La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L'HOMME FACE À L'INCONNU Musical Transition manuelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L'HOMME FACE À L'INCONNU Musical Transition manuelle."— Transcription de la présentation:

1

2 L'HOMME FACE À L'INCONNU Musical Transition manuelle

3 PREMIÈRES MESURES ASTRONOMIQUES 4600 avant JC EUROPE Les premières mesures astronomiques remontent à environ 6700 ans avant JC, date à laquelle on trouve les premiers alignements de menhirs. Ils furent ensuite suivis par les pierres dressés de Stonehenge (en Angleterre.) La fonction de Stonehenge, véritable observatoire astronomique, fut l'objet de nombreuses théories dont la prédiction des solstices, des équinoxes mais également des éclipses de soleil et de lune. Le nombre de site similaires à travers le monde montre combien de peuples donnaient une énorme importance aux relevés des mouvements du soleil et de la lune. environ av. J.-C

4 LE CALENDRIER ANNUEL 4000 av JC ÉGYPTE Après avoir remarqué que l'étoile Sirius apparaissait en même temps que la crue annuelle du Nil, les égyptiens de l'ancienne Egypte déduirent que le soleil se retrouvait, tous les 365 jours, à la même place dans le ciel par rapport aux autres étoiles. Ils divisèrent ainsi l'année en trois saisons : La saison des inondations (où le Nil déborde), la saison des s les, et la saison des récoltes. Le 1er calendrier venait alors d'être conçu.

5 LA TERRE CENTRE DE L' UNIVERS 4000 avant JC MÉSOPOTAMIE Les premières théories sur l'architecture de notre Univers apparaissent en Mésopotamie. On y retrouve en effet les premiers relevés concernant l'observation des éclipses de Lune, des comètes ainsi que les premières prédictions des conjonctions des planètes entre elles. Les Mésopotamiens apprirent également à repérer le déplacement progressif des constellations dans le ciel, et le retour annuel des étoiles. La Terre était à cette période visualisée comme étant au centre de l'Univers, avec les autres corps gravitant autour d'elle.

6 ASTRONOMIE / ASTROLOGIE 2000 av JC BABYLONE Les Babyloniens avaient remarqué que le soleil, la lune et les cinq planètes visibles à lœil nu (à savoir Mercure, Mars, Venus, Jupiter et Saturne) se déplaçaient dans une zone appelée zodiaque. Cependant, les premières représentations du zodiaque sous l'aspect d'une bande circulaire divisée en 360° et 12 signes ne remonte qu'au 6ème siècle av JC. On considère par ailleurs Babylone comme le berceau de lastrologie et dont certains aspects proviennent pourtant de la culture sumérienne. Le mouvement des astres, identifiés à des divinités, faisait alors lobjet dobservations précises. Les Babyloniens auraient également découvert le cycle des éclipses de Lune et de Soleil : Le Saros. Le Saros étant une période de 11 ans qui correspond au retour des éclipses de lune et de soleil. ASTRONOMIE

7 L' ÉQUILIBRE COSMIQUE 1500 av JC CHINE Le Tao est l'énergie ou la force fondamentale de l'Univers qui coule en toutes choses, vivantes comme inertes. C'est lessence même de la réalité, et qui est de par sa nature indescriptible. Le Yin et le Yang sont quant à elles les forces qui régissent l'univers. Elles sont à la fois contraires et complémentaires. L'équilibre est alors perpétuel et sans cesse renouvelé. La multiplicité des phénomènes contenu dans l'Univers, visibles et invisibles, sont alors le résultat de cette perpétuelle interaction. L image de l'éclipse de Lune du 3 mars 2007

8 LA TERRE : UN DISQUE FLOTTANT SUR L' EAU 7ème siècle av JC THALÈS DE MILET Le Philosophe, Scientifique et Mathématicien grec reprend les conceptions astronomiques des Babyloniens. Il voit la Terre comme un disque flottant sur leau et le Ciel comme une voûte limitant le monde. Il pensait également que l'eau était la substance fondamentale dont toutes choses procédaient. Pour lui, l'eau était une substance élémentaire et vivante, l'élément fondamental qui explique tous les autres. Son intérêt pour l'astronomie le poussa à faire de nombreuses observations sur les constellations. Il aurait ainsi été le premier à constater le voyage du Soleil entre les deux Tropiques. Il établira aussi le fait que certaines étoiles n'étaient pas toutes fixes par rapport aux autres et il les baptisa Planètes, signifiant corps errant.

