La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Service Conseil Médical et Connaissance des handicaps Septembre 1999 - Papa Abdou Population des personnes handicapées de plus de 60 ans dans les structures.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Service Conseil Médical et Connaissance des handicaps Septembre 1999 - Papa Abdou Population des personnes handicapées de plus de 60 ans dans les structures."— Transcription de la présentation:

1 Service Conseil Médical et Connaissance des handicaps Septembre Papa Abdou Population des personnes handicapées de plus de 60 ans dans les structures APF - Délégations, foyers de vie-

2 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 2 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Population des Ph.V. dans les structures APF Quelles informations avons- nous sur cette population ? Type de structure Effectifs % % Délégations - Usagers en accompagnement social ,6 Délégations - Usagers ayant fait une demande ponctuelle ,1* Foyers de vie21413,8Total * : taux de n.r = 23% 4440

3 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 3 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Les Ph.V dans les délégations Dabord on note une sur-représentation des Ph.V. suivies par les équipes ISID dans certaines régions administratives : Centre(28,2%), Limousin (22,6%), Bourgogne(19,4%), Franche-Comté(15,6%), Poitou- Charentes (15,2%). Les autres régions accueillent un pourcentage de Ph.V autour de la moyenne, à lexception de la Lorraine, du Nord-Pas-de-Calais et de Basse-Normandie où il se situe autour de 7%. A noter dans le département du Cher : 54,5% des personnes accueillies ont plus de 60 ans

4 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 4 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Age des usagers (en délégation) Entre 3ème et 4ème âge

5 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 5 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Sexe (population suivie en délégation) Ceci était attendu, les femmes sont plus nombreuses que les femmes après 60 ans (58,1% contre 41,9 des hommes)

6 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 6 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Situation familiale des personnes âgées (en délégation) Seulement un peu moins de la moitié des plus de 60 ans vivent avec un(e) conjoint(e).

7 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 7 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Etiologies des handicaps des personnes âgées (en délégation) On notera chez les plus de 60 ans, la proportion importante dAVC, de polio. et de lésions ostéo-articulaires.

8 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 8 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Lieu de vie et logement des personnes âgées(en délégation) Environ 93% des personnes âgées suivies par les équipes ISID vivent à domicile. Et si on fait abstraction du taux de non-réponse*, près de 40% d entre elles vivent seules contre 27% des moins âgées. 35% vivent en milieu rural (c est également le cas des moins âgées). Plus de moitié sont propriétaires de leur logement (contre 32% des moins de 60 ans). Dans 68% des cas il s agit d un logement individuel. Dans 60% des cas, le logement n est pas aménagé, lintérieur nest pas accessible 1 fois sur 4 et l extérieur ne l est pas dans 66% des cas. * : ces chiffres sont à prendre avec la plus grande précaution, les taux de n.r étant parfois très élevée.

9 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 9 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Passé scolaire, professionnel et institutionnel (Foyers de vie) Ils sont plus nombreux à n avoir pas été scolarisés (26% contre 11% des autres résidants) et naturellement plus nombreux à avoir été scolarisés en milieu ordinaire, lorsque c est le cas (seulement 4% d entre eux ont connu le milieu éducatif spécialisé contre 46% des moins de 60 ans). Même si le niveau scolaire paraît plus souvent bas, ils ont plus souvent connu un passé professionnel (51,5% contre 36% des moins de 60 ans) qu ils ont exercé en milieu ordinaire dans 45% des cas (contre 29%). Ils viennent plus souvent du domicile ou du milieu hospitalier. Ils ont été admis au foyer en moyenne à 51 ans (32 ans pour les moins de 60 ans).

10 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 10 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Attentes et Besoins (Foyers de vie) Les plus de 60 ans sont plus nombreux que les autres résidants à exprimer les besoins suivants (pris séparément) : logement adapté, accessible, aménagé (79,5% contre 69,5%) services collectifs(cuisine, ménage) (69,5% contre 58%) auxiliaire de vie (78% contre 66,4%) soins (surveillance, suivi) (55,7% contre 41,5%)

11 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 11 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Etiologies des handicaps (Foyers de vie) Fort pourcentage d AVC et de SEP chez les plus de 60 ans. Pas plus de maladies évolutives.

12 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 12 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Déficience motrice des membres (Foyers de vie) Les personnes handicapées de plus de 60 ans, sont plus nombreuses à être atteinte d hémiplégie (au sens large) (A relier avec les étiologies ?).

13 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 13 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Déficiences associées (Foyers de vie) Les résidants de plus de 60 ans ne sont ni plus ni moins nombreux à souffrir des déficiences suivantes : - déficience de la déglutition (26,6% contre 23 des autres résidants) - déficience du langage(35,5 contre 41,5) - déficience intellectuelle toutes sévérités confondues(38,7 contre 45,3) - troubles de l humeur(47 contre 45) !! - déficience respiratoire (17,8 contre 14,3) Ils sont par contre moins nombreux à souffrir de : - d épilepsie (9,3 contre 19,7) Mais plus nombreux lorsqu il s agit de : - déficience auditive (10,8 contre 4,5) - déficience cardiaque (22,1 contre 10,7) - déficience sphinctérienne (46,2 contre 31,7) Notons enfin les plus de 60 ans sont 2 fois moins nombreux à avoir un suivi psychiatrique (6 contre 12% des autres résidants).

14 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 14 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Moyen de déplacement des résidants (Foyers de vie) Les personnes âgées dans les foyers sont plus nombreuses à utiliser le FR manuel. On ne sait pas dans quelle mesure elles le propulsent seules. Une indication fait état de 65% d entre eux qui n ont pas besoin d aide.

15 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 15 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Dépendance vis-à-vis des actes de la vie quotidienne (Foyers de vie) L indicateur de dépendance global de Barthel ne fait pas état de différences significatives entre résidants âgés et moins âgés. A regarder de plus près, les plus de 60 ans sont plus nombreux à avoir besoin d aide totale pour les 2 actes suivants : - l habillage (56 contre 45% des autres résidants) - le contrôle urinaire ( 27 contre 19,7%) On note des différences qui semblent importantes, mais non significatives pour 2 autres actes : - la toilette du corps (60 contre 50% des autres résidants ont besoin d une aide totale) - propulser un FR manuel (34,3 contre 27,1%).

16 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 16 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Dépendance Le périmètre de mobilité indépendante est plus réduit chez les plus âgés.

17 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 17 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999 Fréquence des soins En termes de soins, on retiendra une proportion plus importante de résidants âgés consommateurs de : - soins infirmiers (66,7 contre 52,9%) et une moindre proportion lorsqu il s agit de : - séances de psychologues (12,6 contre 24% des autres résidants) - séances de psychiatrie (6,5 contre 11,8%) Ils sont également plus nombreux à - prendre quotidiennement ou de façon permanente des médicaments (95 contre 82,6%).

18 Service Conseil Médical et Connaissance des Handicaps Papa Abdou 18 Population des Ph.V dans les structures APF Septembre 1999


Télécharger ppt "Service Conseil Médical et Connaissance des handicaps Septembre 1999 - Papa Abdou Population des personnes handicapées de plus de 60 ans dans les structures."

Présentations similaires


Annonces Google