La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Photos : Diane Trépanière Graphisme : Louise-Andrée Lauzière.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Photos : Diane Trépanière Graphisme : Louise-Andrée Lauzière."— Transcription de la présentation:

1 Photos : Diane Trépanière Graphisme : Louise-Andrée Lauzière

2 Opération : À nous les sarraus BILAN - ÉLAN 25e anniversaire du Regroupement Naissance-Renaissance

3 BILAN Avant 1980 Manifeste de St-Léandre : Renaissance de la sage-femme (1977) Rencontre informelle de groupes et dindividus qui croient dans lhumanisation des naissances se donne le nom « Naissance- Renaissance » ( ) Colloque Accoucher ou se faire accoucher (avril 1980) Comité de réflexion du Ministère de léducation sur le dossier « Sage-femme »

4 BILAN Tous les espoirs sont permis…

5 octobre 1980 : Création officielle de Naissance-Renaissance Hiver 1981 : Première assemblée générale de Naissance-Renaissance avec 11 groupes fondateurs

6 groupes fondateurs Abitibiennes enceintes Alternative Naissance (Montréal) Association des sages- femmes du Québec, Auto-santé des femmes (Bas St-Laurent) Bien-naître du Haut- Richelieu Comité dhumanisation de laccouchement et de la naissance (CHAN, Québec) Groupe de travail pour la de la santé (Montréal) Les presses autonome (Granby) Naissance-Renaissance Mont-Laurier Naissance-Renaissance Saguenay Pour une naissance renaissance de la sage- femme (provincial)

7 Jusquà 17 groupes membres Mieux-Naître des Bois- Francs (Norbertville) Comité dhumanisation de la naissance de Valleyfield Conscience Naissance (Rosemont) Naissance-Renaissance Outaouais Association déducation à la naissance (Nouveau- Brunswick) Centre de santé des femmes de Sherbrooke

8 : Incorporation de Naissance- Renaissance 1981 : Assemblée de fondation 1981 : Première source de financement : Programme Promotion de la femme pour la création du document daccompagnement du film « Depuis que le monde est monde » 1982 : premier local : 4163 Henri-Julien 1982 : Le journal interne Lembryon devient Info-Renaissance

9 : Naissance-Renaissance est membre du Comité Maison de naissance à Montréal NOTE HISTORIQUE : 1983 : Comité interministériel chargé détudier la pertinence des sages-femmes sous la responsabilité du MEQ 1983 : Publication du premier numéro de la revue LUne à lautre –8 numéros publiés entre 1983 à : Colloque annuel : Un pas de plus 1984 : Colloque annuel : Créons lunité 1984 : Le nombre de groupes membres passe de 11 à 17

10 : Colloque annuel : Vers une vision globale 1985 : Création de Mouvement sage-femme, un comité de Naissance-Renaissance : –Légalisation de la pratique sage-femme –Sensibilisation du public à la philosophie sage- femme – Mise en place dun programme de formation et de conditions de pratique Mai 1985 : Événement-rencontre ou symposium « Femmes et sages-femmes : un lien privilégié »… loccasion de grandes annonces

11 Mai-décembre 1985 : Tournée régionale de Mouvement sage-femme et de la permanence de Naissance- Renaissance auprès des groupes membres. Thèmes : –la formation et la pratique sage-femme –La situation politique du dossier, de lapproche holistique en maternité et des besoins des femmes

12 NOTE HISTORIQUE : Octobre 1985 : Comité consultatif du Ministère de la santé et des services sociaux (MSSS) sur les « Maisons de naissance » (aussi appelées Centre de maternité alternatif ou autonome) –Consensus sur la nécessité dun tel centre où les pratiques seront différentes (ex. pas dépidurale) –Consensus que ce sera hors centre hospitalier –Consensus sur le nombre de suivis : 400 par année –Pas de consensus sur le partage des responsabilités entre médecins, sages-femmes et infirmières

13 Conclusion DES GAINS POLITIQUES 1983 : Rapport du comité interministériel sur les sages-femmes présidé par le Ministère de lÉducation : « Les sages-femmes: proposition dun profil professionnel et hypothèses de formation » : Recommande la légalisation de la pratique Sondage ICOP (1985) : « 2/3 des femmes sont favorables à la reconnaissance des sages-femmes »

14 Conclusion DES GAINS POLITIQUES (suite et fin) : Mai 1985 : Lors du Symposium du Mouvement Sage-femme, Guy Chevrette, ministre des Affaires sociales, promet : –Une Politique de périnatalité en juin 1985 –Un projet de loi pour la légalisation de la pratique sage-femme déposé en octobre 1985 NOTE HISTORIQUE : En décembre 1985 : Les libéraux prennent le pouvoir, faudra-t-il tout recommencer?

