La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Concepts avancés en mathématiques et informatique appliquées MAP-6014.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Concepts avancés en mathématiques et informatique appliquées MAP-6014."— Transcription de la présentation:

1 Concepts avancés en mathématiques et informatique appliquées MAP-6014

2 Extraction des caractéristiques u Introduction u Extraction des caractéristiques –Transformation en composantes principales –Approche SVD –Exemples dapplications

3 Introduction u Lextraction consiste à trouver un espace des caractéristiques de dimension d à partir dun espace original de D caractéristiques u La compression de linformation est accomplie par la projection des caractéristiques originales dans un espace de dimension inférieure et ce en éliminant la redondance de linformation u Cette projection prend la forme: x = A(y)

4 Introduction u Processus de projection de lensemble des caractéristiques originales dans un autre espace de caractéristiques de dimension inférieure

5 Introduction u Si la fonction de projection A est linéaire, nous cherchons alors un extracteur de caractéristiques où A est une matrice D X d, permettant la projec- tion dun vecteur y (dimension D) sur un vecteur x (dimension d) et dont la forme est:

6 Extraction des caractéristiques u Analyse en composante principale –Ce type de méthode est aussi appelée Transformée discrète de Karhunen-Loève Transformée de Hotelling Transformée en vecteurs propres –Cette méthode permet de déduire une transforma- tion linéaire permettant déliminer la corrélation entre les composantes dun vecteur de variables aléatoires

7 Extraction des caractéristiques u Analyse en composante principale –Si nous avons une population (n observations) de vecteurs aléatoires (D dimensions) de la forme: Avec comme vecteur moyenne Avec une matrice de covariance Matrice D X D Vecteurs D dimensions

8 Extraction des caractéristiques u Analyse en composante principale –Si nous avons une matrice A définissant une trans- formation linéaire pouvant générer un nouveau vecteur x à partir dun vecteur y par: – A est construite de telle façon que ses rangées sont les vecteurs propres de C y

9 Extraction des caractéristiques u Analyse en composante principale –Le vecteur x est aléatoire de moyenne 0 (m x = 0) –La matrice de covariance de x découle de: Le vecteur x est donc composé de variables aléatoires non corrélées – La transformation A élimine donc la corrélation entre les composantes du vecteur y k est la variance de x k

10 Extraction des caractéristiques u Analyse en composante principale –Cette transformation est aussi réversible: A est symétrique

11 Extraction des caractéristiques u Diminution de la dimension du vecteur y –Nous pouvons réduire la dimension du vecteur y de D-M (nombre de caractéristiques) en ignorant les vecteurs propres correspondant aux D-M plus faibles valeurs propres –Si nous avons la matrice B de M X D (M < D) découlant de lélimination des D-M rangées inféri- eures (classée en ordre croissant dimportance) de A

12 Extraction des caractéristiques u Réduction de la dimension du vecteur y –En guise de simplification nous supposons que m = 0 –Le vecteur x transformé est alors donné par: – Le vecteur y est reconstitué approximativement par:

13 Extraction des caractéristiques u Réduction de la dimension du vecteur y –Lerreur quadratique moyenne de lapproximation est:

14 Extraction des caractéristiques u Recherche des valeurs et vecteurs propres –Cherchons les valeurs et les vecteurs propres associés à une matrice C y (matrice variance-covariance) –Si nous avons une matrice C y de D x D nous pouvons écrire – Où v est un vecteur propre de C y et une valeur propre de C y

15 Extraction des caractéristiques u Recherche des valeurs et vecteurs propres –Si nous avons une matrice C y de D x D nous pouvons écrire – Par définition, pour que soit une valeur propre il faut que la solution v de la dernière équation soit non nulle. Pour que v soit non nulle il faut que

16 Extraction des caractéristiques u Recherche des valeurs et vecteurs propres –Si nous considérons un cas dordre 3, nous obtenons – Le déterminant donne

17 Extraction des caractéristiques u Recherche des valeurs et vecteurs propres –Lorsque nous avons les valeurs propres, nous les substituons une à une dans (C y - I) v = 0 pour trouver les vecteurs propres v

18 Extraction des caractéristiques u Recherche des valeurs et vecteurs propres –Exemple

19 Extraction des caractéristiques (principes)

20 Extraction des caractéristiques: Approche S ingular V alue D ecomposition u Cette approche permet déliminer les faiblesses notées dans les approches de résolutions de Gauss. u Lapproche SVD permet de résoudre divers types de problèmes: résolution de systèmes déquations linéaires par moindres carrés (cas dapproximation de données), résolution de système mal conditionné.

