La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Quelle langue pour lAfrique francophone ?. Quelle langue pour lAfrique francophone ? LES PAYS CONCERNES.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Quelle langue pour lAfrique francophone ?. Quelle langue pour lAfrique francophone ? LES PAYS CONCERNES."— Transcription de la présentation:

1 Quelle langue pour lAfrique francophone ?

2 Quelle langue pour lAfrique francophone ? LES PAYS CONCERNES

3 Quelle langue pour lAfrique francophone ? Introduction Québec : approche quantitative avec énormément détudes chiffrées et de statistiques, et sensibilité particulière par rapport au positionnement des locuteurs (discours épilinguistique). Afrique : descriptions abondantes des normes endogènes depuis 30 ans mais la variété des situations linguistiques dun pays à lautre (avec de grosses lacunes pour certains dentre eux) et à lintérieur dun même pays rend difficile une approche quantitative. Cest donc un aspect à ne pas oublier quand on procède à des généralisations à léchelle du continent.

4 Quelle langue pour lAfrique francophone ? 1- Afrique sub-saharienne: une mosaïque de langues Contrairement au Québec, les langues autochtones nont pas été remplacées par les langues européennes (colonisation de peuplement et génocide amérindien). Les langues des colonisateurs se sont simplement juxtaposées aux langues des populations qui restent bien vivantes et dynamiques. Linfluence sur les langues africaines reste du domaine de lintervention politique (favoriser des groupes ethniques ou sociaux par rapport à dautres et par conséquent les langues de ces groupes).

5 Quelle langue pour lAfrique francophone ? Du point de vue linguistique, 3 catégories de pays: 1- homogènes sur le plan linguistique - Rwanda (kinyarwanda) et Burundi (kirundi) 2- langue véhiculaire étendue sur la majeure partie du territoire : 6 pays Mauritanie (arabe), Mali (malinké-bambara), Niger (haoussa), République de Centrafrique (sango), Gabon (fang) et Sénégal (wolof) Cas particulier : Congo Kinshasa (ex Zaïre) qui a 4 langues en position dominante (kiswahili, tchiluba, kikongo e lingala) 3- aucune langue commune à la population Côte dIvoire, Cameroun

6 Quelle langue pour lAfrique francophone ? Langues transnationales : Peul : du nord Sénégal et Mauritanie au Soudan et du Tchad au Cameroun En outre, cest la langue nationale des pays suivants : Mauritanie, Sénégal, Mali, Guinée, Burkina Faso, Niger, Nigeria, Cameroun et Gambie Haoussa : du Niger au Soudan et vers le sud jusquau Cameroun Ewé : Togo et Ghana WAPE, West African English Pidgin: Ghana, Nigeria et Cameroun Lingala entre les deux Congo

7 Quelle langue pour lAfrique francophone ?

8 Pourquoi ne jamais profiter de langues transnationales ? Mandingue : « un ensemble de parlers relativement homogènes qui permettent une intercompréhension quasi-immédiate sur plus de 1200 kilomètres douest en est de la Gambie à Kong en passant par Djené et Bobo-Dioulasso, et près dun millier du Nord au Sud, de Sokolo au Sahel aux franges de la forêt en Guinée et en Côte dIvoire ». Person Y., Samori, une révolution dyula Le passage du mandingue à lécrit : Mali, la Guinée e il Burkina Faso – 3 pays, 3 langues : bambara, malinké e dioula Idéologie nationaliste des néo-Etats (ex. Côte dIvoire)

9 Quelle langue pour lAfrique francophone ? 2- Le statut des langues Langue officielle - Pays ayant le français comme seule langue officielle : Bénin, Burkina, Congo-Brazzaville e Congo-Kinshasa, Côte dIvoire, Gabon, Guinée, Mali, Niger, Sénégal, Togo. - Pays où le français partage le statut de langue officielle avec une autre langue : Cameroun, République Centrafricaine, Tchad, Comores, Djibouti. - Au Burundi, le kirundi est la langue officielle même si le français reste la langue des institutions et au Rwanda (anglais et kinyarwanda), le français nest plus langue officielle depuis En Mauritanie, depuis la Constitution de 1992, larabe est la seule langue officielle.

10 Quelle langue pour lAfrique francophone ? Dans la plupart des pays, la langue de lex- colonisateur (exemple emblématique du Cameroun) reste. Et elle se superpose à un grand nombre de langues en contact qui se partagent les situations de communication : milieu familial, langue véhiculaire régionale et/ou nationale, langue officielle, langue de lécole

11 Quelle langue pour lAfrique francophone ? Langue nationale « Une langue nationale est, dune part, une langue parlée sur tout ou partie du territoire national, une langue parlée sur un terroir appartenant traditionnellement à celui-ci. Une langue nationale est, dautre part, une langue parlée par tout ou partie de la population nationale, une langue parlée par une communauté traditionnellement à celle-ci. Le concept de langue nationale soppose à celui de langue étrangère. (…) Au Sénégal, en vertu des dispositions de la Constitution de 1963 révisée en 1984, seules six langues du pays se sont vues accorder ce statut. (…) Dans cette autre conception, on retrouve les deux critères précédents. Mais on identifie de plus un critère de communication. » Halaoui N Législations et langues denseignement en Afrique noire. In Fleiner T., Nelde P. H., Turi J.-G. (dir.), Droit et langue(s) denseignement : 4° conférence internationale sur le droit et la langue, Univ. de Fribourg (14-17/09/94), Bâle : Helbing et Lichtenhahn, pp

