La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry 1 La Promotion de la santé dans la lutte contre les mutilations génitales féminines/excision pour un changement.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry 1 La Promotion de la santé dans la lutte contre les mutilations génitales féminines/excision pour un changement."— Transcription de la présentation:

1 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry 1 La Promotion de la santé dans la lutte contre les mutilations génitales féminines/excision pour un changement transformationnel durable Guinée, le 11 juillet 2010

2 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry2 Plan de présentation I.Historique/Origine II.Objectif III.Valeurs et principes sous jacents IV.Fondement de connaissance/preuve V.Contexte/zone dintervention VI. Méthodes VII.Résultats VIII.Conclusion

3 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry3 HISTORIQUE/ORIGINE En Guinée, les mutilations génitales féminines En Guinée, les mutilations génitales féminines MGF/excision demeure, une pratique ancestrale qui ne repose sur aucun fondement, ni religieux, ni juridique; MGF/excision demeure, une pratique ancestrale qui ne repose sur aucun fondement, ni religieux, ni juridique; Elle continue à causer de lourdes conséquences sur la santé des filles/femmes et une violation flagrante de leurs droits; Elle continue à causer de lourdes conséquences sur la santé des filles/femmes et une violation flagrante de leurs droits; Lexcision constitue un phénomène dancrage du fait des déterminants socioculturels, politiques, économiques qui la sous tendent en faveur de la socialisation de la fille; Lexcision constitue un phénomène dancrage du fait des déterminants socioculturels, politiques, économiques qui la sous tendent en faveur de la socialisation de la fille; Ce qui rendrait la lutte difficile si on nagit pas sur ceux-ci, par lapproche de la promotion de la santé pour un changement transformationnel durable de la communauté. Ce qui rendrait la lutte difficile si on nagit pas sur ceux-ci, par lapproche de la promotion de la santé pour un changement transformationnel durable de la communauté.

4 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry4 OBJECTIF Contribuer à la lutte contre les mutilations génitales féminines MGF/excision en Guinée Forestière. Contribuer à la lutte contre les mutilations génitales féminines MGF/excision en Guinée Forestière.

5 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry5 Valeurs et principes sous jacents La pratique de lexcision en Guinée Forestière a pour fondement majeur, linitiation qui confère à la fille excisée une certaine éducation pour sa socialisation; La pratique de lexcision en Guinée Forestière a pour fondement majeur, linitiation qui confère à la fille excisée une certaine éducation pour sa socialisation; Cest aussi une source de revenus et un privilège pour les exciseuses; Cest aussi une source de revenus et un privilège pour les exciseuses; Dautres arguments le sous-tendent comme: la conservation de la virginité de la fille pour lhonneur de la famille, réduire le plaisir sexuel de la femme pour éviter ladultère Dautres arguments le sous-tendent comme: la conservation de la virginité de la fille pour lhonneur de la famille, réduire le plaisir sexuel de la femme pour éviter ladultère Ce qui fait que les conséquences médicales, même graves sur la santé des victimes, ne sont pas perçues par les populations. Ce qui fait que les conséquences médicales, même graves sur la santé des victimes, ne sont pas perçues par les populations. Lutter contre lexcision sans tenir compte de ces « avantages » perçus par la population, na pas pu permettre dobtenir les résultats escomptés. Lutter contre lexcision sans tenir compte de ces « avantages » perçus par la population, na pas pu permettre dobtenir les résultats escomptés.

6 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry6 FONDEMENT DE CONNAISSANCE/PREUVE Selon lEDS 2005, la prévalence de lexcision en Guinée est de 96%; Selon lEDS 2005, la prévalence de lexcision en Guinée est de 96%; Depuis plus de dix ans, les efforts fournis jusquà ce jour nont donné que peu de résultats escomptés. Depuis plus de dix ans, les efforts fournis jusquà ce jour nont donné que peu de résultats escomptés. Cest plutôt une action centrée sur les communautés, leur donnant le pouvoir dagir par elles-mêmes à travers lanalyse de la situation, lélaboration dune vision du monde et du bien-être qui restitue les gains autrefois perçus dans la pratique de lexcision qui les amènerait à changer de pratique au lieu dune simple action de sensibilisation. Cest plutôt une action centrée sur les communautés, leur donnant le pouvoir dagir par elles-mêmes à travers lanalyse de la situation, lélaboration dune vision du monde et du bien-être qui restitue les gains autrefois perçus dans la pratique de lexcision qui les amènerait à changer de pratique au lieu dune simple action de sensibilisation.