21 Approche S ingular V alue D ecomposition u Système à résoudre:

22 Approche SVD (suite) u Lapproche SVD permet dexprimer la matrice A par la décomposition A = U W V T. u Cette décomposition en matrices est obtenue par la fonction svdcmp() de Numerical Recipes in C. u Les matrices U, W et V T permettent de calculer linverse de A, A -1 ayant la forme A -1 = (V T ) -1 W -1 U -1 = V W -1 U T u V et U étant orthonormales, leur inverse est donc donnée par leur transposée. u W étant diagonale, donc W -1 est aussi diagonale avec les éléments sur la diagonale (valeurs propres de A) donnés par 1/w i.

23 Approche SVD (suite) u Quand certaines valeurs w i 0 (proche de 0), la matrice A est dite singulière. u Dans ce cas, A -1 (V T ) -1 W -1 U -1 V W -1 U T. u Donc pour estimer la matrice A -1 (pseudoinverse de A), nous remplaçons les valeurs 1/w i dans la matrice W -1 par 0 quand w i est petit (proche de 0). u Donc, x = A -1 b est obtenue dans les cas de singularité par x = pseudoinverse (A) b

24 Approche SVD (suite) u Forme de x = A -1 b A -1

25 Approche SVD (suite) u Avant dappeler la fonction svdksb() qui permet de déduire les soln dun système déquations linéaires, il faut vérifier si A est singulière. u Après lexécution de la fonction svdcmp(), les w i < MAX(w i ) * 1.0e-6 sont fixés à 0 dans la matrice W.

26 Approche SVD (exemple: Étalonnage de caméras) u Système déquations linéaires de la forme Ax = b : Vecteur des soln recherchées Coordonnées des points de contrôle 3D. Coordonnées des points de contrôle dans limage de la scène Axb

27 Approche SVD (exemple: Étalonnage de caméras) u Algorithme de résolution: étalonnage de caméra int X[20],Y[20], Z[20],U[20],V[20]; float wmax, wmin, **a,**u,*w,**v,*b,*x int i,j,minPos; // selectionner un minimum de 6 points de contrôle ….// selectionner un maximum de 20 points de contrôle ….// correspondance en chaque pixel (u,v) et point dans lespace 3D (X,Y,Z) a = matrix(1,2*m,1,12); // matrice A de 2mX12 u = matrix(1,2*m,1,12); // m: nombre de points de contrôle w = matrix(1,12,1,12); v = matrix(1,12,1,12); b = vector(1,2*m); x = vector(1,12); // vecteur des soln ….. // mise à 0 de A

28 Approche SVD (exemple: Étalonnage de caméras) u Algorithme de résolution: étalonnage de caméra (suite …) for(i=1;i<=2*m;i+=2) {// initialiser A a[i][1] = a[i+1][4] = X[i/2+1]; a[i][2] = a[i+1][5] = Y[i/2+1]; a[i][3] = a[i+1][6] = Z[i/2+1]; a[i][7] = -X[i/2+1]* u[i/2+1]; a[i+1][7] = -X[i/2+1]* v[i/2+1]; a[i][8] = -Y[i/2+1]* u[i/2+1]; a[i+1][8] = -Y[i/2+1]* v[i/2+1]; a[i][9] = -Z[i/2+1]* u[i/2+1]; a[i+1][9] = -Z[i/2+1]* v[i/2+1]; a[i][10] = - u[i/2+1]; a[i+1][10] = - v[i/2+1]; a[i][11] = a[i+1][12] = 1.0;}

