La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ministre de la Santé Publique et de la Population 1 Prise en charge médicale des victimes de violence sexuelle.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ministre de la Santé Publique et de la Population 1 Prise en charge médicale des victimes de violence sexuelle."— Transcription de la présentation:

1 Ministre de la Santé Publique et de la Population 1 Prise en charge médicale des victimes de violence sexuelle

2 2 Objectifs Définir abus sexuel Citer les facteurs de risque pour la violence sexuelle Prendre en charge une victime de violences sexuelles Citer les éléments à rechercher lors de lexamen clinique Citer les différents examens de laboratoire à demander

3 3 Objectifs (cont.) Prévenir les IST Prévenir une grossesse Réaliser une prophylaxie ARV de courte durée pour linfection à VIH Lister les médicaments à éviter si la victime est enceinte Lister les médicaments à éviter sil sagit denfant de moins de 12 ans Effectuer le suivi clinique des victimes

4 4 Qu'est un abus sexuel? Un abus sexuel est une violation commise par une personne qui détient ou qui pense détenir le pouvoir sur quelqu'un qui est vulnérable L'abus peut être physique, verbal ou émotionnel Il comprend des enfreintes sexuelles telles que le viol, la tentative de viol, le harcèlement sexuel, l'inceste et voies de fait La victime au centre d'une activité sexuelle qui n'est ni souhaitée ni acceptée

5 5 Qu'est un abus sexuel? Les abus sexuels sont perpétrés et perpétués dans divers contextes culturels et socio-économiques Ils ont lieu dans les foyers, les écoles, les lieux de travail et autres endroits publics Ceux qui les commettent sont généralement des hommes bien que cela ne soit pas forcément le cas Il peut s'agir de membres de la famille, de voisins, d'enseignants, de superviseurs, de camarades d'école et à l'occasion, les gens de léglise ou autres centres religieux d'étrangers

6 6 Quest un viol? TOUT ACTE DE PENETRATION SEXUELLE, (cest ce qui différencie le viol des autres agressions sexuelles) DE QUELQUE NATURE QUIL SOIT (cest à dire toute pénétration sexuelle: vaginale, anale, orale ou pénétration par la main ou objets) COMMIS SUR LA PERSONNE DAUTRUI (une femme, un homme ou un enfant, connu ou inconnu, appartenant ou non à la famille) PAR VIOLENCE, CONTRAINTE, MENACE OU SURPRISE (moyens utilisés par lagresseur pour imposer sa volonté, au mépris du consentement de la victime).

7 7 Violence sexuelle : Facteurs de risques Facteurs augmentant la vulnérabilité des filles Au niveau individuel Au niveau familial ou de lentourage Au niveau de la communauté Au niveau de la société

8 8 Violence sexuelle : Facteurs de risques Au niveau individuel Etre jeune Consommer lalcool ou drogues Avoir des problèmes psychologiques ou mentaux Avoir déjà été violée

9 9 Violence sexuelle : Facteurs de risques Au niveau familial ou de lentourage Avoir plusieurs partenaires sexuels Etre impliquée dans le commerce sexuel Etre dans une relation intime caractérisée par la violence émotionnelle ou physique

10 10 Violence sexuelle : Facteurs de risques Au niveau de la communauté Etre instruite Etre pauvre

11 11 Violence sexuelle : Facteurs de risques stéreotypes Au niveau de la société La femme est responsable de protéger sa pudeur et de contrôler sa sexualité Lhomme est supérieur à la femme, lhomme a tous les droits Les lois relatives à légalité et à léquité de genre sont faibles Cela peut arriver à tout le monde

12 12 Conséquences des rapports non consensuels Des relations forcées saccompagnent souvent de violence physiques et psychologiques Effets néfastes à court et à moyen terme sur la santé physique et mentale Graves problèmes de santé du système de la reproduction

13 13 Prise en charge médicale Recommandations Prévention de grossesse Dépistage volontaire informé Prévention des IST Prophylaxie du VIH Prévention de lhépatite B Prévention du tétanos Accord de lintéressé Bilan paraclinique Prévention IST/VIH/grossesse Suivi médical Recommandations Test de contrôle (3 mois)

14 14 Prise en charge médicale Dans la salle dexamen Préparer la personne avant lexamen Donner des explications sur lexamen Rassurer la personne Mettre en confiance Assurer une confidentialité Répondre à ses questions Avoir laide dune tierce personne Eviter dêtre déranger pendant lexamen Ne pas forcer ni pressurer Prendre tout le temps nécessaire