9 LES 4 ÉLÉMENTS PRIMORDIAUX L' INFINI EN MOUVEMENT 6ème siècle av JC ANAXIMANDRE Pour Anaximandre, la terre, l'eau, l'air et le feu génèrent les différents éléments formant le monde sensible. Il admettra également lexistence simultanée de plusieurs mondes qui naîtraient et périraient. Pour lui, le principe à partir duquel toute chose évolue se trouve dans cette espèce de matière invisible, infinie, immuable et éternelle. Il affirmera également que les substances dites "inobservables" peuvent se retrouver en toute chose. Sa conception anticipa la notion moderne d'univers sans limite.

10 6ème siècle av JC PYTHAGORE LA MUSIQUE DES SPHÈRES Il est l'un des premiers à avancer que la terre est sphérique. Il placera celle-ci au centre de l'Univers. Les étoiles étaient censés jouer ainsi une gamme complète et en parfaite harmonie : La musique des sphères. UNE TERRE SPHÉRIQUE

11 LA PUISSANCE DES NOMBRES Il créa également une fraternité qui croyait à "la toute puissance du nombre qui régit l'univers". Les pythagoriciens furent les premiers à considérer la Terre comme une sphère en révolution autour de laquelle tournent en cercles concentriques le soleil, la lune, les cinq planètes alors connues, et la sphère des étoiles fixes.

12 LE MONDE DES ATOMES 5ème siècle av JC DÉMOCRITE Démocrite est connu comme lauteur de treize tétralogies, soit cinquante-deux traités, dans lesquels il réfléchit sur les planètes, la nature, la nature de lhomme, la disposition du sage, le système du monde, la providence, ou la forme des atomes… Son intuition lui vaudra le mérite dêtre l'un des premiers à faire intervenir des particules infiniment petites et indivisibles, quil nommera atomes. Démocrite concevait la création du monde, et la source de toute réalité, par le tournoiement des atomes. De ce fait, il affirmera que le mouvement est inhérent à l'atome, et que ce dernier est éternel. L'univers serait alors comme un gigantesque mécanisme, qui par nécessité était en mouvement...

13 UNE TERRE IMMOBILE OPPOSÉE AU CIEL 4ème siècle av JC ARISTOTE - La Terre est immobile et se trouve au centre de l'Univers. Elle est faite des 4 éléments : l'eau, l'air, la terre et le feu. Aristote démontre l'immobilité de la Terre en affirmant que si la Terre était en mouvement nous devrions en ressentir directement les effets. - Il y a une séparation absolue ente le monde terrestre imparfait et changeant et le monde céleste parfait et éternel Ce ciel immuable est fait d'un 5ème élément, la "quintessence", l'éther. Il affirmera également que la Terre est sphérique et en donnera deux preuves : L'ombre portée par la Terre sur la Lune lors d'une éclipse est toujours arrondie + On voit toujours apparaître en premier le mât d'un navire quand celui arrive de la haute mer.

14 LA TERRE TOURNE AUTOUR DU SOLEIL 3ème siècle av JC ARISTARQUE DE SAMOS L'astronome Grec indiquait déjà que notre planète tournait autour du soleil sur une orbite circulaire mais du fait de la renommée d'Aristote, on crut pendant longtemps que la Terre était au centre de l'Univers Il a été lun des premiers à proposer un Univers héliocentrique, mais malheureusement, à cette époque, une telle conception navait aucune chance de rencontrer lapprobation de ses contemporains. Il concevait également un Univers infiniment grand et plaçait la sphère des étoiles fixes beaucoup plus loin que lorbite terrestre, mais il ne pouvait en apporter aucune preuve...

