La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Sallier pour des services de santé en français a notre image FORUM SANTÉ CENTRE SUD-OUEST 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Sallier pour des services de santé en français a notre image FORUM SANTÉ CENTRE SUD-OUEST 2009."— Transcription de la présentation:

1 Sallier pour des services de santé en français a notre image FORUM SANTÉ CENTRE SUD-OUEST 2009

2 Thèmes principaux : La mobilisation communautaire Lintégration des services de santé en français Les partenariats durables Lintégration interculturelle au sein de notre communauté

3 Problématique La grande majorité de ces thèmes sont très mal définis par les gens dans nos communautés. On se sert du même langage, mais nous devons nous demander si nous disons la même chose.

4 Nous devons définir non seulement ce que cette terminologie veut dire sur le plan local, mais aussi régional, provincial et fédéral. Puisque les régions ne sont pas toutes au même niveau de développement, il faut accepter en partant quil ny aura pas une solution pour tous.

5 Nous avons besoin de bon mécanisme de partage dinformation afin de permettre aux solutions gagnantes de se faire connaître. Avant tout il faudra sentendre sur ce que nous voulons dire par des services de santé en français.

6 Désirons avoir un système parallèle? Des services par et pour les francophones? Parlons-nous de santé primaire? Parlons-nous de santé mentale?

7 Rapport Savoie nous dit que la plus grosse impact sur les services de santé en français pourrait se faire sentir dans les services de soin de santé primaire.

8 Ce secteur connaît un manque important de professionnels de la santé capable doffrir des services de santé de qualité en français. Un des partenaires les plus importants dont nous avons besoin est le secteur éducation afin de motiver nos leaders de demain.

9 POURQUOI SALLIER?

10 Voici lourson Edouard qui descend les escaliers, boum, boum, boum sur la tête, en arrière de Christopher Robin. Cest, selon lui, la seule manière de descendre lescalier. Cependant, il ressent parfois quil doit y avoir une autre façon, si seulement il pouvait cesser de se frapper la tête pour un moment afin dy réfléchir A.A. Milne 1926 Illustration E.H.Shepard

11 La transformation dans le système de santé a la capacité davoir des effets néfastes sur la communauté francophone, mais celle-ci représente aussi des opportunités extraordinaires.

12 Avant la transformation on avait 1 ministère de la santé. Nous avons maintenant 14 RLISS. Ces derniers connaissent mal leur obligation dans la prestation des services en français.

13 Comment les communautés du Centre-Sud Ouest exerceront-elles une influence? Comment faire connaître les besoins? Comment faire connaître les progrès ?

14 Nous avons deux ans avant les prochaines élections pour faire entendre notre voie. Le système est fragmenté par larrivée des RLISS. On cherche des solutions gagnantes partout. La loi a mal défini les obligations des SEF. Il est plus facile de mobiliser la communauté francophone que la communauté anglophone.

15 Priorités du ministre Plus grand accès aux services de santé Un système soutenable Croissance dans les services de santé mentale SantéE

16 Les priorités du ministre et les besoins de la communauté sont bien agencés. Il va falloir faire de très bonnes analyses des besoins afin de pouvoir identifier les bonnes problématiques et mettre en place des solutions novatrices. Ceci pourrait vouloir dire lintégration de service qui pourrait nécessiter des partenariats durables.

17 Lintégration de service Un concept très mal compris. Un concept qui fait peur. Un concept qui trop souvent représente des coupures de budget, de programme et de service. Il faut sapprivoiser au concept. Il faut sapproprier de situations qui nous permettent de contrôler notre destin.

18 Il faut cesser daccepter des services qui ne répondent pas à nos besoins ainsi que labsence de service. Cependant, il faut accepter que nous ne gagnions pas tous les victoires du jour au lendemain. Et que nous ne pouvons pas tout faire par nous-mêmes.

19 Peut vouloir dire quun service disparaît au dépend dun autre, la fusion dagences ou de service. Les prestataires de services doivent changer le paradigme et voir les services du point de vue du client et non du fournisseur de service. Notre seule raison dexister doit être le client.

20 Avec les RLISS cette approche favorise la communauté francophone. Nos besoins sont indéniables et surtout pas encore reflétés dans leurs plans de santé intégrés. Ils ont besoin de nous. Avec une bonne vision et une bonne analyse de besoin, tout est possible.

21 Il va falloir développer des partenariats stratégiques afin que ceux-ci deviennent durables. Il faudra identifier des modèles de prestation de services stratégiques et acceptables. Parfois les services seront offerts pas des institutions francophones, a loccasion nous aiderons a bâtir la capacité dans autres agences, partage de clients, achat de service

22 Nous devons démontrer que les besoins existent. En ce moment, nous exprimons les besoins, nous revendiquons, mais nous devons commencer à démontrer la preuve. Nous devons démontrer nos histoires dhorreur et de succès. Nous devons commencer à faire de la bonne recherche.

23 Projet de règlement Le premier projet de règlement proposait des comités aviseurs. La loi fait mention des entités de planification. La communauté a réagi, lAFO a mobilisé la communauté, 1200 réponses au projet de loi.

24 Le ministre de la Santé à demander a son Conseil provincial pour des recommandations. Le Conseil a fait savoir au ministre que le projet nétait pas acceptable. Nous sommes certains que le règlement subira des changements fondamentaux.

25 La communauté veut des entités de planification qui donneront une voie dans la planification des services Elle veut que ces entités soient des institutions francophones Elle veut que ces entités assurent la recevabilité des RLISS et du ministère dans la planification et la prestation de services

26 La communauté ne veut plus de rapport sur des postes désignés chez les prestataires de services. Elle veut de laction, de la planification et tout simplement, des RESULTATS MESURABLE

27 Lintégration interculturelle Nous devons dabord passer par le respect des droits linguistiques. La communauté francophone seule, est capable de refléter la reconnaissance des besoins de la population ethno culturelle dexpression française. Les besoins de la population ethno culturelle doivent être considéré dans nos revendications pour les services en français.

28 Du nouveaux ! Le Conseil provincial sur les services de santé en français et le Bureau du Commissaire des services en français sont deux nouveaux outils dont dispose la communauté pour revendiquer les services de santé en français.

29 CSC Hamilton Niagara Le CSC Hamilton Niagara est la seule agence capable d`offrir des service de santé primaire et santé mentale dans la région de Hamilton Niagara. Durant les trois dernières années, nous avons connu une croissance rapide suivant ce modèle de développement.

30 Nos succès 34 a 72 intervenants 5 médecins Secteur de santé mentale de 3 à 15 intervenants Co-gestionnaires de la stratégie de gestion de maladie chronique pour le RLISS #4 Surpassons tous les indicateurs de rendement établis par le RLISS Relations avec avec plusieurs agences externes, CCAC, FACS, Alzheimer, CSSN


Télécharger ppt "Sallier pour des services de santé en français a notre image FORUM SANTÉ CENTRE SUD-OUEST 2009."

Présentations similaires


Annonces Google