15 15 Examen clinique de la victime Circonstances de lagression (date, lieu) Temps écoulé depuis lagression Nombre dagresseurs, connus ou inconnus Mode de contact sexuel Antécédents de la victime Activité sexuelle antérieure Contraception Date des dernières règles Date du dernier rapport sexuel librement consenti Examen du sperms, blessures ouvertes, écoulements

16 16 Examens de laboratoire Recherche dIST (chlamydiose – gonorrhée – trichomonase) et/ou de spermatozoïdes Test de grossesse (pour éliminer éventuellement une grossesse antérieure à lagression) NFS et SGOT/SGPT (pour avoir un bilan de base antérieur à la prise des antirétroviraux) Tests sérologiques pour linfection VIH, la syphilis (après avoir préalablement averti la personne et obtenu son consentement), Hep B et C

17 17 Evaluation du risque infectieux en cas dexposition sexuelle Pratique sexuelle Risque par acte Facteurs de risque de transmission sexuelle Rapport anal réceptif 1% à 2%Stade de linfection de lagresseur Rapport vaginal réceptif %Infection et/ou lésion génitale Rapport vaginal insesrtif 0.03% à 0.14% Rapport pendant les règles Rapport anal insertif 0.06%Saignement au cours du rapport Rapport oral insertif ou réceptif Faible

18 18 Risques après un viol Risque élevé: Plus dun agresseur Blessures Rapport anal Agresseur VIH+ Agresseur drogué (IV) Statut sérologique de lagresseur non connu (présumé VIH+)

19 19 Période dincubation Syphilis21 à 42 jours Gonnohorée2 à 6 jours Infection à chlamydia 15 à 40 jours Trichomonase 5 à 28 jours

20 20 Période dincubation Hépatite B50 à 60 jours VIH14 jours Tétanos3 à 21 jours

21 21 Prévention des IST Pénicilline Benzathine U stat Ciprofloxacine 500mg stat Métronidazol 2 gr stat Doxycycline 100 mg 2 fois/jr/7jours

22 22 Prévention de grossesse Avant 72 heures Pilule combinée normo dosée 50µcg d éthinyl-oestradiol + 0,5 mg de norgestrel 2 co stat, puis 2 co 12 h après Progestatif seul Levonorgestrel 0,75 mg 1co stat,puis 1 co 12 heures après Après 72 heures et à moins de 6 jours Test de grossesse Counseling sur les moyen de contraception

23 23 Prévention de lhépatite B et du tétanos Vaccination

24 24 1ère intention 2 INTI (AZT+3TC) + 1 INNTI (Efavirenz si pas enceinte) x 4 sem 2ème intention 2 INTI (AZT+3TC) + 1 IP (Indinavir) x 4 sem 3ème intention 3 INTI (AZT+3TC+ABC) x 4 semaines Prophylaxie anti-rétrovirale

25 25 Approche en matière de prévention de violence sexuelle Approche individuelle Cours déducation à la vie familiale Programmes pour agresseurs Prise en charge psychosociale des victimes Approche sanitaire Formation de professionnels de la santé Soins intégrés Approche communautaire Campagnes de prévention dans les medias Programmes en milieu scolaire Approche légale Déclaration et prise en charge des cas dagressions

26 26 Points à retenir La prise en charge ne peut se faire que si la victime vient demander de laide Le temps qui sécoule entre lagression et la prise en charge est important La mise en confiance de la victime est capitale pour une bonne prise en charge Linterrogatoire et lexamen médical de la victime doivent être fait avec tact La victime doit avoir un test de grossesse pour savoir si elle nétait pas auparavant enceinte La victime a un dépistage VIH et syphilis après counseling pré-test Les résultats sérologiques doivent être disponibles le jour même (utilisation de tests rapides)

27 27 Points à retenir La victime a besoin un counseling post-test. Le statut sérologique de la victime avant lagression a toute son importance pour la prophylaxie aux ARV Les informations relatives au mode daction, à la prise des médicaments et aux effets secondaires possibles sont primordiales pour une bonne adhérence.


Télécharger ppt "Ministre de la Santé Publique et de la Population 1 Prise en charge médicale des victimes de violence sexuelle."

Présentations similaires


Annonces Google