La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Fibrose, stéatose et IRM Bernard Van Beers Hôpital Beaujon INSERM U 773.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Fibrose, stéatose et IRM Bernard Van Beers Hôpital Beaujon INSERM U 773."— Transcription de la présentation:

1 Fibrose, stéatose et IRM Bernard Van Beers Hôpital Beaujon INSERM U 773

2 IRM en double contraste Fibrose –Hyperintense en T2 –Hypointense en T1 –Hyperintense à la phase tardive après administration de gadolinium et après injection de particules doxyde de fer IRM en double contraste : sensibilité et spécificité > 90% pour différencier F0-F2 de F3-F4 Aguirre DA et al. Radiology 2006;239:

3 IRM de perfusion Modifications microcirculatoires sont mises en évidence par mesure des paramètres de perfusion et de perméabilité en IRM Ces modifications sont corrélées au degré dinsuffisance hépatique et dhypertension portale Marqueurs indirects de fibrose hépatique Materne R et al. Magn Reson Med 2002; 47: Annet L et al. Radiology 2003; 229: Van Beers BE et al. Magn Reson Med 2003;49:

4 Rats vivantsRats morts r = , P = 0.009r Taouli B et al. Radiology 2003;226:71-78 Lewin M et al. Hepatology 2007;46: Annet L et al. J Magn Reson Imaging 2007; 25: ADC diminue dans la fibrose hépatique Beaucoup de chevauchement entre les différents stades de fibrose La diminution de lADC est fortement influencée par la diminution de la perfusion qui accompagne la fibrose IRM de diffusion

5 Elastographie La longueur donde dépend de lélasticité Latténuation dépend de la viscosité Ondes mécaniques capturées par séquence sensible au mouvement Transducteur fréquence Hz

6 Elastographie par RM

7 IRM –Ondes de compression –Bonne pénétration des ondes, y compris dans lascite –Méthode tridimensionnelle Sinkus R et al. Magn Reson Imaging 2005;123: Huwart L et al. NMR Biomed 2006;19:

8 Elastographie par RM chez des rats ayant une fibrose induite par tétrachlorure de carbone [kPa] [Pa·s] [Pa·s] [kPa] [kPa] = 1.59 ± 0.45 [kPa] = 0.51 ± 0.22 [Pas] Fibrose : 0.62% Hydroxyproline = 268 g/g = 2.32 ± 0.68 [kPa] = 0.84 ± 0.33 [Pas] Fibrose : 4.28% Hydroxyproline = 755 g/g = 2.70 ± 1.00 [kPa] = 0.78 ± 0.51[Pas] Fibrose : 8.33% Hydroxyproline = 1520 g/g Contrôle 6 sem - 9 sem [Pa·s]

9 Elastographie par RM chez des rats ayant une fibrose ContrôleFibrose 1,2 1,5 1,8 2,0 2,2 2,5 2,8 [kPa] ControlFibrosis 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 [Pa·s] Fibrose (%) 1,2 1,5 1,8 2,0 2,2 2,5 2,8 [kPa] Fibrose (%) 0,4 0,5 0,6 0,7 0,8 [Pa·s] r = 0.68 p = r = 0.76 p = Salameh N et al. J Magn Reson Imaging 2007;26:

10 Résultats Huwart L et al. Radiology 2007;245: MR elastography US elastography APRI

11 Huwart L et al. Gastroenterology 2008;135:32-40

12 Avantages du Fibroscan –Méthode rapide –Facile à réaliser –Peu coûteuse Avantages de lélastographie par RM –Ondes de compression : bonne pénétration –Evaluation dun grand volume –Méthode tridimensionnelle Développement de méthodes bidimensionnelles en élastographie par échographie Muller M et al. Ultrasound Med Biol 2008; publié sur internet Elastographie par échographie et par résonance magnétique

13 Salameh N et al. Radiology 2009; sous presse Elastographie par RM chez des rats à 7T

14 Sinkus R. Proceedings ISMRM 2008 Elastographie par RM multifréquence

15 Stéatose hépatique : spectroscopie du proton Méthode de référence Evaluation dun volume local Szczepaniak LS et al. Am J Physiol Endocrinol Metab 2005;288:

16 Imagerie sélective de la graisse Nécessite un champ magnétique très homogène et des ondes de radiofréquence très ciblées Signal faible dans le foie et élevé dans la graisse : risque dartefacts Machann J et al. Magn Reson Med 2006;55:

17 Imagerie multiéchos Immédiatement après londe de radiofréquence, leau et la graisse sont en phase Après 2.3 ms, leau et la graisse sont en opposition de phase à 1.5 T Après 4.6 ms, leau et la graisse sont en phase Hood MN et al. Radiographics 1999;19: Hussain HK et al. Radiology 2005; 237:

18 Opposition de phase EG 2.3 ms En phase EG 4.6 ms

19 Imagerie multiéchos Nécessité de tenir compte de la décroissance du T2* et des différences de T1 Calcul de lamplitude du signal sur une séquence en écho de gradient multiéchos Corrélations avec morphométrie ORegan DP et al. Radiology 2008;247:

20 Conclusions LIRM permet de détecter et dévaluer la sévérité de la fibrose et de la stéatose hépatiques –Fibrose : élastographie par RM –Stéatose : IRM multiéchos et spectroscopie Lélastographie par RM est influencée par dautres facteurs que la fibrose Lélastographie par RM pourrait permettre une détection précoce de la stéatohépatite non-alcoolique La place de lIRM dans la fibrose et la stéatose devra être précisée en fonction du rapport coût-efficacité et de la capacité dévaluer la réponse aux traitements


Télécharger ppt "Fibrose, stéatose et IRM Bernard Van Beers Hôpital Beaujon INSERM U 773."

Présentations similaires


Annonces Google