15 Vœux Hélène Cornellier Isabelle Brabant ÉLAN

16 BILAN On en gagne… On en perd…

17 Février 1986 : Naissance-Renaissance réagit au sondage de la Corporation professionnelle des médecins (1986) qui conclut: « 98,6% des femmes se disent satisfaites de leur accouchement à lhôpital » –Limites méthodologiques : les femmes sont interrogées à lhôpital deux jours après laccouchement –Seulement deux questions mesurent la satisfaction NOTE HISTORIQUE : Le gouvernement libéral reporte le projet de maison de naissance à plus tard

18 Avril 1986 : Colloque annuel : Notre force de changement Comité « Maisons de naissance de Montréal » fait circuler une pétition à présenter à Mme Thérèse Lavoie-Roux : –Demande : Projet-pilote de « Centre de maternité » Juin 1986 : N-R participe à une présentation du concept de la « Chambre unique » 1986 : LUne à lautre reçoit un prix de lAssociation des journalistes de la presse spécialisée

19 Juin 1986 : Commission Rochon sur les services de santé et les services sociaux –LAlliance québécoise des sages-femmes praticiennes y propose une formation académique pour les sages-femmes Automne 1986 : –Mot dordre : Visibilité et relations avec les médias –Deux dossiers prioritaires : Sages-femmes Maisons de naissance

20 : Après avoir beaucoup investi dans Mouvement Sage-femme, Naissance- Renaissance reprend clairement sa mission de porte-parole des usagères 1986 : Naissance-Renaissance siège au Comité de travail sur la périnatalité au Québec du MSSS 1987 : Lancement dune vidéo sur limplantation dune maisons de naissance

21 : LUne à lAutre reçoit une mention spéciale de lAssociation des journalistes de la presse spécialisée pour son numéro spécial sur la douleur « Ne touchez pas à ma douleur »

22 NOTE HISTORIQUE : 1987 : Rapport du Comité de périnatalité sur les sages-femmes marque un tournant car il recommande la légalisation et lexpérimentation par projet-pilote. LOffice des professions recommande aussi la création dun ordre professionnelle des sages-femmes 1987 : Naissance-Renaissance crée une coalition pour la pratique sage-femme avec trois groupes nationaux qui représentent femmes au Québec (AFEAS, Cercle des fermières et FFQ)

23 NOTE HISTORIQUE : Janvier 1988 : Avis du Conseil des affaires sociales et de la famille qui recommande aussi la légalisation et des projets pilotes. Mai 1988 : Mme Thérèse Lavoie-Roux demande aux médecins de faire une place aux sages-femmes 1988 : Naissance-Renaissance privilégie lexpérimentation de la pratique sage-femme dans des maisons de naissance autonome, bien quil reconnaît aussi les autres lieux (Mémoire présenté au MSSS) 1988 : Campagne de lettres à la ministre Lavoie-Roux pour la légalisation de la pratique sage-femme

24 : Naissance-Renaissance se donne une nouvelle priorité : un plan daction pour que les femmes reçoivent des services personnalisés et soutenus durant la période post-natale 1988 (?) : Déménagement au 1493 rue Rachel 1988 : Naissance-Renaissance prend position pour le droit à lavortement en réclamant le respect du choix éclairé des femmes 1988 : LUne à lAutre fête ses 5 ans, sinformatise et se dote dune centre de documentation

25 : Campagne de recrutement de membres individuels : plus de ressources pour faire les pressions nécessaires sur le gouvernement 8 février 1989 : La Corporation des médecins livre son avis (négatif) sur la légalisation de la pratique sage-femme Naissance-Renaissance déplore la stratégie en trois volets : –Faire oublier sa responsabilité –Déprécier les sages-femmes et leurs partisans –Détourner lattention vers une autre problématique 1989 : Publication de Une autre césarienne?Non merci dHélène Vadboncoeur MERCI!