12 Quelle langue pour lAfrique francophone ? 3- L'héritage de la colonisation -L'introduction du français dans l'espace colonial -Les objectifs de l'école coloniale -Le système scolaire colonial - organisation - les langues de l'école: belges et français - populations et langue du colonisateur

13 Quelle langue pour lAfrique francophone ? 4- Lécole post-coloniale et la crise des systèmes éducatifs Dans lAfrique postcoloniale, loption souvent considérée comme la plus « pragmatique » en matière de politique linguistique a consisté à maintenir lancienne langue coloniale comme langue officielle (seule ou conjointement à une ou plusieurs langues « nationales »). (...) A lopposé, les tentatives de promouvoir les langues africaines ont été accueillies avec méfiance par les Africains : la peur dun enseignement au rabais et celle de lisolement dans la communauté internationale laissaient apparaître le français comme le choix le plus rentable, du point de vue institutionnel autant quindividuel. Ploog K Le non-standard entre norme endogène et fantasme dunicité. Lépopée abidjanaise et sa polémique intrinsèque. In Cahiers dEtudes Africaines, , pp

14 Quelle langue pour lAfrique francophone ? Dans lespace francophone, lécole africaine est héritière de lécole française. Ainsi lappelle-t-on encore de nos jours, par opposition à lécole coranique ou arabe ou à cette autre école traditionnelle que représente, par exemple, la réclusion initiatique au moment de la circoncision. Si elle avait indubitablement ses spécificités du fait des objectifs particuliers qui lui étaient assignés dans le cadre de la colonisation, elle était souvent, notamment au collège et au lycée, une simple photocopie des écoles de lHexagone. Senghor A. R Lhéritage colonial et les langues en Afrique francophone. In Revue Internationale dEducation – Sèvres, CNRS, 33, pp

15 Quelle langue pour lAfrique francophone ? [Les enseignants,] recrutés dans la précipitation à un niveau de compétence réduit, souvent formés à la hâte, voire pas formés du tout, très peu recyclés, sont souvent abandonnés à eux- mêmes, dans lincapacité matérielle (faute de livres) de développer, voire même de conserver leur niveau de compétence, et ce jusque dans lenseignement supérieur. Cette crise rejaillit sur la pratique et la compétence en français de ceux qui sont chargés de lenseigner. Queffelec A., Le Français en Afrique noire francophone. In G. Antoine, B. Cerquiglini (dir.), Histoire de la langue française, vol. 2, , Paris, CNRS Editions. pp

16 Quelle langue pour lAfrique francophone ? 5- Le français en Afrique noire Quantifier les francophones : quels critères ? Le nombre dannées de scolarisation est-il valable ?

17 Le français au contact des autres langues : Les phénomènes linguistiques observables 1 -Divergences avec le français de France ( norme exogène /extérieure à la communauté ou norme acrolectale /variété haute) : une langue nomme la réalité environnante, le français doit sadapter à la réalité africaine. -Naissance des français dAfrique, donc de norme(s) endogène(s) /interne(s) à la communauté ou norme(s) mésolectale(s) /variété(s) véhiculaire(s) à status plus bas que lacrolecte.

18 Le français au contact des autres langues : Les phénomènes linguistiques observables 2 Là où le français cohabite avec des véhiculaires de grande diffusion, on assiste à une alternance du français avec le principal véhiculaire à lintérieur dun discours ( alternance codique ou code switching ) : - francolof au Sénégal (français et wolof) - fransango en Centrafrique (français et sango) - frangache au Madagascar (français et malgache) Laternance codique est plus répandue chez les personnes qui maîtrisent les deux langues, puisque son utilisation permet de montrer lappartenance à un status élevé (niveau socio-culturel élevé).

19 Le français au contact des autres langues : Les phénomènes linguistiques observables 3 En absence de véhiculaires, le français se nourrit dun substrat linguistique diversifié et on peut assister à lémergence de mélanges codiques ( code mixing ) : à lintérieur dune phrase, éléments lexicaux et grammaticaux provenant du français et dautres langues. - camfranglais au Cameroun (anglais, français et sustrat des langues autochtones) - nouchi en Côte dIvoire (français, dioula et autres langues du substrat), parallèlement au FPI (français populaire ivoirien, variété mésolectale) Phénomène principalement urbain, lié à un exode rurale massif et rapide qui met en contact à lintérieur du quartier des populations aux langues très diverses. A lorigine, il sagit de pratiques langagières typiques des jeunes délinquants de Yaoundé et dAbidjan. Dans les cas du nouchi et du camfranglais, on assiste à la naissance de véritables créoles.

20 Quelle langue pour lAfrique francophone ? Le français au contact des autres langues : la difficulté de poser une hiérarchie nette des pratiques langagières individuelles oblige à recourir à la notion de continuum

21 Conclusions LAfrique est un laboratoire de plusieurs points de vue : - linguistique, pour les nouvelles formes langagières qui sy (re)créent continuellement ; - sociolinguistique, pour les multiples situations de langues en contact quelle offre à lobservateur ; - socio-économique et géopolitique, où les usages langagiers sinsèrent dans un cadre en évolution rapide au rythme de la mondialisation des échanges et témoignent des chagements en cours.


Télécharger ppt "Quelle langue pour lAfrique francophone ?. Quelle langue pour lAfrique francophone ? LES PAYS CONCERNES."

Présentations similaires


Annonces Google