La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Partage des coûts pour les urgences obstétricales District sanitaire du secteur 30 Atelier de clôture AQUASOU 17 février 2006, Ouagadougou Dr Ouedraogo.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Partage des coûts pour les urgences obstétricales District sanitaire du secteur 30 Atelier de clôture AQUASOU 17 février 2006, Ouagadougou Dr Ouedraogo."— Transcription de la présentation:

1 Partage des coûts pour les urgences obstétricales District sanitaire du secteur 30 Atelier de clôture AQUASOU 17 février 2006, Ouagadougou Dr Ouedraogo Charlemagne, ECD secteur 30

2 Pourquoi le partage des coûts dans le district du secteur 30 ? Dynamique du projet AQUASOU (volet qualité et volet accès) Analyse de situation début 2003 = barrières financières à laccès aux SOU Expérience des districts de lEst (appui UNICEF) Soutien de la DSF aux projets de partage des coûts Valeur ajoutée à laide de la coopération italienne (bloc opératoire, ambulance, RAC, laboratoire, vacations)

3 Principe du partage des coûts Public cible : femmes enceintes résidant dans le secteur sanitaire du secteur 30 Paquet de soins (valeur = CFA) transport en ambulance + intervention chirurgicale en urgence + examens de labo + soins post-opératoires mère et enfant Interventions prises en charge : césarienne, laparo pour GEU, hystérectomie dhémostase, réparation de déchirures compliquées du col et du périnée sous AG

4 Partage des coûts entre 4 acteurs: –patiente et sa famille CFA –COGES, structures confessionnelles CFA –Ministère de la Santé CFA –Collectivités locales CFA (Mairie, Haut-Commissariat) Fonds de solidarité pour les indigentes 538 interventions attendues (2,5% des NA) soit en moyenne 45 interventions par mois Convention signée début janvier 2005 pour 1 an

5 Répartition des coûts entre les acteurs

6 Quest-ce qui est compris dans le forfait ? Tous les frais en rapport avec l'intervention en urgence : –le transport en ambulance (ambulance des CSPS, CMA ou de la DRS) –l'intervention chirurgicale –les examens complémentaires –les soins post-opératoires pour la mère et son enfant pendant le séjour au CMA –l'hospitalisation en 2ème catégorie –les pansements en externe jusqu'à cicatrisation

7 Ce qui nest pas compris les frais de prise en charge au niveau des CSPS avant l'évacuation au CMA les traitements liés à une affection chronique l'hospitalisation en 1ère catégorie (surplus de CFA) les frais de transport en taxi et en voitures privées

8 A quel moment la patiente doit payer ? Avant ou après l'intervention selon les possibilités de la famille. Un agent de recouvrement contrôle les opérations de recouvrement. Les indigents disposant d'un certificat des services sociaux sont acquittés des frais. Le personnel de santé n'est pas exonéré du forfait puisquil sagit déjà dune réduction des coûts

9 En cas de dysfonctionnement En cas de rupture de stock de médicaments : ordonnance pour pharmacie en ville remboursée par le système En cas de dysfonctionnement du bloc : évacuation au CHU-YO au frais du CMA et somme de CFA reversée à la femme (part des COGES et Collectivités locales)

10 Gestion et Suivi du projet Mise en place dun comité de suivi de projet (représentants des différents acteurs) qui se retrouve tous les 3 mois - 30 membres Mise en place dun comité restreint qui gère le système au quotidien (réunion tous les 15 jours) - 12 membres Marge bénéficiaire (MEG au prix de vente public) : fonds de solidarité pour les indigentes et pour la prise en charge des complications (sans supplément de prix)

11 Résultats du Partage des coûts 5 janvier au 31 décembre 2005

12 Profil des femmes opérées dans le cadre des SOU Système de partage des coûts effectif du 5 janvier au 31décembre interventions obstétricales majeures : (6 femmes césarisées avant le 5 janvier nont pas pu entrer dans le système) –425 femmes du district (avec forfait CFA) –111 femmes hors-district (paiement à lacte)

13

14 Profil des bénéficiaires du forfait Sur les 425 bénéficiaires : –400 de Bogodogo soit 2,8% des NA en 2005 de larrondissement –25 des départements soit 0,9% des NA en 2005 des départements 9 Saaba 12 Koubri 4 Komsilga

15 Répartition des interventions selon lorigine de la femme 66 % 94%

16 Recouvrement des coûts 8 femmes indigentes ( 1 avec papier DASS de Saaba) : 2 césariennes, 2 accouchements, 4 complications (sans intervention) 5 femmes PTME (soins gratuits) 43/425 femmes qui nont pas payé la totalité des (10%) Recrutement dun agent de recouvrement en décembre (augmentation nette du recouvrement)

17 90% 61% 96% 91% Agent de recouvrement

18 Transport Ambulance de St-Camille (référence gratuite des femmes du district vers le CMA) Ambulance des CSPS (remboursement 75CFA/km en 2005) : pas eu de demande de remboursement Ambulance du CMA fonctionnelle depuis juillet 2005 Ambulance de la DRS-C si ambulance CMA occupée

19 Comparaison estimation forfait - coût réels

20 Moyenne soins post-op = CFA

21 Rupture dOcytocine à la CAMEG

22 Coûts réels en janvier 2006

23 Solde positif au 5/01/06 Entrées CFA Dépenses CFA Solde CFA

24 Difficultés rencontrées

25 Offre de soins Rupture de stock de produits essentiels (syntocinon, fils de suture,…) causes : rupture au niveau de la CAMEG mauvaise gestion des stocks et des commandes Dysfonctionnements au niveau du bloc (manque de champs stériles, doxygène, de produits anesthésiques, difficultés à joindre le médecin,….)

26 Motivation du personnel Compréhension du système par le personnel (difficiles darrêter les vieilles habitudes : commencer les soins sans attendre le paiement, abandonner le système des ordonnances,…) Manque à gagner pour le personnel car contrôle des prescriptions sans contre-partie financière

27 Perspectives 2006

28 Interventions attendues en % NA 2% NA

29 Contribution des acteurs Enveloppe globale : CFA ECD (Minist. de la santé) : CFA Commune de Ouagadougou : CFA Haut-Commissariat : CFA COGES et structures conf.: CFA Patientes et familles : CFA

30 Leçons apprises Organe des gestion et de contrôle (comité restreint et comité de suivi) Outils spécifiques de gestion et contrôle (fiche individuelle de prescription, registre dépôt) Ressources humaines : agent de recouvrement, gestionnaire du système Information, sensibilisation ++ du personnel soignant et de la communauté sur les modalités du système


Télécharger ppt "Partage des coûts pour les urgences obstétricales District sanitaire du secteur 30 Atelier de clôture AQUASOU 17 février 2006, Ouagadougou Dr Ouedraogo."

Présentations similaires


Annonces Google