertation pluridisciplinaire Programme personnalisé Suivi individualisé 34 : dossier communiquant au sein de chaque réseau

9 Plan cancer : chapitre soins
36 : Critères d’agrément pour la pratique de la cancérologie dans les établissements Activité et qualité Équipements Organisation autour de la prise en charge globale (CR de RCP)

10 Jan Vermeer dit Vermeer van Delft
Prise en charge pratique en oncologie Pluridisciplinarité,  Cadre juridique  Plan Cancer Réunion de Concertation Pluridisciplinaire Annonce du diagnostic Notion de réseau Jan Vermeer dit Vermeer van Delft « La dentelière »

11 Objectifs Meilleure prise en charge Optimiser le diagnostic
Améliorer les résultats Optimiser le diagnostic Éviter des stratégies non optimales, limiter les risques d’erreurs Proposer des stratégies innovantes et participation à la recherche clinique

12 Objectifs Rendre la décision plus homogène et moins personnelle
Faciliter l’acceptabilité par le patient d’une décision (proposition) thérapeutique Élaborer des protocoles de recherche

13 Fonctionnement de la RCP
Protocoles formalisés, accessibles, validés Schéma de traitement inséré dans le dossier, expliqué et transmis au médecin traitant Dossier minimal commun Notion de niveau de preuve caractérisant le protocole Concertation pluridisciplinaire Émargements des acteurs ayant participé à la réflexion

14 Réunion de Concertation Pluridisciplinaire Annonce du diagnostic
Prise en charge pratique en oncologie Pluridisciplinarité,  Cadre juridique  Plan Cancer Réunion de Concertation Pluridisciplinaire Annonce du diagnostic Notion de réseau Jan Vermeer dit Vermeer van Delft « La femme en bleu lisant une lettre»

15 Dispositif d’annonce L’annonce comprend 4 volets
Consultation d’annonce médicale Consultation para médicale Coordination des soins de support Information du médecin référent

16 Remise d’un PPS Chaque patient doit recevoir un Plan Personnalisé de Soin Documents évolutifs et retraçant Les orientations thérapeutiques Les effets secondaires attendus Il est transmis au médecin traitant

17 Jan Vermeer dit Vermeer van Delft « La jeune femme à l’aiguière»
Prise en charge pratique en oncologie Pluridisciplinarité,  Cadre juridique  Plan Cancer Réunion de Concertation Pluridisciplinaire Annonce du diagnostic Notion de réseau Jan Vermeer dit Vermeer van Delft « La jeune femme à l’aiguière»

18 Principes des réseaux Cette prise en charge s’inscrit dans un réseau de soins Optimiser les soins en cancérologie Repose sur 4 principes Accessibilité Qualité des soins Continuité des soins Approche globale

19 Conclusion Importance de la prise en charge initiale : optimale
Compétence des acteurs Pluridisciplinarité Médecin référent Parcours de soin et consultation d’annonce Prise en charge adaptée et expliquée Information adaptée et graduée du patient

20 Prise en charge pratique en oncologie
Place de guidelines

21 De la littérature au patient
Les guidelines : l’évidence absolue? De la littérature au patient 21

22 Méthodologie différente
Bibliographie sélectionnée et analysée 3- Consensus formalisé Situations cliniques concrètes Opinion d’experts Recommandations préalablement établies et révisées 1- Consensus Après réunion publique ou congrès consensus rapidement établit par Un jury d’experts et non-experts Ecrites par des experts et des non experts Révision par un comité indépendant Niveaux de preuve systématiques 2- Recommendations

23 GUIDELINES Niveaux de preuve - grade Consensus

24 GUIDELINES Niveaux de preuve - grade

25 Guidelines Invasifs In situ Niveaux de preuve Grade
RT adjuvante + boost APBI RTPM RT ganglionnaire Fractionnement In situ RT adjuvante +/-boost APBI TAM CLIS

26

27 Chirurgie conservatrice
Saint Paul L’IRRADIATION DE LA TOTALITE DE LA GLANDE MAMMAIRE DOIT ETRE SYSTEMATIQUE Sein : 50Gy + boost 16 Gy Aucune exception Niveau 1 - Grade A L’IRRADIATION PARTIELLE DU SEIN NE PEUT SE CONCEVOIR QUE DANS LE CADRE D’UN ESSAI CLINIQUE Belkacemi et al. CROH 2010

28 Chirurgie conservatrice Délai entre chirurgie et radiothérapie
Saint Paul Délai entre chirurgie et radiothérapie Pas d’indication de chimiothérapie Un délai maximum de 8 semaines est recommandé entre la chirurgie et la radiothérapie locorégionale Niveau 3 grade C Indication de chimiothérapie La radiothérapie doit être débutée après la fin de la chimiothérapie. Cependant le délai maximal entre la chirurgie et la RT doit se situer entre semaines Belkacemi et al. CROH 2010

29 GUIDELINES Niveaux de preuve - grade Consensus

30

31 Carcinome intracanalaire
Questions Yes No RT after entirely excised DCIS 68% 24% Possibility of avoidance RT In elderly > 70 years In many pts with GI/low risk 58% 62% 33% 32% ND 8% 9% 6%

32 Carcinome invasif Questions Yes No Hypofractionated WBI (Whelan 2010)
- Standard F is preferred for LVI+ 92% 34% 4% 33% ABPI is acceptable w/o EBRT Any APBI for elderly Boost IORT vs EBRT 49% 62% 87% 36% 23% 7% ND 4% 33% 15% 6% RTPM > 3N+ 1-3 N+ Unless > 45 y LVI+ > T2 but N- 88% 18% 51% 57% 13% 5% 71% 42% 26% 85%

33 3- formalized consensus
AROME GUIDELINES Selected and analyzed bibliography 1- consensus 3- formalized consensus

34 AROME guidelines aims and scope
To promote interdisciplinary communication and collaboration between mediterranean oncologists To critically review data in order to establish acceptable practice recommendations for optimal care under various circumstances and according to: the local means the local epidemiology

35 Methodology Establishment of minimum acceptable requirements vs standard of care
Minimum acceptable requirements: the minimum practice an oncologist should be able to perform in order to provide acceptable care Standard of care: the standard practice an oncologist should perform in order to provide optimum care

36 Materials and Methods Scientific evidence was presented and discussed
Panel comprised 8-9 cancer specialists: radiation oncologists, medical oncologists, surgical oncologists, physicians of nuclear medicine and epidemiologists No funding from the industry No Conflicts of interest

37 AROME

38 AROME guidelines on prevention

39 Mammography

40 Diagnosis

41 Staging

42 Primary treatment decision

43 Surgery quality control

44 Adjuvant treatment strategies

45 Follow- up

46 Discussion These minimum requirements provide a baseline for the best implementation of scarce resources to cancer care Should not be seen by any means as competent To be updated due to the eventual increase of available means and the purpose of AROME is that someday they will coincide with standard of care in all countries around the MA

47 Jan Vermeer dit Vermeer van Delft
« L’astronome »

48 Merci Jan Vermeer dit Vermeer van Delft Vue de Delft. Mauritshuis. La Haye. 98 x 117,5 cm. v.1661.


Télécharger ppt "PRISE EN CHARGE PRATIQUE EN ONCOLOGIE ET GUIDELINES"

Présentations similaires


Annonces Google