29 Approche SVD (exemple: Étalonnage de caméras) u Algorithme de résolution: étalonnage de caméra (suite …) for(i=1;i<=2*m;i+=2) // initialiser b { b[i] = b[i+1] = 0; }

30 Approche SVD (exemple: Étalonnage de caméras) u Algorithme de résolution: étalonnage de caméra (suite …) for(i=1;i<=2*m;i++) for(j=1;j<=12;j++) u[i][j] = a[i][j]; svdcmp(u,2*m,12,w,v); wmax = 0.0; for(j=1;j wmax) wmax = w[j]; wmin = wmax; // trouver la valeur propre min. dans w for(j=2;j<=12;j++) if((w[j] < wmin) && w[j] != 0.0) {wmin = w[j]; minPos = j;} for(j=1;j<=12;j++) x[j]=v[j][minPos]; // x contient la solution

31 Approche SVD (exemple: Étalonnage de caméras) u Avec le vecteur des soln x dont les éléments correspondent aux coefficients des équations de transformation 3D/2D (points dans lespace vers pixels). (x[1] m 11, x[2] m 12, x[3] m 13, x[4] m 21, x[5] m 22, x[6] m 23, x[7] m 31, x[8] m 32, x[9] m 33, x[10] m 34, x[11] m 14, x[12] m 24 ), nous pouvons déduire la position la position 3D dun point dans lespace à partir de sa projection u,v dans le plan image.

32 Extraction des caractéristiques (exemple en télédétection: Images aéroportées)

33 Extraction des caractéristiques (exemple en télédétection)

34 Les 2 premières composantes contribuent pour 94 % de la variance totale

35 Extraction des caractéristiques (exemple en télédétection) Images multispectrales: B, V, R Images multispectrales : NIR, MIR, TIR

36 Extraction des caractéristiques (exemple en télédétection) Les 2 premières composantes contribuent pour plus de 90 % de la variance totale

37 Extraction des caractéristiques (exemple en télédétection) Images spectrales reconstruites à partir des 2 premières composantes principales

38 Extraction des caractéristiques (exemple en télédétection) Différence entre les images spectrales originales et celles reconstruites à partir des 2 premières composantes principales

39 Extraction des caractéristiques (exemple en télédétection: Images LandSat) Colonne de gauche: Bandes spectrales diverses (Bandes 4, 5, 6, 7 de LandSat MSS) Colonne de droite: Images des composantes principales 1 et 2 (coin supérieur droit) Images des composantes principales associées à de plus faibles valeurs propres (coin inférieur droit PC3 et PC4)

40 Extraction des caractéristiques (exemple en télédétection)

41 Composantes principales

42 Extraction des caractéristiques (exemple reconnaissance de visages) Exemples dimages pouvant servir à déduire les Eigen images Permet de déduire la transfor- mation pour projeter une image vers ses Eigen images A: matrice [p, NXN] y: vecteur [NXN, 1] Image originale x: vecteur [p, 1] Eigen image

43 Extraction des caractéristiques (exemple reconnaissance de visages) Vingt premières Eigen images Correspond aux 20 plus grandes valeurs propres de C y

44 Extraction des caractéristiques (exemple reconnaissance de visages) Valeurs propres de C y Les 100 premières valeurs propres sont celles correspondant aux vecteurs propres qui constituent les axes de lespace de variance maximale donc comportant le plus dinformation

45 Extraction des caractéristiques (exemple reconnaissance de visages) Reconstruction dimage à partir des Eigan face images

46 Extraction des caractéristiques (exemple reconnaissance de visages) Reconstruction dimage à partir des Eigen face images

47 Extraction des caractéristiques (exemple reconnaissance de visages) Entraînement du système par lextraction dune matrice kXd ou k est NXN et d le nombre de composantes retenues (eigan face) Calcul des vecteurs caractéristiques de chaque personnes: i = T i T ou i est limage dune personne Pour une personne inconnue avec une image calculer le vecteur et ensuite comparer aux i pour déterminer celui le plus proche


Télécharger ppt "Concepts avancés en mathématiques et informatique appliquées MAP-6014."

Présentations similaires


Annonces Google