7 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry7 CONTEXTE/ZONE DINTERVENTION

8 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry8 METHODES METHODES La mise en œuvre est réalisée par deux ONG locales: AJKPS et AFAF avec dautres collaborateurs; La mise en œuvre est réalisée par deux ONG locales: AJKPS et AFAF avec dautres collaborateurs; Au démarrage, une étude sur les déterminants socioculturels de lexcision et, pendant 3 ans des enquêtes de suivi des indicateurs et déterminants ont été réalisées. Au démarrage, une étude sur les déterminants socioculturels de lexcision et, pendant 3 ans des enquêtes de suivi des indicateurs et déterminants ont été réalisées. Lintervention a consisté à discuter avec les communautés, des stratégies dabandon de la pratique de lexcision, la mise en œuvre et lévaluation des activités pour la lutte, sur la base des déterminants identifiés. Lintervention a consisté à discuter avec les communautés, des stratégies dabandon de la pratique de lexcision, la mise en œuvre et lévaluation des activités pour la lutte, sur la base des déterminants identifiés.

9 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry9 STRATEGIES Approche participative et communautaire (principes et valeurs de la P.S); Approche participative et communautaire (principes et valeurs de la P.S); Journées de réflexion communautaires; Journées de réflexion communautaires; Dialogues de génération sur lexcision; Dialogues de génération sur lexcision; Diagnostics participatifs communautaires pour lélaboration des PAO communautaires de lutte contre les MGF; Diagnostics participatifs communautaires pour lélaboration des PAO communautaires de lutte contre les MGF; Renforcement des capacités des acteurs et groupes cibles; Renforcement des capacités des acteurs et groupes cibles; Organisation de cérémonies dinitiation, colonies de vacances sans excision avec les filles non excisées formées. Organisation de cérémonies dinitiation, colonies de vacances sans excision avec les filles non excisées formées.

10 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry10 Fille excisée et cérémonie dinitiation sans excision Fille excisée et cérémonie dinitiation sans excision

11 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry11 Formation et colonies de vacances sans excision

12 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry12 Journées de réflexion communautaires sur les strategies de lutte contre lexcision à Guéckédou

13 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry13 RESULTATS OBTENUS Mise en place de comités de lutte contre les MGF; Mise en place de comités de lutte contre les MGF; Implication/participation des groupes cibles; Implication/participation des groupes cibles; Réinsertion/scolarisation de filles formées; Réinsertion/scolarisation de filles formées; Baisse de la prévalence de 2% (68.9% à 66.9%); Baisse de la prévalence de 2% (68.9% à 66.9%); Abandon et signature des pactes de non excision par onze villages; Abandon et signature des pactes de non excision par onze villages; Condamnation de la première exciseuse en Guinée. Condamnation de la première exciseuse en Guinée. Forte demande de formation des groupes cibles et dabandon par dautres villages; Forte demande de formation des groupes cibles et dabandon par dautres villages; Pair éducation et co-modération par les filles non excisées formées et exciseuses reconverties. Pair éducation et co-modération par les filles non excisées formées et exciseuses reconverties.

14 Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry14 CONCLUSION –Lexcision est un problème de santé et de droit. –Les activités du projet ont eu un grand impact sur la vie des enfants et des parents dans les communautés. –Lapproche de la Promotion de la santé dans la lutte contre les MGF en Guinée a donné des résultats dans le changement transformationnel durable, car ce sont les communautés qui sont les vrais acteurs et décideurs qui proposent leurs stratégies à partir de leurs besoins exprimés. SITE WEB: SITE WEB: English version:https://rcpt.yousendit.com/ /3a465f016e4cbc556d3c 13dfe53bf610 https://rcpt.yousendit.com/ /3a465f016e4cbc556d3c 13dfe53bf610https://rcpt.yousendit.com/ /3a465f016e4cbc556d3c 13dfe53bf610 French version: https://rcpt.yousendit.com/ /8d6ce5ebea42fa8c9e523d b MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION


Télécharger ppt "Présenté par Dr Jeanne MANGUET- Guinée Conakry 1 La Promotion de la santé dans la lutte contre les mutilations génitales féminines/excision pour un changement."

Présentations similaires


Annonces Google