La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LUNITÉ DE DÉCOUVERTE « INITIATION AUX LANGUES DE SPÉCIALITÉ »: QUESTIONS ET EXPLORATION POUR UNE APPROCHE TRANSVERSALE DU TRONC COMMUN.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LUNITÉ DE DÉCOUVERTE « INITIATION AUX LANGUES DE SPÉCIALITÉ »: QUESTIONS ET EXPLORATION POUR UNE APPROCHE TRANSVERSALE DU TRONC COMMUN."— Transcription de la présentation:

1 LUNITÉ DE DÉCOUVERTE « INITIATION AUX LANGUES DE SPÉCIALITÉ »: QUESTIONS ET EXPLORATION POUR UNE APPROCHE TRANSVERSALE DU TRONC COMMUN.

2 CINQ REFLEXIONS MAJEURES I. Lintitulé de la matière en question. II. Le programme de la matière en question. III. Le profil de lenseignant. IV. La transversalité interdisciplinaire. V. Quelques aspects du profil de sortie relatifs à la matière en question.

3 I. LINTITULÉ DE LA MATIÈRE EN QUESTION. Quelle(s) langue(s) pour quelles spécialité(s) ? Initiation aux langues de spécialité(s) ? Initiation à la langue des spécialités?

4 Tout porte à croire quil sagit de plusieurs langues couvrant une spécialité: « Initiation aux langues de spécialité » Dans le cadre du français comme langue denseignement/apprentissage, logiquement, en tant que facteur commun, elle est sensée couvrir un certain nombre de domaines de spécialité. En conséquence, il est plus judicieux de parler de a)«Initiation au français des spécialités»; b)« Initiation à la langue des spécialités »

5 II. LE PROGRAMME DE LA MATIÈRE EN QUESTION. Le statut de la matière est relatif (1) Au niveau descriptif de son programme (2) Aux orientations de loffre de formation

6 Le niveau descriptif du programme fait de « linitiation aux langues de spécialité » une matière fondamentale plutôt quune matière de découverte. En conséquence, il est incompatible avec les orientations premières de loffre de formation à laquelle elle est rattachée.

7 III. LE PROFIL DE LENSEIGNANT Le contenu est-il relatif Aux profils de: (1) lenseignant? (2) loffre de formation? Aux différents domaines de spécialité?

8 Effectivement, il savère que le contenu de la matière est conçu en fonction du: Profil de lenseignant assurant la matière: À priori, tout le contenu réel se focalise sur sa spécialité: a)Littérature b)Didactique des langues c)Sciences du langage… Profil de loffre de formation: tout le contenu se focalise sur les matières fondamentales: a)Sciences du langage b)Didactique du texte littéraire…

9 La formation des formateurs est de rigueur.

10 IV. LA TRANSVERSALITÉ INTERDISCIPLINAIRE La coordination entre matières fondamentales/ découverte Introduction à la linguistique générale Initiation à la langue des spécialités

11 L APPORT DE « LINITIATION À LA LANGUE DES SPÉCIALITÉ », EN TANT QUE MATIÈRE DE DÉCOUVERTE, AUX AUTRES MATIÈRES FONDAMENTALES (PAR EXEMPLE) Doter les étudiants dun arsenal lexicologique au service des autres matières. La focalisation sur le profil de loffre de formation nest certainement pas tout à fait proscrite, néanmoins, elle doit suivre un principe méthodologique majeur : Le poésis (particularité du texte littéraire). Lépistémè (particularité du document scientifique). La doxa ( un juste milieu entre le texte et le document).

12 L APPORT DES AUTRES MATIÈRES FONDAMENTALES (PAR EXEMPLE) À LA MATIÈRE « INITIATION À LA LANGUE DES SPÉCIALITÉS »: Dans les TD introductifs, la définition de la langue de spécialités, par exemple, se fait selon deux approches linguistique et didactique. Donc, autant que létudiant sache au départ ce que ces deux notions veulent dire.

13 V. QUELQUES ASPECTS DU PROFIL DE SORTIE RELATIFS À LA MATIÈRE EN QUESTION Quelle(s) compétence(s) transversale(s) faudra t-il faire acquérir aux apprenants dans le sillage de la matière en question ? Le modèle proposé : La prise de note dans le discours oral Objectif: la compression de linformation

14 Cas de figure authentique La direction dune banque publique algérienne a décidé de recruter des hôtesses de réception, et des informaticiens pour leurs agences sur le territoire national. Le prérequis: licences: (Fr/Ang) et informatique. Les candidats devaient passer un test.

15 La nature, et le principe du test de recrutement La nature: La simulation dun briefing. Le principe : Les candidats devaient rédiger les directives pour la semaine. Pour ce faire, le principe consistait à écrire un texte relativement long en une minute trente, au lieu de cinq minutes dans les conditions normales

16 Le déroulement du test Les candidates avaient des difficultés apparentes à transcrire le texte à cause de la fréquence très élevée de la dictée. En conséquences, Elles ont sollicité lexaminateur à revenir sur des séquences antérieures du texte. La moyenne des sollicitations : 08

17 Pour les candidats informaticiens, la situation était apparemment beaucoup plus simple: La fréquence de la dictée était plus ou moins bien maitrisée. Les sollicitations : beaucoup moins fréquente : une moyenne de 02.

18 résultats Les candidats informaticiens ont a

19 Les outils dont disposent les étudiants de spécialités scientifiques et techniques ceci implique… il appartient au… ± plus ou moins… qui atteint… qui dépasse… une infinité de… une marge, un écart entre…. différent, différence ½ la moitié de…

20 A= F(X) : les résultats sont proportionnels aux dépenses prévues: Les résultats = F (dépenses prévues). La somme des dépenses: dépenses. A = F (1/X) les résultats sont contradictoires (inversement proportionnels) avec les dépenses prévues: Résultats = F(1/dépenses prévues) Cette constatation dépend de plusieurs facteurs: Ce constat = F( n facteurs) Effectivement, il y a une infinité de facteurs déclencheurs: Effectivement, il 1 de de facteurs déclencheurs.


Télécharger ppt "LUNITÉ DE DÉCOUVERTE « INITIATION AUX LANGUES DE SPÉCIALITÉ »: QUESTIONS ET EXPLORATION POUR UNE APPROCHE TRANSVERSALE DU TRONC COMMUN."

Présentations similaires


Annonces Google