La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Animation Technique Voie (3/4) CSC ER IM1 Rencontre DPX Voie – Secteur GS LIMOGES le 16 Juin 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Animation Technique Voie (3/4) CSC ER IM1 Rencontre DPX Voie – Secteur GS LIMOGES le 16 Juin 2009."— Transcription de la présentation:

1 1 Animation Technique Voie (3/4) CSC ER IM1 Rencontre DPX Voie – Secteur GS LIMOGES le 16 Juin 2009

2 2 1. Problématique « Saison chaude » 2. Autres points de vigilance

3 3 1 - Problématique « Saison chaude »

4 4 REX déformation 2008 : 7 déformations dont 3 en LRS (2 en procédure Travaux) Démarche EZR avec le durcissement des règles par IG sur le LRS (REX de la canicule 2003) qui a pour vocation daugmenter le niveau de sécurité vis-à-vis du risque LRS. Allègement prévu en 2010 de certaines règles concernant la surveillance saisonnière (tournées à pied en début de saison chaude réflexion en cours). Problématique « Saison chaude »1/3 Contexte général :

5 5 Réflexion sur la suppression de la PCI [qui vient dêtre déjà modulée géographiquement (IN 3002 du )] : Avis ?? Notion uniquement Maintenance facette régularité (car LTV, si t° ) facette sécurité (moins de prise de risque vis-à-vis du référentiel) Benchmark en cours à létranger via laudit CFF (résultat en juillet 2009) sur lensemble de la surveillance (et saison chaude entre autres). Problématique « Saison chaude »2/3 Contexte général :

6 6 Le constat fait que les souplesses permises actuellement par le référentiel ne sont pas ou peu utilisées : Surveillance des points particuliers : on peut déjà limiter le nombre à un échantillonnage représentatif des zones répondant aux critères définis dans lIN 0312 Possibilité de réaliser certains travaux de maintenance en PCI (BML, étude de risque) voir IN 3002 Problématique « Saison chaude »3/3 Contexte général :

7 7 2 – Autres Points de Vigilance

8 8 Travaux (1/2) Respect des procédures Travaux (IN 0271) et des études particulières faites par CSC ER IM1 pour les chantiers (de lordre de 80 études / an) : Respect des règles de stabilisation pour saffranchir de certains paliers de remontée en vitesse (restitution de la voie directement à la vitesse commerciale de la ligne) Respect du référentiel (IN 0271) notamment sur les gros chantiers (Suites Rapides et Hors Suite) en ce qui concerne la S urveillance P ermanente (SP 20, SP 30, …) quand elle est prescrite : chantiers réalisés de nuit avec montée en température la journée (cas des chantiers où les rails sont conservés, et donc ne peuvent être tronçonnés : RT + RB). Autres Points de Vigilance 1/6

9 9 Travaux (2/2) Travaux sur lignes fermées au service commercial (pendant plusieurs jours ou plusieurs semaines) : Pas de référentiels actuellement Étude particulière de CSC ER IM1 pour chaque chantier IN 3003 (travaux sur LRS) en cours décriture. Sera applicable le 01/01/2010 Constations : Mise en évidence de nombreuses malfaçons et défaillances de la part des entreprises adjudicataires malgré la mise en place de Plans Qualité. Autres Points de Vigilance 2/6

10 10 Maintenance (1/2) Revue de conformité (avant période chaude) : RAPPEL : doit être effectuée en BN et en LRS Pour une voie en LRS : Se limite trop souvent à une rapide tournée pour vérification du profil de ballast Doit être effectuée avec un peu plus de profondeur danalyse en remettant éventuellement en cause certains éléments du plan de pose (déformation en 2008 sur un appareil de voie en jonction avec un appareil non incorporable, et qui provoquait les années précédentes, en été, un défaut de dressage important) travailler avec plus desprit critique. Autres Points de Vigilance 3/6

11 11 Maintenance (2/2) Maintenance sur les lignes Sans Voyageur (SV) : Lignes où la maintenance est certes très réduite Question : comment les UP ciblent-elles le minimum dentretien à effectuer (parties de voie douteuses, manque de ballast, coups de dressage, zones où les joints sont grippés ou complètement fermés, …) ? Sur ces zones identifiées, un minimum est à faire si lon veut éviter la déformation de voie (plusieurs cas avec déraillements en été 2008) Autres Points de Vigilance 4/6

12 12 Gestion des incidents (1/2) Désordres dOuvrages en Terre (OT) : 1 déraillement important en 2008 sur ce type dincident. Évolution rapide de la géométrie mal maîtrisée. Lecture trop intellectuelle du référentiel (ici en loccurrence, les normes de géométrie) et perte ce que lon peut appeler communément « le bon sens paysan » (vitesse dévolution du défaut). Perte de vue des cumulées de nivellement qui auraient montré, de toute évidence, que la rupture de lOT était proche. Autres Points de Vigilance 5/6

13 13 Gestion des incidents (2/2) Mauvaise appréciation de certaines situations : Exemple : Choc anormal signalé par mécanicien suite à rupture de 8 attaches consécutives, dont 5 récentes, en extérieur de file haute (traverses béton) 15 attaches ont été finalement remplacées. Succession de situations VA (2 attaches consécutives maxi rompues) qui fait que lensemble est très fragile, car le peu dattaches qui tient encore est fortement sollicité et casse rapidement (le premier indice est détecté au Mauzin déjà 3 mois avant le choc anormal). Le Référentiel est lu dune manière très basique sans faire preuve de bon sens. Autres Points de Vigilance 6/6

14 14 FIN


Télécharger ppt "1 Animation Technique Voie (3/4) CSC ER IM1 Rencontre DPX Voie – Secteur GS LIMOGES le 16 Juin 2009."

Présentations similaires


Annonces Google