15 LA TERRE REVIENT AU CENTRE DE L' UNIVERS après JC CLAUDE PTOLÉMÉE L'astronome grec replaça la Terre au centre de l'Univers entourée par le soleil et les planètes. Le système géocentrique décrit par Ptolémée place en effet la Terre immobile au centre de l'univers, avec autour et dans l'ordre : la Lune, Mercure, Vénus, le Soleil, Mars, Jupiter, Saturne et les étoiles (accrochées à la huitième sphère). Il expliquera le mouvement des astres par une combinaison complexe de cercles. Ces constructions permettront notamment d'expliquer le mouvement rétrograde des planètes.

16 LE SOLEIL CENTRE DE L' UNIVERS NICOLAS COPERNIC Copernic remit en cause l'idée que la terre était au centre de l'Univers et s'aperçut de ce fait que la terre tourne bien autour du soleil et non le contraire. Après une série de calculs, il démontra cette théorie et édita un livre. Pour la première fois, il représente l'Univers avec en son centre notre soleil et placera finalement tous les autres astres en orbite autour de celui-ci. Il se fit néanmoins exécuter peu après pour son "hérésie" envers l'église.

17 LES ÉTOILES NE SONT PAS ÉTERNELLES TYCHO BRAHÉ Cet astronome découvrit une nouvelle étoile, une nova, dans la constellation de Cassiopée en L'étoile était si brillante qu'on la voyait en plein jour. Cette apparition remis en question la théorie selon laquelle les étoiles étaient éternelles et immuables. Pour étudier cette nouvelle venue, on construisit un observatoire près de Copenhague où Brahé y observa les étoiles et conçut de ce fait, le 1er atlas stellaire.

18 LA TERRE TOURNE AUTOUR DU SOLEIL GALILEO GALILEI Galilée fut l'un des premiers astronomes à utiliser une longue vue nettement supérieure aux longues vues existantes à l'époque. Il peut ainsi observer de nombreuses étoiles, des nébuleuses, la voie lactée, la Lune et les planètes. Il déduit de ses observations que la Voie Lactée est constituée d'un grand nombre d'étoiles, que la Lune est recouverte de cratères, que les planètes n'émettent pas de lumières et qu'elles ne font que réfléchir la lumière du soleil. Il observa aussi les phases de Vénus, les satellites de Jupiter et soutiendra le fait que la Terre et les planètes tournent autour du soleil. Poursuivi par l'Inquisition, Galilée du renier publiquement ses thèses dites "hérétiques"... " ET POURTANT, ELLE TOURNE ! Galilée face au tribunal

19 ORBITES ELLIPTIQUES JOHANNES KEPLER L'astronome Allemand montra que les planètes se déplacent selon 3 lois. - D'après sa 1ère loi, les planètes gravitent autour du Soleil en suivant des trajectoires elliptiques (et non pas circulaires, comme le suggéraient le système de Copernic) - Sa 2nde loi avance que la vitesse orbitale n'est pas constante. Les aires "balayées" par le segment reliant l'astre central au satellite pendant des durées égales sont similaires. - Selon la 3ème loi, le rapport des planètes gravitant autour du Soleil est constant. Plus elles sont éloignées du soleil plus l'année (période de révolution) est longue. Johannes Kepler 1610

20 LES FORCES GRAVITATIONNELLES ISAAC NEWTON En s'inspirant des lois de Kepler, Isaac Newton découvrit celles de la gravitation universelle. Il démontrera en effet l'existence d'une force attractive qui unirait le soleil aux planètes du système solaire. Selon Newton, cette force gravitationnelle dépendrait de la masse des planètes et du Soleil, mais aussi de la distance qui les séparent. La gravité universelle introduite par Newton permettra d'expliquer de nombreux phénomènes comme les orbites des corps célestes, la formation des étoiles, des galaxies, et des planètes, les marées... Ce principe d'action et de réaction semblerait être à la base même de l'équilibre de l'univers. IsaacNewton-1689

21 Après ces découvertes, l'astronomie va sombrer dans l'oubli. L' Église poursuivant à l'époque, tous ceux qui essayaient de comprendre le ciel...

22 2007 A suivre...

23 Vu sur Diaporamapps.comDiaporamapps.com Voir aussi Voyagepps.comVoyagepps.com


Télécharger ppt "L'HOMME FACE À L'INCONNU Musical Transition manuelle."

Présentations similaires


Annonces Google