La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ISTS 3 Formation aux techniques du multicanal Septembre-octobre 2008.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ISTS 3 Formation aux techniques du multicanal Septembre-octobre 2008."— Transcription de la présentation:

1 ISTS 3 Formation aux techniques du multicanal Septembre-octobre 2008

2 Sommaire 1. Pourquoi le multicanal ? 2. Les différents standards du multicanal 3. Le multicanal et ses supports 4. Application en studio 5. Application dans lenvironnement domestique 6. Application dans la diffusion en public 7. Techniques de prise de son 8. Notions esthétiques de réalisation en multicanal 9. Avenir du multicanal

3 1. Pourquoi le multicanal ? a. Quest ce que le multicanal ? 1. Définitions : Multicanal : Ensemble des technologies et techniques visant à produire ou reproduire une scène sonore sur un système de diffusion dont le nombre de canaux électroacoustiques est supérieur à 1. Canal : voie de support matérielle ou virtuelle appartenant à une chaîne électroacoustique, et transportant un signal audio élémentaire, distinct de tout autre signal transitant par cette chaîne.

4 1. Pourquoi le multicanal ? 2. Principe dune chaîne audio en multicanal : A. Définitions : - Encodage : traitement que lon va appliquer à un signal ou un ensemble de signaux, afin de leur conférer leur caractéristiques directionnelles. - Décodage : adaptation de signaux encodés à un système de diffusion spécifique. Dans la grande majorité des cas en son multicanal, lencodage détermine le système de diffusion. - Stockage : impression sur un support des signaux encodés. Le stockage est une étape cruciale dans la mesure où sa capacité implique dans la quasi-unanimité des cas létat de qualité du signal décodé.

5 1. Pourquoi le multicanal ? A. Définitions (suite) : Format : Ensemble de règles appliquées au signal, pour lagencer de sorte quil soit exploitable par tous les éléments de la chaîne audio. On distinguera les formats dencodage, de stockage, de décodage et de diffusion. Un ensemble de règles déterminera un format, et toute transgression de cet ensemble fera dériver le signal résultant vers un format différent.

6 1. Pourquoi le multicanal ? B. Schéma de principe :

7 1. Pourquoi le multicanal ? b. Histoire de la spatialisation sonore et du multicanal 1. Bien avant le 20 ème siècle… et avant le multicanal - Audition humaine naturellement sensible aux trois dimensions - Création musicale : se préoccupe de la position des sources dans lespace dès la renaissance. Exemple : Thomas Tallis, Spem in alium (1556 ou 1573). - Motet à 40 voix (8 chœurs à 5 voix) écoute

8 1. Pourquoi le multicanal ? Thomas Tallis, Spem in alium, disposition originale des choeurs

9 1. Pourquoi le multicanal ? 1. Bien avant le 20 ème siècle… et avant le multicanal - J.S.Bach, La passion selon Saint Matthieu, 1729, Eglise St Thomas de Leipzig - Deux orgues - Coursives en hauteur le long de la nef - Sièges à orientations multiples - Chœurs près des orgues - Solistes devant le choeur

10 1. Pourquoi le multicanal ? 1. Bien avant le 20 ème siècle… et avant le multicanal - W.A.Mozart, Don Giovanni, Acte II scène 13 (le banquet), 1787

11 1. Pourquoi le multicanal ? 1. Bien avant le 20 ème siècle… et avant le multicanal - Karlheinz Stockhausen, Gruppen, 1958

12 1. Pourquoi le multicanal ? 1. Bien avant le 20 ème siècle… et avant le multicanal - Pierre Boulez, Domaines,

13 1. Pourquoi le multicanal ? 2. Alan Dower Blumlein, le précurseur ( ) : idée de localisation des sources par deux transducteurs, à la vue dun film de lépoque. Système expérimental dit de « son binaural » : finalisation de son système, et essai dans le film « Trains at Hayes station », ainsi que « Walking & talking » : Dernier film expérimental, « The Playet » - fin 1939 : abandon du système « binaural » par EMI : premiers enregistrements musicaux (RCA et EMI) en stéréo avec larrivée du disque « Long Play » : réapparition du système au cinéma dans « Ben Hur » - après 1959 : démocratisation de la stéréo et amélioration des technologies afférentes - années 70 : remise au goût du jour de la stéréo binaurale et prise en compte des paramètres psychoacoustiques. - années 90 : développement de modèles performants de systèmes de prise de son et de synthèse binaurale (IRCAM, CIPIC, Cycling74, France Télécom, Lake DSP, Arkamis)

14 1. Pourquoi le multicanal ? 3. Alan Parson, Pink Floyd et Sony : lessai quadriphonique : principe de diffusion utilisé pour les concerts de Pink Floyd : 4 haut- parleurs ou clusters disposés en carré - Début 70s : utilisation du système de codage SQ de Sony pour trois album des Floyd en quadriphonie + Atom heart mother (1970) + Dark side of the moon (1973) + Wish you were here (1975) s : système parallèle au système Sony, le SQ Sansui - Milieu 1970s : échec de la quadriphonie en raison du faible engouement, de labsence de standardisation et des problèmes techniques quelle occasionne.

