La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

De Jean-Claude Antakli Réalisation : www.imagileonation.com NE PAS CLIQUER.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "De Jean-Claude Antakli Réalisation : www.imagileonation.com NE PAS CLIQUER."— Transcription de la présentation:

1

2 De Jean-Claude Antakli Réalisation : NE PAS CLIQUER

3 La guerre sans nom – tome II Le Mahatma Gandhi disait : « Il y a beaucoup de causes qui méritent que lon meure pour elles, il ny a aucune qui mérite que lon tue pour elle ! » En Syrie, et particulièrement à Alep dans ma ville natale à deux pas dAntioche doù sont partis les disciples de Jésus donnant naissance aux premières Communautés chrétiennes, on est en train déradiquer les racines du christianisme en profanant les Églises, en violant, en tuant en massacrant, enfants, civils, religieuses et prêtres. On bombarde des mosquées, en vole le patrimoine inestimable de cinq millénaires sur ces Terres du Livre et de la Parole. CLIQUEZ MAINTENANT

4 La guerre sans nom – tome II Honte sur nous, Français, cest en ces termes que Virginie. S. une infirmière française que nous avons bien connue à Alep sexprime, sadressant ouvertement à Alain Juppé Ministre des Affaires étrangères sous la Présidence de Nicolas Sarkozy : « Désolée, je ne suis ni journaliste ni prof, alors je mexprime avec mon cœur…Lors de mon dernier poste en France, jétais surveillante dans un hôpital parisien où jai rencontré mon mari musulman sunnite, qui lui, faisait sa spécialité de rhumatologie. Quand je suis venue minstaller en Syrie, à Alep, en Octobre 1996, il y avait beaucoup dhommes en civil armés, on ne se sentait pas libres et la peur était présente. CLIQUEZ MAINTENANT

5 La guerre sans nom – tome II Puis Bachar El Assad est arrivé, nous avons vu la Syrie souvrir, saméliorer mais aussi les gens parler ouvertement de politique. Notre entourage est chrétien, musulman, catholique, orthodoxe, arménien, kurde. Nous vivions tous en paix et en harmonie. Mon mari et moi-même nous nous sommes toujours investis auprès de notre Consulat. Ce conflit est trop manœuvré, il faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles. La guerre en Irak nest pas si loin avec tous ces mensonges pour encourager les populations à valider les interventions militaires, comme dailleurs pour la Libye. Je vis dans ce pays, je connais la mentalité des gens. Ne parlez pas de démocratie occidentale pour ce pays, cest déplacé. CLIQUEZ MAINTENANT

6 La guerre sans nom – tome II Oui nous voulons des partis politiques et des élections, mais pas importés dOccident ! Nous navons aucun lien avec le Gouvernement syrien… nous aimerions que lorsque les médias étrangers nous présentent des reportages, ils montrent les gens qui sont contre et ceux qui sont pour… jusquoù va aller la manipulation médiatique ? Aujourdhui, nous sommes révoltés, nos familles restées en France sinquiètent pour nos vies après de tels reportages, pourquoi filmer seulement les minorités financées par létranger ? De grâce Mr Juppé, les Syriens nont pas besoin de votre « corridor », quelle blague, mais honte sur nous, Français ! ». CLIQUEZ MAINTENANT

7 La guerre sans nom – tome II La mort des chrétiens orientaux est le signe non seulement de notre honte, mais la mort de notre civilisation. Ils meurent silencieusement de ce que nous ne voulons êtres chrétiens ! LEmpire Américain, en prenant le relais de lEmpire Ottoman, un Empire qui durant 4 siècles sest livré au pillage, au massacre de centaines de milliers de chrétiens, réitère aujourdhui les mêmes erreurs en imposant le redécoupage du Proche et Moyen Orient, pour des raisons géopolitiques, et en manipulant la vérité sans scrupules pour arriver à ses fins. CLIQUEZ MAINTENANT

8 La guerre sans nom – tome II En 1914 Clémenceau câblait à son homologue Américain le Président Wilson : « Pour nous chaque goutte de pétrole vaut une goutte de sang » ! Wilson répondait : « Toutes les flottes, toutes les armées, tout lor du monde ne peuvent rien contre celui qui dirige le marché du pétrole ! » Madeleine Albright, à qui lon demandait à la fin de la première guerre du Golfe : - Cinq cent mille enfants morts…cela en valait-il la peine ? « Oui, cela en valait la peine », répondait-elle froidement les yeux dans les yeux ! Quelle aurait été sa réponse, si on lui avait demandé : « A quel prix estimeriez-vous la vie de cinq cent mille enfants américains ou israéliens ? » Hillary Clinton et John Kerry ont le même cynisme aujourdhui, comme si les bourbiers afghans, irakiens, et libyens navaient jamais existé ! CLIQUEZ MAINTENANT

9 La guerre sans nom – tome II « Empêcher que le monde se défasse », disait Camus, alors que les Prométhéens coalisés nous mènent au bord du gouffre, pendant que notre indifférence blesse, que notre lâcheté encourage, et que notre silence tue. Français dorigine syrienne, fier de cette double culture, au nom même des Principes de liberté, de fraternité, et de justice… si souvent revendiqués par lOccident, je rappelle à tous les Gouvernants et Médias réunis : « Le Levant, plus quune terre de prédilection est un message pour le monde entier, vouloir le détruire, cest se détruire soi-même. » CLIQUEZ MAINTENANT

10 La guerre sans nom – tome II Volney dès la fin du XVIIIème siècle déclarait dans son voyage en Syrie et en Égypte : « Cest bien dans ces contrées que sont nées la plupart des opinions qui nous gouvernent, doù sont sorties ces idées religieuses qui ont influencé si puissamment notre morale publique, nos lois, et notre état social….malgré toutes les diversités, tous les hommes sont frères et doivent porter à la perfection les lois que la nature a posées en eux, pour les guider. » Ce livre, est dédié exclusivement à la mémoire des centaines de milliers de victimes syriennes sacrifiées. À leurs familles brisées. Pour une nouvelle Syrie apaisée et unifiée. CLIQUEZ MAINTENANT

11 La guerre sans nom – tome II CLIQUEZ À VOTRE RYTHME

12 La guerre sans nom – tome II

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

31

32

33

34

35 Près dAlep, une petite fille de six ans joue à cache-cache avec son frère, au milieu des ruines. Un snipper sur un toit tire et tue lenfant. Au cimetière, devant la tombe, la petite fille crie en larmes : « Sors de ta cachette, je ne veux plus jouer ! » Ce jeu mortel na pas fait cent cinquante mille morts, mais cent cinquante mille fois, une mort ! CLIQUEZ MAINTENANT

36 La guerre sans nom – tome II

37 Jean-Claude et Geneviève Antakli Ecrivains-Biologistes. 11 Av. Edmond dEsclevin Cap dAntibes. Ex-Correspondant de lEst-Républicain.


Télécharger ppt "De Jean-Claude Antakli Réalisation : www.imagileonation.com NE PAS CLIQUER."

Présentations similaires


Annonces Google