26 juin 1989 : Le MSSS dépose le projet de loi 156 sur la pratique sage-femme. Des élections sont déclenchées… ENCORE! MAIS, les libéraux sont réélus… Été 1989, le Secrétariat dÉtat coupe une subvention et on ne publie pas un numéro dété de LUne à lAutre : Naissance-Renaissance se donne les priorités : –Continuer de représenter les femmes et les couples –Préciser notre vocation de défendre usagers et usagères –Obtenir la légalisation des sages-femmes et la mise sur pied de maisons de naissance –Créer un réseau de services daccompagnement à la grandeur du Québec –« Autonomiser » et consolider la revue LUne à lAutre

27 Septembre 1989 : Naissance-Renaissance appuie Isabelle Brabant pour sa défense dans lenquête du coroner à la suite du décès dun bébé lors dun accouchement à la maison Novembre 1989 : Le Marc-Yvan Côté, nouveau ministre de la Santé, présente le projet de loi 4 (Loi sur la pratique des sages-femmes dans le cadre de projets- pilotes), commission parlementaire… Naissance-Renaissance participe à la commission parlementaire Décembre 1989 : Le ministre Côté retire son projet de loi en décembre devant lopposition médicale. Janvier 1990 : Le MSSS convoque toutes les parties au projet de loi

28 Naissance-Renaissance participe à la rencontre de janvier 1990 Hiver-printemps 1990 : reprise de lenquête du coroner et reprise de la commission parlementaire 22 juin 1990 : Adoption du projet de loi 4, Loi sur la pratique sage-femme à lintérieur de projets-pilotes: –8 projets pilotes –Durée : 5 ans 1990 : LUne à LAutre reçoit le Prix dexcellence décerné par lASPQ 1990 : En septembre, dernier numéro de LUne à lAutre…

29 BILAN On a gagné une bataille… pas la guerre! et encore des projets!

30 : On consulte les groupes membres pour savoir si le dossier « Sage-femme » doit être prioritaire au sein du regroupement. Les membres sont partagés, mais ré-affirment quil doit rester prioritaire…

31 En , Naissance-Renaissance se définit : « un regroupement travaillant à lhumanisation de la naissance dont les membres sont réunis autour dobjectifs communs : –Informer et sensibiliser la population sur la situation en périnatalité et les options possibles –Favoriser la prise en charge de la grossesse et de laccouchement par la femme elle-même –Aider à redécouvrir la naissance comme un événement normal de la vie »

32 : Déménagement au 530, rue Cherrier 1991 : Première parution du bulletin La Bulle aux groupes membres 1991 : LAssociation des gynécologues-obstétriciens du Québec exige lexclusion totale des sages-femmes autodidactes et en fait une condition à sa collaboration 1991 : Publication de Une naissance heureuse disabelle Brabant. MERCI! 1991 : Naissance-Renaissance participe à une manifestation à Québec revendiquant le maintien du financement des groupes locaux

33 : On est au début de la régionalisation (création des Régies régionales) : Naissance-Renaissance, siège au Comité délaboration de la Politique de périnatalité et représente la position des femmes 1992 : Naissance-Renaissance réalise une série démissions sur la périnatalité avec Vidéotron et des fiches dinformation sur laccouchement à la maison et les lieux de naissance

34 : Décès dun deuxième bébé lors dun accouchement à domicile : NR doit rétablir les faits dans lopinion publique et faire pressions pour que les sages-femmes praticiennes aient leur place dans le processus daccréditation : Des groupes se mobilisent autour de Naissance-Renaissance pour actualiser la Loi 4, cest la (re)naissance de la Coalition pour la pratique sage-femme 1992 : Début du processus daccréditation des sages-femmes et de la sélection des projets pilotes

35 : Naissance-Renaissance propose la candidature dusagères au Conseil dévaluation des projets-pilotes et au Comité dadmission à la pratique des sages-femmes 1993 : Un sondage du Conseil du statut de la femme et de la Fédération des CLSC dit que 2/3 des femmes favorisent la légalisation de la pratique sage-femme

36 : Coalition pour la pratique sage- femme, dont Naissance-Renaissance est porte-parole, doit encore faire des sorties publiques pour contrer lobstruction des médecins On recueille plus de 5000 témoignages et appuis de femmes et familles qui réclament le droit dêtre assistées par des sages-femmes dans le lieu de leur choix 1994 : Ouverture à Gatineau de la première maison de naissance au Québec. Six autres suivront à Montréal (2), St-Romuald, Sherbrooke, Mont-Joli, Alma.