15 1. Pourquoi le multicanal ? 4. Les Laboratoires Dolby, le tournant du multicanal - Années 50 : stéréo présente au cinéma via le Cinemascope (4 pistes optiques sur pellicule 35mm) et le Todd-AO (6 pistes magnétiques sur pellicule 70mm) : création des laboratoires Dolby par Ray Dolby : création du Dolby Stereo Optical : utilisation du Dolby Stereo Optical dans le premier volet de la trilogie Star Wars par Georges Lucas : création du Dolby Stereo Surround sur 6 pistes magnétiques en 70mm : apparition du Dolby Surround grand public : création du Dolby Surround Prologic : création du Dolby SR optical ou SR-D : utilisation du Dolby SR-D dans « Batman, the return » : premier CI décodant le Dolby Digital pour le grand public : apparition du Dolby Digital Surround EX optical

16 1. Pourquoi le multicanal ? 5. Les alternatives à Dolby s : reprise des études sur lholophonie initiées par Huygens ( ) et Kirchhoff ( ) : Terry Beard président de Nuoptix, concepteur des procédés denregistrements analogiques optiques pour le cinéma pour la firme Todd-AO : Alliance de Terry Beard et Jim Ketcham (Lorimar) pour létude dun système son numérique pour le cinéma : philosophie du support DATA - Février 1993 : apparition de la société DTS fondée par Terry Beard dans le cinéma, pour le film de S.Spielberg « Jurassic Park » en juin Fin 90s : apparition du DTS ES (ou DTS ES Matrix 6.1) - Juin 1993 : apparition du Sony SDDS (Sony Dynamic Digital Sound) dans le film « Last action heroe » : naissance du label denregistrement DTSE (Digital Theater System Entertainment) : Mise au point du binaural B à titre expérimental et premier enregistrement sous ce format : Cécile Le Prado, Le triangle dincertitude, IRCAM - Début 2000s : Apparition du DTS ES discrete : Entrée en service du DTS HD

17 1. Pourquoi le multicanal ? c. Domaines dapplication liés au multicanal 1. Le cinéma - Principal moteur en matière de développement des outils - Demande émanant directement du public - Volonté dimprimer des effets à grand spectacle autant à limage quau son 2. Lenregistrement et la diffusion musicale - Préoccupation moins évidente que dans le cinéma mais plus ancienne - Demande émanant avant tout des créateurs : offre une dimension supplémentaire à la création audio en général - Deux optiques principales : recréer un espace réaliste (fidélité ou virtualité) ou créer un univers sonore à part entière (création sonore) 3. Réalité virtuelle - Domaine lié aux technologies de limagerie numérique et de linteractivité multimédia (jeux vidéos, visites virtuelles, etc…) - Même esprit de « grand spectacle » que le cinéma en même temps quune volonté dimmersion - Mêmes optiques créatives que la musique : fidélité et création

18 1. Pourquoi le multicanal ? 4. Les technologies de la communication - La téléconférence : volonté de restituer un environnement virtuel à partir dacteurs distants (à rapprocher de la réalité virtuelle) - Nécessité de gain de temps avec le minimum de perte en terme dinteractions entre les intervenants dune réunion - Très souvent lié à laspect visuel - Les retransmissions dévènements sportifs, musicaux, théâtraux, etc… Moyens de transporter les informations spatiales dans des canaux de données relativement réduits 5. Domaine militaire - Simulateurs en tous genre : avion, sous-marin, char, etc… - PC opérationnels : modélisation dalertes sonores dans lespace au même titre que les affichages - Contrôle aérien (civil et militaire) 6. Urbanisme - Annonces de gares, daéroports - Installations sonores touristiques, parcours multimédia

19 1. Pourquoi le multicanal ? d. Enjeux économiques liés au multicanal 1. Equipement - plus de salles de cinéma équipées à ce jour en occident - potentiel mondial de lordre de plus de 2 millions de salles de cinéma à équiper - Environ foyers équipés dune installation « home theater » en occident - Potentiel de lordre du demi-milliard de foyers à équiper dans un premier temps - En France : lecteurs de DVD vendus en 2001, vidéoprojecteurs, écrans larges 16/9, systèmes de haut-parleurs dédiés « Home Theater » - Environ 3000 studios professionnels équipés en mixage surround (musique et audiovisuel confondus) - Potentiel denviron à équiper 2. Productions audiovisuelles et musicales - Plus de films en multicanal en Plus de disques produits en multicanal en 2004 (SACD,DVD audio, enregistrements, remastering) - environ de DVD vendus en France en 2003

20 1. Pourquoi le multicanal ? e. La « guerre » des standards - 3 principaux acteurs sur la scène technologico-économique : Dolby, DTS et Sony - Plusieurs challengers économiquement plus faibles : Ambisonic, Holophonie, Binaural - Dolby détient la grande majorité du marché autant professionnel que domestique. - DTS tient tête en proposant des alternatives plus ou moins compatibles offrant une qualité supérieure. - Sony (division cinéma de Columbia) tient une place darrière garde, ne sadressant quau milieu de la projection profesionnelle. - Ambisonic est quasi inexistant malgré sa simplicité et son efficacité. - Lholophonie reste à un stade expérimental en raison de sa complexité mais malgré ses performances exceptionnelles. - Le binaural commence à apparaître mais seulement dans le domestique en raison de ses contraintes et de son état davancement précoce dans la recherche. - Dolby bloque au maximum lémergence des trois derniers formats en raison de leur aspect concurrentiel indéniable en terme de qualité. - DTS vise essentiellement le monde des audiophiles et ne crée en cela pas trop de gêne à Dolby

21 Fin de la première partie


Télécharger ppt "ISTS 3 Formation aux techniques du multicanal Septembre-octobre 2008."

Présentations similaires


Annonces Google