La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les écritures approchées Comment les enfants « sapprennent-ils » à écrire ? Animation pédagogique – Octobre 2007 Circonscription de Saint-Maixent.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les écritures approchées Comment les enfants « sapprennent-ils » à écrire ? Animation pédagogique – Octobre 2007 Circonscription de Saint-Maixent."— Transcription de la présentation:

1 Les écritures approchées Comment les enfants « sapprennent-ils » à écrire ? Animation pédagogique – Octobre 2007 Circonscription de Saint-Maixent

2 Problématique Que doit savoir un enfant pour commencer à écrire, que doit-il savoir faire, que doit-il apprendre pour y parvenir ? Que pouvons-nous apprendre en analysant ses productions, ce quil comprend de la communication scripturale, ce quil intériorise des normes? Comment situer ses erreurs dans un développement, les interpréter en tant que constructions provisoires et sappuyer sur elles pour les rendre productives de nouvelles compétences?

3 Changer de regard… Observation des écrits de lenfant par lenseignant : écart à la norme et liste des carences. Lerreur en tant que point dappui de laction pédagogique : du jeune scripteur qui apprend à écrire à lenseignant qui apprend à le lire.

4 Du côté des chercheurs… « Emilia Ferreiro, la première, a formulé lhypothèse que le jeune enfant cherchait très tôt à comprendre comment « fonctionne » lécrit.

5 Les principes de traitement de lécrit et les conceptualisations correspondantes : schématisation. Période 1 : celle des préoccupations visuo- graphiques Période 2 : celle de lentrée dans la phonétisation de lécrit Période 3 : lorthographe /principe dutilisation des marques graphiques

6 Période 1 : des préoccupations visuo-graphiques, de la protoécriture à lécriture sémiographique Lenfant fait des marques graphiques quil associe peu à peu à des significations sans les relier à la chaîne sonore.

7 Période 1 : Protoécriture Ce sont les traces graphiques qui imitent les aspects formels de lécriture. - Reconnaissance précoce des outils et des supports - Tracés en ligne brisée : interprétation a posteriori

8 Exemple 1

9 Exemple 2

10 Exemple 3

11 Période 1 : Vers lécriture sémiographique Ce sont des traces graphiques qui portent des significations. - 1 ère prise de conscience : lécrit est signifiant - 2 ème prise de conscience : lécrit est intangible

12 Exemple 4

13 Exemple 5

14 Exemple 6

15 Exemple 7

16 Période 2 : entrée dans la phonétisation de lécrit Prise en compte du principe phonographique. Lenfant essaie de découper la chaîne sonore et de la coordonner avec la chaîne écrite : « comment du son peut-il être transcrit ? »

17 Exemple 8

18 Période 2 : entrée dans la phonétisation de lécrit On observe ici des écritures ajustées : lenfant fait correspondre la durée de loral et la longueur de lécrit. On remarque aussi des ajustements syllabiques (une syllabe = une marque graphique)

19 Période 2 : entrée dans la phonétisation de lécrit Une nouvelle étape est franchie lorsque lélève poursuit lanalyse de la chaîne sonore jusquau phonème et quil entreprend progressivement de soccuper du codage de ces unités.

20 Exemple 9

21 Période 2 : entrée dans la phonétisation de lécrit Après ces premiers essais, le jeune enfant entre dans une nouvelle étape : la systématisation des acquisitions.

22 Période 2 : entrée dans la phonétisation de lécrit Il va régulariser plusieurs principes : tous les phonèmes sont à transcrire lordre de succession des graphèmes est le même que celui des phonèmes les sons élémentaires (phonèmes) se combinent en sons plus complexes début de la conscience orthographique : plusieurs graphèmes peuvent transcrire le même phonème (eau,o, au).

23 Exemple 10

24 Période 3 : lorthographe principe dutilisation des marques graphiques Le jeune enfant se trouve confronté à dautres principes régissant lutilisation des marques graphiques et en particulier la conventionalité de lorthographe française. Certaines lettres ne portent pas de sons : la marque du pluriel, du féminin, lettres muettes…

25 A partir du moment où lenfant donne du sens à lécrit : Planification de lécrit Mise en texte anticipant la compréhension du futur lecteur : - suppression de limplicite, - adaptation du registre de langue en fonction du destinataire, - choix du type de texte (affiche, lettre…) - ….

26 A consulter…. Le langage à la maternelle, document daccompagnement des programmes, Scéren CNDP, avril La familiarisation avec lécrit (p 66 et suivantes). Rappel de la double facette de lécrit La production décrits (p 74) La construction du principe alphabétique (p 94 et suivantes) Les pratiques dencodage (p 100) : favoriser les essais décriture

27 Bibliographie Le langage à la maternelle, document daccompagnement des programmes, Scéren CNDP, avril Regarde comme jécris, Jean-Marie Besse, Magnard, Lire-écrire à lécole : comment sy apprennent-ils ? Emilia Ferreiro, Lyon, CRDP, Lécriture avant la lettre, Emilia Ferreiro, Hachette Education Comprendre lenfant apprenti lecteur, Sous la direction de Gérard Chauveau, Retz, Apprendre à lire des textes denfants, Sous la direction de Claudine Fabre-Cols, DeBoeck Duculot, Réflexions et Analyses Pédagogiques, publication de lIUFM de Poitiers, Apprentissages progressifs de lécrit à la maternelle, Mireille Brigaudiot, Hachette éducation, réédition 2006 Activités de lecture- écriture en petite et moyenne section, Denise Chauvel et Isabelle Lagoueyte, Editions Retz, réédition 2004


Télécharger ppt "Les écritures approchées Comment les enfants « sapprennent-ils » à écrire ? Animation pédagogique – Octobre 2007 Circonscription de Saint-Maixent."

Présentations similaires


Annonces Google