37 : Naissance-Renaissance visite les groupes membres à travers le Québec 1993 : La nouvelle Politique de périnatalité voit le jour. Lancienne datait de : Naissance-Renaissance est reconnu officiellement par le MSSS dans la Politique de périnatalité comme organisme dinformation, de formation, déducation et de recherche. Il réclame un comité-conseil responsable de la mise en œuvre de la Politique

38 : Le financement à la mission provenant du Secrétariat détat à la condition féminine (fédéral) est remplacé par du financement par projet. Naissance-Renaissance perdra la moitié de son financement dans les prochaines années

39 : Priorité au financement et réorganisation administrative de Naissance-Renaissance Naissance-Renaissance se définit : « un regroupement provincial de groupes travaillant à lhumanisation de la naissance, ayant une approche alternative, familiale et féministe, à laffût des changements sociaux, avec un fonctionnement communautaire »

40 : Naissance-Renaissance se donne un plan daction qui est basé sur la Politique de périnatalité (1993) 1995 : Naissance-Renaissance fête son 15 e anniversaire par lorganisation dun colloque, il remet aussi un Prix honorifique et lance la vidéo « Fragile au pays des berceaux »

41 : Formation du Comité Après Loi 4 dont Naissance-Renaissance assure la coordination pour : –Concentrer linformation –Unir les efforts pour obtenir la légalisation, le choix des lieux de naissance et la formation des nouvelles sages-femmes –Élaborer et coordonner les stratégies dintervention auprès du MSSS 1995 : LAssociation des obstétriciens-gynécologues du Québec envoie un mot dordre de non-collaboration avec les sages- femmes 1995 : Incorporation du Regroupement Les sages-femmes du Québec et dissolution de lAlliance québécoise des sages-femmes praticiennes 1995 : Début de lévaluation des projets-pilotes

42 Vœux Marie-Claude Desjardins Michèle Turpin ÉLAN

43 BILAN La légalisation des sages-femmes et après… et tout le reste

44 : Naissance-Renaissance modifie ses règlements généraux : le conseil dadministration sera formé de 7 membres élus : Naissance-Renaissance soutient les groupes membres dans leur demande de financement au programme SOC et contacte les responsables des Régies pour souligner le sous-financement des groupes

45 : Sommet sur léconomie et lemploi de M. Bouchard 1996 : Naissance-Renaissance commence à sintéresser à léconomie sociale et aux développement de « centres péri-ressources » (qui deviendront « centres de ressources périnatales »)

46 : Tournée des groupes membres dans toutes les régions du Québec : –pour recruter de nouveaux membres –dresser un portrait de chaque région et évaluer la mise en œuvre de la Politique de périnatalité –Susciter une amorce de collaboration entre les groupes oeuvrant en périnatalité dans une même région –Développer le partenariat entre les différents réseaux À la fin de la tournée, en , le membership est passé de 13 (en 84-85) à 33

47 : Naissance-Renaissance réalise une étude sur la grossesse à ladolescence. Il souhaite poursuivre dans cette voie, mais le financement de Condition féminine Canada est refusé : Fin de la tournée des régions et bilan de la mise en œuvre de la Politique de périnatalité nest pas rose

48 : La Coalition pour la pratique sage-femme fait une conférence de presse pour annoncer lintention du ministre de légaliser la pratique sage- femme et pour rappeler les demandes traditionnelles des femmes. On souligne la venue du Groupe Maman qui sest formé à partir dusagères de Maison de naissance

49 : La Coalition convoquera la presse à deux reprises pour demander laccélération du processus de légalisation de la pratique sage-femme. Elle rappelle: Préserver lapproche Reconnaître le caractère normal de la naissance Assurer la continuité des soins Assurer le choix des trois lieux Reconnaître une formation universitaire 1998 : Élections le 30 novembre. Péquistes sont réélus.

50 : NR siégera sur un comité ministériel sur les congés précoces afin de sassurer que le virage ambulatoire respecte la Politique de périnatalité. NR revendique aussi : –Assurer un environnement favorable –Offrir une gamme de services continus, de qualité et modelés sur les besoins des parents et des familles –Développer des approches novatrices –Soutenir lintervention et planifier, organiser et intervenir en concertation

51 : Naissance-Renaissance devient promoteur du projet dexpérimentation sur trois ans des « centres péri-ressources » et cela devient le dossier prioritaire 1998 : Naissance-Renaissance emménage à la Maison Parent-Roback, 110, rue Ste-Thérèse 1998 : Naissance-Renaissance réalise une fiche dinformation sur laccompagnement à la naissance

52 : La « Promotion de lallaitement maternel » apparaît à Naissance-Renaissance comme un « dossier » : Naissance-Renaissance endosse « Les Priorités nationale de santé publique » qui souhaitent que lallaitement maternel à lhôpital augmente On met sur pied la Coalition québécoise pour lallaitement maternel

53 : Certains groupes membres décident de devenir des « centres péri-ressources », mais des débats se poursuivent au sein du conseil dadministration sur la pertinence du rôle de Naissance-Renaissance dans ce dossier et sur le contenu du cadre de référence des « centres péri-ressources »; en 1999, on se retire de la promotion des « centres péri-ressources » On embauche une nouvelle coordonnatrice

