La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Congres SLU, September 2004 updated in Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab TRAITEMENT DU CANCER PROSTATIQUE LOCALISE PAR ULTRASONS FOCALISE.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Congres SLU, September 2004 updated in Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab TRAITEMENT DU CANCER PROSTATIQUE LOCALISE PAR ULTRASONS FOCALISE."— Transcription de la présentation:

1 Congres SLU, September 2004 updated in Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab TRAITEMENT DU CANCER PROSTATIQUE LOCALISE PAR ULTRASONS FOCALISE DE HAUTE INTENSITE [HIFU-ABLATHERM] DR YEHIA GHADDAR CENTRE D UROLOGIE NON INVASIVE HOPITAL DU SACRE CŒUR-BAABDA BEYROUTH-LIBAN.

2 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Evaluation de la tolérance et de lefficacité du traitement du cancer de la prostate par HIFU isolé

3 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab. Matériel et méthodes : Entre juillet 03 et juillet patients ont été traité par HIFU isolé :.27 en première intention.4 après échec de radiothérapie.1 après échec de chirurgie avec un recul supérieur à 3 mois

4 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab 1 er groupe :14 patients 12 avec prostatisme, et signe d obstruction à lIPSS et à la débimétrie 2 avec prostate supérieure à 40cm3 Dans ce groupe une RTUP a été réalisée 1 à 2 semaines avant la HIFU

5 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab 2 ème groupe : 18 patients Prostate inférieure à 40cm 3 Aucun signe d obstruction à lIPSS ni à la débimétrie Ce groupe a subi la HIFU sans RTUP Ce groupe a subi la HIFU sans RTUP

6 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Les critères dinclusions T1 N0 MO [2 cas] T2 N0 M0 [28 cas] T3 N0 M0 [2 cas] PSA <20 Gleason 7 à lexception dun patient T3 N0 M0 le PSA était de 41 et gleason 8. Volume prostatique < 40cm 3

7 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Le drainage a été réalisé uniquement par un cystocath juste avant la HIFU..Ce dernier a été fermé le lendemain et ouvert après chaque miction pour mesurer le résidu..Il a été enlevé après 3 jours consécutifs de miction avec un résidu < 50 ml

8 Congres SLU, September 2004 updated in Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Tous les patients ont quitté le centre 24 heures après le HIFU avec une antibiothérapie orale durant 20 jours

9 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Contrôle PSA à 1 et à 3 mois après le HIFU PBP 3 mois après HIFU

10 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab 32 patients dage moyen 66 ans[57-76] avaient avant HIFU une moyenne de.PSA =9,37 [2,36-41].Gleason 5,6 [2-8].Volume prostate 26,99 cc[14,39-39,93].Seulement 20 patients avaient une activité sexuelle.

11 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Age moyen :66 ans[57-76]

12 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Volume moyen de la prostate: 26,99 cc [14,39-39,93]

13 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Valeur moyenne: 5,6 [2-8]

14 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Résultats Aucun incident thérapeutique nest survenu - Pas d hémorragie - Pas de fistule Le patient quitte le centre 24H après HIFU

15 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab. Le cystocath a été enlevé entre [3-32 j] avec une moyenne de 9,7j Cette durée a été de :.7,8 jours [4-10] pour le 1er groupe.10,8 jours [3-32] pour le 2nd groupe

16 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab

17 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab

18 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab La moyenne du PSA après 3 mois =1,44 [0,02-5,64] 31 patients [96,8%] le PSA < 4 19 patients [59,3%] avec un PSA < 1 1 seul patient avec un PSA =5,64

19 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab La moyenne = patients [93%] avec PSA < 1 2 patients avec un PSA >4 Le PSA avec au moins 2 ans de recul

20 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab La PBP est devenue négative chez 31 patients[97%] 3 mois après HIFU. Une seule biopsie positive chez le patient T3 dont le PSA était 41 et Gleason 8.

21 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab 17 patients sur 20 ont repris une activité sexuelle satisfaisante[85%]

22 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Complications : 5 cas d infection urinaire qui a nécessité une antibiothérapie de 1 mois. Un cas d incontinence urinaire d effort stade 1 chez le patient traité après échec de chirurgie, et il a été amélioré 3 mois aprés. Un cas de retention urinaire qui a nécessité une RTU 3 mois après HIFU, ce patient avait déjà eu une RTUP avant HIFU.

23 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Ces 1ers résultats avec un recul de plus de 24 mois confirment une très bonne tolérance immédiate et différée Un taux d efficacité de 97% prouvé par PBP en une seule séance Une sexualité conservé dans 85% des cas Conclusion :

24 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-LabSITUATION LABLATHERM est une option thérapeutique qui a prouvé son efficacité et sa faible morbidité LABLATHERM® est une option thérapeutique qui a prouvé son efficacité et sa faible morbidité Plus de 100 sites utilisent lABLATHERM® dans le monde. Plus de patients ont été traités jusquà Janvier 2006 Quen est il aujourd'hui ?

25 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Etude Européenne Multicentrique: C. Chaussy, S. Thüroff, G. Vallancien, W. Wieland, H.J. Kiel, A. Le Duc, F. Desgranchamps, J. de la Rosette, A. Gelet – (J. Of Urology, October 2003 ) Mise a jour Juillet 2004

26 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Etude Européenne Multicentrique:

27 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Etude Allemande sur 5 ans : Pr. Wieland et du Dr. Blana de l'Hopital Universitaire de Regensburg ( Urology-2004) 137 patients avec un suivi à 5 ans

28 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-LabINDICATIONS Comme traitement de première Comme traitement de première intention intention Comme traitement de rattrapage Comme traitement de rattrapage en cas de récidive locale en cas de récidive locale CANCER LOCALISE DE LA PROSTATE

29 Congres SLU, September 2004 updated Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab Non-Invasif :pas dincision, pas daiguilles, pas de radiationNon-Invasif :pas dincision, pas daiguilles, pas de radiation Efficacenécrose limitée et définitive de la lésionEfficacenécrose limitée et définitive de la lésion Evaluation rapide : nadir du PSA au 3ème moisEvaluation rapide : nadir du PSA au 3ème mois Qualité de vie : peu d effets secondairesQualité de vie : peu d effets secondaires Renouvelable : si nécessaire au cours du suiviRenouvelable : si nécessaire au cours du suivi Adaptable:aux objectifs de lurologue et du patientAdaptable:aux objectifs de lurologue et du patient Absence dimpasse:les autres traitements restent possiblesAbsence dimpasse:les autres traitements restent possibles AVANTAGES


Télécharger ppt "Congres SLU, September 2004 updated in Novembre 2005; Designed by Pixels-LabPixels-Lab TRAITEMENT DU CANCER PROSTATIQUE LOCALISE PAR ULTRASONS FOCALISE."

Présentations similaires


Annonces Google