54 : Naissance-Renaissance sengage dans la « Coalition féministe pour une transformation du système de santé et de services sociaux », ce sera le nouveau moyen pour revendiquer la mise en application de la Politique de périnatalité

55 : Le dossier de la légalisation de la pratique sage-femme bat son plein! –Représentation pour un Ordre professionnel indépendant –Participation à un comité pour établir un cadre de référence des maisons de naissance –Soutien aux sages-femmes qui pratiquent encore dans la communauté afin quelles obtiennent une accréditation

56 : Naissance-Renaissance obtient un financement de trois ans pour le projet « Reconnaissance sociale et économique de lengagement de la femme en période périnatale » qui comprend trois volets : –Recherche sur les coûts et les conséquences de la maternité ( ) –Consultations des femmes –Forum national

57 : Lancement des études : –Le coût de la maternité au Québec –Maternité et travail : une étude exploratoire sur la réalité des femmes primipares : Huit groupes membres simpliquent pour les consultations régionales dans le cadre du projet « Vers la reconnaissance sociale et économique… »

58 : Naissance-Renaissance organise une marche festive des femmes sur le thème « Laccouchement à domicile : un choix, un droit… maintenant! » 1999 : ENFIN! La Loi sur les sages-femmes est adoptée en septembre. La pratique age-femme est légale, mais… laccouchement à domicile sera encadré par un règlement adopté ultérieurement… Quand?

59 : Consultation sur la Politique de reconnaissance et de financement de laction communautaire autonome : Le RNR sassocie au secteur « Femmes » dans le cadre du Comité aviseur à laction communautaire autonome (CAACA). Par ailleurs, il sengage activement au sein du secteur « Famille » pour élaborer un cadre de reconnaissance des groupes Famille locaux.

60 : Le comité Femmes-sages- femmes produit un document de sensibilisation sur laccouchement à domicile

61 Vœux Hélène Laliberté ÉLAN

62 BILAN Quelles sont les priorités?

63 GESTION INTERNE 2000 : Le RNR amorce une réflexion sur son mode de gestion et adopte la gestion féministe en collective. Par le fait même, il revoit sa Politique de conditions de travail et en rédige une qui est en accord avec ses valeurs : salaires décents, avantages sociaux, congés puor raisons familiales, congés de maternité payés à 90 % 2003 : Le RNR reçoit le Prix Iso-Famille 2003 dans la catégorie « Organisme à but non lucratif » reconnaissant que la politique du RNR facilite la conciliation famille-travail.

64 RECONNAISSANCE ET FINANCEMENT DES GROUPES 2001 : Adoption de la Politique « Le milieu communautaire : un acteur essentiel au développement du Québec » : Le RNR joue un rôle de vigilance dans le dossier de la reconnaissance et du financement surtout en ce qui concerne les transferts des groupes qui sont financés au MSSS vers le Ministère de la Famille et de lenfance (MFE)

65 RECONNAISSANCE ET FINANCEMENT DES GROUPES 2002 : Mise en œuvre de la Politique : chaque organisme doit être rattaché à un ministère : Les groupes sont consultés pour connaître la situation régionale et leur point de vue sur le transfert de leur financement à la mission du MSSS vers le MFE 2002 : Le RNR décide de rester au MSSS. Les groupes sont divisés. Le gouvernement décidera… : Certains groupes membres quittent le RNR car ils se sentent mieux représenter par un regroupement provincial FAMILLE

66 RECONNAISSANCE ET FINANCEMENT DES GROUPES 2001 : Le RNR continue de se questionner sur les projets en économie sociale (tarification des services réduit-il laccessibilité à des services qui devraient être gratuits? La survie des groupes est-elle assurée? Ne sagit-il pas dune forme de privatisation des services?) 2002 : Le RNR organise une journée de réflexion « Nos objectifs daccessibilité- gratuité des services en périnatalité pour les femmes sont-ils menacés avec larrivée des projets déconomie sociale en périnatalité? »

67 RECONNAISSANCE ET FINANCEMENT DES GROUPES 2002 : Beaucoup démotion ressorte de cette journée, beaucoup de zones grises et beaucoup de réflexion. Le conseil dadministration décide que le RNR doit se centrer sur son projet collectif et faire une démarche de réflexion en profondeur : Le RNR se concentre sur son propre financement

68 RECONNAISSANCE ET FINANCEMENT DES GROUPES 2005 : Le RNR propose un questionnaire- réflexion pour entamer une démarche plus formelle de reconnaissance et financement des groupes communautaires qui oeuvrent en périnatalité et qui sont restés au MSSS ENJEU : Le temps et les ressources du RNR pour assurer ce mandat de « représentation des intérêts des groupes »…

69 RECONNAISSANCE ET FINANCEMENT DES GROUPES ENJEU : –Le gouvernement veut reconnaître et financer les groupes pour leurs services, comment financer la mission sociale et politique? –Les groupes oeuvrant en périnatalité sont beaucoup reconnus et se définissent pour et par les services quils offrent aux femmes et aux familles, laction politique est laissée au regroupement provincial… Comment faire un lien entre les deux quand le financement ne favorise pas cette action politique?

70 RÉFLEXION SUR LA MISSION ET LE RÔLE DU RNR 2002 : Une démarche de réflexion est entamée avec une ressource externe. Faute de ressources financières, cette réflexion se réalisera avec les ressources internes 2003 : Le RNR se retrouve avec deux travailleuses à temps partiel qui semploient à obtenir du financement et à amorcer cette réflexion avec le conseil dadministration

71 RÉFLEXION SUR LA MISSION ET LE RÔLE DU RNR 2004 : Le RNR se reconnaît au sein de laction communautaire autonome et souhaite donner des outils aux groupes pour quils fassent la réflexion sur leurs pratiques (offre de service, transformation sociale, éducation populaire, tarification, relation avec le réseau de la santé, etc.) 2004 et 2005 : Les assemblées générales sont loccasion doffrir des ateliers aux groupes membres sur laction communautaire autonome

72 RÉFLEXION SUR LA MISSION ET LE RÔLE DU RNR En 2004, le RNR se positionne comme un groupe de défense de droits et intègre le dossier de la reconnaissance sociale et économique dans sa mission qui se formule comme suit : Le Regroupement Naissance-Renaissance, organisme féministe provincial daction communautaire autonome, agit comme force de changement social pour lhumanisation de la période périnatale en faisant reconnaître les droits, le pouvoir et lengagement des femmes dans tous les aspects de leur expérience périnatale.

73 RÉFLEXION SUR LA MISSION ET LE RÔLE DU RNR ENJEU : –Le gouvernement veut reconnaître et financer les groupes pour leurs services, comment financer la mission sociale et politique? –Les groupes oeuvrant en périnatalité sont beaucoup reconnus et se définissent pour et par les services quils offrent aux femmes et aux familles, laction politique est laissée au regroupement provincial… Il demeure un défi de toujours bien ancrée cette action avec et dans les groupes de base…

74 ALLAITEMENT 2001 : Le gouvernement adopte les « Lignes directrices en allaitement maternel » 2002 : Le RNR est invité à siéger au Comité québécois en allaitement (CQA) chargé de réaliser la mise en œuvre des Ligne directrices. Le mandat de 5 ans sera divisé avec les deux autres groupes provinciaux en allaitement : Ligue La Leche et Fédération québécoise Nourri-Source

75 ALLAITEMENT : Au CQA, le RNR semploie à porter la voix des groupes communautaires dentraide en allaitement et de faire valoir limportance de leur intervention sur le terrain : Il obtient un financement pour organiser une Rencontre nationale de travail des groupes dentraide en allaitement Cette rencontre permettra à une quarantaine de groupes à venir partager leur réalité

76 ALLAITEMENT 2004 : À la fin de la Rencontre nationale, la responsable du dossier au MSSS propose la création dun groupe de travail sur la réalité des groupes dentraide en allaitement financé par le CQA. Voilà une belle reconnaissance de limportance du rôle joué par les groupes Fin 2004 : La Ligue La Leche prend la place au sein du CQA. Le RNR assure un lien avec la représentante et la FQNS

77 ALLAITEMENT 2005 : Le Groupe de travail sur la réalité des Groupes et organismes dentraide et de soutien en allaitement commence ses travaux, le RNR y est présent. Un portrait des groupes sera réalisé par le biais dune questionnaire Le RNR rappelle que lallaitement fait partie dune vision globale de lhumanisation des naissances et il rappelle limportance de « lentraide mère à mère » qui assure un rapport égalitaire et est un principe de base de laction communautaire autonome

78 ALLAITEMENT ENJEUX Le rôle des groupes communautaires avec lavènement de lIAB –Cela crée des attentes dans le réseau de la santé –Sentiment que le réseau fait du « dumping »aux groupes communautaires en exigeant un certain « rendement » Le financement très inégal dun groupe à lautre et beaucoup de groupes très peu ou pas financés

79 SAGE-FEMME : « On pousse pour laccouchement à domicile » : On réclame la rédaction des règlements Au moment de leur publication, on mobilise les femmes et les groupes pour lappuyer On revendique son adoption On met de la pression pour lobtention des assurances On rencontre M. Couillard, nouveau ministre de la Santé et des services sociaux (2003) On ne lâche jamais…

80 SAGE-FEMME AVRIL 2005 : Les femmes ont ENFIN accès à laccouchement à domicile. Prochaine bataille ? Le développement de laccessibilité des services sages-femmes… partout au Québec

81 SAGE-FEMME On réclame des maisons de naissance : –RNR et des représentantes de la Coalition pour la pratique sage-femme rencontrent M. Couillard (2003) –Manifestation devant les bureaux du MSSS à Montréal (2004) –Mémoire à la Commission des affaires sociales demandant dinclure la définition de la Maison de naissance comme un établissement au sens de la Loi sur la santé et les services sociaux –RNR propose une définition de la Maison de naissance

82 SAGE-FEMME On réclame des maisons de naissance : –Point de presse avec Mme Harel à lAssemblée nationale –M. Couillard dit quil faut les réclamer une à la fois à chaque Agence –Demande de rencontre avec M. Couillard –Étude sur les comités dusagères dans les maisons de naissance : pour avoir des comités actifs des ressources doivent y consacrer temps et énergies –Préparation dune Guide de réclamation dune Maison de naissance

83 SAGE-FEMME ENJEUX –Comment se fera le développement de laccessibilité des services sage-femme? En MDN ou en CH ? Ou autrement (ex. un bureau de sage-femme dans un CLSC qui fait des accouchements à domicile ou à lhôpital)? –Le RNR pense que la Maison de naissance hors centre hospitalier assure une distance nécessaire pour favoriser le respect de lapproche globale, respectueuse du processus naturel de laccouchement des sages-femmes? Lexemple des chambres de naissance nous la-t-il pas démontré?

84 TRANSFORMATION DES PROTOCOLES HOSPITALIERS 2003 : RNR est invité à une simple révision de la Politique de périnatalité. Cet exercice qui devait durer quelques rencontres… sest avérée finalement une démarche complète de révision de la Politique de Toujours en cours… Parallèlement, certains groupes membres demandent que le RNR se recentrent sur sa mission première et soccupent des 98 % de femmes qui accouchent à lhôpital

85 TRANSFORMATION DES PROTOCOLES HOSPITALIERS 2005 : LAssemblée générale accepte cette orientation. Il est ensuite décidé que la prochaine demande à Condition féminine Canada portera sur la « Transformation du milieu hospitalier » Le comité « Pratikos » composé entre autres de déléguées des groupes membres qui offrent des services en accompagnement à la naissance est mis sur pied

86 TRANSFORMATION DES PROTOCOLES HOSPITALIERS 2006 : Un projet est élaboré en sappuyant sur lInitiative international Amie des mères (IAM), on propose de linformation aux femmes concernant leurs droits, lInitiative Amies des mères et la procédure pour porter plainte et des démarches de sensibilisation visant quatre hôpitaux à travers le Québec

87 TRANSFORMATION DES PROTOCOLES HOSPITALIERS ENJEUX –98 % des femmes accouchent à lhôpital. Elles ont peu dinformation sur limpact des interventions, elles sont généralement satisfaites de leur accouchement –Les taux dintervention augmentent pour la césarienne, les accouchements provoqués, lépidurale; les fameuses chambres de naissance nont pas apporté les changements attendus, il faut proposer dautre moyen –Le travail de laccompagnement à la naissance est peu connu et peu reconnu, les accompagnantes sont des alliées incontournables dans ce dossier

88 RECONNAISSANCE SOCIALE ET ÉCONOMIQUE DE LENGAGEMENT DE LA FEMME EN PÉRIODE PÉRINATALE En sappuyant sur les deux études, on réalise de nombreuses étapes : –Consultations régionales (1999) –Forum national (2001) doù ressort la nécessité de créer une Coalition pour réunir les forces vives qui croient en la cause et porter cette préoccupation sur la place publique, on identifie trois axes de revendication…

89 –Trois axes de revendication: Prestations universelles accessibles à toutes les femmes, en commençant pas la mise en œuvre du Régime québécois dassurance parentale Des mesures fiscales justes pour les femmes qui sengagent dans la maternité Mesures de conciliation maternité/occupation RECONNAISSANCE SOCIALE ET ÉCONOMIQUE DE LENGAGEMENT DE LA FEMME EN PÉRIODE PÉRINATALE

90 : Mise sur pied et lancement dune Coalition pour la reconnaissance de la maternité Campagne de sensibilisation à travers le Québec pour former des agents multiplicateurs qui font signer l « Adhésion aux valeurs et principes » (3500 signatures) Développement dun argumentaire pour une « Allocation universelle de maternité » Journée détude sur « Allocation universelle de maternité » (2004)

91 RECONNAISSANCE SOCIALE ET ÉCONOMIQUE DE LENGAGEMENT DE LA FEMME EN PÉRIODE PÉRINATALE 2005 : Difficile dobtenir consensus en Coalition, le RNR décide dagir en son nom et de faire adopter une revendication pour des prestations parentales universelles et décentes par tous les groupes membres 2006 : Campagne « Je veux un régime qui ne me fait pas maigrir… »

92 RECONNAISSANCE SOCIALE ET ÉCONOMIQUE DE LENGAGEMENT DE LA FEMME EN PÉRIODE PÉRINATALE ENJEUX –Le Régime québécois dassurance parentale est en vigueur depuis le 1er janvier 2006, mais femmes seront exclues…, il faut réclamer au gouvernement une réflexion pour ces femmes et celles qui sont faiblement indemnisées –Le RNR souhaite que le Regroupement pour un régime québécois dassurance parentale (syndicats et groupes de femmes) adopte cette revendication –Ce dossier met en lumière les difficultés pour le mouvement des femmes dappuyer des mesures de reconnaissance de la maternité,

93 RECONNAISSANCE SOCIALE ET ÉCONOMIQUE DE LENGAGEMENT DE LA FEMME EN PÉRIODE PÉRINATALE ENJEUX –Ce dossier met aussi en lumière les difficultés pour le mouvement des femmes dappuyer des mesures de reconnaissance de la maternité pour toutes les femmes car les féministes craignent de retourner ainsi les femmes à la maison… –Le RNR souhaite amener ce débat au sein du mouvement des femmes pour arriver à concilier… une fois pour toute… féminisme et maternité!

94 Vœux Fabienne Mathieu Line Lévesque ÉLAN

95 BILAN-ÉLAN 2006-… Sur son élan…

96 2006-… Le RNR assiste à la première conférence internationale de la Coalition for improving maternal services (CIMS) qui met de lavant lInitiative amie des mères –Inspiré du concept de lInitiative Ami des bébés –10 critères auxquels létablissement devraient répondre (dont lIAB)

97 2006-… LE RNR organise un événement original alliant « création et procréation » pour son 25e anniversaire OPÉRATION : À NOUS LES SARRAUS. Ses objectifs : –Se redonner une base militante –Se donner de nouveaux outils pour parler et défendre lhumanisation des naissances

98 2006-… DEVENEZ…« Sarraudeuse »

99 ENJEUX Les ressources Le militantisme Le féminisme et la maternité Les peurs des femmes La perception et les attentes des femmes à légard de leur grossesse, de leur accouchement et éventuellement de leur rôle de mère dans la société

100 ENJEUX Dautres enjeux?

101 PISTES Développer nos stratégies médias –Avoir des images fortes –Avoir un message clair et court –Appuyer nos demandes avec des chiffres Développer nos outils électroniques Développer un rapport de force Utiliser les sondages

102 PISTES Utiliser des images « qui parlent » aux jeunes femmes Parler des centres hospitaliers et faire connaître les statistiques Sinspirer de lInitiative Amies des mères et la faire connaître Développer des alliés à lintérieur des centres hospitaliers

103 PISTES Viser 20 % daccouchement hors centre hospitalier Développer une base de militance… DEVENEZ…« Sarraudeuse »

104 Un espoir « 24 % des femmes souhaiteraient accoucher hors des centres hospitaliers » Sondage SOM, juillet 2005, réalisé pour le MSSS

105 Sources LUne à lAutre ( ) Les moments fort de lhistoire du Regroupement Naissance-Renaissance (1990 à 2003), par Line Lévesque Les jalons de lhumanisation, par Hélène Vadboncoeur Et de nombreux documents internes de lorganisme… NOTE : Les principaux documents produits par le Regroupement Naissance-Renaissance sont disponibles sur le Web dans la Collection F du CDEACF à : bv.cdeacf.ca

106 Remerciements Isabelle Brabant Hélène Cornellier Marie-Claude Desjardins Hélène Dugas Caroline Lafrance Hélène Laliberté Line Lévesque Fabienne Mathieu Michèle Turpin

107 Photos : Diane Trépanière Graphisme : Louise-Andrée Lauzière


Télécharger ppt "Photos : Diane Trépanière Graphisme : Louise-Andrée Lauzière."

Présentations similaires


Annonces Google